Jump to content

Votre dernier film


Recommended Posts

Il donnait quoi ce film? Il vaut le coup d'oeil?

 

De mon côté je me suis calé The house of the devil, qui a une ambiance sympathique, mais qui traine un peu en longueur.

A girl walks home alone at night, film de vampire en Iran. Du noir et blanc et une ambiance très travaillée, j'ai été assez captivé par l'ensemble.

 

Au ciné, je suis allé voir Un monde, film Belge tournant autour du harcèlement scolaire en primaire, filmé à hauteur d'enfant, que je recommande chaudement, et, n'ayant malheureusement pu me rendre à Gerardmer cette année, j'ai vu quelques films à la reprise de la sélection en compétition à la cinémathèque :

- The Sadness, film bien bien violent, gore, sale, au rythme inégal et à l'humour déviant, plutôt sympa, si on aime ce genre de cinéma

- Abuela de Paco Plaza, qui a eu de bons retours et qui m'a laissé sur le bord de la route, je n'ai pas du tout aimé l'interprétation de l'actrice principale, ni été saisi par l'ambiance. Pas une merde non plus, mais bof.

- Samhain, une très bonne surprise. Un film qui ne réinvente rient mais qui s'avère je trouve très efficace, doté d'une ambiance réussie, porté par un quatuor d'actrices qui m'a convaincu.

- Eight for Silver, sympathique, très imparfait, mais avec une identité visuelle que j'ai beaucoup apprécié. 

- Blood Moon, de la réal de A girls walks home alone at night. Ambiance bayou et néons, trip nocturne porté par une B.O très cool. Bon moment.

- Post Mortem, semi nanar hongrois, avec quelques supers idées dans les manifestations horrifiques, mais avec des acteurs effroyables, notamment les deux principaux, et qui tourne au ridicule trop souvent.

- Ego, qui a remporté le grand prix, et le meilleur film de ceux que j'ai pu voir de la sélection. Bon coup de coeur.

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Aïe aïe aïe... Dommage, il est bien réalisé et intéressant je trouve, avec son côté métaphorique, rare dans les films d'horreur.    The Witch est bien aussi, du coup t'aimeras sûrement pas n

@Cynique Tu te serais régalée de vivre la séance que je viens de vivre, c'était un best of des plus gros spectateurs boulets possibles et imaginables qu'on puisse rencontrer au cinéma : - le

Peppermint Candy, Castaway on the Moon et Silenced sont vraiment cool oui je confirme. Dans des styles très différents x) On sortira un peu plus le sourire aux lèvres après Castaway on the Moon qu'apr

Il y a 23 heures, Heirate-Mich-07 a dit :

n'ayant malheureusement pu me rendre à Gerardmer cette année, j'ai vu quelques films à la reprise de la sélection en compétition à la cinémathèque :

 

Ah merci pour le retour sur la sélection Gerardmer, c’est cool que tu aies pu faire une session de rattrapage à défaut d’être allé au festival (où Edgar Wright était invité d’honneur apparemment). Du coup, je retiens à voir en priorité The Sadness, Ego et Mona Lisa and the Blood Moon.

Je pense mater en salle The Innocents qui figurait également parmi la sélection du festival (j’avais d'ailleurs beaucoup aimé le premier film de son réalisateur). Dommage que pour sa sortie à l’international, dont en France, il porte le même titre que le fantastique film anglais de 1961.

 

Et tu parlais de Noomi Rapace dans un précédent post, je ne sais pas si tu as vu Lamb ?

 

Récemment je me suis fait Westworld (1973), film adapté ces dernières années en une série portant le même nom. Peut-être pas un chef-d'œuvre, mais il a ses qualités, à commencer par une BO de plus en plus chaotique à mesure que l'histoire déraille et qui colle parfaitement avec l'évolution du personnage principal, interprété par l'immense Yul Brynner. Ce dernier a peu de dialogues, néanmoins sa performance d'androïde imperturbable est assez géniale. Elle a notamment influencé John Carpenter quand il créa Michael Myers (pour son côté indestructible) et Schwarzy dans Terminator (merci IMDb :D).

 

Sinon en ce moment je regarde essentiellement des productions japonaises, italiennes et coréennes ; ces pays ont tellement de bons films en tout genre à nous offrir...

Je pense par exemple à Il Camorrista (1986) évoquant l'ascension et la chute d'un véritable boss de la mafia napolitaine (décédé il y a à peine un an) qui fit le plus gros de ses affaires depuis la taule. 2h45, pas un temps mort et au contraire un rythme assez nerveux où on atteint un paroxysme d'intensité quand sont évoqués (et en partie recréés) les multiples assassinats du début des années 1980. Pour autant l'histoire ne se résume pas à un empilement de cadavres, en s'attardant notamment sur les collusions entre mafieux, politiques et services secrets.

En fait ce film n'a rien à envier aux productions américains sur le même thème, que ce soit son casting, son réalisme ou la qualité de sa BO. Et ce qui est incroyable c'est qu'à l'époque le réalisateur a tout juste 30 ans...

Link to post
Share on other sites

@Qivitoq

 

N'hésites pas à faire des retours si tu vois certains de ces films prochainement.

 

Pour Westworld, je n'ai pas vu la série (j'en regarde assez peu de manière générale), je ne savais même pas que ce n'était pas une création originale x) Je vois qu'il y a même eu deux films et une série avant cela, incluant le film auquel tu fais référence. Je me laisserai sûrement tenter un jour. En tous cas tu me le vends suffisamment pour que ça titille ma curiosité.

