Paul Landers

A propos de Paul Landers

  • Role : guitariste
  • Lieu de naissance : Berlin, Allemagne
  • Taille : 171 cm
  • Poids : 79 kg
  • Couleur des yeux : bleus/gris
  • Couleur des cheveux : bruns
  • Signes particuliers : oreilles percées ; tatouages
  • Place habituelle sur scène : devant à gauche
  • Ancien groupe : Die Firma ; Feeling B

Jeunesse

Paul Landers enfantPaul Landers, de son vrai nom Heiko Paul Hiersche, naît prématurément le 9 décembre 1964, trois ans après sa sœur, dans le quartier de Baumschulenweg, à Berlin, d'un père allemand, professeur de langues slaves né en Tchécoslovaquie, et d'une mère polonaise, professeur de russe dans une grande école technique.
Dès sa naissance, Paul a des problèmes de santé récurrents qui l'obligent à suivre une cure à 6 ans. Ses aide-soignants de l'époque le surnomment d'ailleurs "Kundi" (qu'on peut traduire par "fidèle patient"). A l'école, c'est un garçon qui a l'air absent, des cernes très prononcées, et qui est si peu enclin à la propreté qu'il ne cesse de recevoir des commentaires désobligeants sur sa tenue de la part de ses professeurs.
Lorsqu'il a neuf ans, ses parents déménagent à Moscou pour une année. C'est aussi à cette époque qu'il passe des vacances en famille au bord de la mer d'Asov (autrefois appartenant à l'URSS, aujourd'hui située en Ukraine), dont il garde de très mauvais souvenirs. Mis à part cet épisode, il considère son séjour en URSS comme très agréable et apprécie encore beaucoup la Russie.

C'est vers ses 12 ou 13 ans que ses parents le poussent à faire du piano, comme sa sœur, et qu'il prend des cours particuliers. Mais très vite, il y renonçe pour la clarinette. Il se souvient très bien de son professeur de clarinette surtout parce que c'est l'homme qui lui apprend comment il faut… se doucher ! Il passe ensuite à la guitare, sans grande conviction : son père en a une et lui apprend une seule chanson, Wer kann die Lieder der Freiheit verbieten. C'est seulement à 16 ans que Paul finit par s'acheter une guitare électrique de la marque Iris. Un peu plus tard, il apprend la batterie en autodidacte, et se sert de celle de Till pour s'entraîner. Dans sa jeunesse, il écoute beaucoup Jean-Michel Jarre et Klaus Schulze, et se veut être fan des Puhdys, principalement parce que tous ses amis trouvent que ce groupe "fait de la merde", bien que Paul précise n'avoir jamais su être fan de qui que ce soit.

Lors du divorce de ses parents (vers la fin des années 1970), il habite chez sa mère où il reste jusqu'à son mariage en 1984. A 19 ans, il essaye toutefois de vivre chez son père, mais au bout de 14 jours, Paul n'en peut plus de sa routine et retourne chez sa mère puis s'installe avec son épouse.

Avant Rammstein

Paul et Flake au sein de Feeling BC'est en 1982 que Paul rencontre Alexander Kriening, l'un des membres fondateurs du groupe punk Feeling B. A l'époque, Kriening joue de la batterie dans un groupe nommé Feeling 14 dont Aljoscha Rompe est déjà le chanteur. Lorsque ce groupe se sépare, Paul accepte de rejoindre Kriening et Aljoscha, non sans quelques réticences. Ils adoptent le nom de Feeling Berlin, qu'ils changent vite en Feeling B pour se dissocier d'un autre groupe du même nom. C'est en avril 1983 que Paul rencontre Flake Lorenz, que Kriening avait convié pour "jouer de la basse au clavier" puisque le groupe n'arrive pas à se trouver de bassiste. C'est aussi grâce à Feeling B que Paul rencontre Christoph Schneider en 1990, lorsque ce dernier remplaçe le batteur.
C'est d'ailleurs en fréquentant Prenzlauer Berg, où il répéte le plus souvent avec Feeling B, que Paul commençe à se faire appeler par son second prénom plutôt que Heiko, prénom qu'il finit par abandonner plusieurs années plus tard.

Souvent en parallèle avec Feeling B, Paul joue dans beaucoup d'autres formations : Keks quand il est adolescent ; First Arsch, avec Till Lindemann quand Richard quitte Berlin-Est ; Doom Disaster (groupe indus) ; Tacheles, où il joue de la clarinette ; Kashmir après le départ de Flake ; New Affaire, où il joue de la batterie ; ou encore Die Magdalene Keibel Combo, avec Flake. Il use aussi beaucoup de son temps libre à produire d'autres groupes.
Il est le cinquième membre à rejoindre Rammstein, pour qui il n'est, à la base, qu'ingénieur du son. C'est Till qui insiste pour qu'il intègre la bande en tant que second guitariste, malgré les réticences de Richard et de Schneider, ce dernier ayant peu apprécié la manière dont un concert de Feeling B à Ilmenau s'est passé.

Vers 18-19 ans, Paul suit une formation d'un an dans les télécommunications en tant que monteur/réparateur de téléphone. C'est à cette occasion qu'il travaille dans la distillerie de Bärensiegel, où les employés sont libres d'emporter chez eux un peu de Schnaps. C'est aussi à 19 ans qu'il travaille comme chauffeur pour une bibliothèque à Berlin-Treptow.

Caractéristiques

Paul et sa bonne humeur permanentePaul est un homme d'un caractère jovial bien qu'on ait appris en 2007 qu'il pouvait être aussi sujet à de courtes dépressions.
Il est très bavard en interview mais, revers de la médaille, a donné trop d'informations prématurées se révélant fausses par le futur. De nombreux amateurs du groupe prennent donc désormais ses déclarations avec des pincettes.

Il ne fait pas son service militaire obligatoire malgré les multiples lettres de relance : il s'arrange toujours pour fournir un certificat médical, ou pour prouver qu'il suit une formation quelconque, voire pour ne laisser aucune adresse : avec son épouse Nikki, il squatte illégalement un appartement puis, quand l'Armée retrouve sa trace, il a déjà déménagé chez Flake !

Paul aurait arrêté de fumer. Il a les deux oreilles percées et s'affiche depuis 2009 avec deux tatouages dessinés par lui-même, l'un sur le biceps gauche, l'autre sur l'épaule droite.
Il parle russe (sans pouvoir le lire ou l'écrire) depuis son séjour à Moscou et peut chanter quelques comptines pour enfant dans cette langue.

Vie personnelle

Paul lors du LIFAD tourPaul a 20 ans quand il épouse Nikki Landers, qu'il vient de rencontrer à Hiddensee lors d'un festival. Le mariage se déroule sans aucune cérémonie, et est plus une manière symbolique pour lui de s'émanciper. Comme le permet la tradition allemande, Paul adopte le nom de son épouse, auquel il trouve une bien meilleure consonance qu'à Hiersche. Pour lui, "Paul Landers" était aussi un nom tout à fait "digne d'une rockstar" et c'est pour cette raison qu'il le conserve même après leur rupture en 1986. Ils cohabitent jusqu'en 1987 ou 88 puis divorcent.

Son fils né au début des années 1990, Emil, est issu d'une brève relation avec une autre femme, Yvonne. Paul ne se remarie pas. Depuis 1997, il est en couple avec Arielle, qui lui donne une fille prénommée Lilli.

L'évolution de Paul en live

Paul Landers lors du Herzeleid tourPaul Landers lors du Sehnsucht tourPaul Landers lors du Mutter tourPaul Landers lors du Reise, Reise tourPaul Landers lors du LIFAD tour