Jump to content
Sign in to follow this  
pandora

Spieluhr, Adios, Kokain etc...

Recommended Posts

Plutôt que de faire plein de topics avec peu de réponses pour avoir des interpretations,des analyses, je me suis dis que peut être ce serait mieux de faire un topic multi analyses. Spieluhr, Adios et Kokain me tiennent vraiment à coeur, mais si après on peut parler d'autres textes, avec joie.

Je commence avec Spieluhr:

Spieluhr est une des chansons que j'ai trouvé vraiment marquantes. Que serait votre interpretation? Pour moi, le fait que l'enfant fasse semblant de mourir pour être seul; qu'il chante sous terre puis soit déteré au final pour chanter sur terre, ça representerait un défi à la mort. Beaucoup de gens à qui j'ai lu la traduction m'ont sorti un truc du genre"oh, c'est morbide". Moi, au contraire, je trouve que c'est une des plus gaies. Vos impressions?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Comme tu dis, c'est l'une des chansons les plus "gaies" de Rammstein parce que, pour une fois, personne ne meurt... L'enfant est sauvé grâce à la mélodie de sa boite à musique, c'est vraimment plein de douceur!

J'avais fait un lien entre la boite à musique et le coeur de l'enfant, puisque la mélodie se declenche quand son coeur bat à nouveau... Mais je n'avais pas vu ça comme un défi face à la mort.

Mais pourquoi pas? :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puisque ceux ayant quelque chose à dire sur Spieluhr se sont exprimés, j'aimerai qu'on passe à Adios. Moi, perso, c'est le:"rien n'est pour toi, rien n'était pour toi, rien ne reste pour toi...pour toujours."que j'ai du mal à interpreter: faut il le voir comme juste une histoire(le personnage n'avait déjà rien, et en sa mort par overdose, ce "déficit" sera éternel; ou faut il penser à un message du genre: "Se droguer n'est pas forcément la meilleure solution."(mais ça m'étonnerait que ce soit ça).

Moi, j'opterai plus pour la première interpretation.

Vos impressions?

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Nichts war für dich, etc..." Pour moi ça voudrait dire "Pauvre garçon, il a jamais rien eu pour lui, il n'a rien pour lui..." dans le sens où il n'arrive à rien, il n'a aucune qualité, il se sent mal dans sa peau et donc il se drogue...

Mais je ne comprends pas, il se drogue vraiment ou il se shoote à la musique??

Share this post


Link to post
Share on other sites
"Nichts war für dich, etc..." Pour moi ça voudrait dire "Pauvre garçon, il a jamais rien eu pour lui, il n'a rien pour lui..." dans le sens où il n'arrive à rien, il n'a aucune qualité, il se sent mal dans sa peau et donc il se drogue...

Mais je ne comprends pas, il se drogue vraiment ou il se shoote à la musique??

à mon avis il se drogue vraiment, mais c'est vrai que la comparaison à une musique pourrait faire douter...Encore une fois, plusieurs interpretations sont possibles, et je trouve interressant d'échanger les differents avis.

Si plus personne n'a quelque chose à dire en plus sur Adios, on passe à Kokain.

Dans Kokain, je n'ai vraiment pas réussi à comprendre ce qu'était le père de tout les miroirs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Selon moi , le père de tout les mirroirs c'est justement la Kokain ^^ Je sais pas pourquoi mais dans les films , plusieurs personnes prennent des ligne de coke sur des mirroirs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rosenrot

c'est pour ne pas en perdre une "miette".

la surface est lisse (pas comme le bois d'une table par ex) et puis une surface lisse on peut en transporter une facilement grâce à un miroir de courtoisie/maquillage dans son sac ou la poche de sa veste.

pass'que transporter une table en verre (même basse), ou un miroir 19ème S. avec soi pour se shooter c'est pas très confortable ni pratique. :P:lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour Spieluhr, je ne peux pas vous proposer d'interprétation, car je ne me suis pas beaucoup intéressée à cette chanson. Je crois que c'est un vieux conte populaire.

Dans Adios, le gars se drogue vraiment et meurt d'overdose. Il n'ya vraiment rien à gagner avec la drogue, on est perdant sur toute la ligne, on ne gagne que la mort, c'est à dire qu'on perd absolument tout.

