Jump to content

Recommended Posts

Désolé je préparais ce que j'allais dire ^^

 

Rosenrot pour moi traduit une situation classique dans la relation qui relis l'homme et la femme . Le jeune homme avec son désir pour sa bien aimée qui le conduit à sa perte et y laisse sa vie.

D'où, dans l'histoire la symbolique de la rose rouge.

 

Dans les thème de la drogue, de l'homosexualité je suis d'accord avec toi quand tu dit que comparé aux autres albums , ce symbole de la rose rouge "permet d'aborder de manière peut-être plus apaisée, voire détachée, le désir et la relation à l'autre ."

 

Et pourtant... très considéré comme décevant par la plupart des fan de part son éloignement considérable .. mais au final le changement à progressé et a attiré pas mal de monde dans ce qu'on appel la "curiosité".

 

On aurait pu rester dans le basique (au sens figuré) , mais ils ont toujours fait en sorte d'apporter plus de curiosité dans ce qu'ils ont fait , mais le flot d'images que génère Rosenrot est d'une générosité inouie !

 

 

Surtout que l'album a eu plusieurs périodes d'enregistrement (nettement une partie en Espagne) donc les idées ont quelques peu... changés je pense ?

Dans Rosenrot il y a aussi le fait que le sens des chansons n'est pas toujours explicite et souvent caché sous une "forêt" de mots  et niveaux musicale n'en parlons pas !!! 

 

Rosenrot est plein de surprises même si il demeurent (il parait) l'album le moins aimée ! 

Edited by kmilleRammstein
Link to post
Share on other sites
  • Replies 1.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Je trouve pas non plus que spieluhr joyeuse. Je sais pas pourquoi, ca remonte à mes 13-14ans, mais j'ai toujours associé cette chanson au film Sleepy hollow, ce qui est loin d'être joyeux !  

C'pas pareil : "efficace", ça veut juste dire que le morceau remplit son office, une ballade peut être efficace, par exemple ; et "radical", ça veut juste dire "à la racine", donc qui va au bout de la

Rosenrot pour moi traduit une situation classique dans la relation qui relis l'homme et la femme . Le jeune homme avec son désir pour sa bien aimée qui le conduit à sa perte et y laisse sa vie.

Je ne suis pas complètement d'accord avec cette interprétation dans le sens où la relation n'est pas "classique" justement. Il s'agit d'un rapport de force : dans le sens de la séduction. Lindemann montre que dans la relation amoureuse, ce n'est pas l'homme qui domine comme on pourrait le penser a priori, mais la femme car c'est d'elle que dépend la suite de la relation. C'est aussi une manière de dire que l'homme est fragile : il risque de se briser la coeur à chaque fois qu'il essaye de conquérir un femme... La chute du jeune homme est symbolique en ce sens. Bref il avoue à demi mot la fragilité masculine...

Link to post
Share on other sites

C'est aussi une manière de dire que l'homme est fragile : il risque de se briser la coeur à chaque fois qu'il essaye de conquérir un femme... La chute du jeune homme est symbolique en ce sens. Bref il avoue à demi mot la fragilité masculine...

C'est ce qui rend cet album ... Touchant je dirais, en tout cas j'aime ce côté là. J'ai toujours beaucoup apprécié cet album, j'ai l'impression de voir ( ou entendre c'est selon ) un Till qui parle à cœur ouvert, un Till fragile et je dirais même un Till fragilisé et enervé par tout ce bordel que peut être l'amour.

Aussi, j'ai parfois l'impression qu'il nous mets en garde contre tout ça, contre toutes ces choses que l'amour et la haine peuvent provoquer, et dieu sait à quel point ces deux sentiments sont parfois liés ...

Et pour finir, il semble également nous rassurer en disant qu'ils seront là si nous avons besoin d'eux, mais qu'ils ont, eux aussi, besoin de nous ...

Link to post
Share on other sites

Aussi, j'ai parfois l'impression qu'il nous mets en garde contre tout ça, contre toutes ces choses que l'amour et la haine peuvent provoquer, et dieu sait à quel point ces deux sentiments sont parfois liés ...

Et pour finir, il semble également nous rassurer en disant qu'ils seront là si nous avons besoin d'eux, mais qu'ils ont, eux aussi, besoin de nous ...

