Jump to content

Recommended Posts

  • 6 months later...

Bon je m'y suis mis ya pas longtemps dessus mais du coup ya pas de concerts de prévus? ils arretent commeils le laissent entendre dans le dernier cd vous pensez? sachant qu'il y a une stup party bientot (je ne sais pas quand) et que je ne sais pas ce que c'est si on peut m'éclairer

Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Walt Kowalski a dit :

Bon je m'y suis mis ya pas longtemps dessus mais du coup ya pas de concerts de prévus? ils arretent commeils le laissent entendre dans le dernier cd vous pensez? sachant qu'il y a une stup party bientot (je ne sais pas quand) et que je ne sais pas ce que c'est si on peut m'éclairer


The Hypnoflip Invasion devait déjà être le dernier album du groupe. King Ju raconte ça après chaque album. Pour les lives, il s'était ultra investi dans la précédente tournée et je sais que c'était pas gagné d'avance parce que c'est toujours un peu le bordel avec lui donc wait and see.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 1 year later...

J'ai suivi de loin, et l'album était très cool. De plus c'est des trolls et les voir sortir cet album après avoir explosé leur plafond ulule avec une jaquette aussi «je m'en branle» comparée aux efforts graphiques des précédents opus m'a bien fait rire. Mais l'absence de tournée me reste un peu en travers. 

Link to post
Share on other sites
  • 3 years later...

Quelques années plus tard, ils sortent un nouvel album qui est franchement cool. Et king ju a dit dans une interview sur la chaîne Youtube du Grand JD (je recommande la vidéo, très intéressante) qu'il ne ferait plus de concerts.

Link to post
Share on other sites

Je confirme : très sympa ce nouvel album ! Après je trouve qu'il est un peu comme Stup Virus et se bonifie au fil des écoutes. J'étais pas fan "Des Gens Qui S'énervent" ou de "Pop Hip Le Mort Vivant" lors de ma première écoute, et ça passe mieux maintenant ! Les gros tubes de l'opus restant Sharkattack, Les Voûtes et L'Truc Xplosiff selon moi. 

Qu'on soit fan de Stup ou pas, je trouve en tout cas King Ju vraiment singulier et fascinant. Lors de la Flip Party il avait tenu des propos assez similaires sur le monde de la musique et sa carrière... C'est assez fou de raisonner comme ça aujourd'hui.


(Bon par contre y'a pas assez de Cadillac dans ce Stup Forever -_-)

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

On dirait Julien Barthélémy qui joue à Stupeflip dans sa chambre et essaye de raviver la flamme des années 2000. 

 

Vite fait la chanson avec Cadillac relève vaguement le niveau, mais on parle quand même d'un mec dont les punchlines sont "caca caca".

 

Dire qu'on est passés du sinode pibouin à Les gens qui s'énervent.

 

Edit J'ai développé mon avis plus bas. C'est non pour moi 😠

Edited by DickInSon
Link to post
Share on other sites
Il y a 23 heures, DickInSon a dit :

Une catastrophe, on dirait Julien Barthélémy qui joue à Stupeflip dans sa chambre et essaye de raviver la flamme des années 2000. 


Bah en soit... C'est exactement ça. Il le dit même en interview. L'idée était de revenir aux deux premiers albums, notamment en réincorporant de la guitare. 

 

Il y a 23 heures, DickInSon a dit :

 

Vite fait la chanson avec Cadillac relève vaguement le niveau, mais on parle quand même d'un mec dont les punchlines sont "caca caca".

 


Justement, je ne trouve pas. Je trouve Cadillac et MC Salo incorporés au forceps. Ils n'apportent rien au morceau et je suis pratiquement sûr que c'est du pur fan service. 

 

Il y a 23 heures, DickInSon a dit :

Dire qu'on est passés du sinode pibouin à Les gens qui s'énervent.


Pas fan non plus, mais c'est parce que j'aime pas trop le reggae. Sinon je vois pas mal de gens plébisciter le morceau, et même d'y percevoir une sorte de suite à Je fume pu d'shit (il n'a jamais autant fait l'apologie de la fumette d'ailleurs que sur ce Stup Forever d'ailleurs)
 

Il y a 23 heures, DickInSon a dit :

La terreur aujourd'hui c'est d'imaginer qu'il peut pondre une merde encore pire après celle-ci.


