MIG tour - Scène et lumières

Lorsque Rammstein a repris les routes en 2009, Universal Music poussait déjà le groupe à sortir un best of. Les Allemands ont donc eu l'idée de planifier 200 concerts sur 3 ans, mais en découpant la tournée en deux parties. La première destinée à supporter son dernier album Liebe ist für alle da, l'autre à promouvoir la sortie de son best of Made In Germany, seulement à l'état de projet à l'époque.

Mi-2011 et après une centaine de dates, voilà donc que les équipes et les entreprises ayant travaillé sur le LIFAD tour planchent sur une version 2.0 de la scène et des lumières. Afin de minimiser les coûts, l'objectif est clair : ne pas créer une nouvelle scène de toutes pièces, mais plutôt améliorer celle déjà présente, afin de corriger ses défauts.

Voici pourquoi, plutôt que de vous présenter l'ensemble de la scène comme nous l'avions fait pour le dossier du LIFAD tour, nous procéderons par comparaison, en évoquant les modifications au niveau de l'estrade et des éléments mobiles, puis en détaillant les nouveautés.

Modifications apportées à l'estrade

Plusieurs modifications ont été apportées :

  1. Exit les tuyaux entourant l'estrade et ornés des croix lumineuses, ainsi que les pylônes électriques entourant les claviers ;
  2. La porte centrale est désormais une grosse croix lumineuse ;
  3. De part et d'autre de la porte centrale, deux gros ventilateurs d'un mètre de diamètre laissent passer la lumière et repoussent la fumée vers le public ;
  4. A gauche et à droite de la partie centrale, l'estrade est couverte par des panneaux transparents ;
  5. Deux tiges commandées au pied par Till, lui permettent de reposer sa jambe (pendant Sehnsucht par exemple).

Ces changements ont un objectif principal : combler le défaut majeur de la tournée précédent, à savoir le manque de luminosité de la scène. En effet, les panneaux ou ventilateurs transparents laissent passer les lumières provenant de l'arrière plan.

Modifications apportées aux éléments mobiles

Si l'on reprend le schéma de la scène du LIFAD tour, trois types d'élements ont été écartés :

  • Les cinq blocs suspendus embraquant trois rangées de lumières (numéro 2 sur le schéma) ;
  • Les trois ventilateurs (numéro 4 sur le schéma) ;
  • Les quatre grandes colonnes apposées contre l'arrière-plan (numéro 5 sur le schéma).

Les quatre soucoupes (numéro 1) et les trois croix (numéro 3) restent inchangées.

Scène B et Passerelle

Ce sont les deux nouveautés emblématiques de la tournée ! Celles qui à elles seules justifient d'assister à un concert du Made In Germany tour. Comment rendre les concerts de Rammstein encore plus spectaculaires ? En ajoutant une seconde scène pardi ! Reliée avec la première par une passerelle ajustable en hauteur. Rien que ça.

La scène du Made In Germany tourLa scène du Made In Germany tourLa scène du Made In Germany tour

La scène B a été imaginée par Brillant Stages comme une plate-forme de 5 mètres par 3, montée sur deux tables élévatrices à ciseaux hydrauliques actionnées manuellement, qui lui permettent d'être soulevée d'une hauteur allant de 1,2 mètre à 3 mètres au-dessus du niveau du sol. La plate-forme est recouverte de panneaux en aluminium à lattes qui imitent des persiennes et sont en polycarbonate opal pour permettre un rétro-éclairage. Le reste de la plate-forme, une grille Neaco Nibar, laisse passer les éclairages situés au niveau du sol.

Le scène B est liée à la scène principale via une passerelle de 24 mètres de long et 1,2 mètre de large composée d'un platelage, de mains courantes et balustrades. Les différents éléments qui la composent ont été spécialement créés en aluminium pour maintenir le thème industriel. À chaque extrémité sont présents deux escaliers.

La passerelle accueille des tubes LED fluorescents en dessous du platelage, retenus par des grilles Neaco Nibar, de nouveau. Les grilles sont amovibles pour permettre le retrait des tubes, mais restent serrées durant le transport. La passerelle est en fait composée de tronçons de 3 mètres de long, pour faciliter le transport.

