Jump to content

Recommended Posts

Double post, désolée... Voici ce que j'ai interprété :

 

 

Après examen des deux textes, le commentaire comparé à proprement parler n'est pas possible, il n'y a pas assez d'éléments communs. Toutefois cela ne veut pas dire que le texte de Rammstein ne s'est pas inspiré de la légende de fondation que l'on trouve dans la ballade bulgare. Si vous avez lu le pdf en entier vous avez pu vous rendre compte que l'on trouve cette légende, d'une femme emmurée, dans différentes civilisations (c'est ce qu'on appelle un mythème, c'est à dire une base commune à des mythes qui se développent de manières plus ou moins différentes dans différentes parties du globe, ici les éléments composant le mythème sont : les frères, la construction, la femme, l'anneau). Rammstein ne reprend pas les éléments du mythème, mais il détourne la légende pour décrire l'amour que l'on peut ressentir pour quelqu'un, au point de vouloir l'emmurer, garder cette personne pour soi à tout jamais.

 

Je propose tout de même mon commentaire de « Stein um Stein » :

Le premier couplet ressemble à une sorte de déclaration d'amour : un homme, le narrateur, a de « grands projets » pour la femme qu'il aime. « Je vais te construire une maison » a ici son sens propre, mais veut également dire qu'il souhaite que leur relation soit solide, durable dans le temps, cette idée est renforcée par « Et tu ne déménagera plus jamais ». Mais ici on constate l'aspect négatif de ce projet : je narrateur dit « tu » et non « nous » : il ne compte pas habiter avec elle.

« Chaque pierre est une larme » dit-il : l'idée de douleur est ici présente, mais il reste à savoir à qui appartiennent ces larmes. Celle de la femme dont le narrateur évoque les pleurs avant même qu'elle ne soit emmurée : les verbes sont au futur, il s'agit d'un « projet » et rien n'est réalisé. Il peut aussi s'agir des larmes du narrateur lui-même qui souffre. Cette deuxième supposition est la plus plausible, dans la mesure où dans ce texte au futur, ici le présent est utilisé. Pourquoi et de quoi souffre-t-il ? En l'emmurant, il veut la garder pour lui seul, il est possessif et jaloux.

Toujours dans le premier couplet, on note une opposition entre « maisonnette », vocabulaire des contes (référence à la légende de fondation?), presque enfantin et la description qui suit, c'est à dire d'une bâtissent « sans fenêtre ni porte » où « aucune lumière n'y pénétrera », c'est à dire un mausolée.

Le deuxième couplet, très bref, fais à mon avis référence à la légende de fondation : « un logis » vivant, fondé sur cette femme qui en devient « une partie ».

Le refrain arrive, explicitant ce qui est suggérer dans le premier couplet : il veut emmurer la femme qu'il aime. Malgré tout, il y a dans ce « projet » un aspect positif, c'est une manière de la garder près de lui : « Je resterai toujours près de toi ».

Dans le troisième couplet, le narrateur s'intéresse au moment même de la construction. Il va « travailler », ici une idée de sacrifice, il veut donner de sa personne pour cette femme, faire quelque chose de ces mains. Toutefois, il veut aussi lui faire du mal, dans un élan de sadisme il se la représente nue « sans vêtement et sans chaussures (…) Les pieds dans le ciment ». Comme dans le premier couplet et le refrain on voit une opposition entre une volonté de construire quelque chose pour l'être aimé et une volonté la blessé, le dominer (thématique assez courante dans les texte de Till, d'ailleurs...). Opposition ici mise en valeur par le verbe « embellir », associé à « jardin » qui évoquent une beauté paisible et qui s'oppose au verbe « crier » et à « ciment » qui évoquent la peur et la rudesse.

Le quatrième couplet introduit une ambiguité : les verbes sont conjugués au présent. Soit le narrateur est au paroxysme d'une sorte de crise de démence dans laquelle il imagine emmurer la femme qu'il aime, soit il l'a vraiment fait. L'ambiguité demeure et à chacun d'interpréter comme il veut. Personnellement je penche plutôt pour le première option. Il évoque le crépuscule, il a travaillé toute la journée, « Que de coups donnés, que de martèlements » évoquent la fatigue de l'homme revenant de son labeur (référence à la légende?). « Tous les clous sont bien droits / Quand je les enfonce dans ton corps de bois » : ici une métaphore de l'acte sexuel plus ou moins explicite. Au sens propre, dans son désir d'emmurer sa bien aimée, il clou son cercueil, au sens figuré, il lui fait l'amour. C'est cela qui me fait plutôt penché du côté du fait qu'il n'accomplit pas son acte, mais qu'il évoque un désir de mort et de possession, un amour destructeur.