Je ne serai pas si tranchant, mais je suis d'accord que c'est son moins bon album. Il est moins craspec, je trouve les rimes moins marquantes et tordues, je trouve aussi moins de sujets et "images" intrigantes. Disons que je trouve qu'il n'apporte rien en soit, ni à la mythologie, ni à la discographie. Mais les quelques titres que je mentionne au-dessus restent sympa, pour le simple plaisir d'écoute. 

Link to post
Share on other sites
Le 18/09/2022 à 10:21, Ale a dit :

Je confirme : très sympa ce nouvel album ! Après je trouve qu'il est un peu comme Stup Virus et se bonifie au fil des écoutes. J'étais pas fan "Des Gens Qui S'énervent" ou de "Pop Hip Le Mort Vivant" lors de ma première écoute, et ça passe mieux maintenant ! Les gros tubes de l'opus restant Sharkattack, Les Voûtes et L'Truc Xplosiff selon moi. 

Qu'on soit fan de Stup ou pas, je trouve en tout cas King Ju vraiment singulier et fascinant. Lors de la Flip Party il avait tenu des propos assez similaires sur le monde de la musique et sa carrière... C'est assez fou de raisonner comme ça aujourd'hui.


(Bon par contre y'a pas assez de Cadillac dans ce Stup Forever -_-)

Je suis d'accord, lui comme Stup Virus sont à écouter plusieurs fois pour se faire un avis concret (à l'inverse de Hypnoflip invasion qui était un trésor instantané). Je ne saurais dire si j'aime ou pas Les gens qui s'énervent. L'enchaînement à partir de Gluo jusqu'à la fin est très cool, ma partie favorite de l'album (partie assez conséquente). J'aime bien également Étrangers phénomènes et Tellement bon. Les instrus dans l'ensemble sont top. Je suis d'accord sur le manque de Cadillac et Salo. Mais ça reste un album vraiment stylé, même si certainement celui que j'apprécierais le moins (mais sans le considérer comme faible pour autant). 

Ce qui fait la diff avec les autres c'est l'ambiance globale qui me prends un peu moins aux tripes. Pour étayer je dirais qu'il me plaît plus dans l'ensemble que Stup Virus mais qu'il lui manque un morceau aussi fort que 1993 pour me marquer autant.

Edited by Heirate-Mich-07
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 18/09/2022 à 10:42, DickInSon a dit :

Vite fait la chanson avec Cadillac relève vaguement le niveau, mais on parle quand même d'un mec dont les punchlines sont "caca caca".

Alors déjà que j’avais la flemme de m’écouter cet album, pour la culture, là, la flemme, est encore plus présente. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, WaszumTeufel a dit :

Alors déjà que j’avais la flemme de m’écouter cet album, pour la culture, là, la flemme, est encore plus présente. 

Je trouve que le plus gros défaut c'est paradoxalement ce qui me fait surkiffer Cadillac sur les albums de Stupeflip : sa rage, sa voix atypique. Je trouve que ça apporte une cassure bienvenue sur les titres de Stupeflip, en plus de lui fournir un terreau fertile à de belles joutes verbales. Mais c'est clair qu'un album ENTIER comme ça, c'est pas évident à tenir... 

Je trouve quand même Dickie un peu réductrice concernant son écriture. C'est vrai qu'il y a des passages clairement pas finauds. Mais c'est aussi le "comique" du trio, celui qui présente le plus de rimes particulières, de saynettes délirantes. "Coca Cola" qui raconte le ressenti d'un voisin agacé par les chiens de ses voisines m'a fait pouffer de rire, même si c'est très bête ! 

Je dirai que tu peux au moins tenter "Game Over" (seul single de l'album), "Rétroviseur" (qui est plus posée, plus poétique), "Ego Slave" (qui ressemble + à du Stupeflip grâce à la présence de King Ju). Et je dirai bien "A.k.a." ne serait-ce que pour l'omniprésence de rimes en "-iac" 

Toujours pas écouté l'album solo de MC Salo par contre. 

