Rammstein World

05avril 2016

Rammstein poursuit la république fédérale allemande suite à l'affaire de la censure de LIFAD

Les fans qui nous suivaient déjà en 2009 se souviennent que la république fédérale allemande avait censuré l'album Liebe ist für alle da peu après sa sortie. L'album avait été complètement retiré des bacs allemands, jusqu'à son retour quelques semaines plus tard, en version censurée sans la chanson Ich tu dir weh et sans certaines photos du livret. La Bundesrepublik avait jugé que ces éléments encourageaient les mineurs à des pratiques choquantes et rapports sexuels non protégés.

Six ans après, l'affaire prend une nouvelle tournure. Rammstein réclame aujourd'hui 66 000 euros de dommages et intérêts auprès du tribunal régional de Bonn, car le groupe dit avoir du détruire 80 000 copies du disque.

La requête de Rammstein est probablement légitime mais on se demande pourquoi elle intervient si tardivement. D'autres éléments nous permettront sûrement d'y voir plus clair dans le futur.

Les 10 dernières actualités les plus récentes