 

Pour conclure, si le texte de Till s'inspire des légendes de fondation, il détourne la thématique pour évoquer un amour destructeur, un sentiments très fort qui va jusqu'au désir de mort.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 74
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Amour est nulle. Voila.

Est-ce vraiment un problème en même temps ? 

Parce que t'arrives à l'expliquer toi ? 

C'est la mise en valeur de ces paradoxes que ses textes sont si profonds et juste. Il arrive à décrire, violemment certes, de manière imagée aussi, les sentiments humains. C'est pour cela que ses textes touchent un grand nombre de personnes : ils mettent des mots et des images sur ce qu'on peut ressentir sans pour autant parvenir à l'exprimer. 

Pour moi "Stein um Stein" est très belle (et flippante) déclaration d'amour !

Link to post
Share on other sites

Il pousse les choses à l'extrême c'est sûr... Mais franchement on a beau aimé de toute son âme parfois on peut avoir envie de faire mal (pour x ou y raisons...) !

D'ailleurs, dans tous ses textes tout est poussé à l'extrême : c'est sans doute pour lui une sorte de catharsis... Et ça marche sur l'auditeur/lecteur aussi

Link to post
Share on other sites

...Très belle déclaration? Si quelqu'un te parle comme ça, un conseil, sauve toi en courant! :D

 

J'ai jamais ressenti le besoin de trucider quelqu'un ou de l'emmurer vivant(e) pour le garder près de moi, mais je vois ce que tu veux dire :D

Je ne me suis que rarement identifiée à ses textes, même s'ils sont beaux et même si je les ai tous lus;

il une vision complètement différente de la mienne, et c'est justement pour ça que c'est intéressant. Ca ouvre une fenêtre sur une autre manière de voir les choses.

C'est un putain de possesseur, le mec, forcément c'est une mentalité différente de la mienne  :lol:

Oui elle dois l'attendre pdt que lui fais mumuse ailleurs avec une (des) autres  !

Edited by Djulab
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...
  • 3 weeks later...

Je suis pas certain qu'on puisse réellement se fier aux temps utilisés pour juger du passage à l'acte.

D'abord parce que la concordance des temps en français et en allemand n'est pas la même, c'est pourquoi le 1er "niemand hört dich schreien" est au présent alors que pour nous c'est le futur.

Donc pas déconnant que le présent soit repris à la fin de la chanson. Surtout qu'il n'est pas possible de mettre le futur puisque ça créerait une syllabe supplémentaire.

Link to post
Share on other sites
  • 7 years later...
Guest Im Namen des Herren

Si l'on prend cette chanson au premier degré, on y voit l'histoire d'un homme emurant sa fiancée. Or comme chaque chansons de Rammstein il y a un sens plus profond. Celle-ci pourrait être interprété comme une vision péjorative du mariage . Le mariage souvent vécu comme un évènement (Ich habe Pläne, grosse Pläne - J'ai des projets, de grands projets) serait comparable à une prison. On emmure l'autre petit à petit au fil du temps (Stein il Stein - Pierre par pierre) et malgré les cris de détresse rien ne change (Une keine hört dich schreien - et personne ne t'entends crier).

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Im Namen des Herren a dit :

Si l'on prend cette chanson au premier degré, on y voit l'histoire d'un homme emurant sa fiancée. Or comme chaque chansons de Rammstein il y a un sens plus profond. Celle-ci pourrait être interprété comme une vision péjorative du mariage . Le mariage souvent vécu comme un évènement (Ich habe Pläne, grosse Pläne - J'ai des projets, de grands projets) serait comparable à une prison. On emmure l'autre petit à petit au fil du temps (Stein il Stein - Pierre par pierre) et malgré les cris de détresse rien ne change (Une keine hört dich schreien - et personne ne t'entends crier).


Ou comment me faire prendre goût à un titre qui m'a toujours laissé de marbre (lol). Merci d'avoir up le topic !

