Jump to content
Sign in to follow this  
Sonnenlicht

Le pire de Rammstein

Recommended Posts

Les artistes qui font ça sont les artistes catalogués "commerciaux"

Si tous le faisaient, cette appellation péjorative pour beaucoup n'aurait plus lieu d'être

Ou alors mets-toi à la techno underground, et n'achète que des EP de 4 titres ! :D

Pas forcément techno, mais la musique électronique underground, y a rien de tel. Non seulement il y a un plaisir incroyable à fouiner, explorer tout cet univers peu mis en lumière et découvrir des trucs très peu connus, mais on trouve très souvent de véritables perles:

Monstrum Sepsis, Kemoke, Indikator, Fingertwister, j'en passe et des meilleurs...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un autre point que j'aime pas chez Rammstein : Leur manie, dès le début, d'essayer de conquerir le marché americain !

- Herzeleid : Envoi d'un exemplaire a des realisateurs americains ( : David Lynch, entre autres)

- Sehnsucht : Versions anglaises de Engel ( : Angel) et Du Hast ( : You Have)

- Live Aus Berlin : Reprise d'une chanson anglaise ( : Stripped)

- Mutter : Promotion pour le film xXx ( : Feuer Frei) meme si la chanson a ete composée avant cette operation, on sait que Rammstein a pondu ce single uniquement pour un but commercial (dixit Pierrick)

- Reise Reise : Chanson avec un refrain en anglais ( : Amerika) + Version anglaise ( : Amerika)

- Rosenrot : Duo avec une chanteuse anglophone reconnue ( : Stirb nicht vor mir)

- LIFAD : Chanson avec un refrain en anglais ( : Pussy)

Qu'ils essayent, au debut, lorsqu'ils etaient pas encore tres connus, je comprends. Mais qu'ils essayent encore aujourd'hui, alors qu'ils marchent deja tres bien en allemand, et que ces operations sont (generalement) calamiteuses, gachant ainsi l'album, ca devient vite gonfflant ! On dirait qu'ils ont honte d'etre nés en Allemagne, ou n'avoir eu que du succes qu'a travers la langue allemande !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Guest MaXX

Plus ça vient, plus j'ai honte de les avoir connus avec Rosenrot...

Je plussoie les dires de Acer en ce qui concerne Rosenrot...

Edited by MaXX

Share this post


Link to post
Share on other sites

j'ai eu la fleme de tout lire mais moi c'est kruspe qui fait toujours son Playboy si je puis dire ou alors le fait qu'il dise " j'ai crée emigrate car j'ai besoin de montré toute ma créativité" certes c'est un artiste mais sa fait un peu prétentieux et sinon je crois qu'il y a d'autre truc mais je les ait pas en tête ^^

EDIT: et sinon récemment les singles avec des track list de m**** alors qu'il on dit qu'il y aurait des chansons bonus je vois même pas l'interet de faire des singles ^^

Edited by Riri

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rosenrot réserve quelques belles surprises quand même, mais l'album dans son ensemble ne devrait pas exister en tant que tel. Franchement le trio Rosenrot - Mann Gegen Mann - Wo Bist Du c'est pas de la chiasse non plus.

@Sven Popof : sur la plupart des points je pense qu'il n'y a pas de volonté de conquérir le marché américain :

- Herzeleid envoyé à Lynch, c'est surtout parce qu'avant tout ils aiment le travail de Lynch (et c'est pas ça qui a du faire vendre des albums par palette)

- Pour Sehnsucht, effectivement là c'est clair et net

- LAB : mouais, pas convaincu, Stripped n'est pas jouée durant le live, et en plus le clip est planqué sur le DVD

-Mutter : une opération de promo surement, mais c'est le cas de tous les singles non ? Ok c'est surement accentué pour Feuer Frei, mais pas spécialement tourné vers le marché américain.

-Reise, Reise : se foutre de la gueule des ricains pour rentrer sur le marché, on a vu mieux ^^. A ce compte là, Moskau c'est pour percer en Russie, Te Quiero Puta en Espagne, FIP et Amour en France, etc...

