Jump to content
Sign in to follow this  
Mitth'raw Nuruodo

Qu'est-ce qu'être fan de Rammstein ?

Recommended Posts

Moi j'dit t'es fan à partir du moment où t'as écrit 1000 message sur le forum... :ph34r:

Nan je déconne...De toute façon on aura jamais réponse à cette question...

Edited by le-skateur-du-68

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cela dit, y en a qui ont 1000 messages mais les poste dans la rubrique "jeu", c'est vachement être fan ça...

Pourquoi tu dis qu'on ne répond pas à la question, c'est ce qu'on fait depuis le début :rolleyes:

Chacun a sa définition, on essaye de réunir chaque opinion pour une définition correcte, c'est ça la magie d'un forum et de la société-même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Abruti ? :unsure:

C´est sûr que le fan est animé par une véritable passion, qui, souvent, parait excessive aux yeux d´autrui. Ceux qui ne sont pas, ou plus, fans, ont du mal à comprendre. Ils sont parfois mal à l´aise vis-à-vis de cette passion et des comportements qui en découlent. Parfois ils s´inquiètent pour le passionné, tellement son comportement leur parait excessif. Je crois qu´une passion a toujours, en effet,un petit quelque chose d´excessif ;) Ils ont du mal à comprendre comment on peut collectionner les CD, apprendre toutes les paroles par coeur, coller des posters chez soi, acheter des petits objets à l´effigie du groupe, faire 500 km en voiture avec nuit d´hôtel pour aller voir le groupe en concert ou à une séance de dédicaces, enregister sur DVD ou VHS les émissions TV sur le groupe, découper les articles de journaux sur le groupe et les ranger dans un classeur, payer une cotisation annuelle pour faire partie du fan-club, etc...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'pense qu'on est fan à partir du moment où on estime qu'on l'est, après chacun aura sa définition, ce qui donne différentes classes de fans (les kikoolols, les collectionneurs etc...)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi j'pense qu'on est fan à partir du moment où on estime qu'on l'est, après chacun aura sa définition, ce qui donne différentes classes de fans (les kikoolols, les collectionneurs etc...)

D'accord avec toi, chacun à sa définition du mot "fan" et après, on ne se comporte pas tous de la même manière par rapport au groupe, par exemple: une personne peut avoir acheté tout les albums de Rammstein, et les écouter parfois, et se définit comme "fan"; alors qu'une autre peut en avoir qu'un seul, mais s'intéresse vraiment au groupe, écoute leurs chansons et regardent leurs clips/ concert/ making-of sur le net, regarde les films dans lesquels ils ont apparus, parcourt plusieurs blog à la recherche de photos...etc...etc

Enfin, pour moi il n'y a pas de réelle définition, chacun est fan à son degré ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il n'y a pas de réelle définition, un collégien qui a juste écouté Du Hast dans le MP3 de K3vin sn pot l metaleu tro d4rk et qui vient à un concert pour le spectacle sans rien faire de plus pour s'intéresser au groupe peut à juste titre ce considérer lui-même comme un fan? Je caricature à mort, mais je maintiens que quand on admire vraiment un groupe, on fait quelque chose qui le montre ; quoi exactement, chacun verra, mais quelque chose, il faut y consacrer du temps d'une façon ou d'une autre. Donc on peut s'accorder sur une définition, une définition très floue et subjective, mais une définition.

Share this post


Link to post
Share on other sites

S'il n'y a pas de réelle définition, un collégien qui a juste écouté Du Hast dans le MP3 de K3vin sn pot l metaleu tro d4rk et qui vient à un concert pour le spectacle sans rien faire de plus pour s'intéresser au groupe peut à juste titre ce considérer lui-même comme un fan? Je caricature à mort, mais je maintiens que quand on admire vraiment un groupe, on fait quelque chose qui le montre ; quoi exactement, chacun verra, mais quelque chose, il faut y consacrer du temps d'une façon ou d'une autre. Donc on peut s'accorder sur une définition, une définition très floue et subjective, mais une définition.

Non, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire xD je recommence: en gros mon idée c'est que, ce n'est pas parce que on ne possède pas tout les albums/ dvd où je ne sait quoi d'autre concernant Rammstein, qu'on n'est pas admirateur du groupe et donc "fan".

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parfois, il mettra des T-Shirts à l´effigie de son groupe favori, ou collectionnera des tas de petits objets "collector", comme des posters, un cendrier, un sac de sport...

Un fan peut aussi être un peu amoureux d´un des membres du groupe, et suivre sa "vie privée" dans les magazines.

:blink: C'est déjà un degrés au dessus du fan normal ça !

@MaXX : bien dit

Share this post


Link to post
Share on other sites
Non, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire xD je recommence: en gros mon idée c'est que, ce n'est pas parce que on ne possède pas tout les albums/ dvd où je ne sait quoi d'autre concernant Rammstein, qu'on n'est pas admirateur du groupe et donc "fan".