 

Lamb je l'ai vu oui. Je ne sais pas trop qu'en penser. Clairement, c'est déroutant, mais en y réfléchissant, je ne serai pas réfractaire à l'idée de le revoir pour clarifier mon avis sur lui, donc c'est que je ne l'ai pas détesté. C'est très minimaliste, il faut s'accrocher devant. Néanmoins, il est intéressant, j'ai assez apprécié tout le passage ou le frère d'un des personnages principaux débarque. Tu l'as vu de ton côté ?

 

Pour Il Camorrista, il est fort probable que j'ai plus de mal à m'y mettre. Je ne sais pas pourquoi, j'ai un côté réfractaire dès que j'entends le mot mafia, je n'arrive absolument pas à m'intéresser à ce genre de films. Quand bien même on me foutrait devant et j'apprécierai, qui sait, mais par exemple Le Parrain, rien que d'entendre la musique, ça me démoralise x)

 

Si tu as de bonnes pépites coréennes qui ressortent de tes visionnages, je suis tout à fait preneur par contre !

 

Et depuis le dernier message, je me suis maté Super-Héro malgré lui. Je suis faible, mais je me suis beaucoup marré devant son Nicky Larson donc j'ai voulu y jeter un oeil, et si j'ai moins accroché, j'ai tout de même rigolé franchement à plusieurs reprises. 

Me suis maté également Vicious Fun dont le synopsis me faisait de l'oeil (Années 80, Joel est un geek comme on n’en fait plus. Naïf, fan de films d'horreur et secrètement amoureux de sa colocataire. Après une soirée arrosée, il se retrouver malgré lui au beau milieu d’une séance d’assassins anonymes. Deux solutions s’offrent à lui : mouiller son pantalon et terminer en sashimi humain ou faire appel à son encyclopédique connaissance du genre pour passer incognito…). Je m'attendais à ce que ça joue beaucoup plus sur ce que le pitch promettait, et au final ça s'en détache relativement vite, mais ça reste généreux, et je pense que les fans de slashers y trouveront leur compte.

Je suis évidemment allé voir The Innocents, que j'ai trouvé très bon, hyper intéressant, avec des jeunes acteurs qui s'avèrent excellents dans leurs rôles, on s'attache vraiment à eux, et l'empathie crée a pour ma part accentué mon intérêt pour le film.

J'ai tenté le dernier Emmerich, Moonfall, qui est, comme d'hab avec lui, une grosse série B friquée, débile et fun. Moi, ça me va de me retrouver devant ça de temps à autre.

 

Et sinon j'ai tenté deux docus dans des styles très différents, Samsara, muet, uniquement porté par la musique, et le défilement d'images. Faut trouver le bon moment pour mater ça, mais ça vaut le coup d'oeil. Devant la beauté (ne signifiant pas que le film ne va nous montrer que des choses agréables à regarder ou à réfléchir) des images, à voir sur le meilleur écran possible, avec la meilleure qualité possible.
Et le second, Making Waves, qui est un peu une histoire accessible du travail du son au cinéma, et qui est très bien foutu.

 

Edited by Heirate-Mich-07
Link to post
Share on other sites
Le 15/02/2022 à 18:11, Heirate-Mich-07 a dit :

Pour Westworld, je n'ai pas vu la série (j'en regarde assez peu de manière générale), je ne savais même pas que ce n'était pas une création originale x)

 

Ah bah tout pareil.

 

Le 15/02/2022 à 18:11, Heirate-Mich-07 a dit :

Lamb je l'ai vu oui. Je ne sais pas trop qu'en penser. Clairement, c'est déroutant, mais en y réfléchissant, je ne serai pas réfractaire à l'idée de le revoir pour clarifier mon avis sur lui, donc c'est que je ne l'ai pas détesté. C'est très minimaliste, il faut s'accrocher devant. Néanmoins, il est intéressant, j'ai assez apprécié tout le passage ou le frère d'un des personnages principaux débarque. Tu l'as vu de ton côté ?

 

Ouep et j’ai un peu le même avis que toi. Plutôt apprécié son côté lent et épuré, l’arrivée du frère apporte un certain dynamisme sans pour autant changer le ton global du film. J’ai bien aimé également le fait que le scénario nous laisse dans l’incertitude jusqu’à la scène finale, néanmoins il manque au film un petit quelque chose pour que ce soit la véritable claque.

Après en extrapolant, je vois dans cette œuvre une métaphore à propos de l’homme et les conséquences de ses actions sur la nature (et comment celle-ci se venge tôt ou tard).

 

Le 15/02/2022 à 18:11, Heirate-Mich-07 a dit :

Pour Il Camorrista, il est fort probable que j'ai plus de mal à m'y mettre. Je ne sais pas pourquoi, j'ai un côté réfractaire dès que j'entends le mot mafia, je n'arrive absolument pas à m'intéresser à ce genre de films. Quand bien même on me foutrait devant et j'apprécierai, qui sait, mais par exemple Le Parrain, rien que d'entendre la musique, ça me démoralise x)

 

Ah ouais ? Je suis pas un dingue des films sur les mafieux/gangsters, mais celui-ci je l’avais noté depuis un petit moment, il me manquait juste la motivation pour le voir. Pour ce film en particulier, sa dimension biographique le rend plus fascinant qu’une histoire de mafieux disons trop scénarisée.

 

Le 15/02/2022 à 18:11, Heirate-Mich-07 a dit :

Si tu as de bonnes pépites coréennes qui ressortent de tes visionnages, je suis tout à fait preneur par contre !