-Rosenrot : il se trouve que SNVM a été enregistrée avec Zazie (en français) et avec Bobolina (en full allemand) et que c'est la version avec Spiteri qui sentait le moins des fesses aux yeux du groupe (en précisant que c'est une idée de Jacob Hellner, le producteur de Rammstein).

-LIFAD : pas convaincu non plus, ca fait longtemps que Till avait envie d'écrire une chanson avec ce refrain, mais je vois pas ou c'est spécialement dédié aux USA.

Pour résumer, je pense que tu vois le "mal" là ou il n'est pas. La seule volonté affichée de conquérir le marché US, c'est You Hate et Angel, le reste à mon avis n'est qu'un mélange de choix artistiques et de promo mais pas spécialement tournée vers les States.

Après, on peut interpréter tout ça comme on veut !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais et puis même si c'est le cas, comment reprocher à des mecs qui ont vécus en Allemagne de l'Est et qui croyaient au rêve américain, de sauter sur l'opportunité quand ils en ont eu la possibilité. Je trouve justement ça plutôt louable d'en profiter sans tomber dans le piège ridicule de sortir à outrance des versions anglaise ou des chansons anglaises.

Après ce que je n'aime pas trop dans les périodes Rosenrot/LIFAD, c'est que j'ai l'impression que les membres du groupe ne cherchent plus à porter de regard sur ce qu'ils offrent aux fans, et qu'ils laissent à Pilgrim le soin de gérer tous les sorties de disques et tout le reste. Bref le groupe est devenu une sorte d'industrie.

Et c'est dommage, car le potentiel reste largement présent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Surtout que You Hate et Angel, c'était pas leur idée à la base (ça leur a été demandé), d'ailleurs, je crois bien qu'ils n'y a que Till qui a été réenregistré pour ces versions. Et puis de toute façon, les versions originales ont eu plus de succès que les traductions, aux USA.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si. Il suffit de comparer les prix des places pour AC/DC avant et après, et tu verras la différence.

Au passage, Rammstein déjà utilise beaucoup plus de matériel que dans les anciennes tournées, y compris que le Reise, Reise tour : 7 camions en plus, ça fait du 30 tonnes en plus facile. De plus, faut prendre en compte le prix du pétrole utilisé pour les effets pyrotechniques, et celui utilisé pour les camions, ce qui je crois bien a augmenté depuis 2005. Et n'allez pas me dire que ça n'a pas d'incidence sur le rendu visuel : c'est pas parce qu'il n'y a plus la grande porte du R, R tour qu'il y a moins de matos. D'ailleurs, il y a toujours une grand porte, c'est juste que là elle est à moitié sous la scène, donc ça se voit moins.

Ouais enfin perso je connais pas des masses d'artifices qui fonctionnent au pétrole mais bon, passons.

je pense justement à un détail concernant la hausse des prix des tickets. Dans la boîte où je bosse on a constaté que le prix de certains artifices avaient augmentés. Etant donné que l'artifice de scène coûte relativement cher à la base, si il a connu lui aussi un augmentation, ça peut justifier en partie la hausse des tickets (je dis bien "en partie").

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si. Il suffit de comparer les prix des places pour AC/DC avant et après, et tu verras la différence.

Au passage, Rammstein déjà utilise beaucoup plus de matériel que dans les anciennes tournées, y compris que le Reise, Reise tour : 7 camions en plus, ça fait du 30 tonnes en plus facile. De plus, faut prendre en compte le prix du pétrole utilisé pour les effets pyrotechniques, et celui utilisé pour les camions, ce qui je crois bien a augmenté depuis 2005. Et n'allez pas me dire que ça n'a pas d'incidence sur le rendu visuel : c'est pas parce qu'il n'y a plus la grande porte du R, R tour qu'il y a moins de matos. D'ailleurs, il y a toujours une grand porte, c'est juste que là elle est à moitié sous la scène, donc ça se voit moins.

