Jump to content

[court-mettage] TILL the End


Recommended Posts

  • Replies 364
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Tout le discours consistant à dire que "Till veut se mettre à nu pour nous montrer sa personnalité" est un peu bidon... Car il montre précisément ce que tout le monde CONNAIT et SAIT DEJA. La fanbase

Ouais, arrêtons aussi avec l'argument circulaire qui consiste à dire : "vous dîtes que sa vidéo est merdique, mais au fond elle vous fait réagir parce que vous êtes choqués, donc Till créé une controv

Il va falloir une enquête sociologique sur cette sur-représentation des enseignants parmi les fans de Rammstein qui s'expriment sur un forum, ça m'intrigue

28 minutes ago, Buffalo Biffle said:

Je pense surtout que dans le cas présent, nombre d'entre elles ont le con qui veut prendre la bite de Till.

 

Seulement les jeunes Russes deseperees de quitter leur pays! 😅Une telle video coupe toute envie.

Edited by TuMirNichtWeh
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

@GuiBGuiBje me suis justement posé la question et.. si jamais cela avait été plus soft, est-ce que ce message serait aussi bien passé. Parce que là ce malaise est pour le coup bien retranscrit et ça nous fait vire de façon plus intense la solitude qu’il ressent.
Je ne sais vraiment pas quoi penser de tout ça j’ai besoin de plus de recul ..

 @TuMirNichtWeh J'ai pensé à la même chose que toi en ce qui concerne une façon de tourner la page avec "Till the end" et son tatouage (j'ai entendu que ce dernier avait beaucoup de sens pour lui) .. mais bon on verra par la suite. 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Quand j'ai regardé la vidéo j'ai plutôt vu le truc comme "je suis comme ça, je fais ce que je veux, voilà mon train de vie et je serai comme ça jusqu'à la fin"

"I feel Till, Till the end" c'est plutot 'til the end (jusqu'à la fin..)

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Cynique a dit :

Ça me fait penser que j'ai jamais vu autant de chienne en chaleur à un concert, et avec un si grand échantillon de femme présentes à un concert de Metal en general que chez Lindemann. ( Et pas que des jeunes) J'ai vu une "vieille" à Offenbach, partir sur les coups de midi, et revenir habillée en chemise longue et bottes de pute, c'est tout. Il faisait 4 degrés dehors... J'ai trouvé ça pitoyable. À croire que Till est le Saint Graal à absolument ajouter à son tableau de chasse. Finalement les femmes "objets" se font prendre a leur propre piège et inversement, Till tel un singe en cage à qui ont balance des cacahuètes en l'occurrence, leurs attributs féminins.

 

C’est une obligation pour les filles de se maquiller et de s’habiller sexy, sinon pas d’entrée gratuite ni d’after

Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, Kisei a dit :

Mais qui dit ça ? Cela fait plusieurs fois que je te vois pointer du doigt ce genre de commentaire, mais personne ne le dit. On est bien au courant que le public de Rammstein est un public peu choquable

 

------->

 

Le 10/02/2020 à 23:05, Kisei a dit :

Rien de nouveau, si ce n'est qu'il a franchi votre limite

- Le fait d'être choqué par ça demeure amusant, compte tenu de l’obscénité ambiante de notre époque.

 

Le 15/02/2020 à 08:37, Cynique a dit :

Vous êtes là à dire que c'est à côté de la plaque, que c'est du déjà vu, en attendant tout le monde est entrain de réagir comme des vierges effarouchées.

 

  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Adios234 a dit :

J'viens de voir que le titre du topic est "court-mettage". C'est un jeu de mots rapport à la demi-molle ? :ph34r:

 

J'allais dire "t'es long à la détente" et soudain j'ai remarqué l'absolue adéquation de cette phrase dans le contexte. 

Je vais m'endormir en ayant l'impression d'être un génie, merci de ne pas me contredire dans les vingt prochaines minutes.

Edited by Ein kleiner Mensch
  • Like 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

Concernant la traduction des paroles sur le site, ça peut être pas mal de mettre en avant le jeux de mot :

 

"I feel TILL The End" peut être compris comme "Je sens (ou ressens) jusqu'à la fin" , ce qui colle aussi pas mal avec la mise en images.

 

Concernant la vidéo en elle même, si elle était sortie à l'époque où j'ai commencé à écouter Rammstein, je me demande si j'aurais voué un intérêt aussi profond à ce groupe (et donc à Till) à l'époque...

Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Ein kleiner Mensch a dit :

------->


Mon premier propos parle de ceux qui ne sont pas choqués par l'imagerie pornographique, mais plutôt par le fait que cela ait atteint, semble t-il, les limites de leur acceptation artistique - et plus précisément dans leur définition de l'expression, et de ses limites supposées. C'est exactement ce que je dis lorsque ma phrase n'est pas tronquée, à aucun moment je parle ici de l'image.