Voilà. Après tout, je ne me suis pas encore acheté Herzeleid et Rosenrot, même si je compte bien le faire un jour ou l'autre. Ça ne m'empêche pas de venir troller ici de temps en temps^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire xD je recommence: en gros mon idée c'est que, ce n'est pas parce que on ne possède pas tout les albums/ dvd où je ne sait quoi d'autre concernant Rammstein, qu'on n'est pas admirateur du groupe et donc "fan".

Bon, je m'incruste sur ce topic, mais juste pour dire, je suis d'accord avec toi, c'est pas parce qu'on a pas tous ce qui peut exister en dvd collector et autres qu'on est pas fan, après je pense qu'on ne peut pas se dire réellement fan sans être déjà allé(e) a un de leurs concert (ce qui est mon cas mais bref). Quoi qu'il en soit, chacun a sa propre idée du 'fan', certains les voient comme des veritables groupies, d'autres comme des passionés....

Bref, petit commentaire qui sert a pas grand chose mais bon.

Edited by Ramm-stein

Share this post


Link to post
Share on other sites

Contente que je ne sois pas la seule à penser ça :) (et si, ton commentaire sert, sinon ce topic ne serait pas là ;) xD)

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Anglomania

T'es pas un fan si t'a pas ta chambre couvert de poster et que tout les soir tu t'inclines devant en criant "c'est vous les vrais dieu de ce monde".

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es pas un fan si t'a pas ta chambre couvert de poster et que tout les soir tu t'inclines devant en criant "c'est vous les vrais dieu de ce monde".

Il me manque encore un poster sur un coin à gauche de mon plafond, je ne suis pas un fan, du coup? Même si j'ai l'édition Slovène du single Schtiel? Non? Bah mince, alors :(

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut faire 6 gosses, et 6 mecs en plus!... pour que chacun ait le prénom d'un membre du groupe, aah quand on est fan on recule devant rien!

Abruti ? :unsure:

C´est sûr que le fan est animé par une véritable passion, qui, souvent, parait excessive aux yeux d´autrui. Ceux qui ne sont pas, ou plus, fans, ont du mal à comprendre. Ils sont parfois mal à l´aise vis-à-vis de cette passion et des comportements qui en découlent. Parfois ils s´inquiètent pour le passionné, tellement son comportement leur parait excessif. Je crois qu´une passion a toujours, en effet,un petit quelque chose d´excessif ;) Ils ont du mal à comprendre comment on peut collectionner les CD, apprendre toutes les paroles par coeur, coller des posters chez soi, acheter des petits objets à l´effigie du groupe, faire 500 km en voiture avec nuit d´hôtel pour aller voir le groupe en concert ou à une séance de dédicaces, enregister sur DVD ou VHS les émissions TV sur le groupe, découper les articles de journaux sur le groupe et les ranger dans un classeur, payer une cotisation annuelle pour faire partie du fan-club, etc...

ha ha ha! je me marre!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest Anglomania

T'es pas un fan si t'a pas ta chambre couvert de poster et que tout les soir tu t'inclines devant en criant "c'est vous les vrais dieu de ce monde".

Il me manque encore un poster sur un coin à gauche de mon plafond, je ne suis pas un fan, du coup? Même si j'ai l'édition Slovène du single Schtiel? Non? Bah mince, alors :(

Hum... et bien si tu te prosternes aussi le matin on dira que ça comblera ce manque qui reste inpardonnable...

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut faire 6 gosses, et 6 mecs en plus!... pour que chacun ait le prénom d'un membre du groupe, aah quand on est fan on recule devant rien!

Oh, bonne idée! :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

faut faire 6 gosses, et 6 mecs en plus!... pour que chacun ait le prénom d'un membre du groupe, aah quand on est fan on recule devant rien!

Oh, bonne idée! :lol:

Oh M**** alors, je n'en ai fait que trois de gones .

Etre fan c'est.................................ce qu'on ressent pour eux, même si c'est exagéré pour certaines comme moi........m'en fous j'assume ma folie RAMMSTEIN

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas juste pour Richard que c'est exagéré chez toi ? :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es pas un fan si t'a pas ta chambre couvert de poster et que tout les soir tu t'inclines devant en criant "c'est vous les vrais dieu de ce monde".

:lol:

Plus sérieusement, je ne reviendrai pas sur tous les points, mais j'ai juste tilté sur deux:

- "tous les fans d'un groupe commencent par dire Amen à tout ce que fait le groupe": justement, j'en doute. Il existe le cas inverse avec Rammstein, notamment chez les personnes qui n'en avaient entendu que du mal et qui se décident sur un coup de tête de vérifier par eux-mêmes. Ils abordent donc le groupe en cours de carrière et commencent avec l'esprit critique au max. avant de se dire fan.