Ouais enfin perso je connais pas des masses d'artifices qui fonctionnent au pétrole mais bon, passons.

je pense justement à un détail concernant la hausse des prix des tickets. Dans la boîte où je bosse on a constaté que le prix de certains artifices avaient augmentés. Etant donné que l'artifice de scène coûte relativement cher à la base, si il a connu lui aussi un augmentation, ça peut justifier en partie la hausse des tickets (je dis bien "en partie").

Et tu crois que les colonnes de flammes, c'est fait comment ?

Si c'est fait au gaz, le prix aussi a augmenté il me semble.

Share this post


Link to post
Share on other sites

"Ouais et puis même si c'est le cas, comment reprocher à des mecs qui ont vécus en Allemagne de l'Est et qui croyaient au rêve américain, de sauter sur l'opportunité quand ils en ont eu la possibilité. Je trouve justement ça plutôt louable d'en profiter sans tomber dans le piège ridicule de sortir à outrance des versions anglaise ou des chansons anglaises."

J'ai jamais dis le contraire : Qu'ils essayent, au debut, lorsqu'ils etaient pas encore tres connus, je comprends.

Mais aujourd'hui, pourquoi on eu droit a "Amerika (english version)", ou "Stirb nicht vor mir", ou "Pussy" ?

Ils le connaissaient deja, le reve americain, a cette epoque. Surtout que ces chansons sont tres loin d'etre des merveilles !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Moi perso je trouve Pussy génial par ce que le refrain peut être compris partout (+ le sujet traitant du tourisme sexuel, le "touriste sexuel" fait ses demandes en anglais, ça tombe sous le sens ! :ph34r: ), sachant que l'anglais prend une place de plus en plus important dans nos cultures hein :ph34r:

Après le vœux de conquérir l'Amérique tout ça... Rammstein doit s'en tapper un peu : Ils ont toute la planête aquise a leur cause ! :)

Edited by Reiselied

Share this post


Link to post
Share on other sites

Donc les tunes passe avant le public, si ils voulaient vraiment ils feraient un effort...sa en revient à ce que certains disent, ils s'en foutent...

C'est la tendance du moment en effet...

En tout cas, je suis assez d'accord avec ceux qui disent que l'alchimie n'est plus, il suffit de les voir en live: on a plus l'impression de voir "les animaux d'un cirque plutôt" qu'un vrai groupe content d'être là... Comme si le restant de flamme s'était éteint...

A la limite si ils se séparent ce serait pas trop grave si ils continuent sur cette lancée...Autant avoir du bon vieux Rammstein que du nouveau Rammstein nul...Bien sûr je ne souhaite pas leur séparation, loin de là mais j'aimerais bien un petit "retour aux sources"...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais enfin perso je connais pas des masses d'artifices qui fonctionnent au pétrole mais bon, passons.

je pense justement à un détail concernant la hausse des prix des tickets. Dans la boîte où je bosse on a constaté que le prix de certains artifices avaient augmentés. Etant donné que l'artifice de scène coûte relativement cher à la base, si il a connu lui aussi un augmentation, ça peut justifier en partie la hausse des tickets (je dis bien "en partie").

Et tu crois que les colonnes de flammes, c'est fait comment ?

Si c'est fait au gaz, le prix aussi a augmenté il me semble.

D'accord, je m'incline. J'ai tendance à penser "artifices" quand j'entends parler de pyro mais c'est vrai que les lances flammes sont à prendre en ligne de compte.

J'ai lu une interview du "production manager" de rammstein dans le Hard Rock mag num 28 qui expliquait que se sont surtout les 2 générateurs électrique qui consomment le plus. Entre 2000 et 2500 litres de carburant par jour selon lui.

C'est pas très écolo tout ça. Aller, un "j'aime pas" pour l'honneur de la planète :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

wouah chapeau quand même pour la corrélation entre le prix du brut et le prix du ticket de concert en hausse de 30% en 5 ans, fort, très fort, plus fort que le roquefort

un vrai délice, j'en r'prendrais pour un dollar!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Beaucoup d’idées ont été abordées mais je vais essayé d’être brève en ne citant que quelques uns – j’étais prête à répondre à la moitié d’entre vous au moins !

