LIFAD tour - Anecdotes

Ich tu mir weh

Tout a commencé en novembre 2009 lorsque le ministère allemand des familles indiqua que l'album Liebe ist für alle da serait interdit à la vente en Allemagne pour les moins de 18 ans. En effet, les paroles d'Ich tu dir weh heurtent soit disant la sensibilité des mineurs.

La censure prit ensuite un nouveau tournant lorsque le ministère interdit au groupe de jouer Ich tu dir weh en Allemagne. Elle fut donc remplacée par Asche zu Asche à Stuttgart, Hambourg, Rostock puis par Rein raus à Berlin le 18 décembre 2009.

Finallement, Rammstein a trouvé un moyen original de contourner la censure : Till chanta en Allemagne une version transformée de la chanson, Ich tu mir weh, jusqu'à ce que la censure soit levée le 31 mai 2010.

Anniversaires

Le calendrier du LIFAD tour a bien fait les choses, puisque Flake et Paul ont fêté leur anniversaire lors de deux concerts français. À cette occasion, Rammstein a fait une pause pour fêter ces évènements sur scène. Le producteur de la tournée, Gert hof, a amené du champagne sur scène et les six membres du groupe ont trinqué avec le public.

Autres anecdotes

Bayern des samma mia

Pour rendre hommage au public bavarois, Rammstein a entamé un chant traditionel de cette région, "Bayern des samma mia".

Saucisse de francfort

Les saucisses de Francfort sont célèbres dans le monde entier et Till le sait bien. Pendant Ich tu dir weh, il a lancé dans le public des saucisses.

Avec Tool au Big Day Out

Lors du concert à Adélaïde lors du festival Big Day Out 2011, Till et Christoph ont été invité par le groupe Tool à monter sur scène.