Jump to content

Single « Dicke Titten »


Recommended Posts

  • Replies 334
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'aime bien le clip car il reprend tous les poncifs des Heimatfilme, films sentimentaux typiquement germaniques des années 1950 à 1970, en costumes traditionnels Austro- tyroliens dans un décor montag

C'est toi qui dis ça ? 

C’est Auslander mais ambiance bavaroise. Sauf qu’il n’y a même pas de mini histoire cette fois (si on peut parler d’une histoire dans Auslander), c’est juste des plans randoms. Ou alors j’ai pas

Mouais encore un énième clip gentillet sans intérêt. A regarder une fois et basta quoi. Par contre si le dernier clip est pour Adieu, j'espère qu'ils ne vont pas se foirer. Il faudrait un clip qui rendent hommage à leur public sans en faire trop. En tout cas personnellement je ne veux pas revoir un dégueli visuel qui part dans tous les sens comme pour Deutschland.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Pas très intéressant ce clip.

 

J'aime bien leur petite danse tyrolienne. Ça ne me dérangerait pas qu'ils fassent ça en live au lieu de leur choréographie sur Deutschland-RMX.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 34 minutes, TheKeyboardfucker a dit :

Alors pour le clip tourné à Paris, un gars avait balancé sur un groupe facebook qu’un ami à lui avait été invité à être figurant lors du tournage à Paris, et qu’il s’agissait de « Adieu », qu’ils voulaient un clip ultra grandiose à la Deutschland et que ce serait le dernier du groupe

 

je ne sais pas ce que valent ces infos, je sais juste que ce gars avait l’info du tournage à Paris avant que ça sorte un peu partout ailleurs

 

Mais un clip pour Adieu, pourquoi pas

 

@DickInSon @Jack 😁

Link to post
Share on other sites

Effectivement, bien gentillet ce clip. Il ne s'y passe rien, voilà. 

 

Le prochain clip est forcément Adieu vu qu'ils suivent l'ordre chronologique de l'album. Comme pour le précédent album d'ailleurs. 

 

En premier clip on a eu Zeit qui est numéro deux sur l'album (quelle horreur), puis ZZ en 5, puis Angst en 8, DT en 9, et  Adieu en 11. 

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Je m'attendais à une débauche de beauferie, finalement il est bien gentillet ce DT.

 

Comme vous je n'ai pas bien compris où veut en venir le réalisateur. Par ex la scène où Paul rencontre la bergère, on se dit qu'il va se passer un truc et il ne se passe...rien ? À quoi sert ce passage? Idem tout l'arc de Richoune, j'ai eu l'impression qu'il manquait la fin. Et j'aurais aimé que Till tombe de son rocher à la fin. Bref, un clip oubliable, espérons que le prochain sera grandiose 👀.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Volker a dit :

Effectivement, bien gentillet ce clip. Il ne s'y passe rien, voilà. 

 

Le prochain clip est forcément Adieu vu qu'ils suivent l'ordre chronologique de l'album. Comme pour le précédent album d'ailleurs. 

 

En premier clip on a eu Zeit qui est numéro deux sur l'album (quelle horreur), puis ZZ en 5, puis Angst en 8, DT en 9, et  Adieu en 11. 

 

Tu sais quoi ?zeit je l'aime bien maintenant 😉

Je les aime toutes et schwarz je l'adore.

Contrairement à l'albumette où j'en aime 3 ou 4 pas plus.

Link to post
Share on other sites
il y a 33 minutes, Highlander a dit :

Avouez, le court-métrage Dicke Titten ça vend du rêve non? :ph34r:

 

Ça dépend à quel public il est accessible -_- J'attends avec impatience le court-métrage de MHB version Recuenco, par contre. Voire le long-métrage, parce que ça avait l'air compliqué, cette histoire.