La deuxième phrase porte effectivement de la pornographie. Après tout, certains restent choqués par le moment de la table, par exemple, ou par d'autres scènes ; pourquoi irais-je nier l'existence de ce public choqué par cela si je veux présenter une vision holistique (cette partie du public, minoritaire, ici ou ailleurs, existe tout de même) ? Ce à quoi j'illustrais juste le doux paradoxe entre le refus de voir cette vidéo, et la contradictoire compatibilité face à d'autres vidéos/émissions aux contenus dont l’obscénité est souvent tout à fait égale, sinon supérieure à TILL The End. Mais je suis conscient que cette partie du public (ceux qui n'ont jamais fouillé les catégories les plus sombres de Pornhub) est infime, et c'est pourquoi ce n'est jamais devenu l'un de mes arguments pour "défendre" TILL The End (que je préfère finalement à Platz Eins pour tout ce que cela génère)...

...C'est par ailleurs pour cela que tu n'as pas trouvé d'autres citations de ma part concernant ce second point, autre que dans ce commentaire écrit avant le 14 février.

> Innocenté !

Cynique est appelée à la barre !

Edited by Kisei
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Synth_Lead a dit :

C’est une obligation pour les filles de se maquiller et de s’habiller sexy, sinon pas d’entrée gratuite ni d’after

Il y a 10 ans, j' aurais été pe, un peu naïvement, envieuse des personnes "conviées" aux afters. Maintenant, avec le porno que Lindemann nous fait, je suis plus dubitative.

Link to post
Share on other sites

Comme @Kisei je crois que je préfère Till the End, car il se passe ce que j'attendais de lui et qui faisait défaut dans Platz Ein pour moi.

 

*Cynique fait son entrée dans la salle d'audience*

 

En fait j'ai même pas à me justifier, vous avez entre autre eu des réactions légèrement disproportionnées, et c'est pas parce que vous avez vu, lu, entendu, fait, pire que ça ne vous empêche pas de réagir comme tel. La preuve en est...

 

En fait ce qui vous emmerde, c'est pas forcément les images, ni le contenu.

 

C'est de pas pouvoir justifier ce qu'il a fait et que au passage ça vous blesse dans votre affect car vous avez tous plus ou moins supporté Till tout au long de sa carrière, et maintenant vous vous sentez un peu con face à ça.

 

En gros, c'est comme ce parent que vous aimez, mais qui vous fou quand même pas mal la honte auprés de vos potes. Et vous avez du mal à l'assumer.

 

J'ai fini mon Honneur.

  • Like 1
  • Haha 2
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites

*Mitth' grommelle depuis le jury* Bah, j'ai toujours su qu'il était débile, c'est juste qu'avant ça se voyait moins !

 

Nan sans blague : ce qui m'agace vraiment, c'est pas tant que ce ne soit pas justifiable (Bück Dich n'avait guère plus de sens), c'est qu'il semble n'en avoir plus rien à foutre de faire quelque chose de puissant artistiquement pour préférer mettre en scène sa personne de la façon la plus stupide et la plus narcissique qui soit (ce qui n'est pas nécessairement incompatible avec un malaise personnel) ; les femmes apwal de Biesenthal ou la mise en scène de Bück Dich, c'était déjà très con mais au moins ça restait drôle et surtout, c'était juste là à titre d'accompagnement pour ce que le groupe branlait par ailleurs, là c'est juste balancé comme ça et avec une totale prétention, juste Till en train de foutre des gonzesses à des endroits variés en bandant mou et en imitant un ours en rut, matez bien il y en a pour dix minutes. Mais on s'en branle, putain -euh, enfin je veux dire qu'on n'en a rien à foutre, enfin non c'est pas ce que je voulais dire non plus, mais vous m'avez compris, quoi. En soi, c'est pas nouveau et ça ne concerne pas que le cul, la mise en scène du Mausolée était déjà très énervante, mais ça n'avait jamais pris des proportions aussi lourdes. Et ça marche aussi pour Rochard avec son Emigrate, lui aussi son besoin d'attirer l'attention a manifestement pris le pas sur la musique.