+ la super nouvelle génération de "fan''''s" depuis reise reise

youhou...

Là, vous reprochez au groupe le type de fans qu’ils attirent. Est-ce vraiment de leur ressort ? Certes, certes, ça dépend beaucoup de ce qu’ils font (musicalement, visuellement, etc.) mais ça dépend aussi des « tendances », au sens où, suivant les décennies, un style musical a s’impose par rapport aux autres, et passe ensuite la main. Mutter et les albums suivants ont débarqué alors qu’on pouvait entendre du Linkin Park sur NRJ. Après les années 90 (avec l’essor du rap/R’nB/hip-hop, éventuellement aussi de la dance, même si je la vois plutôt comme les restes des années 80 disco), le début des années 2000, à mes yeux, a vu le « neo-metal » devenir populaire (je préfère ce mot à « commercial » décidément toujours péjoratif pour beaucoup) et le punk se faire « pour midinettes ».

La fin des années 2000s (et le début des 2010s ?) semblent voir le retour de la dance/R’n’B, avec la fameuse euro-dance si chère à Madonna et autres artistes « pop ». D’ailleurs, il est pratique, ce mot « pop » - il sert à identifier les tendances, qu’il soit tout seul ou accompagné (Texas, pour rester dans l’optique SNVM, c’est du pop-rock !).

Ah ouais, négatif à propos de Rammstein : 70% des fans. Soit des gros débiles TRO DARK KOM CA KRASH DU FE soit des loligoths pourries... Suffit de voir les topics genre "vos rêves de Rammstein", "Rammstein en profs", "la musique de Rammstein à votre enterrement", ou "vos fics de rammstein" :lol:

Même remarque que plus haut : on tombe dans le cliché « ah ! j’aime pas parce que ceux qui aiment, je les aime pas ! ». Plus sérieusement, je trouve au contraire que les fictions sont très intéressantes à lire d’un point de vue « sociologique » (si je puis dire ! :lol: ) car elles permettent de voir ce que les « nouveaux » aiment dans Rammstein. Et ce n’est pas toujours ce qu’on croit.

Concernant le clip de Mann Gegen Mann, c'est tout simplement une horreur vidéographique. Pis je comprends pas : c'est quoi l'interêt de faire une chason censée défendre les homosexuels si c'est pour ensuite faire un clip où on les montre comme des animaux. C'est vrai quoi, regardez, avec ce clip, les gays passent vraiment pour des bêtes.

Le clip MgM (là encore, est-ce qu’un clip tout droit sorti de l’imagination tordu d’un réalisateur est reprochable à R+ ?…) n’est certes pas le meilleur de Rammstein, mais il reste un clip intéressant. Le choix pour les body-builders est calculé, et leur comportement aussi – et c’est une double critique de la perception de l’homosexualité par les hétéros que Jonas nous sert : il oppose le cliché de la virilité (musculature presque surhumaine, corps huilé qui rappelle la transpiration donc effort physique, à opposer à la féminité, etc.) à la représentation de l’homosexualité masculine dans les vieux films (certains péplums ont été réalisés par des gays, voire joués par des gays, qui ne pouvaient pas le dire à l’époque mais qui cachaient dans les dialogues de belles « références » ; je vous passe aussi l’exemple des scènes de douche dans les films de guerre/d’action/etc.).

Le clip suit la logique de la chanson : puisqu’on voit un homo comme un type efféminé, on va dans le cliché opposé (la virilité) pour représenter l’homosexualité. Dans les paroles de Till, on le voit au jeu de mots dans le titre, à la manière dont il chante, etc. mais aussi à la raison qui l’a poussé à écrire cette chanson : parce qu’il trouve que pour les gays, les « règles » de séduction sont plus simples. Là encore, qui dit séduction dit clichés (pour séduire une femme, on lui offre des fleurs – c’est un code de séduction, donc un cliché).