D'ailleurs, "se dire fan" me mène au second point.

- "est fan celui qui se dit l'être": si c'était aussi simple, il n'y aurait pas ce débat. ;)

ça rejoint l'idée de "degrés" dans la fan-attitude: il y aurait des catégories de fans. Et il y aurait les simples "amateurs" - je vais les appeler mélomanes pour garder une racine que j'aime bien (le choix est donc parfaitement arbitraire, je l’entends) – pour désigner ceux qui sont à exclure de la définition du fan.

Par rapport à tout ça, je dirais qu’on n’a pas le droit de se dire fan à la première écoute de Rammstein – mais beaucoup le font. Le souci est que peu de gens réfléchissent à la définition du fan. Même un reportage de Canal + sur un concert de R+ va interroger des gens qui ne sont pas fans et qui ne se disent pas forcément fans non plus – mais il va les considérer comme tels.

C’est donc une certaine image qui prédomine – même si le journaliste va chercher l’objectivité et va interroger un moustachu au look bien banal, une mère de famille en pull tricoté, un geek aux lunettes de travers, il se dira qu’il doit aussi interroger un « métalleux » qui crie très fort ou une « loligoth » aux bras couverts de marqueur, car pour le journaliste, la définition du fan de Rammstein respecte certaines règles, dont vestimentaires.

Est-ce légitime ? Non. C’est une simple caricature. On ne trouvera pas une définition du fan en partant dans des caractéristiques physiques ou vestimentaires quand la base de la définition, c’est une « admiration » pour un groupe. Le vestimentaire nous fait sortir de l’admiration pour partir dans du rituel, du religieux, ce qui est propre…au fanatisme.

(Fanaticus signifie « inspiré, exalté » mais le plus important, c’est fanum : temple ;) )

L’ennui à mes yeux, est donc qu’on utilise le mauvais mot. « Fanatisme » a dévié pour parler aussi de politique. « Fan » entre plutôt dans ce sens-là : la ferveur propre au militant, moins celle propre au croyant.

Un fan est donc l’équivalent du militant en politique. Il adhère à un groupe et le défend, parfois avec un raisonnement/esprit critique, parfois sans.

Par conséquent, différencier les catégories de fans revient à différencier les différents types de militants : il y a ceux qui adhèrent à un parti parce que c’est de famille et il faut se donner bonne figure ; d’autres qui embrassent l’idéologie du parti sans discernement ou pour défendre leurs propres intérêts ; ou encore ceux qui participent avec ferveur aux débats car ils y croient vraiment. Chez le fan (d’un artiste), les catégories se rejoignent un peu : on a :

- les fans sans discernement dans leur admiration (ici, on les appelle les « kikoulol » entre autres – il y a aussi quelques « groupies »). Ils disent qu'ils admient et s'en contentent.

- les fans sans mesure dans l’expression de leur admiration (qui vont aisément dans les extrêmes – il y a donc une autre part des « groupies », les collectionneurs, et quelques autres « métalleux »). Il montrent qu'ils admirent.

- les fans sans mesure dans leur soif de savoir (soif qui est un moyen d'assouvir leur admiration/passion avant d'être une forme d'expression - ils sont souvent les plus critiques des fans, mais malheureusement, il y a aussi les stalkeurs dans cette catégorie, même si j’admets qu’ils entrent plus facilement dans la première et deuxième catégorie que les fans « critiques »). Ils expliquent pourquoi ils admirent.

D’ailleurs, un fan peut appartenir à une seule ou plusieurs catégories. S’il n’appartient à aucune, il est probablement plus entre le simple mélomane et le fan. D’ailleurs, le « fan » qui aime plus de 5 groupes de la même manière n’est probablement pas vraiment fan. Il faut du temps pour être fan, peu importe la catégorie à laquelle on appartient et c’est humainement difficile de consacrer tant de temps pour autant de groupes.

Edited by LudicrousC

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

Bordel :) Faisait longtemps un parpaing comme ça, quelle joie et 1€ de plus :P

Bon si je comprends bien je me situe à la fois dans la 2ème et 3ème catégorie ? ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça faisait longtemps, hein? :)

Plus sérieusement ( :P ), j'ai édité car j'ai écrit l'inverse de ce que je pensais à la fin. :oops:

Et sinon, bienvenue au club. Je me sens plutôt entre 2ème et 3ème catégorie mais donne probablement l'impression d'appartenir à la première parfois! :)

(Merde! je suis donc potentiellement une stalkeuse!!!!! :o )

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest

ça faisait longtemps, hein? :)

Vrai ^_^

Et sinon, bienvenue au club. Je me sens plutôt entre 2ème et 3ème catégorie mais donne probablement l'impression d'appartenir à la première parfois! :)

(Merde! je suis donc potentiellement une stalkeuse!!!!! :o )

Par contre, je te demanderais juste d'expliquer ce qu'est un stalkeur ... C'est ceux qui les suivent partout où je me trompe ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

T'es pas un fan si t'a pas ta chambre couvert de poster et que tout les soir tu t'inclines devant en criant "c'est vous les vrais dieu de ce monde".

