Album Rosenrot

Artwork et tracklist

  1. Benzin3:46
  2. Mann gegen Mann3:51
  3. Rosenrot3:55
  4. Spring5:25
  5. Wo bist du3:56
  6. Stirb nicht vor mir / Don't die before I do4:06
  7. Zerstören5:29
  8. Hilf mir4:44
  9. Te quiero puta!3:56
  10. Feuer und Wasser5:13
  11. Ein Lied3:44

Acheter l'album

Présentation

Rosenrot (la rose rouge). Un mot riche comme un poème, débordant de sens, fleurant bon les significations multiples. Un poème qui allie le beau à l'immonde, la douceur à la cruauté, la vie à la mort. Un titre qui ne pourrait être plus à-propos, s'agissant du cinquième album de Rammstein. Sur cet album, les six de Berlin - Till Lindemann (chant), Paul Landers (guitare), Christoph Schneider (batterie), Richard Z. Kruspe (guitare), "Flake" Lorenz (clavier) et Oliver Riedel (basse) - rendent l'impossible possible. Ils réconcilient l'inconciliable - à savoir les frères Grimm et Johann Wolfgang von Goethe. Certes, cela paraît absurde, mais il s'agit pourtant d'un authentique procédé stylistique.

Rammstein a jeté l'ancre dans les tréfonds de la littérature allemande. La chanson titre mêle un personnage d'un conte de Grimm, "Schneeweißchen und Rosenrot" ("Blanche-Neige et Rose-Rouge") à un poème de Goethe, "Heidenröslein" (La petite rose de la lande).

Une fillette vit une petite rose... Lindemann fait certes référence au poème fameux de Goethe, mais il remplace le protagoniste original (un garçon) par son pendant féminin (une fillette). Till Lindemann, ex-athlète de haut niveau et auteur, est connu pour ses pirouettes stylistiques et ses arrangements textuels cryptés. En public, cependant, il préfère dissimuler son goût pour les rimes déchirantes, les métaphores inspirées et les paraboles hardies derrière une cuirasse impénétrable.

Effervescence des paroles

Le flot d'images que génère Rosenrot est d'une générosité inouïe. L'album grouille d'histoires rapportées par des gens... à propos d'autres gens, et nous convie à une plongée avec eux au plus profond d'abîmes émotionnels. Dans cette descente infernale, Rammstein préserve avant tout les difficultés, absurdités et anomalies tapies derrière la façade de notre quotidien, prétendument "normal" et "conventionnel".
Dans Mann gegen Mann (D'homme à homme) on entend les paroles suivantes : Dans ma lignée, il ne manque aucun membre / Quand le désir se manifeste par derrière / ma famille me traite de traître / je suis le cauchemar de tous les pères... Une chanson sur le conflit intérieur d'un amant homosexuel.

Mais la plupart des chansons de Rosenrot ne sont pas aussi explicites. Le sens est souvent caché sous une forêt de mots, et ne se dévoile que lorsqu'on tend l'oreille. Ceux qui se risqueront à tendre l'oreille, donc, entendront des personnages au désir insatiable et jamais comblé (Feuer & Wasser (Le feu et l'eau)), s'en laisseront conter à propos de la puissance des instincts primitifs (Zerstören (Détruire)) et ouïront des histoires de mécompréhensions fatales (Spring (Saute))

Au plan musical, les paroles s'épanouissent dans un écrin de riffs sublimes de guitares et de déferlements atmosphériques de claviers. Mais l'élément qui fait office de charnière dans tout cela, c'est la puissance rythmique. Lorsque le tempo se ralentit, alors point la sensibilité romantique de Rammstein. Le délicat Wo bist du ? (Où es-tu ?), par exemple, est sans doute le morceau le plus mélancolique de Rosenrot. C'est cette combinaison d'enfer enragé et de progression solitaire qui fait de Rosenrot un album inimitable. Une nouvelle fois, le groupe prouve qu'il a de la classe. Du sang, de la sueur et des larmes. Quelle profondeur ! Et pourtant, paradoxalement, quelle insouciance !

L'idée de l'unité

S'il se dégage de l'album un sentiment d'homogénéité, les chansons sont pourtant issues de plusieurs sessions d'enregistrement. Certains morceaux ont été enregistrés en Espagne, aux studios Cortijo, à Malaga, à l'époque où le groupe enregistrait son chef d'œuvre de 2004 Reise, Reise. D'autres titres furent produits par les Berlinois dans leur studio Teldex.