Bref ! troisième point : à choisir une chanson à reprocher à R+, autant rester sur TQP, qui me sert de réponse au premier post de Sonnen, si je ne m’abuse : la vulgarité de Rammstein date de bien avant Pussy ou TQP en fait. Küss mich est vulgaire. Certes, on ne voit pas du premier coup que Till nous parle de cunnilingus, mais il faut vraiment être débile pour ne pas le voir à la deuxième lecture (le comprendre à la deuxième écoute si on maîtrise l’allemand) !

De toute façon, la vulgarité est un aspect de Rammstein. Schneider appelle ça l’auto-dérision, mais il est bien gentil. C’est de la vulgarité pure et simple : la mise en scène de Bück dich en est l’exemple le plus connu et le plus révélateur, d’ailleurs. Reprocher la vulgarité à Rammstein c’est juste…impensable à mes yeux, car c’est une composante du groupe.

Par contre, reprocher à Rammstein de s’enfermer dans ses propres clichés, là, je veux bien – et je crois que c’est Jack qui avait déjà fait remarquer ça (du point de vue musical) à la sortie de LIFAD. Car qui dit s’enfermer dans ses clichés dit arrêter d’innover. Et c’est clair que si je devais abonder dans le sens de la plupart d’entre vous, je dirais que oui : Rammstein fait pale figure par rapport à ses facéties/prouesses du « bon vieux temps ». En fait, ils continuent de faire EXACTEMENT la même chose qu’avant, et ont même le droit de s’étonner que ça fasse parler dans les chaumières (censure en Allemagne, nombre de connexion sur visit-x pour Pussy) parce qu’ils ne font STRICTEMENT RIEN d’extraordinaire qu’ils n’aient pas déjà fait.

Jack leur trouve même un schéma répétitif au niveau promotionnel, que je ne perçois pas, j’avoue, car je suis de ces fans qui ont véritablement accroché après Rosenrot tout simplement parce qu’ils étaient trop jeunes/hermétiques à Mutter lors de sa sortie.

(je me rends compte que j’écris beaucoup plus que prévu en fait, navrée ! ^_^ ) Dernière citation, puis je reviendrai pour mes reproches à moi…

Après ce que je n'aime pas trop dans les périodes Rosenrot/LIFAD, c'est que j'ai l'impression que les membres du groupe ne cherchent plus à porter de regard sur ce qu'ils offrent aux fans, et qu'ils laissent à Pilgrim le soin de gérer tous les sorties de disques et tout le reste. Bref le groupe est devenu une sorte d'industrie.

Et c'est dommage, car le potentiel reste largement présent.

C’est vrai. Ça me rappelle ce que Schneider disait dans un magazine allemand, dont j’ai complètement zappé le nom (faudra que je retrouve), concernant la manière dont les dates se succèdent pour la tournée. Schneider dit qu’ils ont une équipe qui gère tout ça – ils ne prennent plus la peine de dire s’ils préfèrent commencer par tel pays ou tel autre, comment la tournée devrait globalement se dérouler, etc. Même pas une idée de la période de l’année où ils iraient sur tel continent. Ils laissent carte blanche à une équipe qui n’a qu’une règle : leur donner deux mois de vacances régulières. C’est comme si leur présence au niveau décisif restait coltinée à l’aspect purement créatif (l’album, la conception du show) mais plus du tout pour le reste (promotion, etc.). En clair, ils sont repartis pour un tour sans avoir d’abord d’idée précise de comment ils allaient faire leur tour de manège.

C’est tout simplement navrant de la part d’un groupe de quarantenaires ayant plus d’une dizaine d’années de carrière. Ils continuent à se comporter comme des punks. (Sans offense envers les punks, hein !) Sans pour autant avoir le « pétillant » des punks. Rammstein est bel et bien devenue une machine à force de jouer sur cet aspect-là du groupe (jeu presque mécanique sur scène, etc.) – ou pour reprendre le jeu de mots de Pierrick, une industrie.

