Jump to content

Rammstein - Inspirations & Influences


Recommended Posts

il y a 38 minutes, DickInSon a dit :

J'aime bien die Krupps mais le gars raconte n'importe quoi.

Rammstein est plus écouté car plus accessible, plus familial, plus diversifié aussi (comme le dit Mitth'raw ils ont su se renouveler).

Die Krupps a ce côté caricatural que beaucoup trop de groupes d'indus a, impossible de les prendre au sérieux même si j'aime ce qu'ils font. J'aurais du mal à faire écouter Vision2020 à quelqu'un qui ne connait rien à l'indus, je m'attendrais forcément au rire. C'est kitsch. Leur iconographie est Kitsch. Leur son est kitsch. C'est d'une ringardise incroyable. C'est même assez médiocre sur certains aspects (notamment le chant) (le chant c'est vraiment quitte ou double avec l'indus, soit ça passe soit c'est complètement ridicule, c'est fou comme il n'y a pas de juste milieu).

 

Egalement, peu importe à quel point Iron Maiden ou Muse font des spectacles incroyables, je déteste leur musique et j'aurais aucune envie de passer 2H à entendre les voix insupportables de leur chanteur quand bien même tout est incroyable autour de moi.

Pratiquement personne, surtout aujourd'hui et vu le prix des billets, ne va voir Rammstein juste pour le spectacle. Les gens viennent au concert parce qu'ils aiment ce qu'ils entendent. Bah ouais. Kiss s'est peut-être démaquillé à un moment où ça marchait moins pour eux et où ils essayaient de se renouveler, aussi. Qu'il prenne le problème dans le sens inverse.

 

Au fond on dirait un mauvais perdant qui trouve une excuse idiote pour justifier son échec. "Ouais, mais sa manette elle est bleue c'est celle qui marche le mieux". Oh tsais si tu veux. T'avais qu'à vendre ton âme au diable toi aussi, fais un effort.

Presque d'accord avec tout, mais je suis pratiquement certain qu'il y a des gens qui vont voir Rammstein pour se faire mousser. Peu importe le prix. 

 

La pyrotechnie de Rammstein est connue bien au-delà des fans. Du groupe et même de metal en général. Il y a sans doute une facilité d'approche aujourd'hui par rapport aux deux premiers albums (pas sûr qu'ils rempliraient des stades avec uniquement Herzeleid et Sehnsucht), mais je reste persuadé qu'il y a une part de prestige à y être et voir ça de ses propres yeux qui donnent envie à des lambda de s'y rendre. Je crois que c'est sur ce forum que j'exprimais un avis similaire sur certains gros festoches : Coachella, mais aussi des Dour, des Hellfest ou Graspop. On y va pour ses dix secondes de gloire sur les réseaux.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 543
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Il ne semblait pas avoir entendu parler de ça avant d'avoir vu le petit docu amateur linké dans l'autre topic, la filiation avec WF semble assez évidente. 

L'intro de Zick Zack arait été inspirée par ce morceau ?    

Je suis tombé sur cette photo promo des Rolling Stones, daté de 1966.   Difficile de ne pas penser à l'équivalent chez Rammstein (http://40.media.tumblr.com/acea2704c5c6354cd6318328a52a

Il y a 3 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Il n'a pas forcément tort pour le spectacle mais bon, c'est une qualité comme une autre pour un artiste. Pour ma part, je trouve qu'autant Die Krupps était très créatif à ses débuts, autant Rammstein se renouvèle quand même davantage maintenant, m'enfin.

 

Rammstein se renouvelle, mais à mon sens, le coeur de la réussite de Rammstein, c'est une identité très marquée et qui est restée presque même depuis leurs débuts. Bien sûr, Rammstein a une dimension de performance, mais si Rammstein peut s'autoriser à faire plus qu'un concert, c'est bien parce qu'ils ont une identité à mettre en avant. Entre un bootleg de leurs débuts et une vidéo 4K capturée de leur dernière tournée, il y a des choses qui n'ont pas changé, une impression que tout était déjà là : le line-up qui est toujours le même bien sûr, des chansons qui sont toujours là ( DRSG... )...

 

Rammstein est un groupe qui a changé comme une personne grandit : elle change, mais il y a une âme qui persiste. Die Krupps, en comparaison, c'est le monstre de Frankenstein. Musicalement, ils ont été plus variés que Rammstein, ils ont été à la fois plus industriel et plus metal que Rammstein à différents moments de leur carrière, le line-up a considérablement varié, ils ont tellement changé qu'ils réengistrent leurs titres pour coller à leur son du moment. Bref ils ont une amplitude musicale plus étendue que Rammstein. Je ne dirais pas que ça leur a porté préjudice de changer ainsi, mais en tout cas la marque Die Krupps n'a jamais su être aussi forte. On ne grandit pas vraiment avec Die Krupps, on s'y attache moins comme une personne, on apprécie plutôt des morceaux au gré de leur évolution ( et j'en apprécie beaucoup ).