Link to post
Share on other sites

Je suis pas très fan de ce que fait stupeflip, mais j'ai vraiment apprécié Orignul c'est idiot et marrant avec une vrai qualité d'écriture et un univers très spécial.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Ale a dit :

Mais c'est clair qu'un album ENTIER comme ça, c'est pas évident à tenir... 

 

Je crois qu'il parle du dernier Stupéflip, pas d'Originul

 

Originul est pas mal, en tout cas bien meilleur que le dernier stupeflip ; je l'écoute beaucoup plus souvent que les albums de Stupeflip qui sont de toutes façons chiants à écouter en entier à cause de tous les skits (mention spécial à Hypnoflip invasion qui est imbuvable).

 

Pour clarifier un peu mon avis sur le dernier album, je trouve qu'il ressemble à un condensé de ce qui a déjà été fait en beaucoup moins bien, et sans mythologie (certes c'est logique puisque dans le Stup Virus ils y mettaient fin, ceci dit ça manque), et sans aucune critique sociale alors que, même minime, lorsqu'elle était présente c'est ce qui empêchait Stupeflip d'être juste un groupe de kikoo à la ultravomit.

Je dirais même plus, ça l'empêchait de devenir un PuppetMastaz bis, les influences sont réelles c'est déroutant.

On avait autrefois Depuis qu'je fume plus de shit, où ils se foutaient du monde en racontant tous les miracles qui sont arrivés juste en arrêtant de fumer ;  Le stup monastère, sur les mecs pas intégrés et complètement à la ramasse niveau professionnel et avec les meufs ; le sinode pibouin sur la lutte des classes et la redistribution des richesses ; l'enfant fou et le spleen des petits sur les rapports de force dès l'école primaire ; ça restait superficiel mais ça rendait l'écoute d'un album surprenante, dans la mesure où tu pensais être là juste pour rire et d'un coup tu avais un sujet un peu plus sérieux qui te tombais dessus, tu ne t'y attendais pas et tu étais sur le cul. Evidemment au fil des écoutes cette impression disparait, mais je me rappelle que ça m'avait frappée, j'avais complètement changé d'avis sur stupeflip en une chanson.

 

Aujourd'hui, on a quoi comme critique sociale ? "Ouin ouin les gens qui disent qu'ils vont pas se laisser faire ça devient des connards après" mouais bon.

 

Même les égotrips ils ne savent plus les faire, la complètement délaissée Strange Traps les enterre tous et pourtant pas grand monde ne la connait ; mais là-dessus je trouve que même dans Stup virus ça commençait à battre de l'aile. 

 

En fait j'ai l'impression que King Ju n'a plus rien à dire, mais avait envie de sortir un album. J'avais lu dans une interview qu'il "allait mieux", ben c'est peut-être que l'épouvantable épouvantail a disparu avec sa dépression. Tant mieux pour lui, mais tant pis pour Stupeflip.

 

Niveau instrumentale je trouve absolument tout anecdotique.

 

 

 

 

Il y a 2 heures, Ale a dit :

Toujours pas écouté l'album solo de MC Salo par contre. 

 

 

Il est vraiment pas mal, bien plus intéressant niveau paroles que tout ce que les autres ont pu faire. Par contre très forte influence des Residents, c'est pas forcément accessible d'emblée.

Edited by DickInSon
Link to post
Share on other sites
Il y a 13 heures, DickInSon a dit :

 

Je crois qu'il parle du dernier Stupéflip, pas d'Originul

 

Originul est pas mal, en tout cas bien meilleur que le dernier stupeflip ; je l'écoute beaucoup plus souvent que les albums de Stupeflip qui sont de toutes façons chiants à écouter en entier à cause de tous les skips (mention spécial à Hypnoflip invasion qui est imbuvable).

 

Pour clarifier un peu mon avis sur le dernier album, je trouve qu'il ressemble à un condensé de ce qui a déjà été fait en beaucoup moins bien, et sans mythologie (certes c'est logique puisque dans le Stup Virus ils y mettaient fin, ceci dit ça manque), et sans aucune critique sociale alors que, même minime, lorsqu'elle était présente c'est ce qui empêchait Stupeflip d'être juste un groupe de kikoo à la ultravomit.