De manière générale tous les textes de Rammstein présentent les paradoxes de la vie, à la fois violente et douce... Mais ce qui fait d'eux de véritables artistes c'est qu'ils font des douleurs de l'existence des choses positifs : des chansons ! C'est ce que je voulais dire lorsque je parlais de "transfiguration" de la douleur, tristesse, etc notamment. 

Link to post
Share on other sites

De manière générale tous les textes de Rammstein présentent les paradoxes de la vie, à la fois violente et douce... Mais ce qui fait d'eux de véritables artistes c'est qu'ils font des douleurs de l'existence des choses positifs : des chansons ! C'est ce que je voulais dire lorsque je parlais de "transfiguration" de la douleur, tristesse, etc notamment.

Ton analyse est très bonne ;)

J'ai oublié de dire que j'adorais la cover, le booklet ... Top ! :D

Link to post
Share on other sites

J'ai oublié de dire que j'adorais la cover, le booklet ... Top ! :D

 

Ouais ils sont géniaux, et le disque est énorme aussi :P

 

Et encore une fois une très bonne analyse, ça fait vraiment réfléchir.

Link to post
Share on other sites
  • 3 years later...
il y a 6 minutes, DickInSon a dit :

Pour la musique, ça passe, tout est lugubre. Encore une fois il faut enlever tqp et snvm pour qu'il y ait une cohérence, mais elle est bien là; les choeurs de Spring, l'intro de F&W, la montée en puissance de Hilf Mir, les Schwulah, le calme de fin avec Ein Lied... tout pue le désespoir, ça va bien ensemble dans sa globalité.

 

Ah, pas d'accord. Wo Bist Du ?, Spring, Hilf Mir, Feuer Und Wasser sont des morceaux lugubres, si tout le reste de l'album avait été pareil, et qu'on avait rapatrié Vergiss Uns Nicht, là, oui, mais ça tranche complètement avec, comme tu le dis, les horribles TQP et SNVM, ou même Benzin, MGM et Zerstören qui sont quand même très différentes...

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, DickInSon a dit :

j'avais entendu [Une chanson de Rammstein] dans une émission de merde sur m6 à la «g une fami de ksos apeley la teley». Pari réussi. Chanson pourrie.

 

Edited by _Sehnsucht_
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, DickInSon a dit :

Zerstö est violente, MgM est également violente, Benzin est loin d'être joyeuse-franchement non c'est pas lugubre, mais ça respire pas l'enthousiasme

 

C'est à dire que je fais une différence entre "violent" et "lugubre". Lugubre, pour moi, c'est une ambiance inquiétante, qui n'a pas forcément besoin d'être violente même si elle peut l'être -ça pour en donner un exemple extrême (et génial). Violent, c'est pas pareil, c'est un morceau qui cogne, mais il n'a pas besoin d'être lugubre/glauque/sombre, même si, là encore, il peut l'être. La plupart des morceaux de R+ sont plus ou moins violents, et ceux que tu cites ne font pas exception, mais ça ne les rapproche pas assez pour moi des morceaux plus sombres de l'album, je trouve qu'il y a même un franc décalage.

 

Citation

comme d'autres titres qu'on pourrait classer musicalement joyeux ou neutres: Engel, wollt ihr, Du hast, Moskau, Spieluhr, Adios, Der Meister, Links...

 

Tu... que... quoi ? Tu trouves Spieluhr joyeuse ou neutre ? :ph34r: Ou c'est ironique ? (mais alors elle n'a rien à faire avec Du Hast et Moskau) Je... je ne comprends pas, Jacques...

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, DickInSon a dit :

 

 

Aaah si Spieluhr je la trouve joyeuse, d'une mélancolie heureuse, peut-être que je me trompe; je vois ce que tu veux dire pour l'ensemble de Rosenrot, effectivement c'est largement valable mais je reste de mon avis :P

 

Je trouve pas non plus que spieluhr joyeuse. Je sais pas pourquoi, ca remonte à mes 13-14ans, mais j'ai toujours associé cette chanson au film Sleepy hollow, ce qui est loin d'être joyeux !

 

Et au contraire, je trouve MgM plus dansante, et colorée que Spieluhr en comparaison. 