La genèse du morceau-titre, Rosenrot, apporte la preuve (si nécessaire) que tout ne se goupille pas toujours du premier coup. Ladite chanson fut en effet enregistrée à l'époque des sessions de Reise, Reise - mais alors, Rammstein décida de la laisser au placard. C'est bien plus tard, après une période de maturation, que les six musiciens estimèrent que le titre méritait d'être présenté au public. Cette manière de procéder - avec calme et sérénité - est typique du fonctionnement de Rammstein. Les principes démocratiques priment au sein du groupe. Au sein de Rammstein, tous les suffrages ont le même poids. C'est ainsi que l'ensemble berlinois peut se permettre de parler d'une seule et même voix. Cette belle unanimité s'étend d'ailleurs aux proches du groupe - en l'occurrence à l'équipe qui avait déjà travaillé sur Reise, Reise : le producteur Jacob Hellner, le docteur ès mix Stefan Glaumann (Toytown Studio, Stockholm) et le grand manitou Howie Weinberg (Masterdisk Corporation) sont tous trois responsables du son absolument inimitable du groupe berlinois.

La génèse de Rosenrot

De Reise, Reise (Vol. 2) à Rosenrot

Frise chronologique Rosenrot

Tout commença en 2004 après la sortie de Reise, Reise. Plusieurs membres du groupe annoncèrent en interview un nouvel album prévu pour fin 2004. Il fut d'abord question d'un opus constitué uniquement de reprises. Selon Christian "Flake" Lorenz, chaque membre du groupe devait choisir deux reprises de son choix, les autres étant forcés de donner leur aval.
Néanmoins ce projet ne vit pas le jour, les reprises n'étant, d'après Christoph Schneider, pas de bonne qualité, et Rammstein finit par annoncer que l'album sera en fait composé du surplus de chansons enregistrées pour Reise, Reise.
C'est finalement ce projet qui fut retenu. Le groupe énonça dans maintes interviews les différents noms possibles pour le disque. Ce sera soit Reise, Reise (Part. 2), soit Reise weiter.

Le temps passa et rien ne pointa à l'horizon, Rammstein préférant se consacrer aux clips et singles de Reise, Reise et en prolonger la promotion. Silence radio jusqu'à Mai 2005, où Universal confirma l'arrivée prochaine d'un nouvel album, pour Septembre 2005, sans pour autant donner plus de précisions, en l'occurrence sur son nom. D'après quelques interviews, Reise Weiter semblait le titre le plus plausible, mais rien n'était moins sûr.
Quelques jours plus tard, Oliver affirma dans une interview que le disque sera le grand frère de Sehnsucht, tout en empruntant des éléments à Mutter et Reise, Reise.
Mais toutes ces informations furent remises en cause lorsque Paul Landers confia à des fans lors d'un aftershow que l'album s'appellera Benzin, et que ce titre se sera également celui d'une chanson de l'album dont sera tiré le premier single à sortir pendant l'été 2005.

Tout le monde prit la nouvelle très au sérieux, jusqu'à ce que le site officiel de Rammstein annonce que le prochain album Reise, Reise (Vol. 2) sortira en Octobre 2005. La tracklist et l'artwork de l'album étaient encore inconnus au bataillon, malgré quelques rumeurs qui commençaient à se répandre.
Mais les changements n'étaient pas terminés pour autant. Alors que l'opus était en fin de production, Universal poussa Rammstein à choisir un nom plus clinquant pour l'album, et le management dévoila fin Août que le nom de Reise, Reise (Vol.2) était abandonné au profit de Rosenrot.

Ce fut ensuite au tour de la pochette d'être dévoilée. Il s'agissait de celle utilisée plus tôt pour l'édition japonaise de Reise, Reise, avec quelques modifications, ce qui fit hurler les fans, mécontents d'un tel "recyclage". Ce choix était dû au changement tardif de nom, alors que le groupe avait déjà l'idée d'utiliser cette artwork pour l'album qui se nommait encore Reise, Reise (vol. 2). Le navire dépeint sur la pochette étant parfaitement adapté à la thématique du voyage véhiculée par le titre, cela ne dépareillait alors pas.
La tracklist officielle fut ensuite dévoilée, et on apprit par la suite que l'édition limitée contiendra un DVD bonus de trois chansons live.

Le processus de création :

Le processus de création de l'album Rosenrot est assez particulier. En effet, sans pour autant envisager immédiatement la sortie d'un double album, Rammstein a composé entre 2003 et 2004 beaucoup plus de chansons qu'il n'en fallait pour les onze de l'album Reise, Reise. Plutôt que de les laisser définitivement de côté, Rammstein a décidé de les mettre à profit pour sortir un deuxième album dans la foulée.
Ainsi, 6 chansons de Rosenrot étaient déjà totalement composées, et il ne restait plus qu'à les mixer. Les voici, avec les titres provisoires qu'ils portaient lors des sessions d'enregistrement en Espagne, aux studios Cortijo, à Malaga, du chef d'oeuvre Reise, Reise :

  • Mann gegen Mann (Schwuhla)
  • Rosenrot (Rosenrot NY)
  • Wo bist du (Wo bist du)
  • Zerstören (Ankara)
  • Feuer & Wasser (Feuer & Wasser)
  • Ein Lied (Ein Lied)