Pour Kokain, j'ai pensé la même chose que vous concernant le miroir. Quand je pourrai accéder à mes traductions ( quand PR+ refonctionnera ) je peux faire un copier/coller de ma note explicative en dessous de ma traduction. Mais tout le monde n'est pas d'accord avec mon interprétation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le texte me donne l'impression que la cocaine donne acces a un monde different du notre, quasiment l'inverse.

La porte de ce monde est sans doute "le mirroir", objet qui reflete l'inverse de ce qui est placé devant.

Je pense à ce monde inversé nottament à cause de l'homme enceinte (la cocaine qui penetre en lui), mais aussi à cause du passage "le mal est bien".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pourquoi je pense que ce père de tous les miroirs, c'est métaphoriquement la cocaïne ? Parce que "le père" est bien celui qui "engrosse" & celui qui engrosse, c'est bien la cocaïne quand elle le pénètre. Il / elle l'engrosse de visions cauchemardesques, après lui avoir fait dans un premier temps oublier les laideurs du monde.

D'accord pour la vision inversée grâce au miroir !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci de tout vos posts constructifs;)

Puisque apprement, on a fini Kokain, pourquoi pas Stein um Stein?

Certaines personnes avaient ils me semblent émis l'hypothése que la femme emmurée était vivante(et rien ne t'entendra crier)la folie d'un homme amoureux; d'autre qu'elle est morte, et que l'emmurer, c'est construire son tombeau, "je serai toujours auprès de toi", il va s'emmurer avec(?); ou alors elle est mourante, et dans ce cas là rien n'entendra le cri de son âme?

Je pencherai pour la dernière hypothése...

Vos impressions, intepretations, analyses...

désolée si j'ai été confuse...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'elle est vivante & qu'il veut l'emmurer vivante pour la faire mourir à petit feu. Comme ça, il l'aura rien que pour lui.

Share this post


Link to post
Share on other sites

merci de ta réponse Lilie ;)

Je relance le topic en proposant l'analyse de Sonne.

A priori, c'est tout simple: le soleil.Mais le soleil ne serait il pas une métaphore pour parler de l'argent?

"Alle warten auf das Licht" = tous attendent la lumiere (pour beaucoup de gens, l'argent est très important)

"Drei, sie ist der hellste Stern von allen" = c'est l'étoile la plus brillante de toutes (beaucoup de gens feraient n'importe quoi juste pour de l'argent, beaucoup d'actes absurdes sont commis à cause de lui, les gens regardent ça comme un but dominant dans la vie)

"Die Sonne scheint mir aus den Händen"= le soleil brille au creux de mes mains (une pièce c'est petit et ça brille quand c'est propre)

et bref, voilà grosso modo le sens qu'on peut trouver aux vers de Sonne...(faire l'analyse de tout les vers serait je pense redondant car je crois que tous donnent le sens global de la chanson)

Vos impressions?

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rosenrot

Sonne est l'histoire d'un boxeur.

On le vénère (comme un astre) on le craint car il brûle (ses adversaires).

voici venir le soleil, il peut vous aveugler, vous brûler, vous tombez après mon passage et le monde compte jusqu'à 10... (soit le KO). 1, 2, 3... 10 AUS ! (Out pour Knock Out)

Le soleil sort de mes mains... je laisse une sensation de chaleur sur le visage (en gros je lui ai mis la praline du siècle et le gars va sentir sa douleur)

quand tu lis tout le texte avec cet éclairage là (ah ah ah) tu comprends vraiment que l'on assiste à un match de boxe...

personne ne peut le battre.

ce qui est fort c'est que le parallèle entre le soleil et le boxeur est très bien pensé et chanté. :goooddd:

Sinon Pandora, ton interprétation est très intéressante...

je n'y avais pas pensé...

Moi avant de creuser cette chanson je ne m'étais pas imaginé que c'était la vie d'un boxeur...

D'ailleurs à ce sujet, j'invite ceux qui ont le Lichtspielhaus à regarder le making of quand till parle de la génèse de cette chanson. Il parle même que son idée première pour le clip était de montrer un boxeur monter sur le ring sous les acclamations du public en liesse.

Une interprétation trop évidente de la chanson a certainement fait qu'ils sont partis sur le thème de Blanche Fesse et les 7 mains.