 

Comment ça se fait que Rammstein remplit des stades de nos jours ? C'est avant tout une question d'identité si forte qu'elle a pu devenir une marque identifiable, et d'avoir su investir intelligemment le capital accumulé par la marque pour qu'elle grossisse encore. Ces dernières années, on a pu vraiment constater une marque beaucoup plus soigneusement gérée, qui utilise mieux les moyens de communication de masse. Les futures tournées sont annoncées à grand renfort de publicité, on trouve des pleines pages dans les journaux et magazines les plus populaires, et parce que cette publicité assure de vendre des dizaines de milliers de places, ils peuvent se permettre des stades, et parce qu'ils font des stades, les médias en parlent encore plus etc. Bref le cercle vertueux de l'investissement.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 20 minutes, Ale a dit :

La pyrotechnie de Rammstein est connue bien au-delà des fans.

 

Franchement, j'ai pas l'impression.

L'immense majorité des gens qui n'écoute pas Rammstein se fout complètement de Rammstein. Peu importe à quoi ressemble le show.

 

Je n'ai encore jamais vu de gens venir à un de leurs shows "pour se faire mousser". Si tu as un exemple, je veux bien.

 

il y a 20 minutes, Ale a dit :

Coachella, mais aussi des Dour, des Hellfest ou Graspop. On y va pour ses dix secondes de gloire sur les réseaux.

 

Oui mais non ; Tu parles d'une autre logique et d'une autre vision de la vie, pratiquement. (et NB avant que ce soit mal interprété : je ne cautionne pas cette façon de fonctionner) Coachella c'est autre chose que le simple festival où tu pourras dire "j'ai vu Alestorm et Powerwolf ce week-end" le lundi matin à ta pause café. Tu peux littéralement te retrouver à 2 mètres d'une star internationalement connue. Si tu y vas, c'est que tu fais partie du gratin. Ca va bien au-delà de gratter 10 secondes de gloire sur les réseaux, c'est une façon de briller afin de gagner sa vie. Le fonctionnement des réseaux sociaux a bien changé depuis l'époque où on filmait toute une chanson pour la partager sur facebook auprès de nos potes-aujourd'hui, c'est une vitrine et chaque petite vidéo ne peut se contenter de ramener 10 secondes de gloire à son auteur. 

Ca s'est extrêmement professionnalisé, ceux qui le font le mieux calculent absolument tout. Alors effectivement dans ces circonstances on peut parler de gens qui vont dans des festivals pour dorer leur image, mais c'est un business. Ca doit concerner à peine quelques âmes dans un festival entier, je ne pense même pas en avoir déjà croisé.

Au fond parfois j'ai l'impression que ces soupçons reposent sur des préjugés : tu vois une meuf qui ne ressemble pas du tout à une trve metalleuse et même pas accompagnée de son gros nounours de poche (🤮), tu te dis qu'elle vient en touriste et par conséquent qu'elle doit faire ça pour ses réseaux. 

 

En fait, ce genre de personnes dont tu parles, les posers, est d'ailleurs justement de l'autre côté de la scène, dans les coulisses ou dans les soirées aftershow. Paradoxalement ceux qui en ont le moins à branler de la musique du groupe, ce ne sont pas ceux qui achètent les billets, mais ceux qui n'ont pas besoin de les acheter.

Edited by DickInSon
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Niklaus a dit :

Rammstein est un groupe qui a changé comme une personne grandit : elle change, mais il y a une âme qui persiste. Die Krupps, en comparaison, c'est le monstre de Frankenstein. Musicalement, ils ont été plus variés que Rammstein, ils ont été à la fois plus industriel et plus metal que Rammstein à différents moments de leur carrière, le line-up a considérablement varié, ils ont tellement changé qu'ils réengistrent leurs titres pour coller à leur son du moment. Bref ils ont une amplitude musicale plus étendue que Rammstein. Je ne dirais pas que ça leur a porté préjudice de changer ainsi, mais en tout cas la marque Die Krupps n'a jamais su être aussi forte. On ne grandit pas vraiment avec Die Krupps, on s'y attache moins comme une personne, on apprécie plutôt des morceaux au gré de leur évolution ( et j'en apprécie beaucoup ).