 

Bon, bref, c'est une jolie coquille vide, ce clip. Finalement, le clip que j'ai trouvé le plus réussi depuis Reise, Reise, c'est Haifisch. Bien monté, histoire amusante et racontée avec le sens du détail, la musique qui produisait un bel effet de décalage avec le clip. J'aime beaucoup Deutschland mais il pâtissait du montage. Pour le reste, on a eu de bons clips un peu maladroits, les clips vides et formatés de Åkerlund, Angst où presque tout était d'occasion, le plantage atomique de MHB, et donc des clips de Heitmann esthétiquement réussis mais sans fond, celui-là et Ausländer. Cela dit, ça reste nettement mieux que les clips de l'immense majorité des groupes.

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 4
Link to post
Share on other sites
6 minutes ago, Mitth'raw Nuruodo said:

Finalement, le clip que j'ai trouvé le plus réussi depuis Reise, Reise, c'est Haifisch. Bien monté, histoire amusante et racontée avec le sens du détail, la musique qui produisait un bel effet de décalage avec le clip. J'aime beaucoup Deutschland mais il pâtissait du montage. Pour le reste, on a eu de bons clips un peu maladroits, les clips vides et formatés de Åkerlund, Angst où presque tout était d'occasion, le plantage atomique de MHB, et donc des clips de Heitmann esthétiquement réussis mais sans fond, celui-là et Ausländer. Cela dit, ça reste nettement mieux que les clips de l'immense majorité des groupes.

 

Je trouve Zick Zack simple mais efficace, et certains moments me font encore rire. Surtout leurs expressions et leurs mimiques en fait, plus que le scenario ou leur dégaine.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Volker a dit :

Effectivement, bien gentillet ce clip. Il ne s'y passe rien, voilà. 

 

Le prochain clip est forcément Adieu vu qu'ils suivent l'ordre chronologique de l'album. Comme pour le précédent album d'ailleurs. 

 

En premier clip on a eu Zeit qui est numéro deux sur l'album (quelle horreur), puis ZZ en 5, puis Angst en 8, DT en 9, et  Adieu en 11. 

 


pourquoi pas Lugen ?

Link to post
Share on other sites

Le souci avec un clip Lügen, c'est que comme la narration est déjà très visuelle, le clip risquerait d'être cousu de fil blanc, sauf à s'éloigner des paroles, ce qui serait un peu bizarre avec ce type de texte.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

J'aime bien le clip car il reprend tous les poncifs des Heimatfilme, films sentimentaux typiquement germaniques des années 1950 à 1970, en costumes traditionnels Austro- tyroliens dans un décor montagnard idyllique. La représentation des deux sexes y est hyper sexualisée: les Dirndl des femmes font ressortir les seins et leur amincit la taille, quant aux hommes, ils s'adonnent à une danse (le Schuhplattler) danse censée mettre en valeur leur virilité et séduire les femmes. Le personnage de travesti de Richard vient bouleverser cette vision binaire.

Mais, en fait, les hommes n'arrivent pas à séduire les femmes: par exemple, Paul rencontre une jolie paysanne avec une chèvre dans les bras, et c'est la chèvre qu'il va caresser et non la fille. Quant à Christoph, l'air frustré, il se contente de tenir des petits chiens dans un panier (en référence au texte de la chanson). Flake quant à lui est  utilisé par une vieille paysanne pour embobiner de la laine.

Pour Till, c'est la frustration totale, il est entouré de jolies femmes aux gros seins, mais ne les voit pas. Par exemple, il se lève d'un banc, comme un chien flairant une piste, alors qu'à côté de lui se trouvait une fille aux gros seins barattant du beurre. Mais il ne la voyait pas. D'ailleurs, il est entouré de femmes et complètement dépendant d'elles: il se fait donner la becquée, se fait guider par des femmes et lorsqu'il veut tirer un coup (de fusil) une femme lui prend le canon des mains et à l'expression du visage de Till, on voit qu'il a tiré à côté, ou plus exactement sur une autre cible que celle désirée. Enfin, lorsque Till veut embrasser une femme, elle le repousse fermement. Il erre en aveugle sans voir que ce qu'il cherche est à côté de lui, mais néanmoins inaccessible.

