Jump to content

Casino Royale


Recommended Posts

Paff1899459771.jpg

Date de sortie : 22 Novembre 2006

Réalisé par Martin Campbell

Avec Daniel Craig, Eva Green, Mads Mikkelsen

Genre : Espionnage, Action

Durée : 2h 18min.

Année de production : 2006

Synopsis

Pour sa première mission, James Bond affronte le tout-puissant banquier privé du terrorisme international, Le Chiffre. Pour achever de le ruiner et démanteler le plus grand réseau criminel qui soit, Bond doit le battre lors d'une partie de poker à haut risque au Casino Royale. La très belle Vesper, attachée au Trésor, l'accompagne afin de veiller à ce que l'agent 007 prenne soin de l'argent du gouvernement britannique qui lui sert de mise, mais rien ne va se passer comme prévu.

Alors que Bond et Vesper s'efforcent d'échapper aux tentatives d'assassinat du Chiffre et de ses hommes, d'autres sentiments surgissent entre eux, ce qui ne fera que les rendre plus vulnérables...

Voilà, je suis allé voir le film, j'ai adoré ! A chaque nouveau changement d'acteur pour James Bond, on a droit à toujours les mêmes critiques. Mais Daniel Craig est excellent, que ce soit dans les phases d'actions, dans les phases romantiques, ou dans les petites répliques ironiques :D

Ce James Bond est vraiment excellent, et amène vraiment du renouveau. Par contre quelques imperfections subsistent.

Déjà, une grosse partie du film se déroule devant une partie de Poker. Et quand on n'a jamais joué, c'est assez difficile de comprendre ce qui se passe, et d'apprécier le jeu, même si on comprend qui gagne ou qui perd.

Ensuite, ce James Bond se passe avant tous les autres James Bond, puisque c'est sa première mission. Mais pourtant, James Bond utilise pléiade d'ordinateurs portables VAIO, de portables Sony Erricsson... Ca fait bizarre de regarder un James Bond de 1960, et de regarder Casino Royale, et de se dire que Casino Royable est antérieur :rolleyes:

Bref, excellent James Bond, surement le meilleur des récents.

Link to post
Share on other sites

Accords et désaccords avec Pierrick :

Adepte de James Bond, livres et films, je n'ai pas manqué la sortie de ce film tant attendu avec son nouvel interprète Daniel Craig. Voici donc ma critique :

Déçue et Pas déçue

Il est indéniable, ce James Bond est un bon film d'action dans les 2 premiers tiers du film, mais le dernier tiers étant ce que j'appelle une fin baclée.

Pas déçue, car enfin on a un James Bond méchant, un tueur de sang froid au regard d'acier qui correspond assez au personnage des livres, mais là où on s'éloigne de Ian Fleming, même si James Bond est parfois "nigaud", il a quand même un sens de la réplique, de la stratégie, des enjeux internationaux etc... ce que je n'ai pas ou peu retrouvé dans le film.

Je ne suis pas déçue de l'interprète : Daniel Craig a un certain charme, une présence à l'écran, en smoking ou dans sa nudité, qui ne laisse pas indifférente la femme que je suis.

Déçue, mais vraiment déçue pour plusieurs raisons.

La scène d'intro, la plus violente qui soit pour un Bond, tournée en noir et blanc, est sans doute la plus courte jamais vue. Elle nous raconte comment James gagne ses galons de double 0. Seulement voila, dès la suite, M s'interroge sur cette promotion récente, balayant tous les épisodes précédents en une phrase pour le moins inutile.

Vous allez dire que c'est censé être le 1er James Bond comme le rappelle justement Pierrick, sa génèse en quelque sorte.

Certes, c'est ce qu'ils ont voulu faire, mais très maladroitement. Entre autres, en situant l'action dans la lutte contre le terrorisme suite au 11 septembre ! Ou en faisant dire à M qu'elle regrette la guerre froide.