 

Je peux déjà faire du name-dropping de ceux que j’ai pas mal appréciés récemment : Silmido, Ode to my Father, As One, Kim Ji-young: Born 1982, The King and the Clown, After my Death, A Girl at my Door, Family Ties.

Faudrait que je prenne le temps de glisser un commentaire sur chacun d’eux, il y aurait à dire (notamment les films inspirés de faits réels).

 

Le 15/02/2022 à 18:11, Heirate-Mich-07 a dit :

Et sinon j'ai tenté deux docus dans des styles très différents, Samsara, muet, uniquement porté par la musique, et le défilement d'images. Faut trouver le bon moment pour mater ça, mais ça vaut le coup d'oeil. Devant la beauté (ne signifiant pas que le film ne va nous montrer que des choses agréables à regarder ou à réfléchir) des images, à voir sur le meilleur écran possible, avec la meilleure qualité possible.
Et le second, Making Waves, qui est un peu une histoire accessible du travail du son au cinéma, et qui est très bien foutu.

 

Je l’ai vu il y a quelques années Samsara, c’est effectivement une sacrée expérience visuelle. Du même réalisateur et dans un style très proche il y a le documentaire Bakara, sorti 20 ans plus tôt (il en a fait 2 autres dans les années 80 que je n’ai pas encore visionnés). Et ce gars a également été directeur de la photographie sur ce qui reste à ce jour mon documentaire non-narratif favori, Koyaanisqatsi.

 

Pas vu Making Waves en revanche, du coup je note pour un futur visionnage !

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

J’ai enfin vu le dernier spiderman. On a certainement été beaucoup à se dire que reboot encore et toujours spiderman c’était relou à la longue mais ce dernier opus conclu parfaitement bien les 3 « peter » c’était agréable à voir et, j’espère que maintenant c’est fini. 😂


 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 20/02/2022 à 16:44, Qivitoq a dit :

 

Ah bah tout pareil.

 

 

Ouep et j’ai un peu le même avis que toi. Plutôt apprécié son côté lent et épuré, l’arrivée du frère apporte un certain dynamisme sans pour autant changer le ton global du film. J’ai bien aimé également le fait que le scénario nous laisse dans l’incertitude jusqu’à la scène finale, néanmoins il manque au film un petit quelque chose pour que ce soit la véritable claque.

Après en extrapolant, je vois dans cette œuvre une métaphore à propos de l’homme et les conséquences de ses actions sur la nature (et comment celle-ci se venge tôt ou tard).

 

 

Ah ouais ? Je suis pas un dingue des films sur les mafieux/gangsters, mais celui-ci je l’avais noté depuis un petit moment, il me manquait juste la motivation pour le voir. Pour ce film en particulier, sa dimension biographique le rend plus fascinant qu’une histoire de mafieux disons trop scénarisée.

 

 

Je peux déjà faire du name-dropping de ceux que j’ai pas mal appréciés récemment : Silmido, Ode to my Father, As One, Kim Ji-young: Born 1982, The King and the Clown, After my Death, A Girl at my Door, Family Ties.

Faudrait que je prenne le temps de glisser un commentaire sur chacun d’eux, il y aurait à dire (notamment les films inspirés de faits réels).

 

 

Je l’ai vu il y a quelques années Samsara, c’est effectivement une sacrée expérience visuelle. Du même réalisateur et dans un style très proche il y a le documentaire Bakara, sorti 20 ans plus tôt (il en a fait 2 autres dans les années 80 que je n’ai pas encore visionnés). Et ce gars a également été directeur de la photographie sur ce qui reste à ce jour mon documentaire non-narratif favori, Koyaanisqatsi.

 

Pas vu Making Waves en revanche, du coup je note pour un futur visionnage !

 

Non Lamb ne passera pas dans les films qui me viendront rapidement à l'esprit en discutant cinéma de genre, mais se mate voilà.

 Et j'ai zappé de répondre, mais merci pour le name dropping, j'ai ajouté tout ça à ma liste, c'est parfait.

 

Je voulais tenter Bakara également, j'y viendrai certainement, tout comme Koyaanisqatsi.

 

Sinon, quelqu'un a vu le dernier Batman ? J'y suis allé sans aucune attente, j'en suis sorti déçu, et assez perplexe devant les réactions dithyrambiques.

Link to post
Share on other sites

Vu aussi le dernier Batman, mais je n'en suis ressorti ni déçu ni euphorique. L'ambiance globale, mêlée à la musique et au son (j'étais aussi dans une bonne salle) est très réussie, certaines scènes sont totalement réussies.

Link to post
Share on other sites

Je suis en train de revoir une de mes séries préférées et qui colle bizarrement à l’actualité - « Occupied ». L’intrigue est très intéressante et à l’époque elle me semblait un peu exagérée, c’est parfois glauque et parfois ça glace le sang mais bon c'est normal car l'auteur du scénario c'est Jo Nesbø, le maître du polar norvégien. Les acteurs norvégiens, français et russes jouent tous bien. L’ambassadrice de Russie est parfaite dans son rôle de Dame de fer à la russe. Et les Français ont quand même un rôle des beaux salopards dans le film (Manuuu, où est tu?😂)

 

Intrigue: La Russie occupe la Norvège avec l'assentiment de l'UE pour s'approprier son pétrole. Face à cette occupation “douce”, citoyens et politiques norvégiens doivent faire un choix : résister ou collaborer ? Série scandinave captivante, Occupied est un thriller politique imaginé par le maître du polar Jo Nesbø.

 

On peut visionner l’intégralité de la série sur le portail d’Arte. Occupied - Séries et fictions | ARTE

 

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, mad max a dit :

vu l’affiche pour Abuela.

en esperant que ca soit mieux que les derniers Rec.