Je dirais même plus, ça l'empêchait de devenir un PuppetMastaz bis, les influences sont réelles c'est déroutant.

On avait autrefois Depuis qu'je fume plus de shit, où ils se foutaient du monde en racontant tous les miracles qui sont arrivés juste en arrêtant de fumer ;  Le stup monastère, sur les mecs pas intégrés et complètement à la ramasse niveau professionnel et avec les meufs ; le sinode pibouin sur la lutte des classes et la redistribution des richesses ; l'enfant fou et le spleen des petits sur les rapports de force dès l'école primaire ; ça restait superficiel mais ça rendait l'écoute d'un album surprenante, dans la mesure où tu pensais être là juste pour rire et d'un coup tu avais un sujet un peu plus sérieux qui te tombais dessus, tu ne t'y attendais pas et tu étais sur le cul. Evidemment au fil des écoutes cette impression disparait, mais je me rappelle que ça m'avait frappée, j'avais complètement changé d'avis sur stupeflip en une chanson.

 

Aujourd'hui, on a quoi comme critique sociale ? "Ouin ouin les gens qui disent qu'ils vont pas se laisser faire ça devient des connards après" mouais bon.

 

Même les égotrips ils ne savent plus les faire, la complètement délaissée Strange Traps les enterre tous et pourtant pas grand monde ne la connait ; mais là-dessus je trouve que même dans Stup virus ça commençait à battre de l'aile. 

 

En fait j'ai l'impression que King Ju n'a plus rien à dire, mais avait envie de sortir un album. J'avais lu dans une interview qu'il "allait mieux", ben c'est peut-être que l'épouvantable épouvantail a disparu avec sa dépression. Tant mieux pour lui, mais tant pis pour Stupeflip.

 

Niveau instrumentale je trouve absolument tout anecdotique.


Bah je suis pratiquement d'accord avec tout (sauf sur les "skips", si tu parles des interludes? Je trouve que c'est précisément ce qui les rend intéressant à écouter d'une traite. Si tu parles de morceaux nuls que tu "skip", dans ce cas je suis un peu plus d'accord ! ... je pourrai dire aussi que je réécoute presque jamais Originul, tout en étant content de retomber sur une chanson au pif dans mes playlists)

C'est clair que Stup Virus avait tout d'un dernier album, je pense même que c'était prévu pour (en tout cas, on a été nombreux à le croire dans la communauté). Avec un crowdfunding hallucinant de succès, une flip party d'anthologie et la fin de la mythologie comme tu le mentionnes, c'était un beau point final. D'autant plus que déjà là, son style s'était assagi. C'est l'opus qui comporte le plus de titres posés, même si le côté ego trip était très présent (un peu trop à mon goût). 

Je te rejoins aussi sur les chansons revendicatives. En rétrospective elle n'a rien de finaud, mais le petit Ale s'était quand même pris une claque monstrueuse en écoutant "A bas la hiérarchie" alors qu'il n'avait pas encore découvert le punk. "Argent" me fait sourire, et "Le Spleen Des Petits" est clairement doux-amer. Je pense aussi que c'était la colère qui animait vraiment King Ju. De façon général, et c'est malheureux, mais j'ai la sensation qu'on ne fera jamais du très bon art en allant bien. Faut une plaie, une douleur pour catalyser notre créativité, notre inspiration. 

Après, tout en étant d'accord avec quasi tout,  bah je peux pas m'empêcher d'un peu aimé ce dernier Stup. Il est loin d'être parfait, c'est même sûrement l'album que j'aime le moins. Mais il y a des titres sur lesquels je vibe, tout simplement. Mais il n'y a pas de classiques en devenir, ça c'est sûr.

En fait, même si King Ju a toujours été le maître-architecte de Stupeflip, je me demande quand même si Cadillac et MC Salo n'avaient pas + d'influence sur les trois premiers disques. J'ai du mal à croire qu'ils ne faisaient que de la figuration, tant leur présence semblait importante alors. Je me trompe peut-être, c'était peut-être que des exécutants. Mais je pense qu'il y a eu un avant et après THI, et ça comprend la disparition des deux autres. 