Après, ce n’est pas entièrement un reproche à mes yeux. Mais il se fait tard, là – et je vous soûle déjà. ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà en gros tu a résumé ma pensé, à savoir que beaucoup de choses qui sont reprochées dans ce topic sont difficilement reprochables aux membres du groupe eux-mêmes.

Pour moi le seul truc qu'on peut vraiment leur reprocher, c'est de ne s'impliquer plus que dans le processus de créativité musicale, et plus du tout sur le reste (même pour la tournée, ils ont des conseillers qui leur filent des idées). Et même pour le processus musical ça leur fait défaut : quand Schneider dit que Mehr n'est pas terminé, j'ai envie de lui foutre mon point sur la gueule en lui disant "Eh mec, pourtant c'est ton job de produit un album terminé, non ?". Mais non, ils ont préféré sortir un album déséquilibré, plutôt bon au début, mais avec plusieurs chansons bancales.

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est clair qu’il y a un souci dans la dynamique du groupe, la manière dont ils travaillent ensemble. Et c’est peut-être ce souci-là qui influence tous les mauvais côtés de Rammstein ? Je ne suis pas sûre de ça, mais ça ne m’étonnerait pas.

Pour revenir à un point soulevé par Sonnen, je crois : leur look qui serait devenu trop « typique rockeur » avec tatouages et piercings pour les uns, bijoux outranciers pour les autres, etc. J’aimerais juste une précision : est-ce que ça date vraiment de leur période post-R,R cette tendance-là ? Je veux dire : ils ont toujours eu un look assez rock’n’roll depuis leurs débuts. En quoi ces signes-là seraient plus déplorables que, par exemple, leur look OF en concert ?

Je ne critique pas cette idée – moi aussi, il y a un truc qui me gène dans leur look, mais c’est plus complexe à mes yeux : si changement à déplorer il y a, je ferais quelques petites distinctions :

- look en interview : très proche de leur look « au naturel », ils sont quand même conseillés par des stylistes pour éviter de les voir débarquer en vieux jogging et sweat délavé, le genre de trucs qu’ils portent peut-être « dans la vraie vie ». Dans ce look en interview, en fait, j’y inclus aussi le look qu’ils adoptent en backstage (puisqu’on a eu droit à une masse monstrueuse de photos de ce genre) ou encore celui qu’ils prennent généralement (pas toujours) pour les cérémonies, etc.

- look sur scène et look promo : proche du déguisement tous les deux, l’un avait tout de même tendance à se démarquer du second en général plus varié (dans le look promo, j’inclus celui pour les photoshoot, celui pour les clips, tout ce qui se rapporte au visuel non scénique).

Où veux-je en venir avec ça ? Très simple : aujourd’hui, leur look en interview est quelque peu influencé par leur look promo, qui lui-même est devenu presque indissociable de leur look scénique, perdant donc en originalité sur scène.

Quand Till se déguisait en Terminator pour chanter Spiel mir mir pendant la tournée Sehnsucht, le déguisement se voulait uniquement scénique. De même, lorsque pour la promo Mutter, ils ont commencé à adopter un look classy pour les photoshoot (chemise avec cravate et/ou veste, ou carrément le costume trois pièces – on y a droit depuis le livre de Gert Hof, ou le clip Du Hast, peu importe), c’est un look classy qu’il est d’ailleurs impensable de voir sur scène.

En clair, les tatouages, piercings, grosses bagues tête de mort, cheveux longs, ne me gênent pas en soi – pas plus que leur look Keine Lust adopté pour les Echo Awards, ou leur look soldates soviétiques adoptés pour un concert privé. Ce look-là se veut humoristique, de l’ordre de la caricature ou de l’autodérision. On peut certes déplorer le choix de caricaturer le look rockstar, mais en soi, le choix respecte leur logique. (Bien que certains du groupe vont jusqu’à l’adopter en interview, d’où le problème – Rammstein sont bien mieux en faisant une nette différence entre look « normal » et look « artiste », en évitant donc de tomber dans le cliché que sont Marilyn Manson ou Slipknot.)