Naaan, ils continuent la franchise [REC] ? Je pensais qu'après la mort de Paranormal Activity, on en avait définitivement fini avec la mode du found footage. 

C'est con parce que les deux premiers films sont parmi les rares films du genre que j'apprécie réellement. On aurait clairement pu s'arrêter au bout d'un métrage, avec un bon cliffhanger à la Blair Witch (qui n'aurait pas dû avoir de suites non plus), mais le deuxième à de beaux restes. Ce qu'il advient après, là... 

Après, à part le réalisateur, y'a rien de commun, si ? Même le synopsis me fait pas forcément penser à la saga. 

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Animaux Fantastiques 3 - ça déraille complètement.

 

Les +:
- Costumes toujours chouette;
- Décors magnifiques (surtout pour les nostalgiques de HP);
- Jacob et Lally (je prends volontiers un film avec eux comme héros - les autres, ça dégage).
 
(Ouais, c'est tout.)
 
Les -:
- Les effets spéciaux sont nazes;
- Les dialogues sont tout droit sortis d'une très mauvaises fan-fic d'HP;
- Les nouveaux personnages, à part Lally, sont très mal caractérisés ou font doublons avec un autre qu'on connaît déjà et qui ne fait plus que de la figuration;
- Les deus ex machina se résument à "TG c'est magique" dès qu'il y a un souci dans le scénario, scénario qui est débile (en plus d'être manichéen), et le coup du
Révélation

Grindelwald voit encore mieux l'avenir qu'avant, donc on ne peut pas avoir de plan, sinon il pourra le déjouer facilement, alors jouons au hasard - enfin presque!

 

ne justifie en rien un scénario aussi débile. -_-
 
 
Pour revenir en détails, disons déjà le truc essentiel: les explications données concernant le pacte et Credence sont un peu faciles et tombent à plat, juste par manque de caractérisation.
Révélation

C'est pas parce que jamais personne ne sait qui est le frère de Dumbledore qu'il faut découvrir son existence aussi tard et le mettre de côté jusqu'à ce qu'on ait besoin de lui. Tout l'enjeu est placé sur lui, avec le trio reformé pour défendre/attaquer un obscurial - d'ailleurs, ouf qu'ils aient fait de Credence un malade du cancer magique, 'tain, quel gâchis! - mais si on n'a pas d'émotions envers Aberforth, qu'est-ce qu'on s'en fout?

 

Au moment de la baston finale, bah on ressent rien, limite, on s'en balek!
 
Et puis, bon, zéro explication concernant Minerva qui apparaît juste une fois pour faire un 'tit coucou (vise un peu le fan service); Grindelwald change de gueule et personne ne remarque quoi que ce soit, soit (même si franchement, niveau alchimie entre les deux ex, c'est zéro pointé avec un Mads au minimum syndical - au moins, Johnny c'est un beau gosse), mais alors ce final! -_- Nan mais franchement.
Révélation

Grindelwald et ses sbires ne se font pas arrêter alors qu'on le voit faire un coup d'état raté et tenter de tuer quelqu'un en direct. Quelques petits piou-piou et pouf! Disparu. Okay, d'accord, il est surpuissant, mais il faut le montre mieux que ça!

 

 
 
Bref! autant les deux premiers volets, on pouvait en récupérer quelque chose (en grattant un peu), autant là, c'est juste un désastre. On sent bien qu'ils cherchent à terminer la saga en avance sur le troisième volet juste parce qu'ils craignent que ça ne leur rapporte pas assez, mais au lieu de maximiser les chances de réussite en faisant un bon film, ils se sabordent en pleine mer. -_- Les génies...
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

A mon tour de me défouler sur les Animaux fantastiques 3, attention FULL SPOIL comme d'habitude dans mes avis sur un film.

 

J'ai bien aimé la scène où les frères Dragonneau s'échappent de la prison, c'était à la fois drôle et glauque, mais le reste du film c'est une catastrophe en effet.

 

Mêmes défauts que le 2 : long, bavard, incohérent et confus au possible, et aucune de ses qualités : il n'y a plus cette ambiance sombre, triste et belle à la fois ainsi que cette galerie de personnages torturés qui faisaient le charme du 2 et rattrapaient un peu le coup.

 

Tous les trucs alléchants teasés par le 2 foirent : le duel Dumbledore/Croyance est minable, aucun spectacle et aucune tension, et ce d'autant plus que ça se déroule dans une sorte de "dimension alternative" à la con qu'on n'avait jamais vu avant pour pas déranger les Moldus. Le duel final Dumbledore/Gellert est naze aussi alors que ça aurait été la moindre des choses d'avoir quelque chose d'un minimum épique pour sauver ce climax complètement foireux dans son déroulement. C'est bourré de facilités scénaristiques : une "ONU" du monde des sorciers sortie de nulle part et corrompue qui semble exercer une sorte de pouvoir absolu, qui acquitte Grindelwald de tous ses crimes et personne qui bronche, alors que le mec a zigouillé en pagaille des sorciers d'un ministère d'au moins deux pays différents, s'est évadé de prison, et continue à foutre la merde avec un degré de discrétion proche du néant. La façon dont se brise le pacte de sang c'est aussi beaucoup trop facile.

 

Les personnages n'évoluent pas par rapport au deux : la mort de Leta n'a strictement aucun impact sur Norbert et Thésée, tout au plus évoque t-on l'impact que ça a sur Kama, alors que des trois c'est celui qui devrait logiquement être le moins affecté par cette mort. Des personnages qui étaient centraux dans les deux premiers, comme Tina ou Croyance, passent arbitrairement au second plan voire pire dans ce film.

