Jump to content
Sign in to follow this  
Botterfly

Alice Cooper

Recommended Posts

Voila j'ai pu découvrir se groupe grace à un concert filmé au Montreux Jazz Festival et c'est tout bonnement magnifique franchement je bénie ma petite télivision Suisse Romande . Des chansons magnifiques un show provoquants plein d'effet scenique ( pas sans me rappeler Rammstein)vraiment du grand art.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alice Cooper, un groupe mais aussi le nom de son leader/hurleur, un des pionniers du heavy metal, comment a-t-on pu l'oublier?

merci pour le topic :goooddd:

a noter que ce géant a eu 58 ans en février et qu'il totalise plus de 36ans de carrière (premier album en 69, année érotique wouuuuh)

Share this post


Link to post
Share on other sites

au tout départ c'était en effet le nom du groupe, mais à la dissolution de celui ci (delà fait bien longtemps) le chanteur : Vincent Damon FURNIER, à décider de garder Alice cooper comme nom de scène.

chtite bio ici : http://www.spirit-of-metal.com/biographie-...o-273-l-fr.html

Il me semble avoir lu quelque part que le père de ce cher alice cooper était pasteur, mais c'est à confirmer puisque c'est un vague souvenir.

:blink: mince je viens de me rendre compte qu'il a l'âge de mon père :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest rosenrot

ben ouais, c'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleures soupes...

On croit toujours qu'un groupe est original... alors qu'il suffit d'avoir un peu d'ouverture d'epsrit et de culture musicale pour se rendre compte que tout n'est qu'un éternel recommencement...

l'originalité est très trsè très rare.

Moi j'ai l'album Poison... mais Alice n'est vraiment pas ma tasse de thé.

MM s'est pas mal inspiré de lui il me semble...

A quand un topic sur Iggy Pop ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien d'avoir pensé à ce vieux pionnier du rock 'n roll. Ah, qu'est-ce que je l'aimais bien celui-là :rolleyes: Pourtant il n'a jamais fait partie de mes préférés & j'ignore pourquoi. Manson s'en est inspiré un peu beaucoup, ben, tant mieux !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Dark_Soul

J'aime beaucoup son nouveau CD ... Along came a spider... Vengeance is mine ... and Killed by love ... mmmmm :wub: Un gars très intéressant en entrevue je l'ai vu dimanche dernier à la télé... Intelligent, divertissant. Une légende vivante!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alice Cooper, du rock bien sympa, en effet. Cependant c'est tout de même moins violent que ce à quoi je m'attendais, surtout au vu de la sulfureuse image du personnage.

"Shock rock" ? J'avoue que ça me laisse légèrement dubitatif, néanmoins il a un paquet de chansons intéressantes, comme "Billion dollar babies", ou ses ballades comme "How you gonna see me now", et j'en passe.

En fait, ses chansons prennent toute leur ampleur en live. Son album live "A fistful of alice" est terrible, et ses titres y prennent une dimension nouvelle.

L'élève Manson a cependant de très loin dépassé le maître.

Edited by Sonnenlicht

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon avis sur le dernier album en date: Along came a spider

Enorme, là, j'y trouve de la puissance. c'est ce qui manquait un peu à mon goût quand j'ai écouté les principaux hits de Mr Furnier.

Surtout la chanson Vengeance is mine (normal, puisqu'il y a mon choupinet d'amour qui joue dedans, je veux bien sûr parler de Slash :wub: ), qui est une bonne grosse tuerie.

Le reste de l'album est très bon, bien dosé, bien sinistre aussi. Excellente surprise que ce disque, je ne peux que me rabibocher avec le pays des horreurs d'Alice (Cooper) :oops:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Alice, c'est tout ma jeunesse :twisted: c'est le 1er rocker qui nous a décomplexé au début des années 70, "school's out" était notre hymne ; le maquillage pour les mecs était de bon ton dans les soirées métal à l'époque, et je faisais beaucoup de peine à ma mère :wacko: , quand je partais le samedi soir avec du rouge à lèvres (piqué à ma soeur) dégoulinant, et du bleu aux yeux bien épais :blink:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Spectacle magnifique: quand le théâtre se mêle au concert, du grand art. Je l'ai vu au Hellfest d'un oeil intrigué et j'ai été époustoufle par ce véritable spectacle et aussi par le talent de ses musiciens. Franchement c'est à voir!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

jaurai besoin d'un conseil SVP quel est le meilleur album de alice cooper? merci d'avance parce que je ne connais pas bien ce chanteur :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

jaurai besoin d'un conseil SVP quel est le meilleur album de alice cooper? merci d'avance parce que je ne connais pas bien ce chanteur :D