 

Il y a 13 heures, DickInSon a dit :

Il est vraiment pas mal, bien plus intéressant niveau paroles que tout ce que les autres ont pu faire. Par contre très forte influence des Residents, c'est pas forcément accessible d'emblée.


Bon bah j'écoute le dernier Mega Drive... Et go alors ! 

REDDIT : Bon bah le nouveau Mega Drive sort que demain du coup j'ai écouté "Sybilline" dans le train... Bah sincèrement, je trouve que c'est la meilleure production sortie du Crou Stupeflip depuis Terrora, sans une once d'hésitation. Ce n'est pas forcément facile d'accès, dans le sens où il n'y a pas de réel "tube", mais c'est vraiment chouette ! J'aime bien la majorité des instrus, les textes de MC Salo sont très imagés et particuliers, et chaque morceau dispose d'une couleur assez intrigante. Pour paraphraser les mots de Krinein : on dirait qu'on a pris tous les morceaux les plus chelous de Stupeflip pour en faire un album entier. Le seul truc que je ne comprends pas trop c'est l'emploi d'accents assez ridicules. Mais pour le reste, c'est un beau petit OVNI qui groove bien. Moins gueulard qu'Originul, mais nettement plus planant. 

Edited by Ale
Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, Arthur Morgan a dit :

Pop-Hip le mort vivant cette tuerie 😍

Perso j'adore ce nouvel opus, même si Stup Virus reste mon préféré.

 

Je suis un vieux con dans un corps de zoomer, mais perso mon préféré... reste le tout premier. Celui par lequel je les ai découvert dans la voiture de mon papa. Il y a forcément ce facteur qui rentre en compte, mais je trouve qu'on est dans le foutraque pur. Que ce soit un titre/hommage illuminé avec "Comme les zot", la lourdeur d'un "Epouvantable Epouvantail", le groove de "L.E.C.R.O.U.", les délires que sont "Je Fume Pu D'Shit" et "Passe Mon Truc", ou encore la grosse disto sur "A Bas La Hiérarchie"... Il y a sincèrement pas grand chose à jeter sur ce disque, tout en restant un OVNI presque vingt ans après. On était aussi moins dans ce délire quasi-religieux, avec finalement juste la chanson éponyme comme ôde au groupe. D'ailleurs c'était même plus une présentation qu'un vrai apport au lore. Je crois que c'est vraiment ce côté cradingue qui me plaît davantage. Je crois que c'est aussi pour ça que j'aime beaucoup Terrora.  

Stup Virus est sympa aussi, mais je déplore le manque de Cadillac et MC Salo. Je le trouve aussi "trop propre" dans sa conception (là où Stup Forever est "trop propre" dans ses textes et thématiques). Mais ça reste de la bonne came, avec quelques belles tracks. 

Link to post
Share on other sites
Le 21/09/2022 à 07:29, Ale a dit :

sauf sur les "skips", si tu parles des interludes?

 

 

Skits, je voulais dire skits !! J'ai édité après. Mais je les skips oui ! :D

 

Il y a 3 heures, Ale a dit :

Je suis un vieux con dans un corps de zoomer, mais perso mon préféré... reste le tout premier.

 

Pertinent dans son contexte

Le début des années 2000 n'était pas encore l'époque où on pouvait mettre en avant ses échecs et et son incapacité à vivre en société. Aujourd'hui c'est pratiquement banal, y'a des tonnes de production où l'auteur/l'artiste insiste sur ses défauts. Être complètement à la ramasse, c'est devenu moins une insulte qu'un fait, voire une réalité logique dans le monde actuel.

