LIFAD tour - Scène et lumières

La première étape lorsque l'on souhaite créer un spectacle comme ceux des concerts de Rammstein, est de concevoir la scène. Comme pour le Reise, Reise tour, ce sont les designers Roy Bennet et Peter Aquinde qui s'en sont chargés, en concertation avec le groupe.

Pour la précédente tournée, nous avions créé une usine électrique. Cette fois-ci, nous voulions accentuer l'atmosphère industrielle. La volonté du groupe était de faire ressembler la scène à une fonderie de métal.

Voici trois prototypes créés par Roy Bennet lors de la phase de conception. Le groupe et Roy débatent ensuite et apportent des changements au projet. Cliquez sur les images pour les voir en grand.

Un prototype de la scène et des lumièresUn prototype de la scène et des lumièresUn prototype de la scène et des lumières

Une fois l'orientation globale choisie, Rammstein a confié la gestion du projet à deux sociétés : Perry Scenic et Brillant Stages.

L'arrière plan

Perry Scenic a d'abord créé un rideau griffé qui cache le fond de la scène et apparaît jusqu'à Frühling in paris. Ils ont également créé une toile de trente mètres par dix, qui apparaît au fond de la scène.

La toile de trente mètre par dix, créée par Perry Scenic
La toile de trente mètre par dix, créée par Perry Scenic

Structure scénique et rampe hydraulique

Brillant Stages a conçu et créé une rampe hydraulique placée au centre de la structure scénique (créée par StageCo), juste devant la batterie. En position normale, la rampe se fond avec le reste du sol. En position baissée, la rampe permet à Till d'aller en coulisse, lorsque les portes créées par Brilliant Stages sont ouvertes. En position levée, elle permet l'entrée de Till sur Rammlied.

Sol et estrade

Le sol de la scène a été construit par Brillant Stage. Comme pour le Reise, Reise tour, elle est constituée de grilles en aluminium Neaco, qui permettent à la pyrotechnie et surtout aux lumières, situées sous la scène, de pénétrer.

La lumière des spots situés en dessous de la scène passent au travers des grillesLe sol en grille, vu par en dessous

Brillant Stages a également créé l'estrade sur laquelle sont posés la batterie et les claviers. L'estrade est entourée de tuyaux, sur lesquels sont fixées 4 croix lumineuses. Les deux claviers de Christian "Flake" Lorenz sont fixés sur une structure pivotant à 180° et entourée de deux pylônes électriques.

Un des panneaux qui constituent l'estradeLes croix lumineuses constituées de LEDUn poteau électrique situé prêt des clavier

Colonnes

Brillant Stages a créé quatre colonnes de neuf mètres de haut, placées derrière la scène. Elles embraquent des plaques lumineuses "Headlite W LED" (voir vidéo ci-dessous) et des néons fluorescents verticaux. Elles peuvent produire de la fumée et embarquent des explosifs pour la fin du concert.

Plates-formes

De chaque côté de la scène se tient une plates-forme, sur laquelle se rendent Paul ou Richard par moment. L'avantage de ces plates-formes est qu'elles sont creuses. Elles permettent à l'équipe de pyrotechnique de contrôler tous les départs de flamme et d'artifice, et à une partie de l'équipe technique de surveiller le concert et d'intervenir en cas de besoin.

Une plate-formeL'intérieur d'une plate-forme

Les éléments mobiles de la scène

Le fond de la scène du Reise, Reise tour possédait des panneaux mobiles, mais ce n'est rien comparé aux nombreux éléments mobiles du LIFAD tour. La combinaison de leur placement permet de créer un tableau unique pour chaque chanson, fait assez exceptionnel pour un concert.

Voici une représentation schématique des éléments mobiles du LIFAD tour. Cette représentation n'est pas à l'échelle mais a juste pour but de réunir les éléments mobiles de la scène sur une même image.

Les éléments mobiles de la scène du LIFAD tour
  1. Les quatre "soucoupes" ne sont pas sans rappeler les "ovnis" du Mutter tour. Elles sont cependant bien plus imposantes et produisent plus de lumière, grâce à leurs 32 ampoules. Elles peuvent monter, descendre et pivoter sur un axe horizontal pour éclairer la scène ou le public.

  2. Les cinq blocs suspendus embraquent trois rangées de lumières. Ils peuvent monter, descendre et se mettre de travers. En revanche, leur lumière est jaunâtre uniquement.

  3. Les trois croix sont constituées de 21 carrés multicolores. Elles peuvent monter, descendre et pivoter selon plusieurs axes. Contrairement aux deux éléments précédents, elles n'éclairent pas vraiment la scène mais améliorent l'atmosphère lumineuse. Cachées derrière le rideau "griffé" au début du concert, elles n'apparaissent qu'à partir de Frühling in Paris.

  4. Les trois ventilateurs apparaissent à partir de Frühling in Paris sur certaines chansons uniquement. Ils renvoient la fumée vers le public et peuvent descendre ou monter.

  5. Les quatre colonnes (voir ci-dessus) en elles-mêmes ne sont pas mobiles, mais une partie de 2,25 mètres qui entoure la colonne monte et descend.
Le costume de Christian Lorenz Flake après Ich tu dir weh Flake torse nu
Flake après Ich tu dir weh Flake torse nu

Autres éléments lumineux

En plus des éléments lumineux déjà cités, la scène embraque neuf panneaux de 32 spots chacun, situés sur les côtés et derrière la scène. De nombreux spots sont également disséminés sur des rails au-dessus, dessous et sur les côtés de la scène. À noter, Rammstein amène ses propres générateurs de courant afin d'être complètement indépendants des installation électrique du lieu où ils se trouvent.

À titre informatif, voici la liste des éléments lumineux, loués par Black Box Music :

  • Par64LN 36 PARPOD
  • Martin Atomic 3000
  • Solaris T-Light 85Kw Strobe
  • A&O Falcon 7000 Beam
  • A&O Falcon 3000 Beam
  • Color Kinetics Colorblaze 72
  • LED Headlite Upstaging
  • Litecraft Mini Par AT3
  • Leuchtstoff Dimmbar
Un exemple de panneau lumineux

Régie

Au centre de la salle est installée une régie. Un technicien y contrôle en permanence le bon déroulement du concert. Il est chargé de la coordination entre les lumières et le son des chansons. C'est lui qui lance certains samples sonores et la programmation lumineuse en début de chanson, afin que le tout soit synchronisé.

Modifications en cours de tournée

La scène décrite ci-dessus est la scène pour un concert complet de Rammstein. La scène a été réduite pour plusieurs concerts lors de la tournée :

  • Pour les festivals, Rammstein ne peut pas installer son sol avec grilles, par manque de temps. La scène n'est donc pas éclairée par en dessous. D'autres spots sont ajoutés en renfort. Les plates-formes de chaque côté de la scène sont également absentes et les équipes se tiennent donc directement sur les côtés de la scène, comme le montre l'image ci-dessous :
Les équipe techniques sans les plates-formes
  • Pour la tournée en Amérique latine, non seulement la scène est en configuration festival, mais de nombreux éléments mobiles n'ont pas pu être acheminés sur place. Pour combler ce manque, des renforts de spots sont présents sur le fond de la scène et le sol, comme le montre la photo ci-dessous.
La scène de Rammstein en Amérique latine

Il va sans dire que les tableaux lumineux ont évolués pendant la tournée, l'équipe technique cherchant sans cesse à améliorer le rendu visuel.