Ce qui me gêne, c’est surtout le fait qu’à mélanger leurs looks un peu plus qu’avant, ils perdent en originalité : leur look scénique a toujours été plus ou moins coordonné jusqu’au R,R tour – leurs costumes ne se ressemblaient pas à l’identique mais gardaient un ou plusieurs éléments en commun. Aujourd’hui, sur scène, ils sont tout bonnement dépareillés. Et c’est dommage car ça exprime de manière un peu trop criarde leurs conflits artistiques. (Ils ne sont pas capables de se décider pour un look sur scène, alors que c’était leur but : tailler un album pour repartir en tournée ! ça, c’est vraiment navrant de leur part).

Maintenant, réquisitoire rapide : je n’aime pas

- certains de leur propos en interview : alors que Richard se complaît généralement à se répéter comme un disque rayé, il trouve quand même le moyen de se contredire quand il sort de son speech pré-mâché. De même, je déplore les phrases à l’emporte-pièce de Paul, genre « le monde a besoin d’un groupe tel que Rammstein », qu’il doit sûrement trouvées très provoc mais qui ne font que cacher l’intelligence de ses propos derrière une attitude un peu trop satisfaite (à vouloir être toujours drôle, il en perd en sérieux). J’inclus dans ce point l’absence de Till en interview : je comprends qu’il en ait marre – ça doit être chiant de répondre sans arrêt aux mêmes questions – mais voilà, c’est lui qui écrit les textes, c’est lui qui se fait en quelque sorte « messager artistique » : s’il disparaît des interviews, il crée forcément un manque auprès des fans.

- leur désir quasi obsessionnel de faire toujours mieux/différent qui les conduit finalement à faire moins bien/pareil. Je m’explique : cette histoire comme quoi les premières démos sonnaient trop comme tous les autres groupes de metal. Je veux bien les croire mais le résultat final laisse surtout penser qu’ils ont cherché à produire une musique typique Rammstein, avec quelques innovations (décevantes pour beaucoup de fans), puisqu’en contradiction avec leur but avoué : par ex, comment sonner « harder, faster, direct » (comme dit Richard) si au final, ils s’inspirent du metal scandinave (pas le plus hard que je connaisse, bien au contraire – c’est à mes yeux le metal le plus « grand public ») ? Leur souci ne réside donc pas dans leur talent, qui est bien là. Mais leur manière de travailler ensemble qui fait que se fixer un but précis ne peut pas fonctionner avec eux. Et j’en viens à mon 3ème point :

- leurs sempiternels conflits artistiques qui, avec Mutter, ont été le fruit d’une créativité hors normes mais qui, avec les années, la lassitude, ont fini par être le frein à leurs vraies innovations. (Ce point a déjà été longuement expliqué par d’autres alors je fais vite.) J’y inclus aussi les textes moyens de Till pour certaines des chansons des 2 derniers albums (TQP, Hilf mir, SNVM, WB, LIFAD, Mehr) qui sont le fruit soit de la lassitude, soit de son acharnement borné à imposer ses textes comme ils sont (là, j’avoue que je ne saurais choisir entre les deux théories).

- leur Community, pour laquelle ils pourraient faire bien plus mais ne veulent pas, ce qui conduit à des avantages minimes pour les adhérents et à un forum presque déserté du côté anglophone, où règne une mauvaise ambiance du côté allemand. J’y inclus aussi la manière dont Pilgrim gère l’image du groupe, puisque le plus gros du boulot est fait par des sites de fans.

- les remixes en quadruples exemplaires – point déjà bien expliqué dans les pages précédentes.

- leur provocation « frisquette » : en fait, je l’ai déjà dit mais je me permets d’insister. Ils font la même chose qu’avant – pour leurs fans, rien d’extraordinaire. L’ironie du sort veut qu’ils fassent leur come back alors qu’on est en plein retour aux vieilles valeurs morales et traditionalistes. Mais franchement, à se faire censurer, autant que ce soit pour quelque chose de signifiant !

