Jump to content
Sign in to follow this  
Jack

2015 - Rammstein in Amerika

Recommended Posts

Le "Alleeeeez !" sur Feuer Frei... Ils ont pondus des réenregistrements studios pour Rammlied ou ont carrément sortis des pistes alternatives pour le live mais ils n'ont pas étés capable de couper la piste audio acapella pour le faux raccord sur Feuer Frei :D !

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’ai bien aimé les extraits lives du documentaire. J’ai noté Stuttgart 1995, New York 1997, Chicago 1998 (qui était sans pyrotechnie), Salt Lake City, Le moment ou Till et Flake se font arrêter par la police, et Sao Paulo 1999. On dirait même que certains extraits sont des Bootlegs.

La partie sur le Family Values Tour et la vie du groupe sur les routes pendant une tournée était pas trop mal non plus, agrémenté d’anecdotes sympas. Je trouve que 2 heures pour un documentaire ça fait un peu long quand même, il y avait encore des choses qui aurait pu être enlevé je pense.

Le making-of LIFAD sympa aussi bien qu’il n’y ait pas grand choses d’intéressant à en tirer. On peut y entendre tout de même les demos de FiP, Mehr et Wiener Blut mais rien de nouveau. Dommage que Paul n’a pas pu finir le film, ça avait bien commencé.
 
Sinon mon impression générale bien que j’ai pas trop été emballé par les extraits et la pochète au premier abord, je trouve que dans l’ensemble ce DVD/BD n’est pas trop mal. La pochette argentée rend mieux que sur les photos, j’ai même été un peu surpris au début. Le Live est quand même sympa à regarder et la meilleure chanson du concert est pour moi  Frühling in paris.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y avait UN faux raccord à pas faire et ils l'ont fait ! Ils se déshabillent et se r'habille en instantané maintenant, bel effort 

 

Tu fait référence à la projection d'hier soir ? Oui ils avaient passé Ich Will avant Pussy ce qui expliquerais ce faux raccord pour la projection cinéma mais sur le DVD ce n'est sûrement pas comme ça et heureusement :).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon, ça donne envie de voir Bercy tout ça. La même image et le même son que ce "In Amerika" mais avec le MIG Tour 2012 proprement capté et monté, ça va faire plaisir  ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans le documentaire pile après les images du 11 septembre 2001 on entends un riff inédit, je me trompe ?

Timeline: 1:28:52 -> 1:29:03.

On a des infos là dessus ou rien du tout ?

J'aimerais que les deux fameuses heures du documentaire qui ont dégagé au montage seront recyclés pour Bercy même si pour le coup ça n'a rien à voir avec l'Amérique :D.

Edited by Atomiiik

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai trouvé sympa a regarder, aussi bien le live que le documentaire, même si parfois c'était un peu long.

Ca m'a fait plaisir de revoir un live de Rammstein, d'autant plus que j'avais pas pu aller au LIFAD tour, les faux raccord ne m'ont pas trop choqué et c'est quand même sympa a regarder.

Maintenant j'ai un bon pré-sentiment pour le live de Bercy, ils peuvent faire quelque chose de cool ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu fait référence à la projection d'hier soir ? Oui ils avaient passé Ich Will avant Pussy ce qui expliquerais ce faux raccord pour la projection cinéma mais sur le DVD ce n'est sûrement pas comme ça et heureusement :).

 

Non non, sur Engel de la chaine officielle, Flake passe bien de torse nu à habillé d'un plan à l'autre !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Et bien les plans ou Flake est abillé sont de Montréal et ceux ou il est torse nu de New York.

Je me rend compte qu'il n'y a vraiment très peu de plans de New York.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais c'est une caméra, comme dit plus haut je trouve ça super dommage qu'elle n'ai pas été exploitée pour le caneau pneumatique d'Haifisch ou encore un petit plan de sin point de vue quand il bouscule Till sur ITDW ou même quand il danse sur WF, ça aurait pu être sympa d'avoir quelques plans là dessus. Dommage...

Sinon au final personne n'a d'infos sur le riff qui me semble inédit et qui apparaît dans le docu à: 1:28:52 -> 1:29:03. :P

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens d'ailleurs, à la fin du docu, on peut voir des images du groupe avant qu'ils rentrent sur scène (quand ils trinquent), mais avec leurs tenues du MIG Tour. On a sans doute sous le nez les premières images du future DVD de Berçy... :D

 

Sinon, assez déçu par le Live at Montréal (mais pas étonné d'un autre côté). Maintenant je vois de quoi vous parliez quand vous évoquiez l'inutilité de WF dans la setlist. :ph34r: Les plans GoPro sur Doom sont ignobles, c'est la fête au faux raccords, et on a droit a une bonne sélection des pires kasos de la fosse pour les plans du public. Ajoutez à ça des bruits de foules aussi scandaleux et réalistes que ceux du LaB et un montage stroboscopique, et vous avez 90% de la partie Live du DVD. Après je suis mauvaise langue mais il y a quand même deux trois idées pas mal comme la tombée de rideau de FiP que j'ai trouvé très réussie (on se contente de peu oui), et certaines chansons mieux montées/filmées que d'autres, genre Pussy. Sinon la performance du groupe est assez bonne, excepté pour Doom que je trouve de moins en moins précis dans sa frappe, et Flake qui ne fait quasiment plus rien (c'est horriblement flagrant en proshot).