C'est bien dommage, car James Bond est né de la guerre froide.

Vouloir en faire la genèse dans l'actualité et oublier les 21 films précédents est à mon sens une contradiction.

Le découpage du film, en 3 parties distinctes, liées avec de grosses ficelles est un modèle de manque de boulot des scénaristes et dialoguistes. Une 1ère partie d'action pure où les seuls dialogues peuvent se résumer à "Arrrgh" "Ouch Crrr aussi". Visuellement, cette partie est spectaculaire et vous laisse plaqué contre votre siège. J'avoue, j'ai adoré.

La 2ème partie, la partie de poker qu'on attend tous est finalement sans grande intensité, pour la bluffeuse que je suis. Et la dernière partie est comme je l'ai déjà dit est baclée, au cours de laquelle on se demande en permanence si le film est fini ou non.

Mais le pire, ce sont les entorses à la tradition Bondesque au cinéma.

Et quelles entorses !

Q, le génial Q ... n'est pas même pas là pour donner à James les gadgets indispensables à sa survie.

D'ailleurs, il n'y a aucun gadget.

Le méchant n'est pas clairement identifié, et pire, celui qu'on croit être le vrai méchant, en fait ce n'est pas lui, et il ne cherche même pas à dominer le monde !

Autre point noir, Félix Leiter de la CIA. Il est noir justement. Ben non ! Pas d'accord. Félix, c'est un grand blond dans les bouquins. Alors oui dans les films, il change tout le temps, mais rappelons que depuis Permis de tuer, il a perdu un bras et une jambe.

Encore une fois, aucune suite logique par rapport aux épisodes précédents.

Le plus énervant, c'est là mon plus gros reproche est la publicité permanente.

Q est absent, James Bond est sans gadget. Pas grave, Sony Ericson est là pour équiper l'agent secret, sa bond-girl et ses ennemis.

Toute la gamme y passe, du W800 au K750, en passant par le K600.

A chaque gros plan sur les téléphones, tellement omniprésents que c'en est usant, la marque est bien visible. Tout y passe : du gps à la télécommande d'une bombe, en passant par les sms, les portables Sony Ericson sont LE gadget du film, et le résultat de leurs utilisations sont les éléments déclencheurs des pseudos coups de théatre.

L'autre outil technologique du film étant l'ordinateur portable Sony Vayo. En effet, on nous montre à peine ce qui se passe sur l'écran, à quoi bon, Bond est de face sur le micro, de manière à bien mettre en évidence le logo de la marque. Les appareils photos sont aussi de chez Sony.

Autre pub pour les montres. Puisqu'on ne peut quand même pas faire un gros plan sur les aiguilles, on demande à Bond de bien articuler la marque dans un dialogue d'anthologie :

"- Hmmm, Rollex ? fait la James Bond Girl dans un phrasé suave,

- Omega ! réponds James Bond convaincu d'avoir marqué un point décisif."

Pitoyable.

Enfin, l'Aston Martin est presque délaissée au profit d'une Ford, bien filmée sous toutes les coutures, avec un logo géant sur la calandre.

Et je terminerai mes remarques avec la musique du film, où les variations du James Bond Theme habituelles n'accompagnent pas les images, mais seulement le générique de fin. Musicalement décevant, malgré une chanson d'intro prometteuse.

En résumé :

1ère partie action pure : très bien, efficace, bien filmée, mais ça n'en fait pas un Bond

2ème partie le duel de poker gentil-méchant : un manque de tension évident.

3ème partie : mal finie, avant et pendant Venise.

Casino Royal est pour moi un très bon film d'action, mais pour les puristes, est-il un véritable James Bond ?