 

Moi Rosenrot, je l'aurais appelé Mélancolie, et à l'epoque j'avais entendu ou lu Oli dire que Rosenrot était un petit frère de Senhsucht, j'avais trouvé ca un peu tiré par les cheveux comme comparaison, musicalement. Maintenant je trouve que ca aurait pu faire sens de l'appeler comme ca.

 

Et puis certe cet album est moins violent, mais les ambiances pesantes de certains titre s equilibrent largement la balance à mon goût, ca en fait des titres trés prenant.

Ecouter Spring ou Hilf Mir allongée en fermant les yeux, ca me transporte autant qu'un WF bien dur et rapide à en secouer la tête en faisant du air guitar, mais d'une manière differente, et peut être même plus intense. Il y a quelque chose dans cet album qu'il n'y a pas sur les autres. 

 

D'ailleurs je trouve que cd bonus de lifad s'inscrit plutot bien dans la continuité de Rosenrot, avec des ambiances un peu plus froide et des riffs qui font penser à des titres comme Das alte leid. Il y a un bon equilibre entre des compo digne d'un Rammstein des années 90 et des ambiances plus poussées d'un Rammstein des années 2000. Ca semble plus naturel que ce qu'est LIFAD.

 

Ah et puis j'aime pas ce mot violent, c'est pas joli. Ca me fait penser au cul serré catho qui pense que c'est la musique du diable. Je trouve ca péjoratif, trouvez moi un autre mot ! Vite ! :D

Edited by Cynique
  • Like 4
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Cynique a dit :

Et puis certe cet album est moins violent, mais les ambiances pesantes de certains titre s equilibrent largement la balance à mon goût, ca en fait des titres trés prenant.

Ecouter Spring ou Hilf Mir allongée en fermant les yeux, ca me transporte autant qu'un WF bien dur et rapide à en secouer la tête en faisant du air guitar, mais d'une manière differente, et peut être même plus intense. Il y a quelque chose dans cet album qu'il n'y a pas sur les autres. 

 

Je me fatiguerai plus à trouver les mots pour exprimer mon amour pour Rosenrot, je dirai ça :P

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, DickInSon a dit :

 

Bourrin? Lourd? Rouleau-compresseur? Agressif? Brutal? Puissant?

 

Ecouter hilf mir tranquille allongé dans son pieu :wub: Ou Spring, putain-en fait dès qu'il y a des choeurs dans une chanson, ça me rend dingue, que ce soient des chansons de Rammstein ou n'importe quel autre groupe, les choeurs de l'armée rouge ou des chants gregoriens, c'est le truc le plus puissant qui existe :wub: en ce moment mon truc c'est Joey de Noir Désir, hyper pesant et excellent, mais je disgresse un peu.

 

Brutal ça me plait bien comme expression, mais ça ressemble un peu trop à une catégorie de porno pour être honnête. 

 

Quel est le problème avec violent? Tout le monde sait que le metal c'est la musique du Diable, Bismillah!

Bah je sais pas je trouve que ca correspond pas, à la rigueur la seule qui correspond à ce mot serait Mein Teil autant pour le riff, que pour les paroles ou le clip. 

Mais Reise, Reise par ex, on peut pas dire qu'elle soit violente. Enfin ca doit être une question de ressenti.

 

J'aime bien dur et puissant, mais c'est aussi imagé qu'un roman érotique. :ph34r:

Finalement avec Rammstein tout se rapporte à la luxure. Il est fort ce Till quand même. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

C'pas pareil : "efficace", ça veut juste dire que le morceau remplit son office, une ballade peut être efficace, par exemple ; et "radical", ça veut juste dire "à la racine", donc qui va au bout de la démarche, là encore, ça peut concerner des morceaux très calmes. Un morceau comme ça, je ne vois pas comment on peut le qualifier autrement que comme violent :rolleyes: (ou agressif, ou brutal, c'est pareil)

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

C'pas pareil : "efficace", ça veut juste dire que le morceau remplit son office, une ballade peut être efficace, par exemple ; et "radical", ça veut juste dire "à la racine", donc qui va au bout de la démarche, là encore, ça peut concerner des morceaux très calmes. Un morceau comme ça, je ne vois pas comment on peut le qualifier autrement que comme violent :rolleyes: (ou agressif, ou brutal, c'est pareil)

Voilà, ca on pourrait caracterisé de violent, et Rammstein ne rentre pas du tout dans cette case, à mon sens. Bref Rammstein ist Rammstein :ph34r:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...