 

Je suis plus ou moins d'accord avec ça, mais ça dépend de ce qu'on regarde : Die Krupps a très clairement officié dans beaucoup plus de genres différents que R+, ils ont fait de l'indus, de l'EBM, de la synthpop, du metal indus avec des expérimentations variées. Mais pour moi, ça, c'était au début de leur carrière. Là, j'ai l'impression que ça fait longtemps qu'ils tournent en rond dans la même formule de metal indus, que j'aime bien à chaque fois mais qui est devenue assez pépère. Alors que j'adore I, putain, c'est un des meilleurs albums de metal indus que je connaisse au même titre que les deux premiers R+ (les suivants ne sont pas assez représentatifs du genre). Et j'aime aussi beaucoup Volle Kraft Voraus, pour l'EBM. II, je ne peux pas l'encadrer, mais ils ont essayé de faire encore autre chose, quoi. Maintenant, en revanche, j'ai le sentiment que ça fait vingt ans qu'ils ont cessé de chercher. Là où je te rejoins totalement, c'est qu'on peine à trouver une personnalité dans tout ça...

 

Pour ce qui est de la dimension spectaculaire de R+, bah, on a déjà eu des gens sur ce forum qui sont venus en expliquant s'être ramenés à un concert de R+ parce qu'on leur avait vanté les mérites du spectacle sans bien connaître la musique, voire sans connaître du tout. Et j'ai des potes et des camarades qui n'écoutent pratiquement pas de metal et très peu de Rammstein mais qui aiment bien aller voir les concerts. Et ils ont raison, c'est un truc à faire, même si moi, je n'ai plus l'intention de mettre tant de fric à le refaire. La question du réflexe malsain qu'ont pris beaucoup de gens de poster sur les réseaux sociaux qu'ils vont faire tel ou tel truc génial ou considéré comme tel dans une espèce de concours de celui qui a la vie la plus intéressante (spoiler : ce n'est généralement pas celui qui prend le temps de la poster sur les réseaux sociaux), c'est un autre problème, ça existe, mais c'est beaucoup plus vaste que ça -ça rejoint la fameuse "instagramisation de la nature"- et je pense qu'on peut tous se demander à quel point on y échappe, fut-ce en passant par les forums plutôt qu'un réseau social.

Edited by Mitth'raw Nuruodo
Link to post
Share on other sites
Il y a 7 heures, Niklaus a dit :

on trouve des pleines pages dans les journaux et magazines les plus populaires,

Ah ?

 

Perso je n'ai jamais rien vu sur Rammstein dans la presse généraliste et nationale française.

 

J'exclus les journaux régionaux qui annoncent que "ce soir Rammstein va mettre/a mis le feu à Nîmes/La Défense/Lyon". Et j'exclus aussi tous les articles web sur la "polémique" Deutschland qui étaient juste là pour le clic.

 

Le fait que le groupe ne donne plus d'interviews n'aide pas non plus.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Pommes Frites a dit :

Perso je n'ai jamais rien vu sur Rammstein dans la presse généraliste et nationale française.

 

Alors, je saurai pas dire en quelles proportions, mais il y a eu des pubs pour la sortie de l'Albumette. À l'époque, un de mes meilleurs potes m'avait envoyé ça :

Resized_20190517_101235_2453.thumb.jpg.0ee4ed8e5ec8784d8f908565b34f3951.jpg

 

Sinon, dans la catégorie "grosses pubs", y'a les affiches dans le métro, je ne crois pas qu'il y en avait avant la tournée des stades. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Pour ce qui est de la dimension spectaculaire de R+, bah, on a déjà eu des gens sur ce forum qui sont venus en expliquant s'être ramenés à un concert de R+ parce qu'on leur avait vanté les mérites du spectacle sans bien connaître la musique, voire sans connaître du tout. Et j'ai des potes et des camarades qui n'écoutent pratiquement pas de metal et très peu de Rammstein mais qui aiment bien aller voir les concerts. Et ils ont raison, c'est un truc à faire, même si moi, je n'ai plus l'intention de mettre tant de fric à le refaire. La question du réflexe malsain qu'ont pris beaucoup de gens de poster sur les réseaux sociaux qu'ils vont faire tel ou tel truc génial ou considéré comme tel dans une espèce de concours de celui qui a la vie la plus intéressante (spoiler : ce n'est généralement pas celui qui prend le temps de la poster sur les réseaux sociaux), c'est un autre problème, ça existe, mais c'est beaucoup plus vaste que ça -ça rejoint la fameuse "instagramisation de la nature"- et je pense qu'on peut tous se demander à quel point on y échappe, fut-ce en passant par les forums plutôt qu'un réseau social.


J'allais répondre à Dickie dans des termes très similaires. C'est exactement ça. Je ne parle pas de backstage justement, mais bien de gens qui y vont pour faire un joli post sur les réseaux. Ou pour en parler à leurs potes. Ou même pour le côté "exclusif", justement parce que la place n'est pas donnée. Je ne dirai pas que c'est la grosse majorité, loin de là, mais ça existe. 