Ensuite, quatre autres morceaux avaient été travaillés pour Reise, Reise, mais leur composition a dû être terminée pour Rosenrot (Benzin par exemple, ne possédait pas encore de paroles à l'époque, alors que certains passages musicaux de Hilf mir n'avaient pas été composés). Ils ont donc dû être enregistrés à Berlin dans le studio Teldex. Les voici, toujours avec leurs titres provisoires de l'époque :

  • Benzin (Absynth)
  • Spring (Spring Weiter ; Spring Jungle)
  • Hilf mir (Hilf mir)
  • Te quiero puta! (Ich bin)

Enfin, un seul titre de Rosenrot a été composé à 100% (titres et paroles) lors des enregistrements de Berlin en Mai 2005. Il s'agit de Stirb nicht vor mir (Don't die before I do). L'idée pour le moins surprenante du duo avec Sharleen Spiteri du groupe Texas vient du producteur de Rammstein, Jacob Hellner, alors que le groupe cherchait une idée de onzième chanson. D'ailleurs, un duo a également été enregistré avec la chanteuse française Zazie, mais n'a jamais vu le jour.

Éditions disponibles

  • Édition normale (boîtier cartonné, livret de paroles)
  • Édition limitée (boîtier cartonné, livret de paroles) :
Pochette de l'album Rosenrot édition limitée

CD :

  1. Benzin3:46
  2. Mann gegen Mann3:51
  3. Rosenrot3:55
  4. Spring5:25
  5. Wo bist du3:56
  6. Stirb nicht vor mir (Don't die before I do)4:06
  7. Zerstören5:29
  8. Hilf mir4:44
  9. Te quiero puta!3:56
  10. Feuer & Wasser5:13
  11. Ein Lied5:44

DVD :

  1. Reise, Reise (Live in Nimes, France 2005)
  2. Mein Teil (Live in Kawasaki, Japan 2005)
  3. Sonne (Live in London, UK 2005)

Dates de sorties

PaysDatePaysDate
Afrique du Sud28.10.2005Israel28.10.2005
Allemagne28.10.2005Italie28.10.2005
Amérique centrale28.11.2005Liban07.11.2005
Argentine28.11.2005Mexique31.10.2005
Australie28.11.2005Nouvelle Zélande21.11.2005
Autriche28.10.2005Norvège31.10.2005
Belgique28.10.2005Pays-bas28.10.2005
Brésil28.11.2005Pologne28.10.2005
Bulgarie31.10.2005Portugal31.10.2005
Canada/Québec06.12.2005République tchèque28.10.2005
Chili28.11.2005Roumanie28.10.2005
Colombie28.11.2005Russie31.10.2005
Corée du Sud31.10.2005Serbie & Montenegro28.10.2005
Croatie31.10.2005Singapour28.10.2005
Danemark31.10.2005Slovaquie28.10.2005
Espagne31.10.2005Slovenie31.10.2005
Estonie28.10.2005Suède28.10.2005
Finlande28.10.2005Suisse28.10.2005
France28.10.2005Taïwan31.10.2005
Grèce29.10.2005Thailande28.10.2005
Hong Kong31.10.2005Turquie28.10.2005
Hongrie28.10.2005U.K.31.10.2005
Irelande28.10.2005Ukraine31.10.2005
Islande28.10.2005Venezuela28.11.2005

Singles extraits de l'album

Photos promotionnelles

Photo promotionnelle de Rosenrot    Photo promotionnelle de Rosenrot

Plus de photos promo dans la galerie Rammstein World

Crédits et copyright

Music & lyrics by Rammstein: Christoph "Doom" Schneider, Doktor Christian Lorenz, Till Lindemann, Paul Landers, Richard Z. Kruspe, Oliver Riedel

Track 6 featuring Sharleen Spiteri

Produced by Jacob Hellner with Rammstein
Recorded at El Cortijo studio/Malaga, Teldex studio Berlin and studios 301/ Stockholm // Add. recordings at studio Saal 1/Berlin, Jacobs Room/ Stockholm, Mayfair studios/ London, Studio 3/ Summt

Engineered by Ulf Kruckenberg // Logic & protools programming by Florian Ammon // Mixed by Stefan Glaumann at Toytown studio Stockholm // Mastered by Howie Weinberg at Masterdisk corporation, New York

String arrangements on "Hilf mir" by Olsen Involtini // Trumpets on "Te Quiero puta!" by Christo Hermanndos, arranged and recorded by Sven Helbig // Add. vocals on "Te quiero puta!" by Carmen Zapata // Backing vocals on "Stirb nicht vor mir" by Bobo // Choir at "Benzin", "Mann gegen Mann" and "Spring"conducted by Matthias Wilke

All Rammstein photography by Eugenio Recuenco
Sleeve design by Plantage*
Copyright controlled by Rammstein (GEMA)
Management: Emanuel Fialik & Pilgrim Management GmbH

(P) & (C) 2005 Universal Music Domestic division,
a division of Universal Music GmbH / Germany. All rights reserved.
Unauthorized copying, reproduction hiring, lending public performance and broadcasting prohibed. Made in the EU. LC 01846. 9874588
www.rammstein.de // www.rammstein.com