Link to post
Share on other sites

Ce James Bond est censé être le premier , donc l’histoire se passe dans les années 60 environs…et il a déjà les dernier modèles des portables Sonny Ericsson et un ordinateur portable ????En plus à l’époque le terrorisme n’était pas l’un des plus grands maux de la Terre, mais plutôt la guerre froide. Peut-être que dans les futurs films les agents russes seront remplacés pas des « ispice di counnasse », enfin j’espère pas :blink:

Link to post
Share on other sites

Ca fait du nouveau en voulant reprendre le début, mélange à la fois excellent mais un peu bizarre :)

moi j'ai adoré car je ne suis pas spécialement accro au James Bond, je me suis régalé de bourrin,humour et classe(et femmes), de Bond quoi.

Link to post
Share on other sites

Eolia, tout ce que tu dis est parfaitement vrai. Pendant le film, je me suis fait la plupart des réflexions que tu écris, mais je m'en souvenais pas après le film. Et c'est vrai que c'est dommage, et que y a des trucs completement loufoques...

Link to post
Share on other sites

Je confirme aussi, du meme avis, un film pub, on apprend un peu a jouer au poker, mais sinon rien de bien, je suis tres decu, je n'y trouve pas mon compte ...

Et domage pour l'acteru qui ne correspond pas selon moi

Link to post
Share on other sites
Je l'ai pas vu et honnetement j'hésite. Mais je peux deja faire un reproche. Le titre. Regarder bien il s'écrit Casino Royale. Je sais pas vous mais moi ça me choque limite enfin bon....

à mon avis "Royale" ne se rapporte pas à casino, c'est peut-être le nom d'une partie (comme il y a du poker) ou je ne sais quoi ;)

Link to post
Share on other sites

Pourquoi un "e" à la fin de "Royale" :

Dans le livre de Ian Fleming, en anglais, le titre Casino Royale s'écrit avec un "e" à la fin car l'action se situe au Casino de Royale-Les-Eaux, ville française imaginée par l'auteur. La traduction française de 1965 a fait disparaître ce "e".

Merci à tous ceux qui ont apprécié ma critique :)

Link to post
Share on other sites

Très très bon. Fan depuis tout petit, j'avais un avis plus "à-voir" à propos de ce film, et j'ai tout bonnement adoré!! L'esthétique du film est superbe (les couleurs bleues du casino, l'aston...), toutes les critiques idiotes à-propos de Daniel Craig sont totalement débiles, car il n'y a pas de doute: C'EST Bond. Les scènes d'actions sont également impressionantes (le final à Venise, la poursuite en afrique), mais beaucoup plus réalistes, en témoignent la poursuite en voiture ou les combats en corps-à-corps, ou Bond en sort tuméfié...Craig a vraiment donné de la profondeur au personnage, et l'a rendu émouvant. Scène culte: la scène de torture, même si je la voyait plus violente (mais bon, sa reste tout public, c'est pas "Saw" non-plus... :D ), et l'adaptation la plus proche des romans de Fleming...

Link to post
Share on other sites

eolia je suis totalement d`accord dans tout ce que tu as dit par rapport au film ...très bon critique :)

sinon... je suis allé voir le film aujourd`hui....bah je suis un peu deçu ...j`attendais un film meilleur :blink:

bah je crois que il manqué un persecution dans son aston martin ....la pauvre voiture on entend moin de 2min le moteur et on le voit presque pas :mdrrrrrr: le ford a eu plus de protagonisme :huh:

autre chose...il a manqué plus des scène avec des femmes :mdrrrrrr: les autres james bond avait plus des femmes et sexe :ph34r: à la fin du film ca donnait l`impressiont que James était amoureux! :mdrrrrrr: moi je disait "non c`est pas possible! James peut pas être amoureu! :mdrrrrrr: "

sinon ...les scènes d`action était pas trop genial :huh: bond avait l`air d`un gars plus idiot qui avait pas une bonne condition physique :huh:

sinon j`ai bien aimé le nouveau acteur ...Craig avait l`air d`un Bond plus froid ...plus dur ....plus BOND :lol:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...