Mais voilà, c’est peut-être à cause de leur âge qu’ils n’osent plus faire quelque chose de véritablement hors normes ? La nudité féminine sur leurs pochettes (Pussy, LIFAD) est trop esthétique pour renvoyer à une critique quelconque (mis à part peut-être la photo de la fessée, et encore !), ce qui n’est pas le cas de la pochette du dernier album de Saez, sur ce point bien plus provoc. Le clip Pussy n’est pas le premier clip porno d’un groupe rock, contrairement à ce que le groupe et Jonas ont naïvement cru (révolution ? oui, oui, c’est ça). Et la censure allemande s’est acharné sur le texte de ITDW de la même manière que des pseudo-féministes américains se sont acharnés sur des œuvres comme Lolita ou American Psycho il y a quelques années : par principe, sans raison tangible, et en passant outre une prouesse artistique incontestable (je ne plaisante pas : le texte de ITDW est sûrement le meilleur de Till d’un point de vue littéraire, poèmes inclus…Bon, okay, le refrain n’est pas aussi génial que celui d’Ohne Dich, mais là, mon avis est peut-être biaisé :wub: ).

Bon okay, je m’arrête, ça fait déjà pas mal ! Mais comme a dit acer, je crois, ça fait du bien de dire tout le fond de sa pensée sur un topic un peu plus structuré !

PS: j'en conviens; c'était encore une fois, trop long! ^^"

Edited by LudicrousC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce que je n'aime pas chez Rammstein ? La moitiée des chansons du Lifad et les " anarchistes-rebelles " collégiens qui se baladent en T-shirt R+. ( Même si le groupe n'est qu'indirectement lié à ce massacre. :ph34r: )

Edited by Rock

Share this post


Link to post
Share on other sites

Voilà en gros tu a résumé ma pensé, à savoir que beaucoup de choses qui sont reprochées dans ce topic sont difficilement reprochables aux membres du groupe eux-mêmes.

Pour moi le seul truc qu'on peut vraiment leur reprocher, c'est de ne s'impliquer plus que dans le processus de créativité musicale, et plus du tout sur le reste (même pour la tournée, ils ont des conseillers qui leur filent des idées). Et même pour le processus musical ça leur fait défaut : quand Schneider dit que Mehr n'est pas terminé, j'ai envie de lui foutre mon point sur la gueule en lui disant "Eh mec, pourtant c'est ton job de produit un album terminé, non ?". Mais non, ils ont préféré sortir un album déséquilibré, plutôt bon au début, mais avec plusieurs chansons bancales.

t'es incroyable Oo c'est tellement vrai

Share this post


Link to post
Share on other sites

- leur Community, pour laquelle ils pourraient faire bien plus mais ne veulent pas, ce qui conduit à des avantages minimes pour les adhérents et à un forum presque déserté du côté anglophone, où règne une mauvaise ambiance du côté allemand. J’y inclus aussi la manière dont Pilgrim gère l’image du groupe, puisque le plus gros du boulot est fait par des sites de fans.

Je n´aurais pas dit mieux.

Je suis assez décue. Le seul avantage vraiment tangible en trois ans pour moi a été de pouvoir me faire mettre de côté une place de concert pour la tournée LIFAD.

Edited by Lina-Tillina

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ludi j'étais assez d'accord avec toi sur l'idée de provoc' à la noix mais tu as perdu tout mon soutiens lorsque tu as pris en "exemple" la pochette du dernier Saez qui pour moi ressemble à une idée d'élève de premières années en école plastique trop darkdelalife... La provoc de Rammstein est en carton, celle de Saez en papier maché.

Share this post


Link to post
Share on other sites

En même temps Saez c'est le pro de la provoc' style adolescent... D'ailleurs son dernier album en est bourré !

Share this post


Link to post
Share on other sites

LudicrousC je la trouve rigolote quand elle cite Saez ou Placebo comme provocateurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...