 

Le 14/04/2022 à 12:10, LudicrousC a dit :

c'est zéro pointé avec un Mads au minimum syndical - au moins, Johnny c'est un beau gosse), mais alors ce final! -_- Nan mais franchement.

 

Ils ont complètement massacré le personnage de Grindelwald : dans les deux premiers c'était un méchant jouissif de par sa capacité à charmer, à incarner un symbole d'espoir et de liberté pour les sorciers et ainsi se faire passer pour le vrai "gentil" de l'histoire. Dans le trois le personnage se "voldemortise" dangereusement : il devient un méchant génocidaire plutôt bête et impulsif, qui tyrannise certains de ses partisans, dont la malfaisance se renifle à des kilomètres à la ronde et qui a le dessus pas parce qu'il est futé mais parce que les autres sont incroyablement cons. Et il a même pas de moments badass pour rattraper le coup.

 

Bref, au lieu d'atténuer le plus possible la perte de repère induite par le changement d'acteur, ils ont inexplicablement opté pour la logique inverse en changeant carrément le look et la personnalité du personnage, ce qui est pour moi impardonnable.

 

Et pour finir, qu'est-ce que je l'ai trouvée bête et puérile cette intrigue politique sans déconner. Au début on te fait passer ça pour une élection ordinaire, avec différents candidats qui portent chacun un projet + le peuple chargé de désigner le vainqueur par un vote. Ce qui rend jusqu'ici assez logique le fait que Grindelwald essaie de redorer son image, qu'il tente de monter l'opinion contre les Moldus ou qu'il complote pour assassiner un autre candidat, même si là encore dans l'exécution (faire boire publiquement à sa concurrente un poison servi par un de ses sbires qui a la tronche la plus flippante du monde) c'est pas discret du tout. X)

Mais en fin de compte tout ça ne sert pas à grand chose et seul le plan de la fausse bibiche est réellement utile, puisque concrètement c'est pas le peuple qui choisit par un vote son candidat et son projet favoris mais bel et bien bibiche qui désigne directement le vainqueur. Car en effet à partir du moment où bibiche désigne son champion, visiblement tous les sorciers sans trop se poser de questions se rallient bêtement et unanimement à ce champion et à son projet même s'il y a quelques secondes encore ils militaient en faveur d'un autre candidat. X)

 

Ce qui donne un final complètement stupide : Grindelwald se fait désigner champion de l'innocence et de la vertu par bibiche, puis Mr. Champion de l'innocence et de la vertu déclare publiquement la guerre aux Moldus, torture un mec avec un sortilège impardonnable et humilie une de ses partisanes devant une foule qui de base n'est pas censée être complètement acquise à sa cause, mais bon, juste parce que bibiche a dit juste avant que Mr. Génocidaire et tortionnaire est un homme innocent et vertueux, ça passe crème évidemment !

 

Bref, au moins ça n'est finalement que justice que Depp ait touché sa paye sans se salir dans cette daube.-_-

Edited by Spooky Kid
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Bon, si tu spoiles, j'y vais aussi. :D

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

J'ai bien aimé la scène où les frères Dragonneau s'échappent de la prison, c'était à la fois drôle et glauque, mais le reste du film c'est une catastrophe en effet.

 

C'est vrai, il y a beaucoup moins de scènes humoristiques que dans les autres films mais elles sont pas mal.

 

Le souci que j'ai, c'est que ça atténue totalement la gravité de ce qui se passe.

 

Ils sont quand même coincés dans une prison sécrète où un monstre bouffe les prisonniers à intervalle régulier. Et pour s'en sortir, que faire? Bah un petit déhanché avec des crabes bien sûr! :unsure:  C'est absurde! Si le film était une comédie à la Monty Python, okay - mais là!

 

Et puis, les plans de Dumbledore encore et toujours fondés sur la chance. -_- (Si Teddy ne sort pas de sa cage pour bouffer la cravate, bah... les deux frérots crèvent. C'est à la limite de se foutre de la gueule des fans de HP.

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Mêmes défauts que le 2 : long, bavard, incohérent et confus au possible, et aucune de ses qualités : il n'y a plus cette ambiance sombre, triste et belle à la fois ainsi que cette galerie de personnages torturés qui faisaient le charme du 2 et rattrapaient un peu le coup.

 

Yep, je suis d'accord. En fait, le format de l'enquête était chiant mais c'est un truc que Rowling maîtrise. L'intrigue politique, c'est pas son truc. Et c'est peut-être pour cela qu'elle a été un peu éjectée de l'écriture du scénario (pas assez tôt par contre)...

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

d'autant plus que ça se déroule dans une sorte de "dimension alternative" à la con qu'on n'avait jamais vu avant pour pas déranger les Moldus.

 

Ouais, c'est une sorte de manipulation mentale de la part de Dumbledore (la petite goutte de pensée qui frappe Credence) - mais ça semble absurde qu'il soit possible de faire ça sans autre appareil (genre la pensine) - il se contente de la vitrine en fait! Et puis, pas besoin de se bastonner si à la fin, c'est juste pour dire "t'es pas mon frère mais tu es de ma famille, juste je sais pas quel est notre lien de parenté, ou alors je le sais mais comme j'en ai pas encore parlé à mon frère, je préfère ne rien te dire pour l'instant." -_-

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

une "ONU" du monde des sorciers sortie de nulle part

 

Oui et non. Elle existe dans le monde de HP (c'est même Dumbledore le grand manitou de la Confédération à l'époque de Harry) mais elle ne semblait pas avoir de prérogatives particulières (en tout cas, pas de rôle particulier à jouer même en cas de conflit armé avec un terroriste qui se cherche des disciples partout en Europe et parvient à contrôler le Ministère de la Magie Britannique dans les années 1990s -_- ). Donc à moins que cette Confédération ait perdu en pouvoir exécutif après 1945, être élu par bibiche ( :lol: ) pour un mandat à durée indéterminée, bah, ça n'apporte pas grand-chose si ce n'est le respect de ses pairs.

