MIG tour - Premières parties

Deathstars

Deathstars a ouvert pour Rammstein sur toutes les dates européennes du Made In Germany tour. C'est un groupe de metal industriel suédois fondé en 2000 par Whiplasher Bernadotte et Nightmare Industries.

Rammstein avec Deathstars avant le show
Rammstein et Deathstars avant le show

Le choix de Deathstars n'a rien de surprenant, le groupe étant largement influencé par Kiss, Marilyn Manson, The Kovenant ou encore… Rammstein. Par ailleurs, les deux groupes partagent certainement une partie de leur public. Deathstars délivrait un show d'une demie heure généralement entamé par Blitzkrieg, son morceau phare.

Entre Rammstein et Deathstars, le courant semble être plutôt bien passé, comme semble le montrer cette vidéo de Till et de Eric, guitariste de Deathstars, s'adonnant à un concours… de claques !

Deathstars s'est montré très ouvert avec ses fans, et il n'était pas rare pendant la tournée de croiser tel ou tel membre du groupe autour de la salle de concert en fin d'après-midi ou à la buvette après le show.

Régulièrement le bassiste de Deathstars, Skinny, organisait un aftershow en collaboration avec un club de la ville où le groupe jouait. Ce fut par exemple le cas à Paris, avec un after au Black Dog. Skinny faisait office de DJ et s'occupait de l'ambiance sonore, armé de son iPod.

Deathstars en liveDeathstars en live
Deathstars en liveDeathstars en live
Photos par Pics-Troy

Membres

  • Andreas Bergh, alias Whiplasher Bernadotte (chant)
  • Eric Bäckman, alias Cat Casino (guitare)
  • Emil Nödtveidt, alias Nightmare Industries (guitare, claviers)
  • Jonas Kangur, alias Skinny Disco (basse)
  • Oscar Leander, alias Vice (batterie)

Setlist

Voici un exemple de setlist que Deathstars présentait en première partie de Rammstein :

  1. Blitzkrieg
  2. Motherzone
  3. Tongues
  4. Metal
  5. Semi-Automatic
  6. Mark Of The Gun
  7. Cyanide
  8. Blood Stains Blondes
  9. Death Dies Hard

DJ Joe Letz

Joe Letz a effectué les premières parties des concerts américains. Deathstars devait à l'origine supporter Rammstein sur le nouveau continent, mais plusieurs facteurs organisationnels ont forcé les Allemands à choisir une alternative de dernière minute. Joe Letz, batteur de Combichrist (groupe qui avait effectué la première partie du LIFAD tour), apparaissait alors comme une solution de secours viable.

Joe Letz, en plus d'être batteur, est DJ à ses heures perdues. Le New-Yorkais a donc présenté comme première partie un DJ set composé de remix de Rammstein, pour chauffer le public. Un écran géant diffusait des images de clips de Rammstein.

Joe Letz sur scène
Joe Letz sur scène

Premières parties exceptionnelles

A deux occasions, en plus de l'artiste normalement prévu en première partie, des artistes furent exceptionnellement invités par Rammstein sur scène :

  • Une chorale lettone a ouvert pour Rammstein à Riga le 7 février 2012, en interprétant Stein um Stein et Ohne dich ;
  • Children Medieval Band a repris des grands classiques de Rammstein à Denver le 20 mai 2012. C'est un trio d'enfants qui avaient touché Rammstein grâce à des vidéos postées sur Internet.