Question assez difficile :D

Tout dépend de tes goûts en fait, mais voici grosso modo mes albums préférés:

-Du Alice Cooper Group:

Love It To Death

Killer

Billion Dollar Babies

-Sa carrière "solo":

Welcome To My Nightmare

Alice Cooper Goes To Hell

From The Inside

DaDa

Trash

Hey Stoopid

Brutal Planet (album aux sonorités indus)

A noter que son prochain album "Welcome 2 My Nightmare", a l'air excellent ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sans trop connaître je suis allée le(s) voir en concert. Ben j'ai pris une claque. C'était mon premier concert de shock rock et ça a confirmé que j'adorais ça. Une mise en scène géniale, une proximité surprenante avec le public. Je l'ai vu secouer une fille du public par les cheveux ( sans trop de violence hein ), lui mettre un petit coup de canne sur la tête. Puis balancer pas mal de cannes et autres petits trucs dans le public. Ensuite il n'y avait aucune barrière, j'étais appuyée contre la scène, appareil photo posé dessus, ça donne un bon petit effet ^^ School's Out a été un moment magique !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'apprécie quelques chansons également. Il tourne encore ... Ça fait un moment qu'il fait de la scène maintenant.

De mémoire, Tarja avait reprit la chanson Poison sur son album solo.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite review du concert de Montereau, une ville à l'époque dynamique qui organisait le festival Confluences. Celui-ci accueillait des artistes de renommée internationale......pour une entrée facturée à 12 € la journée.

 

ALICE COOPER : Montereau, Festival Confluences, 10/6/11

Le Festival Confluences de Montereau depuis quinze ans qu'il existe, commence à se faire un petit nom en accueillant, depuis un certain nombre d'années, des pointures internationales. En effet, successivement, on eut droit à Johnny Winter, ZZ TOP, Status Quo, Thin Lizzy et Joe Satriani. Cette année, il s'agissait d'Alice Cooper qui relevait le défi, placé entre Grégoire et Zazie !!!
Célébrant le retour de MONSIEUR Steve Hunter à la guitare, Alice a fait peau neuve en recrutant Tommy Henriksen à la guitare en lieu et place de Keri Kelli et Glen Sobel derrière les fûts à la place de Jimmy DeGrasso. A la basse et à la troisième guitare, Chuck Garric et Damon Johnson poursuivent l'aventure avec Alice.
Arrivés (Ponpon et moi) à bon port pendant le set de Kob que nous n'avons malheureusement pas pu voir, nous nous retrouvons confrontés aux sempiternels soucis d'organisation d'un festival en France. En effet, sur le site, nous apercevons 5 files d'attente pour les festivaliers déjà munis de billets avec aucune indication pour ceux qui n'en ont pas. Nous nous disons qu'en faisant la queue, il y aura bien une caisse réservée pour ces derniers. Patientant donc pendant une vingtaine de minutes, j'entends soudainement scander mon nom ("Phiiiiiiiiiil"). C'est l'ami Jfpkiss45 du forum Boomerang qui m'a reconnu grâce mon tee-shirt estampillé "Thin Lizzy". De toute façon, je n'en ai pas 36000 et j'ai toujours trouvé leur prix exorbitant. Bref, ce n'est qu'un point de vue. Jfpkiss45 me fait signe de nous retrouver juste après.

Enfin nous parvenons à la caisse où l'employée qui, affichant une mine désolée pour nous, nous annonce que les billlets sont en vente derrière nous dans un petit recoin (l'écriteau indiquant les caisses était à peine visible) qu'il faut y faire la queue puis repasser dans l'une des 5 files en attendant une nouvelle fois patiemment. Malgré son sang froid légendaire, je sens Ponpon bouillir. Munis des précieux sésames ma foi, fort jolis pour une fois (cela change des austères billets de la FNUCK, nous parvenons au contrôle des billets où une femme d'un certain âge nous confisque le billet du jour contre un bracelet jaune fluo du plus mauvais goût. La suppliant de nous le restituer en prétextant que nous collectionnons les billets des concerts auxquels nous avons assistés, celle-ci, telle une pervenche qui a décidé contre vents et marées de vous mettre une contredanse, ne veut rien entendre justifiant son acte de la façon suivante : "C'est pour le nombre d'entrées !!!"
A quoi bon éditer de superbes billets sans doute très coûteux pour ensuite s'en débarrasser ? Ponpon est furieux. On repassera plus tard pour essayer de s'en procurer un dans le réceptacle prévu à cet effet. Mais sans succès. On a malgré tout conservé le billet du lendemain (même si nous n'irons pas) puisque le tarif de 12 € prévalait sur deux jours.