Et compte tenu des autres chansons de R+ parlant de mariage (et surtout la vie conjugale de ce bon Till), cela me parait tout à fait cohérent. Au premier comme au second degré :ph34r:

Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Ah bah super, In Namen n'a pas fini de faire le Captain Obvious, du coup :ph34r:

 

J'ai failli dire avant : "oh mon Dieu ça y est, il a un public :ph34r:".

 

(Et sinon, pourquoi vous l'appelez tous "In Namen" ? C'est "Im Namen" ! Le datif, bordelen !)

Edited by Ein kleiner Mensch
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Ah bah super, In Namen n'a pas fini de faire le Captain Obvious, du coup :ph34r:

 

Il y a 2 heures, Ein kleiner Mensch a dit :

 

J'ai failli dire avant : "oh mon Dieu ça y est, il a un public :ph34r:".

 

(Et sinon, pourquoi vous l'appelez tous "In Namen" ? C'est "Im Namen" ! Le datif, bordelen !)


Bande de médisants, j'allais pas forcément remonter sur un topic vieux de sept ans, surtout pour un titre dont je ne suis pas fan :ph34r:

Moi je tombe sur un truc que je savais pas, ça me fait mieux apprécier un titre, je suis content. 

(et quand je suis content je...) 

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Ale a dit :

Bande de médisants, j'allais pas forcément remonter sur un topic vieux de sept ans, surtout pour un titre dont je ne suis pas fan :ph34r:

Moi je tombe sur un truc que je savais pas, ça me fait mieux apprécier un titre, je suis content. 

(et quand je suis content je...) 

 

Nan, mais il y a un contexte, faut qu'on t'explique, et @TheKeyboardfucker va s'en charger, car c'est un peu le spécialiste de la question !

Merci @TheKeyboardfucker ! :) 

 

ÉDIT pour pas me faire tacler pour HS : J'aime toujours pas Stein um Stein. J'aime pas la mélodie, or si la mélodie n'est pas bien, même si les paroles sont bien, j'aime pas. 

ÉDIT 2 : En plus là, je trouve que les paroles sont même pas si bien.

Edited by Ein kleiner Mensch
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
il y a 37 minutes, Ein kleiner Mensch a dit :

 

Nan, mais il y a un contexte, faut qu'on t'explique, et @TheKeyboardfucker va s'en charger, car c'est un peu le spécialiste de la question !

Merci @TheKeyboardfucker ! :) 

 

ÉDIT pour pas me faire tacler pour HS : J'aime toujours pas Stein um Stein. J'aime pas la mélodie, or si la mélodie n'est pas bien, même si les paroles sont bien, j'aime pas. 

ÉDIT 2 : En plus là, je trouve que les paroles sont même pas si bien.


Je crois que l'étape la plus difficile de mon intégration jusqu'à présent c'est précisément de me mettre à la page concernant les us et coutumes du forum. Mais ça viendra... J'en suis certain :ph34r:

Et faut pas croire, je suis pas passé d'un dédain complet à un amour fou du morceau en question. Je trouve toujours la mélodie assez déplaisante, comme sur une bonne partie de la seconde moitié de RR (tout comme je dois être l'un des rares à être plus clément envers LIFAD, je suis sans doute l'un des rares à être assez peu enthousiaste envers Reise Reise... Cela n'aide pas que la majorité des bons morceaux ont été usés jusqu'à la moelle :unsure: ). MAIS, niveau paroles... Je me dis qu'il y a peut-être un truc à sauver. C'est pas le meilleur texte du groupe, mais ça à le privilège de m'avoir convaincu de rejeter une oreille à un titre que je n'aime pas. C'est déjà pas mal ! 

Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Ale a dit :

Je crois que l'étape la plus difficile de mon intégration jusqu'à présent c'est précisément de me mettre à la page concernant les us et coutumes du forum. Mais ça viendra... J'en suis certain :ph34r:

 

Faut trouver quelques personnes de référence et leur poser toutes tes questions. Moi j'avais un peu fait comme ça. :ph34r:
 

il y a 15 minutes, Ale a dit :

Je trouve toujours la mélodie assez déplaisante, comme sur une bonne partie de la seconde moitié de RR

 

Deux questions :
Morgenstern ?
Amour ?
 

il y a 17 minutes, Ale a dit :

MAIS, niveau paroles... Je me dis qu'il y a peut-être un truc à sauver. C'est pas le meilleur texte du groupe, mais ça à le privilège de m'avoir convaincu de rejeter une oreille à un titre que je n'aime pas. C'est déjà pas mal ! 


D'accord avec toi !

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...