Des exemples? Est-ce que je peux en donner qui sont pertinents? Je pense pas à des influenceurs/euses, mais plutôt à des proches ou des connaissances. A certains profs qui n'ont pas franchement de background de metalleux/euses (et ce n'est pas un affreux préjugé de ma part : j'ai toujours eu de bonnes relations avec mes profs, donc on discute souvent de tout et rien). Idem pour certains journalistes rencontré(e)s en stage, avec un profil plutôt dans le jazz ou bien la variété. 

Je suis pas en train d'accuser ces gens de posers. C'est loin d'être une tare de s'ouvrir à des choses en dehors de sa zone de confort. J'ai longtemps chié sur le rap et la pop avant de trouver des artistes vraiment très intéressants. J'ai même kiffé ma race à des concerts où j'y allais clairement sans conviction (CHVRCHES, Chibi Ichigo, Bagarre, Let's Eat Grandma... Même Yelle !)

Juste qu'effectivement, ça existe des gens qui sont prêt à payer cher et vilain pour profiter d'un spectacle, pour découvrir un truc dont on leur a parlé. Et j'évoque même pas celleux qui se déplacent pour accompagner des potes. 
 

Il y a 11 heures, Pommes Frites a dit :

Ah ?

 

Perso je n'ai jamais rien vu sur Rammstein dans la presse généraliste et nationale française.

 

J'exclus les journaux régionaux qui annoncent que "ce soir Rammstein va mettre/a mis le feu à Nîmes/La Défense/Lyon". Et j'exclus aussi tous les articles web sur la "polémique" Deutschland qui étaient juste là pour le clic.

 

Le fait que le groupe ne donne plus d'interviews n'aide pas non plus.

 


Je peux pas parler pour la France, mais en Belgique les deux médias nationaux publics (la VRT et la RTBF) ont parlé des concerts à Bruxelles et Ostende ! Et pas juste une mention en fin de JT, mais bien une séquence classique ! Certes, en tant que médias publics ils ont aussi des missions culturelles, mais ça reste une anomalie. Ils évoquent plus souvent la variété, le jazz et parfois un peu de rap (le genre étant tellement riche dans le plat pays). Pour le metal, il n'y a guère que Classic 21 pour en parler un peu. 

Faudrait que je me renseigne si StuBru en a déjà parlé aussi. Mais leur genre c'est plutôt l'electro et les musiques urbaines... Va savoir. En tout cas c'est clairement la radio nationale avec les meilleures setlists aujourd'hui. Pour le reste il faut chercher sur le web :ph34r:

Edited by Ale
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Concernant Die Krupps je ne considère pas qu'il y a un manque d'identité (sur le plan purement musical du moins), je trouve que cette manière d'avoir exploré presque tous les éléments de l'univers post-punk (indus expérimental quasiment inécoutable au début, new wave, EBM, metal indus ...) en fait un OVNI assez cohérent et talentueux.

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Ale a dit :

Des exemples? Est-ce que je peux en donner qui sont pertinents? Je pense pas à des influenceurs/euses, mais plutôt à des proches ou des connaissances. A certains profs qui n'ont pas franchement de background de metalleux/euses (et ce n'est pas un affreux préjugé de ma part : j'ai toujours eu de bonnes relations avec mes profs, donc on discute souvent de tout et rien). Idem pour certains journalistes rencontré(e)s en stage, avec un profil plutôt dans le jazz ou bien la variété. 

 

A lire votre discussion, j'en arrive à me demander "merde, est-ce que je suis bien légitime à un show de Rammstein ?" Je n'ai aucun background de metalleux (whatever that means), j'ai toujours trouvé les colliers à clous ridicules, je portais une chemise le jour où j'ai rencontré le groupe et j'ai vu Michel Sardou trois fois en concert.

 

Peut-être que les gens vont juste voir un concert parce qu'ils aiment bien le groupe, mais sans être des fans absolus pour autant. Ca arrive sans doute plus fréquemment que les gens qui payent 80€ et perdent leur soirée juste pour poster une story Instagram. 

 

@DickInSon a parfaitement résumé mon sentiment : "j'ai l'impression que ces soupçons reposent sur des préjugés : tu vois une meuf qui ne ressemble pas du tout à une trve metalleuse et même pas accompagnée de son gros nounours de poche (🤮), tu te dis qu'elle vient en touriste et par conséquent qu'elle doit faire ça pour ses réseaux."