 

Enfin après, en ce qui me concerne, peu importe, hein, ça fait longtemps que je ne suis plus fan, donc le naufrage artistique de R+, tant pis, mais ça me fait rire quand on dit "Vous trouvez ça naze, donc c'est la preuve que c'est de l'art !" ou qu'on est des "vierges effarouchées" si on trouve que regarder Till tringler des meufs avec une mise en scène qui n'est ni drôle, ni inquiétante ni même excitante, en bref le néant, est aussi passionnant qu'un cours de droit budgétaire :rolleyes:

  • Like 2
  • Thanks 4
Link to post
Share on other sites

Je suis entièrement d'accord avec le Joker. Le problème n'est pas qu'il baise des groupies et nous le montre, le problème c'est que c'est de la merde, tout simplement. Au bout d'un moment il faut arrêter de tout justifier sous prétexte de l'art de mon cul sur la commode, ça n'a aucun sens. Ça a été déjà répété maintes fois avant, mais Pussy c'est un bijou à côté de ces productions. Ça avait le mérite d'être drôle, bien réalisé, 100% second degré etc. Là c'est juste la preuve que Till part totalement en roue libre et fait absolument n'importe quoi. Je suis sûr que même Peter doit sentir que le projet part trop en couilles et franchement j'ai de la peine pour lui, car Lindemann c'est aussi son bébé. Alors oui Till the end sort indépendamment de l'album, mais même, ça reste en lien avec platz eins et l'outro du concert.

 

@Los123

J'avais oublié de te répondre avant, mais oui je sais que Hansel et Gretel n' était pas le projet de Lindemann. Seulement, vu qu'ils ont réutilisé presque toutes les chansons pour l'album, ils auraient pu faire quelque chose dans la même veine artistique.

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Volker a dit :

J'ai lu plusieurs commentaires ici et là et, je ne sais pas si c'est vraiment un échantillon représentatif, mais il me semble que ce sont surtout les filles qui prennent la défense de papy dans les commentaires.

 

Si ceci peut servir de preuve comme quoi je suis un mec, je crois que ça me conviendra.

 

:D

 

Il y a 16 heures, Cynique a dit :

Ça me fait penser que j'ai jamais vu autant de chienne en chaleur à un concert, et avec un si grand échantillon de femme présentes à un concert de Metal en general que chez Lindemann. ( Et pas que des jeunes)

 

On a le public qu'on mérite? :lol:

 

Il y a 9 heures, blitzkrieg a dit :

Concernant la traduction des paroles sur le site, ça peut être pas mal de mettre en avant le jeux de mot :

 

"I feel TILL The End" peut être compris comme "Je sens (ou ressens) jusqu'à la fin" , ce qui colle aussi pas mal avec la mise en images.

 

Etant donné que "till" pour dire "jusqu'à" existe avec cette orthographe ('til est familier, until du langage courant, et till un tout petit peu plus soutenu), et surtout que c'est répété deux fois, c'est clairement: "Je ressens Till jusqu'au bout (jusqu'à la fin)" (sachant que ce "feel" est quasi intraduisible, il peut s'appliquer pour exprimer un désir physique comme un sentiment d'amour inconditionnel, limite un poncif de chanson d'amour).

 

 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

J’ai vu la vidéo et je pense que ce n’est pas du sexe mais de la névrose. 
il se baise lui même (masques) et se sert de son sexe comme d’une arme. 
 

je ne le verrais plus jamais de la même façon désormais. 

Link to post
Share on other sites

@Cynique, ouais enfin c'est facile de revoir ton propos après coup, hein. :rolleyes:

 

@Kisei Admettons. Le mot "obscénité" a dû m'induire en erreur alors, mais faut dire que vu le contexte, c'était pas clair. Surtout que t'avais déjà écrit (pour moi d'ailleurs) :

 

Le 08/02/2020 à 00:07, Kisei a dit :

Le Lindemann des bas-fonds peut également évoquer les instincts de certains, ne te méprends pas. Peut-être pas les tiens, qui préfèrent alors peut-être lorsque le thème est suggéré, ou assez grossièrement amené pour que ce soit drôle, excitant mais fun, quasi-burlesque.

 

...et que tu nous avais ressorti tous les exemples de chansons à caractère sexuel de Rammstein en t'étonnant de nous voir "offusqués" (ton terme, je n'arrive plus à citer le commentaire) par Platz Eins.

 

Et si tu ne "nies pas l'existence de ce public choqué" comme tu dis, pourquoi du coup m'avoir répondu plus haut dans ce thread "personne ne le dit, on est bien au courant que le public de Rammstein est un public peu choquable" ? "Peu" choquable, ok, mais là on joue un peu sur les mots, non ?

 

Quant à la date du post, elle ne change rien au problème ; au vu des commentaires, je pense qu'entre le porno de Platz Eins et celui de TILL the end, le saut qualitatif n'est pas phénoménal, ou du moins pas assez significatif pour qu'on puisse appliquer à l'un et à l'autre des théories différentes. 

 

DONC PERSONNE N'EST INNOCENT ICI OK ? DANS TOUS LES SENS DU TERME ! :ph34r:

  • Like 1
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...