Jump to content
Sign in to follow this  
CyrBrennt

Engel

Recommended Posts

Je vous fais à nouveau part de mes réflexions.

 

Je fais ici quelques remarques sur « Engel » : il n'est pas question de trouver un sens multiple ou caché à ce texte, il n'y en a pas.

 

Pour commencer nous pouvons remarquer que Lindemann prend à la fois une image très commune, toutefois il ne l'utilise pas dans le sens attendu. En effet, à la lecture du titre nous avons tendance à imaginer que la chanson rend hommage à un être, qui a apporté la paix intérieure au narrateur. Toutefois le sujet du texte est tout autre.

 

Les paroles sont constituées autour d'un dialogue entre le narrateur et les anges. Le texte débute sur un constat du narrateur, « Celui qui, de son vivant, est bon sur la Terre / Deviendra un ange après la mort ». La religion promet à celui qui vit en dehors du pécher une vie meilleure après la mort. Mais cette promesse est immédiatement remise en question, « Le regard tourné ver le ciel, tu te demandes alors / Pourquoi on ne peut les voir ». La voix des anges arrive alors à nos oreille et nous révèle leur souffrance : « Lorsque les nuages se couchent / On peut nous voir dans le ciel / Nous avons peur et sommes seuls ». Le paradis promis n'existe pas, les anges sont des êtres abandonnés dans le néant, sans avenir, sans espoir.

 

Le second couplet est une description de la solitude et du mal être des créatures célestes. « Ils vivent derrière les rayons du soleil / Séparés de nous, infiniment loin / Ils doivent s'agripper aux étoiles / Très fortement / Pour ne pas tomber du ciel » : leur existence est dans la froideur, la solitude et un combat permanent pour rester dans les cieux, ne pas tomber dans l'oublie et dans le néant. La description de la vie des anges est à l'image de l'existence humaine, la vie dans l'au-delà n'est pas un idéal, les souffrances restent les mêmes.

 

Le narrateur, ayant entendu les pleurs des anges crie alors : « Dieu sais que ne ne veux pas être un ange ». Cette simple affirmation signifie qu'après avoir reçu le message des anges, le narrateur ne croit pas à la vie éternelle, ni au paradis, alors peu importe d'être bon ou de vivre dans le pécher. Cette phrase peut alors vouloir dire « je ne veux pas être sage, je ne veux pas qu'on m'impose de règles ».

 

Ce texte peut être lu comme l'expression d'un nihilisme total, le narrateur refuse qu'on lui impose une morale, une vision manichéenne du monde, et par extension affirme que Dieu n'existe pas. De ce point de vue, la phrase leitmotiv de la chanson, « Dieu sais que ne ne veux pas être un ange », prend un sens ironique, le narrateur s'adresse à un être dont il nie l'existence.

 

 

On remarque que « Engel », texte tout en sobriété, contient un message fort : Rammstein affirme une volonté d'existence sans limite, se dégage de toutes les croyances imposées par l'éducation et les traditions. Le rejet de la morale devient alors l'affirmation d'un carpe diem (il faut profiter de cette existence ci car rien ne nous attend après, ni paradis, ni enfer), et d'une liberté totale. On remarque d'ailleurs que les références religieuses, présentes dans les albums Herzleid et Sehnsucht, disparaissent dans les opus suivants, et lorsqu'elle seront présente, elles seront empruntes d'une ironie exacerbée. 

  • Like 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

et si Till venait de voir le film Les Ailes du désir (Der Himmel über Berlin) de Wim Wenders

une réponse en chanson.....?!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois avouer mon manque de culture sur ce sujet… Mais je vais pallier ce manque dès que possible en visionnant le film ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Hello, je ne savais pas où poster ça, je ne sais pas si vous en avez déjà parler dans un autre topic, mais Engel à été utiliser dans Damnés de Visconti, mis en scène par Ivo Van Hove ( du théâtre ) cette année , voilà voilà ^^ je ne l'ai pas vu mais apparemment c'était une pièce impressionnante.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 21/01/2014 à 01:49, Djulab a dit :

et si Till venait de voir le film Les Ailes du désir (Der Himmel über Berlin) de Wim Wenders

une réponse en chanson.....?!

Remarque tout à fait pertinente !

Il est quasiment impossible que Till n'ait pas vu ce film.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...