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Herzwerk R.o.D a dit :

 

A lire votre discussion, j'en arrive à me demander "merde, est-ce que je suis bien légitime à un show de Rammstein ?" Je n'ai aucun background de metalleux (whatever that means), j'ai toujours trouvé les colliers à clous ridicules, je portais une chemise le jour où j'ai rencontré le groupe et j'ai vu Michel Sardou trois fois en concert.

 

Peut-être que les gens vont juste voir un concert parce qu'ils aiment bien le groupe, mais sans être des fans absolus pour autant. Ca arrive sans doute plus fréquemment que les gens qui payent 80€ et perdent leur soirée juste pour poster une story Instagram. 

 

@DickInSon a parfaitement résumé mon sentiment : "j'ai l'impression que ces soupçons reposent sur des préjugés : tu vois une meuf qui ne ressemble pas du tout à une trve metalleuse et même pas accompagnée de son gros nounours de poche (🤮), tu te dis qu'elle vient en touriste et par conséquent qu'elle doit faire ça pour ses réseaux."


Mais c'est pas une question d'être metalleux ou non 😭 

Je vois pas ce qu'il y a de compliqué quand je dis plus haut que d'une part, je connais des gens qui y vont davantage pour le spectacle ou l'ambiance que pour la musique du groupe, qu'ils n'apprécient pas plus que ça et/ou ne connaissent pas trop. Et que d'autre part, ce n'est pas du tout un mal d'y aller un peu à l'aveuglette et justement de découvrir et vivre une expérience. Ce qui ne veut pas dire que ça représente la majorité des gens, que du contraire. Même si en voyant la foule amorphe à Bruxelles, j'avoue que la pensée m'a traversé l'esprit. 

Quant au dernier paragraphe, je suis désolé mais c'est un sacré homme de paille.

Edited by Ale
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Ale a dit :

Je vois pas ce qu'il y a de compliqué quand je dis plus haut que d'une part, je connais des gens qui y vont davantage pour le spectacle ou l'ambiance que pour la musique du groupe, qu'ils n'apprécient pas plus que ça et/ou ne connaissent pas trop. Et que d'autre part, ce n'est pas du tout un mal d'y aller un peu à l'aveuglette et justement de découvrir et vivre une expérience.

 

Le 23/09/2022 à 15:42, Ale a dit :

Je crois que c'est sur ce forum que j'exprimais un avis similaire sur certains gros festoches : Coachella, mais aussi des Dour, des Hellfest ou Graspop. On y va pour ses dix secondes de gloire sur les réseaux.

 

Ma foi, je pense que tu t'es perdu dans ta démonstration.

 

J'ai eu une petite période metal, j'ai jamais été en profondeur dans le genre, la preuve, je suis fan de Rammstein ça en dit long en soi. 

 

 Par contre j'ai une aversion très profonde, intense même, pour les metalleux, le metal, pas exactement en tant que genre mais ce que certains appelleraient une "culture", culture de l'angoisse et du mauvais goût oui :ph34r:, un conglomérat bien trop souvent constitué de mecs mélanges de prédateur d'adolescentes, de types violents sous alcool et de paumés malaisants, et de meufs coincées dans un paradoxe entre la haine de la féminité et des filles qui l'embrassent mieux qu'elles, et ce besoin cocasse de mettre en avant leur propre appartenance à l'autre sexe quand elles sont entourées de ces pseudo-vikings/warriors/médiévaleux trop contents d'avoir enfin "lafille" avec eux dans leur groupe, trophée évident pour leur rang mais qu'ils ne toucheront jamais :ph34r:

 

Alors je m'auto-classe effectivement dans cette catégorie de connasses qui viennent en terre étrangère et observent d'un oeil circonspect la faune et la flore propre aux festivals de metal, que j'évite de toutes façons de plus en plus parce que systématiquement je me fais emmerder par ces tocquards de metalleux un peu trop tactile et que je me prends des regards de haine par leurs meufs qui pigent pas que le problème c'est leur mec évidemment, et j'aime de surcroit prendre des photos pour mes storys sur les réseaux et gratter des likes quand j'en ai envie ça fait toujours du bien à l'égo et ça me plaît bien, mais j'aime profondément les groupes que je vais voir en concert et mon cas est loin d'être celui de quelqu'un qui n'en à rien à battre de Rammstein et vient juste pour ses "10 secondes de gloire" sur les réseaux, c'est juste que je fais d'une pierre deux coups. 