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

et corrompue qui semble exercer une sorte de pouvoir absolu, qui acquitte Grindelwald de tous ses crimes et personne qui bronche, alors que le mec a zigouillé en pagaille des sorciers d'un ministère d'au moins deux pays différents, s'est évadé de prison, et continue à foutre la merde avec un degré de discrétion proche du néant.

 

Ouais, c'est totalement absurde, même si on peut aller jusqu'à supposer que le truc aura été réformé après la guerre face à Grindelwald (parce qu'ils auront estimé que ça donnait trop de pouvoir à un individu, admettons), ça ne change en rien le principal enjeu de toute l'intrigue de base: Grindelwald avait obtenu un pouvoir important de manière légitime avec un programme génocidaire parfaitement accepté par une partie de la communauté magique allemande. Il a pas besoin d'être élu Grand Manitou international - il a juste besoin de prendre la place de Vogel pour construire sa petite prison et lancer sa guerre.

 

Ma question, c'est pourquoi se compliquer la vie (si ce n'est pour introduire la bibiche magique et un décor dépaysant - et moins cher)? Ils voulaient pas se mettre à dos les Allemands en revisitant le nazisme? Sachant qu'en en faisant les grands méchants d'un complot international, ça change strictement rien au résultat... (Et puis, c'est pas comme si les Allemands n'avaient pas déjà l'habitude de partager avec les Russes le rôle de villain ultime.)

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

La façon dont se brise le pacte de sang c'est aussi beaucoup trop facile.

 

Grave! et puis l'explication donnée par Dumbledore!!! "Ah ben c'est peut-être à cause de ça, chais pô, en fait on saura jamais vraiment, mais c'est pas le plus important, hein!" -_-

 

Et même d'un point de vue formel: le pacte existait déjà à la mort d'Ariana, donc ce trio de duel (ce truel?) a déjà eu lieu. Si c'est le fait d'être en position de protéger un innocent face à quelqu'un qui attaque (l'explication donnée dans le film), dans ce cas, ça veut dire que Albus n'a pas cherché à protéger Ariana. (Soit son propre sort l'a tuée, ce que laisse penser la conversation avec Newt plus tôt, soit il a sciemment laissé quelqu'un la tuer.) C'est à la limite de l'absurde. Le fait que Albus au fond de lui doute d'avoir jamais espéré la mort de sa soeur handicapée, juste parce qu'il l'a peut-être touchée par accident mais sans en être sûr à 100%, c'est à la limite d'estimer que tout le monde est coupable juste pour avoir envisagé un truc!

 

Du coup, la différence là joue seulement sur la position d'Albus, il ne s'interpose plus entre son frère et Grindelwald mais s'allie à Aberforth.

Donc on casse un pacte en s'alliant avec quelqu'un d'autre (quelqu'un avec qui on est lié par le sang aussi car c'est son frérot)? C'est tout. Wokay. Donc c'est pas hyper puissant en fait.

 

Trois films pour ça. -_-

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

 Des personnages qui étaient centraux dans les deux premiers, comme Tina ou Croyance, passent arbitrairement au second plan voire pire dans ce film.

 

Ouais, Tina, c'était impossible de la faire revenir à moins de modifier la timeline officielle (l'actrice était enceinte, mais le personnage n'est pas censé épouser Newt avant un petit moment).

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Bref, au moins ça n'est finalement que justice que Depp ait touché sa paye sans se salir dans cette daube.-_-

 

:lol:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, LudicrousC a dit :

Ils sont quand même coincés dans une prison sécrète où un monstre bouffe les prisonniers à intervalle régulier. Et pour s'en sortir, que faire? Bah un petit déhanché avec des crabes bien sûr! :unsure:  C'est absurde! Si le film était une comédie à la Monty Python, okay - mais là!

 

Ouaip ça passe ou ça casse, moi j'ai trouvé ça couillu d'obliger les personnages à faire un truc rigolo pour échapper à une mort super horrible. ^^

 

Il y a 8 heures, LudicrousC a dit :

L'intrigue politique, c'est pas son truc. Et c'est peut-être pour cela qu'elle a été un peu éjectée de l'écriture du scénario (pas assez tôt par contre)...

 

Il y a 8 heures, LudicrousC a dit :

Ma question, c'est pourquoi se compliquer la vie (si ce n'est pour introduire la bibiche magique et un décor dépaysant - et moins cher)? Ils voulaient pas se mettre à dos les Allemands en revisitant le nazisme? Sachant qu'en en faisant les grands méchants d'un complot international, ça change strictement rien au résultat... (Et puis, c'est pas comme si les Allemands n'avaient pas déjà l'habitude de partager avec les Russes le rôle de villain ultime.)