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui en effet belle interprétation pandora avec l'argent!!! encore une preuve que les chansons de rammstein peuvent avoir plusieru sens!!!!!

je savais pour le boxeur, c'est sur ce théme que till a écrit la chanson!!! $

Quand il se pose sur tes poings

Il s'étale sur ton visage et le brûle

avec sa on voit bien l'image du boxeur!!!

et pour le clip c'est soit doom soit oli je sais plus trop qui a fait un montage des images de blanche neige de disney avec la chanson et qui a trouvé sa bien et qui a proposé l'idée!!!

j'aime bien aussi l'interprétation de blanche neige qui est aux yeux des 7 sept leur soleiln leur joie de vivre!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

oui, c'est vrai que un des charmes principaux des textes de Till est que les sens sont multiples ;)

J'avoue que j'avais completement oublié pour le boxeur mais maintenant que vous m'y refaites penser, oui. :)

Le clip était merveilleusement bien pensé aussi ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui, la chanson a été écrite en hommage au boxeur Vitali Klitschko.

Quant au clip, il me semble que c'est Schneider qui en a eu l'idée. Le clip n'a pas grand chose à voir avec le texte de la chanson, mais c'est pas très important, car ce clip est une réussite totale.

Une petite rectification : Blanche - Neige ( Schneewittchen ) est un conte des frères Grimm, avant d'être un film de Walt Disney. Ce conte, comme tous les contes de Grimm mondialement connus, fait partie de l'imaginaire de tout Allemand, jeune ou vieux. Donc, Celui qui a eu l'idée de Blanche - Neige s'est inspiré du conte de Grimm et non pas de Walt Disney.

Et sur la pochette de Rosenrot, vous avez Neuschwanstein, appelé aussi le château des contes de fée ( de Grimm ) ou encore le château de la Belle au Bois Dormant, dont s'est également inspiré Walt Disney

Share this post


Link to post
Share on other sites

Naaaaaaaaaan c'est Oli...c'est oli j'en suis sur (Cf le making of de Sonne sur Litchspielhaus....roooh voyons... :):)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Naaaaaaaaaan c'est Oli...c'est oli j'en suis sur (Cf le making of de Sonne sur Litchspielhaus....roooh voyons... :):)

exact : il avait fait un montage à l'ordi avec des images du film de disney ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi mon interprétation de adios (qui est ma chanson préférée) c'est que "rien n'est à toi" je pense que ça veut dire : touche pas à la drogue tu vas tout perdre, tu ne contrôle rien face à ça tu ne peux que perdre et ne rien gagner.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2001, avant que l´album Mutter ne sorte, j´avais vu un film qui m´a marquée, le film " Insel der Angst- Schools out", où il est question d´un sanatorium isolé sur une ile bretonne, où la directrice s´occupe de filles ayant subi des viols. Mais voilà que les filles (6) apprennent qu´avant le sanatorium était un couvent

où il y a 30 ans a eu lieu une histoire abominable: une des religieuses avait eu des relations en cachette des autres avec un marin, elle était tombée enceinte. Quand le bébé est né les autres Soeurs sont devenues malades de jalousie, et ont enterré le bébé vivant ! La mère, une semaine après a trouvé l´endroit, marqué par une croix de bois, où le bébé était enterré, a creusé et a trouvé son corps dont les yeux avaient été dévorés par les vers ! Après toutes les Soeurs sont parties.

Mais l´endroit est toujours bel et bien dangereux car les filles se font poignarder les unes après les autres par une religieuse masquée armée d´un stylet.

Je ne dis pas la fin si quelqu'un voulait voir le film. Le titre est School´s out- Insel der Angst, le réalisateur est Robert Sigl.

J´ai pensé en regardant "Ce serait une bonne histoire pour Rammstein ca" et la chanson Spieluhr m´a rappelé ce film.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis désolé de revenir dessus, mais donc Stein um Stein c'est une fille que le narrateur place dans un cercueil, lui-même à l'intérieur d'un tombeau?

Si je demande autant de détails,c'est que je dois faire une composition libre en français et que cette chanson m'a inspirée pour cela, et que je veux la raconter a travers ma composition! Merci d'avance pour vos réponses!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il semblerait que oui (c'est bizarre, mais c'est la première fois que les paroles me paraissent aussi évidentes ^_^)

Et on dirait également qu'il le fait par amour pour la personne qu'il scelle.

Un amour pervers sans doute, un peu comme un psychopathe qui fait du mal à sa bien-aimée en pensant dur comme fer que c'est pour son bien

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...