Je comprends que ça puisse paraitre étrange, quelqu'un qui n'aime pas les metalleux et qui vient en plus leur prendre leurs places de concerts, mais je me demande qui peut aimer les metalleux en les ayant suffisamment côtoyé, à part eux mêmes, putain ils cherchent aussi :ph34r: heureusement que je commence à devenir trop vieille pour la majorité d'entre eux, ça me fait du répit :P

Evidemment, "NotAllMetalleux", mais quand ça devient systématique, à chaque concert, chaque festival, c'est juste impossible de considérer le metalleux lambda comme un mec sympa. Classé d'emblée relou potentiel avant de faire ses preuves :rolleyes:

 

(Les seuls que je peux blairer, ce sont les black et death metalleux, mais on les croise beaucoup moins, c'est dommage ils me causent beaucoup moins de tort personnellement)

 

Edited by DickInSon
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Le 25/09/2022 à 20:31, DickInSon a dit :

 

 

 

 Par contre j'ai une aversion très profonde, intense même, pour les metalleux, le metal, pas exactement en tant que genre mais ce que certains appelleraient une "culture", culture de l'angoisse et du mauvais goût oui :ph34r:, un conglomérat bien trop souvent constitué de mecs mélanges de prédateur d'adolescentes, de types violents sous alcool et de paumés malaisants, et de meufs coincées dans un paradoxe entre la haine de la féminité et des filles qui l'embrassent mieux qu'elles, et ce besoin cocasse de mettre en avant leur propre appartenance à l'autre sexe quand elles sont entourées de ces pseudo-vikings/warriors/médiévaleux trop contents d'avoir enfin "lafille" avec eux dans leur groupe, trophée évident pour leur rang mais qu'ils ne toucheront jamais :ph34r:

 

 


Nan mais là faut arrêter avec les poncifs quand même…

C’est nocif les poncifs (ça rime ça tombe bien)

Ce que tu décris là, c’est un microcosme. Et comme n’importe quel microcosme on le réduit à la part de gens qui sont le plus visibles au sein d’un écosystème.

En lisant ton post, j’ai l’impression de lire le critique Libé qui parle de metal. Méconnaissance donc.

 

Tu peux dire la même chose des jazzeux entre eux, des musiciens classiques, des fans d’electro… 

Ça tombe bien, j’ai autant traîné dans le milieu du jazz (pro en tant que musicienne m) que dans celui du métal (pro aussi niveau organisation et management) 

Le niveau des cons est le même quel que soit le milieu.

Et je dirais que les metalleux ont au moins pour eux de ne pas trop se la péter en tant qu’élite artistique, contrairement aux fans de rock progressif de l’école de Canterbury qui se branlent à écrire des livres médiocres mais qui ont une caution intellectuelle (ça tombe bien je connais aussi pour avoir bossé avec certains éditeurs)

 

Le métal, comme tout les milieux, a son lot de problèmes, de cons, mais aussi d’avancées sur plein de points, pour les minorités, les femmes, le métissage musical, l’échange entre les gens.

Je pense que ton commentaire trahit soit une grande méconnaissance de cette scène, soit des raisons personnelles qui donnent des conclusions clichées et généralistes.

 

  • Like 4
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Caprica a dit :

Le niveau des cons est le même quel que soit le milieu.

 

Je suis bien d'accord qu'il faut toujours faire gaffe avec qui sont les gens plus visibles d'un milieu et avec les stéréotypes qu'on peut projeter sur eux à partir de peu de choses, mais je ne sais pas si j'irai jusqu'à dire que tout les milieux sont à égalité. J'ai quand même une expérience très différente avec le milieu goth d'avec les métalleux, et nettement meilleure. Alors évidemment, j'y connais comme partout des gens imbuvables d'arrogance, des comportements inadmissibles entre autres sur le sexisme, des gens frappés gentiment ou pas gentiment, mais quand même, dans l'ensemble j'y trouve les gens beaucoup plus ouverts d'esprit et respectueux que dans le metal (et qu'ailleurs, en fait) -j'ai beaucoup plus rarement l'impression que les gens essayent de s'imposer et d'imposer des normes. Et je ne suis pas le seul à avoir cette impression, et j'ai déjà lu et entendu des femmes relater les agressions subies dans des évènements metal qui n'avaient rien à voir avec ailleurs. Je te crois pour ton expérience du jazz, mais ce serait quand même un peu bizarre que les cons soient répartis à égalité partout alors qu'il n'y a aucune raison pour que ce soit le cas : les genres ne projettent pas la même image, ne véhiculent pas les mêmes stéréotypes et n'attirent donc pas les mêmes publics (en moyenne, hein). Bien sûr, c'est pas à juger dans l'absolu, on a ces impressions ou pas en fonction d'à quel point on correspond socialement aux gens présents dans un milieu musical (ou autre), c'est en fonction de ça qu'on va juger des comportements normaux ou non, mais en tout cas c'est différent.

Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

 

Je suis bien d'accord qu'il faut toujours faire gaffe avec qui sont les gens plus visibles d'un milieu et avec les stéréotypes qu'on peut projeter sur eux à partir de peu de choses, mais je ne sais pas si j'irai jusqu'à dire que tout les milieux sont à égalité. J'ai quand même une expérience très différente avec le milieu goth d'avec les métalleux, et nettement meilleure. Alors évidemment, j'y connais comme partout des gens imbuvables d'arrogance, des comportements inadmissibles entre autres sur le sexisme, des gens frappés gentiment ou pas gentiment, mais quand même, dans l'ensemble j'y trouve les gens beaucoup plus ouverts d'esprit et respectueux que dans le metal (et qu'ailleurs, en fait) -j'ai beaucoup plus rarement l'impression que les gens essayent de s'imposer et d'imposer des normes. Et je ne suis pas le seul à avoir cette impression, et j'ai déjà lu et entendu des femmes relater les agressions subies dans des évènements metal qui n'avaient rien à voir avec ailleurs. Je te crois pour ton expérience du jazz, mais ce serait quand même un peu bizarre que les cons soient répartis à égalité partout alors qu'il n'y a aucune raison pour que ce soit le cas : les genres ne projettent pas la même image, ne véhiculent pas les mêmes stéréotypes et n'attirent donc pas les mêmes publics (en moyenne, hein). Bien sûr, c'est pas à juger dans l'absolu, on a ces impressions ou pas en fonction d'à quel point on correspond socialement aux gens présents dans un milieu musical (ou autre), c'est en fonction de ça qu'on va juger des comportements normaux ou non, mais en tout cas c'est différent.


Pour moi, des cons il y en a réparti dans toute l’espèce humaine donc ouais, y’en a dans tout les milieux… qui prennent juste des formes (d’oppression, de bêtise, de discrimination, de chevilles qui enflent) différentes. 
Je pense que c’est une constante dans tout les milieux de passionnés, qu’on parle de musique, de cinéma, de motos que sais-je. 
Les formes varient c’est tout, et sont mêmes plus difficiles à contrecarrer dans des milieux avec une légitimité intellectuelle et grand public. 

Link to post
Share on other sites
à l’instant, Caprica a dit :

Les formes varient c’est tout, et sont mêmes plus difficiles à contrecarrer dans des milieux avec une légitimité intellectuelle et grand public. 

 

Ah bah je suis tout à fait d'accord avec ça. Mais c'est justement une des raisons pour lesquelles ils ne sont pas à égalité partout, me semble-t-il^^

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Caprica a dit :

Je pense que ton commentaire trahit soit une grande méconnaissance de cette scène, soit des raisons personnelles qui donnent des conclusions clichées et généralistes.

 

 

Je pense que j'ai été bien trop gentille ! 

 

D'ailleurs, tu parles de Libé-mais nous savons tous quel est le point commun entre Libé et le metalleux moyen :ph34r: 

Révélation

Ce ne sont pas des bons journalistes

Révélation

Entre autres :ph34r:

 

 

J'ai été bien sympathique, j'aurais du dire :

 

Révélation

 QUEL ENNUI MORTEL que ces métalleux ! Quel indignité, quelle purge que de devoir en côtoyer, souvent au collège, au lycée, plus rarement mais bien plus pesant dans la vie professionnelle, car les plus tenaces sont les plus voraces en l'énergie de l'autre ! Des passions aussi consistantes que "les vikings", "la bière" et "les kilts sous lesquels je ne porte pas de slip aha" ; la personnification du grand consumérisme, de l'inculture, de l'absence totale de spiritualité-il est d'ailleurs possible de leur faire adorer les icônes de cultes dont ils ne comprennent pas l'essence, une grosse part d'entre eux étant athée et s'en revendiquant fièrement, jouets étonnamment joviaux à l'idée de transmettre un symbolisme qui leur est complètement étranger ; après, ce n'est pas irrécupérable, la dernière fois que j'en ai croisé un, il y a deux semaines, je lui ai botté le cul et l'ai enjoint à aller au Catéchisme, monsieur était tout penaud mais aujourd'hui il est métamorphosé j'aurais presque envie de lui dire bonjour dans un espace public ; je suis sûre que dans 3 mois il votera à droite et fera des soirées sur son nouveau yacht.

  le metalleux est à la musique ce que l'adorateur de Marvel est au cinéma, quand il ne se trouve pas être la même personne ; coincé dans une boucle temporelle, il vit encore en 2013, pic du règne du geek sur les internets "hé, tu as vu la dernière Antoine Daniel ? Rooh ça va Mathieu Sommet il a pas filmé longtemps sous la jupe de la fille" "On en a gros ! Apérooooo !"  il est difficile pour lui de sortir du déni du temps qui passe, il n'a plus 15 ans mais 25 ans, mais l'âge n'est qu'un chiffre après tout