 

On dirait vraiment qu'ils ont changé leur fusil d'épaule en pleine écriture de scénario, genre au début ils (ou juste Rowling ?) étaient motivés à traiter la thématique de l'avènement au pouvoir d'une idéologie extrémiste par voie légale et démocratique, puis finalement ils se sont rendus compte que ça rendrait le film plus long et chiant que ce qu'il est déjà, surtout que c'est carrément le basculement d'une opinion populaire vers l'extrémisme à l'échelle du MONDE (!) et non à l'échelle d'un seul pays qu'il faut traiter, du coup ils ont finalement bricolé ce système soi-disant démocratique en quelque chose de plus simple qui relève en réalité beaucoup plus de la monarchie absolue de droit divin, sauf que Dieu est remplacé par un animal magique et trop kawaii pour émerveiller dans les chaumières. X)

 

Sinon comme tu dis y avait largement moyen de simplifier l'intrigue politique tout en gardant jusqu'au bout la thématique de l'extrémisme qui accède démocratiquement au pouvoir, notamment en faisant en sorte que Grindelwald convoite la présidence d'un seul ministère de la magie d'un pays européen important.

 

Il y a 8 heures, LudicrousC a dit :

Oui et non. Elle existe dans le monde de HP (c'est même Dumbledore le grand manitou de la Confédération à l'époque de Harry) mais elle ne semblait pas avoir de prérogatives particulières (en tout cas, pas de rôle particulier à jouer même en cas de conflit armé avec un terroriste qui se cherche des disciples partout en Europe et parvient à contrôler le Ministère de la Magie Britannique dans les années 1990s -_- ). Donc à moins que cette Confédération ait perdu en pouvoir exécutif après 1945, être élu par bibiche ( :lol: ) pour un mandat à durée indéterminée, bah, ça n'apporte pas grand-chose si ce n'est le respect de ses pairs.

 

Ah ok au temps pour moi j'avais complètement zappé son existence dans les HP, en tout cas c'est sûr que ses prérogatives ont radicalement changé entretemps, puisque dans les AF ses décisions supplantent visiblement celles prises par les différents ministères (en gros ils subissent le principe de la souveraineté limitée X)), alors que dans les HP Dumbledore, qui d'après tes dires est chef de cette Confédération, doit se soumettre aux décisions prises par le seul ministère de la magie britannique.

 

Il y a 8 heures, LudicrousC a dit :

Ouais, c'est une sorte de manipulation mentale de la part de Dumbledore (la petite goutte de pensée qui frappe Credence) - mais ça semble absurde qu'il soit possible de faire ça sans autre appareil (genre la pensine) - il se contente de la vitrine en fait! Et puis, pas besoin de se bastonner si à la fin, c'est juste pour dire "t'es pas mon frère mais tu es de ma famille, juste je sais pas quel est notre lien de parenté, ou alors je le sais mais comme j'en ai pas encore parlé à mon frère, je préfère ne rien te dire pour l'instant." -_-

 

Oui ce pouvoir en plus de débarquer de nulle part est beaucoup trop cheaté. Mais plus globalement la magie dans les AF semble beaucoup plus puissante et sophistiquée que dans les HP alors que ça se passe avant, comme dans ces préquelles de vieille saga de S-F où année de réalisation plus récente et effets-spéciaux upgradés obliges, la technologie semble beaucoup plus avancée dans les préquelles que dans les épisodes de la saga d'origine censée se passer plus tard. ^^'

 

Il y a 8 heures, LudicrousC a dit :

Ouais, Tina, c'était impossible de la faire revenir à moins de modifier la timeline officielle (l'actrice était enceinte, mais le personnage n'est pas censé épouser Newt avant un petit moment).

 

Ah ok je savais pas, pour Croyance j'ai cru comprendre que son interprète est un canceled en devenir, d'où ce nouveau statut de personnage secondaire et mourant dans le troisième film, et qui j'imagine crèvera hors-champ dans le quatrième (s'il y en a un ^^').

 

Et Nagini pourquoi elle est plus là elle ? Bon après je dois avouer que son rôle était tellement important dans le 2 que je me suis rendu compte de son absence qu'un ou deux jours après avoir vu le 3. X)

 

Le 14/04/2022 à 12:10, LudicrousC a dit :
- Costumes toujours chouette;

 

Et encore, peut-on vraiment en faire un bon point quand on songe au très faible niveau d'excentricité de ces costumes alors qu'on parle de sorciers ? Même Grindelwald ils en ont fait un type avec des fringues lambda...

Edited by Spooky Kid
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

On dirait vraiment qu'ils ont changé leur fusil d'épaule en pleine écriture de scénario, genre au début ils (ou juste Rowling ?) étaient motivés à traiter la thématique de l'avènement au pouvoir d'une idéologie extrémiste par voie légale et démocratique, puis finalement ils se sont rendus compte que ça rendrait le film plus long et chiant que ce qu'il est déjà, surtout que c'est carrément le basculement d'une opinion populaire vers l'extrémisme à l'échelle du MONDE (!) et non à l'échelle d'un seul pays qu'il faut traiter, du coup ils ont finalement bricolé ce système soi-disant démocratique en quelque chose de plus simple qui relève en réalité beaucoup plus de la monarchie absolue de droit divin, sauf que Dieu est remplacé par un animal magique et trop kawaii pour émerveiller dans les chaumières. X)

 

Yep, je suis assez d'accord. Comme si le projet de faire 5 films a été reformaté en cours de route pour pouvoir terminer sur 3 films au cas où ça ne fonctionne pas.

 

(Mais ça pose des tas de problème de cohérence: la confrontation entre Dumbledore et Grindelwald est censée être historique, elle est abordée dès le premier tome de HP pour présenter Dumbledore! Or, cette baston à la fin de ce Fantastic Beasts 3 est juste beaucoup trop naze pour être cette "confrontation historique". Bref! ça craint.)