:lol:

Plus sérieusement, je ne reviendrai pas sur tous les points, mais j'ai juste tilté sur deux:

- "tous les fans d'un groupe commencent par dire Amen à tout ce que fait le groupe": justement, j'en doute. Il existe le cas inverse avec Rammstein, notamment chez les personnes qui n'en avaient entendu que du mal et qui se décident sur un coup de tête de vérifier par eux-mêmes. Ils abordent donc le groupe en cours de carrière et commencent avec l'esprit critique au max. avant de se dire fan.

D'ailleurs, "se dire fan" me mène au second point.

- "est fan celui qui se dit l'être": si c'était aussi simple, il n'y aurait pas ce débat. ;)

ça rejoint l'idée de "degrés" dans la fan-attitude: il y aurait des catégories de fans. Et il y aurait les simples "amateurs" - je vais les appeler mélomanes pour garder une racine que j'aime bien (le choix est donc parfaitement arbitraire, je l’entends) – pour désigner ceux qui sont à exclure de la définition du fan.

Par rapport à tout ça, je dirais qu’on n’a pas le droit de se dire fan à la première écoute de Rammstein – mais beaucoup le font. Le souci est que peu de gens réfléchissent à la définition du fan. Même un reportage de Canal + sur un concert de R+ va interroger des gens qui ne sont pas fans et qui ne se disent pas forcément fans non plus – mais il va les considérer comme tels.

C’est donc une certaine image qui prédomine – même si le journaliste va chercher l’objectivité et va interroger un moustachu au look bien banal, une mère de famille en pull tricoté, un geek aux lunettes de travers, il se dira qu’il doit aussi interroger un « métalleux » qui crie très fort ou une « loligoth » aux bras couverts de marqueur, car pour le journaliste, la définition du fan de Rammstein respecte certaines règles, dont vestimentaires.

Est-ce légitime ? Non. C’est une simple caricature. On ne trouvera pas une définition du fan en partant dans des caractéristiques physiques ou vestimentaires quand la base de la définition, c’est une « admiration » pour un groupe. Le vestimentaire nous fait sortir de l’admiration pour partir dans du rituel, du religieux, ce qui est propre…au fanatisme.

(Fanaticus signifie « inspiré, exalté » mais le plus important, c’est fanum : temple ;) )

L’ennui à mes yeux, est donc qu’on utilise le mauvais mot. « Fanatisme » a dévié pour parler aussi de politique. « Fan » entre plutôt dans ce sens-là : la ferveur propre au militant, moins celle propre au croyant.

Un fan est donc l’équivalent du militant en politique. Il adhère à un groupe et le défend, parfois avec un raisonnement/esprit critique, parfois sans.

Par conséquent, différencier les catégories de fans revient à différencier les différents types de militants : il y a ceux qui adhèrent à un parti parce que c’est de famille et il faut se donner bonne figure ; d’autres qui embrassent l’idéologie du parti sans discernement ou pour défendre leurs propres intérêts ; ou encore ceux qui participent avec ferveur aux débats car ils y croient vraiment. Chez le fan (d’un artiste), les catégories se rejoignent un peu : on a :

- les fans sans discernement dans leur admiration (ici, on les appelle les « kikoulol » entre autres – il y a aussi quelques « groupies »). Ils disent qu'ils admient et s'en contentent.

- les fans sans mesure dans l’expression de leur admiration (qui vont aisément dans les extrêmes – il y a donc une autre part des « groupies », les collectionneurs, et quelques autres « métalleux »). Il montrent qu'ils admirent.

- les fans sans mesure dans leur soif de savoir (soif qui est un moyen d'assouvir leur admiration/passion avant d'être une forme d'expression - ils sont souvent les plus critiques des fans, mais malheureusement, il y a aussi les stalkeurs dans cette catégorie, même si j’admets qu’ils entrent plus facilement dans la première et deuxième catégorie que les fans « critiques »). Ils expliquent pourquoi ils admirent.

D’ailleurs, un fan peut appartenir à une seule ou plusieurs catégories. S’il n’appartient à aucune, il est probablement plus entre le simple mélomane et le fan. D’ailleurs, le « fan » qui aime plus de 5 groupes de la même manière n’est probablement pas vraiment fan. Il faut du temps pour être fan, peu importe la catégorie à laquelle on appartient et c’est humainement difficile de consacrer tant de temps pour autant de groupes.

Omg, j'aime ton raisonnement! :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...