 

"Heu tu sais certaines constructions sont proches du classique et du baroque hein c'est plus intellectuel que ta merde qui fait boum-boum

 1897970564_thumb(1).png.0fda37fd1d8cf7b90b38388f98b4a4c0.png

 

D'accord Fifrelin c'est probablement par manque de temps que tu n'écoutes jamais de baroque ni de classique, pas parce que ça t'est complètement inaccessible 

 

"J'ai eu la moyenne grâce à Sabaton dans un DM d'Histoire, comme quoi, j'apprends des trucs grâce au metal thumb.png.510f918f08ad325580734ebe0c1013d5.png"

 

Oui et c'est justement pour ça que tu n'as que la moyenne Branlotin

 

"Il y a des chanteuses qui ont des formations classique, ce sont les plus belles voix du music game actuel, bien meilleures que tes petites starlettes 592269071_thumb(2).png.c67c3c90a3a3756d48e9d793955c9b61.png"

 

Si proches de toucher le divin du doigt et occupées à raconter des conneries au sujet de dragons, de chevaliers et de druides qui s'enculent... Mon Dieu.

 

 

 

Mais aujourd'hui, je suis gentille. Je mets de l'eau dans mon vin.

 

En effet, les metalleux sont en deuil.

 

Coolio, l'un des seuls rappeurs connus et validés de la communauté, est décédé. Hommage à lui.

Heureusement qu'il reste Stupéflip, Eminem et Orelsan, ça c'est du vrai rap ça au moins.

 

 

 

Maintenant pour répondre à ta question :

 

Il y a 2 heures, Caprica a dit :

Je pense que ton commentaire trahit soit une grande méconnaissance de cette scène, soit des raisons personnelles qui donnent des conclusions clichées et généralistes.

 

(Mince c'est pas une question)

Révélation

Je hais les metalleux parce que j'en ai côtoyé vraiment pas mal. Je ne me suis jamais identifiée comme metalleuse parce que j'ai toujours trouvé ça complètement con de s'essentialiser à travers un unique goût musical, d'en faire son identité et tout ce que ça implique derrière (et ce, surtout après avoir traîné avec).

C'est extrêmement fréquent de tomber sur des types complètement dégueulasses (au niveau du comportement, s'entend), qui vont probablement soit être verbalement odieux et faire passer ça pour de l'humour, soit avoir des gestes déplacés envers les filles, surtout jeunes, surtout ivres, soit te harceler par message pour que t'ailles boire un verre avec eux et devenir absolument détestable quand tu dis que t'es pas intéressé (précis, oui, mais c'est ce que je suis en train de vivre avec un collègue à qui j'ai eu le malheur de dire bonjour et de dire que j'aimais aussi le metal, le mec est la raison pour laquelle je quitte mon job demain, c'est pas une blague, j'attends même qu'il dérape par sms et peut-être même l'emmener aux prud'hommes mdr, et c'est exactement le cliché que j'ai décrit au-dessus). 

J'ai pas eu une seule bonne expérience avec un mec qui se disait metalleux. Ca n'est jamais arrivé. Des gens qui écoutent du metal et qui sont sympas, j'en ai déjà vus et connus, pas de soucis. Des mecs qui se revendiquent metalleux, pour moi c'est un redflag, qui est de plus en plus connu d'ailleurs et on commence à se rendre compte que cette "communauté" a de gros soucis vu la masse de témoignages qui tombent.

Et quand on voit le comportement des organisateurs de festival quand ça jacte, ou des tourneurs, on se dit qu'on n'est pas sortis de l'auberge.

 

Et dernièrement, on a pu constater que c'est pas juste les fans, hein, y'a quand même eu pas mal d'affaires, peut-on commencer à suspecter que "personne n'est innocent" à priori ? :P

 

 

Bref, pour moi c'est une sorte d'humour catharsis, ridiculiser ce qui a porté préjudice à travers des clichés, clichés qui correspondent malheureusement à une certaine réalité. Ce ne sont pas tous les admirateurs de metal qui sont visés, la plupart ne s'y reconnaitront pas. 

 

Maintenant si y'a des gens qui se reconnaissent là-dedans, il est temps de prendre conscience de certains trucs :ph34r:

 

Ps : j'ai aucune idée de ce que c'est concrètement le catéchisme, si ça n'a pas lieu le dimanche déso

Edited by DickInSon
  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...


J’ai ceci qui est passé dans une playlist gracieusement offerte par YouTube, bon on est sur des notes classiques dans le milieu mais j’entends l’esprit Zick Zack.

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...