Jump to content
Sign in to follow this  
Cathel

Question à propos de l'histoire d'écriture de Mein herz brennt

Recommended Posts

 Salut à tous, ça fait longtemps que je traine sur ce site et ce forum mais sans m'inscrire. Cependant cette fois j'aurais besoin de votre aide pour un travail que je fais (j'espère n'avoir pas brûlé d'étape).

 

 Apparemment, on trouve facilement écrit que le titre de travail de Mein herz brennt était au départ Sandmann. Je l'ai trouvé notamment sur wiki, mais aussi sur le mini site de Mein herz brennt et encore sur herzeleid.com où il est même question d'une ancienne version des paroles. Mais aucun des sites n'évoquent ses sources à ce propos. Est-ce quelqu'un saurais d'où vient une de ces infos ? (interview, bonus dvd, article etc ?)

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas ça, c'est normal.

Sandmann, comme quasiment tout les worktitles, est un nom donné par les fans à la démo du morceau. Ce n'est pas son titre officiel, et tu ne verras jamais ce nom mentionné sur la moindre source officielle (à moins que le groupe se décide de partager et répondre à des questions de fans sur les démos des morceaux, ce qui serait étonnant).

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Deminion a dit :

C'est pas ça, c'est normal.

Sandmann, comme quasiment tout les worktitles, est un nom donné par les fans à la démo du morceau.

 

Pas forcément, sur les setlists "Oh No" pour FiP c'est un nom donné par le groupe et non par les fans à la base, comme "Kinski" pour Heirate Mich, ect ^_^.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sandmann c'est par rapport au marchand de sable, le truc qui est censé te faire dormir le soir sauf que là il traumatisme et malmène les enfants. Un peu comme dans Enter Sandman. En plus joli.

Ils ont certainement remplacé le titre au final parce que ça évoquait trop celui de Metallica (hypothèse), ou parce que c'était moins parlant que de reprendre le refrain même.

Edited by DickInSon

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, Deminion a dit :

C'est pas ça, c'est normal.

Sandmann, comme quasiment tout les worktitles, est un nom donné par les fans à la démo du morceau. Ce n'est pas son titre officiel, et tu ne verras jamais ce nom mentionné sur la moindre source officielle (à moins que le groupe se décide de partager et répondre à des questions de fans sur les démos des morceaux, ce qui serait étonnant).

Sandmann est le worktitle donné par le groupe. Et comme quasiment tout les worktitles ils sont donnés par le groupe et non par les fans, la quasi majorité des WT connus de Rammstein le sont de leur fait (photo de répét, dépot des chansons sous ces noms à la GEMA etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

De mémoire, il n'y a pas une version alternative des paroles dans le bouquin de Gert Hof, sous le nom "Sandmann" ?

Par ailleurs, en cherchant le scan du bouquin (je l'ai chez moi, mais je suis au bureau là :p), je suis tombé sur ce "workbook" de Recuenco pour le clip. Je ne l'avais jamais vu avant, je ne sais pas si c'est connu ou pas : https://issuu.com/popaduba/docs/eugenio_recuenco_-_mein_hertz_brennt_workbook_rus

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, dans le livre de Gert Hof les paroles sont les suivantes:

 

Sandmann

 

Liebe Kinder, seid schön brav

Ich bin die Stimme aus dem Kissen

Es gibt ein Leben nach dem Schlaf

Und morgen wird man Euch vermissen

 

Sie kommen zu Euch in der Nacht Dämonen, Geister, Ungeheuer

Sie fressen sich in meine weiche Brust Und entfachen dort ein Freudenfeuer

Sie schleichen zu mir in das Kissen

Dort binden wir mit kaltem Draht

Einen Albtraum fest für das Gewissen Weil es kein Gewissen hat

Sie kommen zu Euch in der Nacht

Und stehlen Euch das Lachen von den Lippen Sie füttern bis der Tag erwacht Das Feuer hinter meinen weißen Rippen

 

Nun liebe Kinder gebt fein acht

Wir bilden einen lieben Reigen

Und wer von Euch am schönsten tanzt

Darf mir sein Geheimnis zeigen

Share this post


Link to post
Share on other sites

Génial merci pour toutes ces réponses, je désespérais d'en trouver la confirmation. (et forcément j'ai jamais eu l'occasion d'avoir le Gert Hof entre les mains ><)

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ajouterais une petite information d'ordre littéraire... 

Les paroles de "Mein Herz brennt" sont explicitement inspirées de la nouvelle de E. T. A. Hoffmann, "L'Homme au sable" en français et dont le titre original est... (faux suspens) "Der Sandmann"

Le personnage principal, un étudiant nommé Nathanaël, âgé d'une vingtaine d'années, voit resurgir ses angoisses d'enfant en la personne de Coppola. Il croit reconnaitre un ami de son père qui le terrorisait lorsqu'il était enfant et qu'il avait alors identifié comme étant l'homme au sable. Sa mère lui raconté que la créature venait la nuit pour voler les yeux des enfant. Nathanaël va, alors que ses angoisses d'enfant ressurgissent, tomber amoureux de la fille de son professeur : Olympia. En réalité, Olympia n'est pas humaine, c'est un automate. Nathanaël, plongeant toujours un peu plus dans la folie, se rend compte de la vraie nature d'Olympia. La douleur de personnage est si intense que son coeur brûle alors littéralement.

Presque toutes les images présentes dans la chanson sont tirées du texte de Hoffmann (champs lexicaux en lien avec les yeux et le regard, le feu, les fantômes...) =>  un excellent travail avait été fait par RW lorsque les clips étaient sortis (cliquer sur "la chanson") et met bien en valeur le lien entre la nouvelle et la chanson.

 

Selon moi Lindemann offre ici une excellente adaptation de l'oeuvre littéraire de Hoffmann : il a su en quelques vers rendre l'atmosphère, les couleurs et l'angoisse qui empruntent la nouvelle, qui elle fait une quarantaine de pages!  Toutefois, il a su marqué la chanson de sa personnalité en choisissant l'homme au sable comme narrateur (les textes Lindemann porte souvent la caractéristique d'un narrateur inattendu comme celle de la victime dans "Mein Teil"). Si on peut interpréter ce choix comme étant une petite provocation de la part du groupe, il est, je crois, bien plus significatif. Le nouvelle de Hoffmann joue avec génie que la frontière entre le réel et le fantastique, la raison et la folie. Le lecteur est partagé entre la croire Nathanaël ou le juger comme fou. En choisissant une narration du point de vue de l'homme au sable, Lindemann donne sa propre interprétation de la nouvelle, celle selon laquelle toute l'histoire n'est pas née de l'imagination de Nathanaël, mais est bien réelle.

 

Le worktitle montre que dès l'origine de la chanson, il s'agissait bien d'une référence à l'oeuvre de l'écrivain allemand. Une référence littéraire parmi d'autre chez Rammstein, puisque Lindemann semble particulièrement friand des courants littéraires des XVIII - XIXe siècles ("Rosenrot" en référence à Goethe, ou encore "Hilf mir" à Andersen).

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oh punaise :o ça je ne savais pas.

Tu remets le monde en question là ^_^

 

Merci pour tes explications, j'aurais pas soupçonné que ça vienne d'une nouvelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de parler de notre minisite, effectivement ok y évoque également que la chanson provient de la nouvelle !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...