Après ces petites mésaventures, nous gagnons le site où s'est déjà massée une foule importante. Et pour le coup, j'ai perdu Jfpkiss45 qui a dû m'attendre. Finalement après nous être faufilés parmi les spectateurs, ce dernier me retrouve pour me faire part des dernières news de Boomerang. Au final un gars vraiment sympa que j'espère retrouver lors de prochains concerts. Nous décidons d'immortaliser la rencontre en prenant deux photos.

 

La Vincent Price (acteur que j'ai toujours vénéré) intro retentit et le grand Alice apparaît sur une plateforme duquel il interprète Black Widow. Pas de temps mort (de toute façon , Alice ne s'adresse jamais au public) puisqu'il enchaine directement sur Brutal Planet , I'm Eighteen, Under My Wheels , Billion Dollar Babies qui , vous vous en doutez bien récoltent tous les suffrages, titres délivrés dans des versions brillantes notamment le Steve Hunter qui n'a plus l'allure proprette qu'il afficha sur le double live Night Of The Guitar, projet réunissant entre autres Alvin Lee, Randy California, Andy Powell et Steve Howe. Là, il s'est visiblement empâté mais ça ne l'empêche d'être toujours présent au bon moment. Le nouveau guitariste, Tommy Henriksen (qui a , entre autres travaillé avec Meat Loaf) ma foi très jeune, que nous rencontrerons à l'issue du show, n'est pas en reste.Suivent No More Mr Nice Guy (je retrouve à ce moment-là, mon pote du BSF, Lolo_blasphème qui est visiblement ravi de la prestation d'Alice puisque retentit Hey Stoopid repris par les fans.

A signaler que l'ambiance du festival de Montereau est "pépère" puisque l'on y retrouve des gens de tous horizons. Ne vous attendez pas aux grandes messes heavy métal genre le Hellfest. Mais bon, c'est tout à l'honneur des organisateurs de ce festival d'inviter des artistes aussi diversifiés.

Le grand cirque "cooperien"prend toute sa dimension, Alice s'amusant tantôt avec ses épées en tout genre tantôt avec ses cannes , presque menaçant à l'égard du public . Is It My Body, Halo Of Flies et un nouveau titre d'excellente facture I'll Bite You Off , Muscle Of Love défilent à train d'enfer. Je vous l'ai dit : Alice n'en a rien à foutre de dire" bonjour". Il est là pour faire le show. Accompagné d'un Steve Hunter dont le look un peu Village People pourra en surprendre plus d'un et dont les soli font toujours mouche, Alice va chercher sa poupée qu'il malmène ostensiblement sur Only Women Bleed en la pressant contre lui. La poupée finit sa trajectoire au pied du kit de batterie.
Cold Ethyl interprété façon Theatre Of Hate-Live At Hammersmith est expédié , suivi immédiatement de Feed My Frankenstein avec tout le cirque habituel de l'immense créature qui, tel un Eddie, s'amuse à terroriser les musiciens. La créature en perdra même une machoire.Bref du grand show , pas du minimaliste que l'on aurait pu craindre dans le cadre d'un festival comme celui-ci. Alice se veut être respectueux des fans qui viennent le voir.

C'est au tour de Clones (We're All) enchainé à Poison (excellente version) puis à un titre plus récent à savoir Wicked Young Man suivant une orientation d'Alice qualifiée d'indus à l'époque de la sortie de Brutal Planet, album dont ce titre est extrait. Bref sympa et énergique qui figure d'ailleurs sur le Theatre Of Hate-Live At Hammersmith mais ce n'est cependant pas ce que je préfère d'Alice.
Juste après un extrait de Killer, les accords du titre I Love The Dead et cela rîme tout naturellement avec l'apparition de la célèbre guillotine où notre ami met en scène sa propre exécution, le bourreau montrant fièrement au public la tête ensanglantée d'Alice qui réapparaît presqu'aussitôt après sur School's Out dans une version étirée qui contient d'ailleurs une cover d'Another Brick In The Wall Part 2 du Floyd.
Après un bref temps de pause, le Coop' revient dans son habit de lumière pour un Elected décapant accompagné de confettis et de rubans en tout genre (ce sera d'ailleurs mon seul trophée).

dscn2021.jpg

dscn2113.jpg

dscn2115.jpg

dscn2116.jpg

dscn2117.jpg

dscn2121.jpg

dscn2210.jpg

dscn2122.jpg

dscn2211.jpg

dscn2212.jpg

dscn2114.jpg

 

 

Edited by Phil

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...