Puis leur côté troll a beaucoup joué, j'aurais adoré tomber sur "com les zot'" entre une chanson de Jenifer et une autre d'Hélène Segara ; la mode était aux trucs ultra gnangnan et aux belles comédies musicales, le grunge était mort, le punk enterré, et Saez passait pour un mec trop contestataire :ph34r: 

En l'absence d'alternative, et parce que c'était quand même osé de sortir des conneries pareilles et d'espérer passer à la radio (il me semble que "depuis qu'je fume plus de shit" a été quand même pas mal diffusée), c'était l'ovni auquel se raccrocher pour pas se noyer dans l'océan de mièvrerie :lol: 

 

Maintenant je ne sais pas si c'est mon préféré, peut-être qu'individuellement les chansons d'hypnoflip invasion sont meilleures. Terrora n'est vraiment pas mal non plus. En fait, y'a vraiment que Stup forever et Stup religion que je sais placer, c'est à dire en bas de mon classement. 

 

Link to post
Share on other sites
Le 22/09/2022 à 16:29, DickInSon a dit :

 

 

Skits, je voulais dire skits !! J'ai édité après. Mais je les skips oui ! :D

 


J'ai toujours pas capté à vrai dire :ph34r: Tu parles des interludes d'une petite minute entre deux morceaux? Ceux qui ne font qu'apporter un peu de lore ou juste entament/finissent un titre? Effectivement je les skip parce que je n'écoute pratiquement JAMAIS un album dans son intégralité, hormis à la première écoute. Je me fais mon petit marché et je sauvegarde les pralines dans mes playlists. 

 

Le 22/09/2022 à 16:29, DickInSon a dit :

Pertinent dans son contexte

Le début des années 2000 n'était pas encore l'époque où on pouvait mettre en avant ses échecs et et son incapacité à vivre en société. Aujourd'hui c'est pratiquement banal, y'a des tonnes de production où l'auteur/l'artiste insiste sur ses défauts. Être complètement à la ramasse, c'est devenu moins une insulte qu'un fait, voire une réalité logique dans le monde actuel.

Puis leur côté troll a beaucoup joué, j'aurais adoré tomber sur "com les zot'" entre une chanson de Jenifer et une autre d'Hélène Segara ; la mode était aux trucs ultra gnangnan et aux belles comédies musicales, le grunge était mort, le punk enterré, et Saez passait pour un mec trop contestataire :ph34r: 

En l'absence d'alternative, et parce que c'était quand même osé de sortir des conneries pareilles et d'espérer passer à la radio (il me semble que "depuis qu'je fume plus de shit" a été quand même pas mal diffusée), c'était l'ovni auquel se raccrocher pour pas se noyer dans l'océan de mièvrerie :lol: 

 

Maintenant je ne sais pas si c'est mon préféré, peut-être qu'individuellement les chansons d'hypnoflip invasion sont meilleures. Terrora n'est vraiment pas mal non plus. En fait, y'a vraiment que Stup forever et Stup religion que je sais placer, c'est à dire en bas de mon classement. 

 


Ah on est même dans l'inverse de l'egotrip j'ai l'impression, avec ce qu'on appelle plus ou moins officiellement "l'emorap". Je pense aussi qu'on n'a pas attendu l'essort des soundcloud rappers pour oser se présenter comme faillible (voire minable), mais il y a clairement une mode, sans doute aidée par l'époque aussi. 

J'avais royalement cinq ans lors de la sortie du premier album, donc je n'ai qu'une vision très fragmentaire et apocryphe du monde musical de l'époque. Mais le peu que j'en sais me pousse à te donner raison. Rien qu'à voir mon père et ses potes s'enjailler sur Stupeflip comme s'il s'agissait d'un drôle de trip à la fois venu de nul part et atypique me pousse à croire que c'était résolument frais. Cela m'étonne un peu que Stup Religion soit au contraire passé nettement plus inaperçu. Même s'il prenait déjà des embranchements un peu différent (+ de lore, de mythologie. Toujours des titres rigolos mais sans doute moins "référencé" qu'un Comme Les Zot ou un Fume Pu D'shit...) 

J'aime beaucoup THI, mais c'est un peu comme tous les albums de la percée : beaucoup de titres trop entendus dont j'ai fini par saturé (pour continuer les comparaisons foireuses comme j'en suis friand, c'est un peu le Reise Reise de Stupeflip selon moi). Mais il garde quelques excellentes pépites oubliées ! 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...