C'est vrai que cette vidéo, illustrant une chanson sur la frustration, est frustrante. Elle met en place plusieurs situations qui ne se poursuivent pas. En particulier, on attend une suite pour le personnage de Richard, et tout particulièrement sa rencontre avec Till. Et puis sur quoi (ou qui)  Till tire-t-il? (à répéter 10  fois).

  • Like 12
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Tüftelchen a dit :

J'aime bien le clip car il reprend tous les poncifs des Heimatfilme, films sentimentaux typiquement germaniques des années 1950 à 1970, en costumes traditionnels Austro- tyroliens dans un décor montagnard idyllique. La représentation des deux sexes y est hyper sexualisée: les Dirndl des femmes font ressortir les seins et leur amincit la taille, quant aux hommes, ils s'adonnent à une danse (le Schuhplattler) danse censée mettre en valeur leur virilité et séduire les femmes. Le personnage de travesti de Richard vient bouleverser cette vision binaire.

Mais, en fait, les hommes n'arrivent pas à séduire les femmes: par exemple, Paul rencontre une jolie paysanne avec une chèvre dans les bras, et c'est la chèvre qu'il va caresser et non la fille. Quant à Christoph, l'air frustré, il se contente de tenir des petits chiens dans un panier (en référence au texte de la chanson). Flake quant à lui est  utilisé par une vieille paysanne pour embobiner de la laine.

Pour Till, c'est la frustration totale, il est entouré de jolies femmes aux gros seins, mais ne les voit pas. Par exemple, il se lève d'un banc, comme un chien flairant une piste, alors qu'à côté de lui se trouvait une fille aux gros seins barattant du beurre. Mais il ne la voyait pas. D'ailleurs, il est entouré de femmes et complètement dépendant d'elles: il se fait donner la becquée, se fait guider par des femmes et lorsqu'il veut tirer un coup (de fusil) une femme lui prend le canon des mains et à l'expression du visage de Till, on voit qu'il a tiré à côté, ou plus exactement sur une autre cible que celle désirée. Enfin, lorsque Till veut embrasser une femme, elle le repousse fermement. Il erre en aveugle sans voir que ce qu'il cherche est à côté de lui, mais néanmoins inaccessible.

C'est vrai que cette vidéo, illustrant une chanson sur la frustration, est frustrante. Elle met en place plusieurs situations qui ne se poursuivent pas. En particulier, on attend une suite pour le personnage de Richard, et tout particulièrement sa rencontre avec Till. Et puis sur quoi (ou qui)  Till tire-t-il? (à répéter 10  fois).

 

Mince, ton post est plus long à lire que le clip à regarder :ph34r:

Edited by Adios234
  • Like 1
  • Haha 4
Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, DickInSon a dit :

Je trouve qu'ils font un truc encore plus marrant, c'est que Till gravit la montagne de Rosenrot mais écrase la fameuse fleur au passage :ph34r:

C’est une putain d’Edelweiss c’est protégé mdr, la plus belle fleur des alpes. 
 

J’ai fait des randonnées juste pour aller la voir, et de la voir se faire écraser comme une malpropre ça me fait mal mdr.

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, WaszumTeufel a dit :

C’est une putain d’Edelweiss c’est protégé mdr, la plus belle fleur des alpes. 
 

J’ai fait des randonnées juste pour aller la voir, et de la voir se faire écraser comme une malpropre ça me fait mal mdr.

Ah c' est vrai que j' avais oublié ça dans ma review. Ça me fait mal aussi.

Révélation

Et tu en as trouvé ? J' ai toujours rêvé d' en trouver, tout comme des gentianes. J' ai toujours pensé que l' edelweiss était une fleur très, très rare et difficile à trouver. Mais j' ai déjà cru en voir une fois en pot chez un fleuriste.

 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...