La passerelle, élément phare de la tournée Made In Germany

La passerelle en position baissée plane 3,3 mètres au dessus du public grâce à une série de chaînes. Brilliant Stages a fourni le matériel capable de faire monter ou descendre la passerelle, fixé à l'armature du plafond, gérée sur cette tournée par Martin Gehring de DART GmbH. Il raconte :

J'ai été en charge avec DART de concevoir l'armature soutenant la passerelle. Il est crucial de respecter les règles et normes en vigueur, surtout en Allemagne, pour que obtenir l'autorisation de placer un élément si imposant au dessus du public. Le résultat de nos efforts est que nous n'avons eu aucun soucis pour utiliser la passerelle en Europe et en Amérique.

Arrière-plans

Une des nouveautés de la tournée Made In Germany est la présence successive derrière la scène de trois arrière-plans, là où les précédentes tournées n'en ont compté que deux au maximum. Ils ont deux avantages :

  1. Les changements d'arrière-plans permettent de créer trois atmosphères visuelles complètement différentes lors du concert ;
  2. Faciles à éclairer, les rideaux comptent parmi les éléments les plus colorés du décor. Leur taille imposante permet d'illuminer la scène.

De Sonne à Asche zu Asche

Le premier rideau, zebré

Le premier arrière-plan a été créé par Perry Scenic spécialement pour le début du concert. Les premières chansons sont l'occasion pour le public de découvrir Rammstein. Discret, ce rideau s'efface donc pour laisser le groupe dans la lumière. D'inspiration Kabuki (théâtre traditionnel japonais), il fait 21 mètres par 10 et est recouvert de zébrures circulaires.

De Asche zu Asche à Du riechst so gut

Le deuxième rideau, alvéolé

Après la discrétion, c'est au contraire l'éclat qui caractérise le deuxième arrière-plan. Très lumineux car transparent et éclairé par l'arrière, le rideau "alvéolé" permet de donner une atmosphère colorée à la scène. On se dit à ce moment-là que Rammstein en impose sérieusement !
Très complexe, cet arrière-plan est en fait consitué de deux rideaux éloignés d'un mètre, permettant de créer un relief. Perry Scenic et Nick Murley, designer en chef du rideau, ont souhaité lui donner un aspect fantômatique. On peut d'ailleurs aperçevoir trois silhouettes squelettiques, prisionnières des alvéoles.

A partir de Du riechst so gut

Le troisième rideau, industriel

Le troisième rideau, déjà présent sur le LIFAD tour, est plus large que les deux précédents (30 mètres), car il est replié sur les côtés de la scène. Il a été créé par Perry Scenic pour accuentuer le côté industriel de la scène.

Ventilateur central "Mega Fan"

Le ventilateur est un élément couramment utilisé lors des concerts de Rammstein. D'aspect industriel évident, il donnerait du caractère à n'importe quel décor ! Il peut également diriger la fumée vers une zone particulière. Pour rendre hommage à la tournée Sehnsucht, où un grand ventilateur siégait déjà au milieu de la scène, le "Mega Fan" fait son retour sur le Made In Germany tour.

Le Mega Fan à terre
Le Mega Fan au sol, pendant le montage de la scène

Le moyeu central est soutenu par quatre châssis structurels et le cadre extérieur se décompose en huit tronçons assemblés par des structures fermes. Sept pales tournent à la vitesse maximum de 15 rotations par minute. 48 éclairages ColorBlast TRX LED sont disposés autour de la gaine intérieure du ventilateur principal et créent un jeu de lumière grâce à l'inclinaison des pales. Enfin, quatre petits ventilateurs de 75 centimères (avec sept pales également) se tiennent dans chaque coin.

En concert, le "Mega fan", d'une dimension de 3,9 mètres de côté est caché en position horizontale jusqu'à Ohne dich. L'énorme construction de 1750 kilogrammes (ouch !) est maintenue en l'air par quatre moteurs Cyberhoist, puis bascule lors de l'introduction de Mein Herz brennt à l'aide de deux palans, accompagnée par des bruitages plutôt réussis. La motorisation a été réalisée par l'entreprise belge WiCreations.

Roy Bennett et Peter Aquinde ont travaillés ensemble pour concevoir cet élément unique. Brillant Stage l'a ensuite construit, et Perry Scenic lui a finalement donné son look industriel.

Le ventilateur lorsqu'il apparait sur Mein Herz brennt
Le "Mega Fan" lorsqu'il apparait sur Mein Herz brennt