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Sinon comme tu dis y avait largement moyen de simplifier l'intrigue politique tout en gardant jusqu'au bout la thématique de l'extrémisme qui accède démocratiquement au pouvoir, notamment en faisant en sorte que Grindelwald convoite la présidence d'un seul ministère de la magie d'un pays européen important.

 

Yep, c'est d'ailleurs ce que j'avais toujours supposé. Après tout, sa prison-forteresse, Nurmengard, est censée être en Autriche mais c'est surtout une allusion directe à Nuremberg.

D'ailleurs, son QG subit un sacré downgrade dans ce troisième film, s'il s'agit bien du même endroit - l'endroit est censé être un château imprenable - or, on n'en voit qu'une cour et une chambre, on dirait, et pire encore: il y a Yusuf qui vient se pointer au calme, en mode je suis venu jouer l'espion mais si je te le dis, ça compte pas, hein? (ça aussi, c'est complètement n'importe quoi!)

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Ah ok au temps pour moi j'avais complètement zappé son existence dans les HP, en tout cas c'est sûr que ses prérogatives ont radicalement changé entretemps, puisque dans les AF ses décisions supplantent visiblement celles prises par les différents ministères (en gros ils subissent le principe de la souveraineté limitée X)), alors que dans les HP Dumbledore, qui d'après tes dires est chef de cette Confédération, doit se soumettre aux décisions prises par le seul ministère de la magie britannique.

 

Ouais, c'est hyper bizarre de passer d'un pouvoir exécutif majeur à un simple titre honorifique! Ou alors, c'est qu'il y a un truc que j'ai pas pigé...

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Oui ce pouvoir en plus de débarquer de nulle part est beaucoup trop cheaté. Mais plus globalement la magie dans les AF semble beaucoup plus puissante et sophistiquée que dans les HP alors que ça se passe avant, comme dans ces préquelles de vieille saga de S-F où année de réalisation plus récente et effets-spéciaux upgradés obliges, la technologie semble beaucoup plus avancée dans les préquelles que dans les épisodes de la saga d'origine censée se passer plus tard. ^^'

 

La seule justification valable, je trouve, c'est quand il s'agit d'un sorcier d'une autre nationalité qu'européenne car on sait que sur d'autres continents, l'usage de la baguette n'est pas enseigné par exemple. Les différences culturelles pourraient inclure des pouvoirs spéciaux, ça me semble pas si con. Mais là, c'est Dumbledore, celui dont on a vu presque toutes les bastons de la saga HP!

Alors, c'est vachement pratique pour justifier une baston en total CGI - si tout est fake, rien ne paraît plus fake que du réel - mais c'est complètement absurde! Credence possède en lui un être immensément destructeur, qu'il suffit d'enfermer dans une dimension parallèle pour l'affronter tranquillou? Nan mais c'est pas sérieux. -_-

 

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Ah ok je savais pas, pour Croyance j'ai cru comprendre que son interprète est un canceled en devenir, d'où ce nouveau statut de personnage secondaire et mourant dans le troisième film, et qui j'imagine crèvera hors-champ dans le quatrième (s'il y en a un ^^').

 

Ouais, je viens d'apprendre ça en regardant quelques critiques du film. Je sais pas s'ils l'ont su assez tôt pour modifier le montage du film, mais après tout, c'est possible.

Par contre, le coup du cancer magique était déjà en boîte. Et ça, c'est impardonnable.

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Et Nagini pourquoi elle est plus là elle ?

 

Ah mais oui, c'est vrai! :o

 

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Bon après je dois avouer que son rôle était tellement important dans le 2 que je me suis rendu compte de son absence qu'un ou deux jours après avoir vu le 3. X)

 

:lol:

 

En réfléchissant comme ça, je me dis qu'elle a peut-être déjà perdu sa part d'humanité quand Credence l'a quittée, et qu'elle s'est définitivement transformée en serpent, ce qui la rend automatiquement peu intéressante d'un point de vue cinématographique.

 

Ou alors Rowling n'a rien prévu pour expliquer l'évolution de ce personnage vers l'animal de compagnie préféré de Voldemort, ce qui est fort probable!

 

Il y a 17 heures, Spooky Kid a dit :

Et encore, peut-on vraiment en faire un bon point quand on songe au très faible niveau d'excentricité de ces costumes alors qu'on parle de sorciers ? Même Grindelwald ils en ont fait un type avec des fringues lambda...

 

Oui, je comprends. Disons que je suis peu fan des costumes du début de la saga HP, qui sont beaucoup plus proches des bouquins mais qui sont très caricaturaux. Par ailleurs, il y avait l'effet uniforme scolaire (mais appliqué aux profs aussi).

Après tout, dès qu'on sortait des lieux où il n'existe que des sorciers, la plupart des personnages portaient des tenues relativement ordinaires (à quelques excentriques près). Donc il y a bien une différence très nette entre monde des moldus où les sorciers passent incognito et le monde des sorciers où c'est la foire aux costumes loufoques.

Par ailleurs, ça me semble pas si con que le secret entourant l'existence de la magie pousse à un affichage vestimentaire  évoluant progressivement vers un look plus tradi (un peu comme des réac').

Mais je comprends que ça déçoive quand même de voir les personnages adopter des tenues années 20 tout ce qu'il y a de plus classique (ou pas - parce qu'il y a quand même eu des petits ratés avant), en particulier quand on les voit dans des lieux réservés aux sorciers, où ils pourraient avoir des tenues similaires à celles qu'on connaît de HP. (Le seul souci, ce serait avec des sorciers issus d'un autre continent - ça semblerait totalement incohérent de leur faire porter la cape et le chapeau pointu...)

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...