 

Pour le docu, je l'ai trouvé assez fourni en images d'archive, ce qui n'était pas pour me déplaire. Y a même deux riffs inédits un peu avant 1h30. Par contre je trouve dommage qu'il y ai un tel déséquilibre entre la tournée Sehnsucht (plus de la moitié du docu) et la période Mutter, très peu développée. Et la moitié des intervenants n'ont rien à faire là (Jack Bauer, sans déconner :ph34r: ), le rythme du docu est assez voire très lent dans la première moitié, même si ça reste globalement plaisant à voir.

 

Le making of de LIFAD est une énorme déception, plus ou moins le même contenu que le making of de RR en terme d'interview, et presque rien en "making off" à proprement parler.

 

Si on considère ce DVD comme un apérétif avant le plat de résistance que sera (je l'espère) le DVD de Berçy, alors c'est satisfaisant.

Edited by le-skateur-du-68

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens d'ailleurs, à la fin du docu, on peut voir des images du groupe avant qu'ils rentrent sur scène (quand ils trinquent), mais avec leurs tenues du MIG Tour. On a sans doute sous le nez les premières images du future DVD de Berçy... :D

 

J'entrée n'est pas celle de Bercy, ils sont rentré par ailleurs, on a des images par des fans 

 

 

Le making of de LIFAD est une énorme déception, plus ou moins le même contenu que le making of de RR en terme d'interview, et presque rien en "making off" à proprement parler.

 

On a Richard qui fait des pompes ! Ca vaut sont pesant cacahuètes !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ah et aussi le concert est mixé avec des images des concerts de Mexico 6 et 7 décembre 2010. :) :) HAP

no fake :ph34r:

 

Justement, un truc qui m'intrigue - je crois reconnaître des personnes dans le public qui n'étaient pas à Montréal - encore moins à NYC (mais est-ce bien une surprise après tout ce qu'on sait du montage...) - mais pas même en Amérique Latine! :huh:

C'est possible que des images du public de la tournée euro 2009-10 soient aussi sur le live MSG? (Après tout, il y avait une caméra qui traînait pour filmer le public à Bercy en décembre 2009...)

 

 

Et chapeau pour FiP aussi, fallait réussir à faire chanter le MSG dans un français impeccable :lol:

 

C'est bon pour leur image: la conversion des Américains à la culture du Vieux Continent est TOTALE! :D

 

Par contre je trouve dommage qu'il y ai un tel déséquilibre entre la tournée Sehnsucht (plus de la moitié du docu) et la période Mutter, très peu développée. Et la moitié des intervenants n'ont rien à faire là (Jack Bauer, sans déconner :ph34r: )

 

Pour le déséquilibre entre les deux périodes, c'est exactement la même impression que j'ai eue après la projection, où pourtant des passages ont été retirés - peut-être un peu plus pour la tournée Mutter, et encore!

Au final, il reste un grand vide explicatif après l'allusion aux conflits entre Paul et Richard (restes des conflits du studio avec l'ego de Richard qui a tapé sur le système de Paul? ou conflit lié à leur rapport à la drogue? sachant qu'à la même période en interview, Paul prétendait, avec la pire poker face qui soit, qu'ils n'avaient jamais ô grand jamais touché à la drogue, tandis que Richard n'a jamais caché que ça avait été un énorme problème dans leurs relations de groupe dans les années 2000... Ou encore tout autre chose??) puis ça se termine vite fait sur le départ inopiné de Flake...

Je veux dire, le ton change radicalement à ce moment-là du docu, malgré les quelques anecdotes cocasses sur la vie dans le bus. Il est même fait allusion à un "tournant". Mais c'est pas juste le 11 septembre, quoi. Il y a d'autres facteurs plus importants encore, notamment au niveau relationnel dans le groupe, qui ont marqué un tournant. Oli est passé de celui qui avait le plus l'esprit de groupe (il idéalisait la proximité dans le bus, comme un point essentiel dans la cohésion du groupe) à celui qui s'isole complètement des autres.

 

Bref, par pudeur ou par hypocrisie, ils ont complètement zappé l'aspect "humain" ou émotionnel. Peut-être pour cela que ça donne un côté très hagiographique, comme dit Jack...

Concernant les intervenants, même problème - ils ont quasiment tous le même rôle: rendre crédible le propos du docu, qui est de faire croire que Rammstein est enfin devenu une légende. Choisir des gens de tous horizons, c'est volontaire: ça amplifie l'importance du groupe. On prend des rockstars imbéciles qui se contentent de couvrir Rammstein de louanges, on les met à côté d'artistes plus "cérébraux" qui proposent une explication un poil paradoxale pour intriguer un peu le spectateur (Moby est le seul à dire des trucs à peu près sensés et ne sert qu'à ça), et hop! le tour est joué.

Bon, c'est pas une critique négative en soi, car j'aime bien ce petit côté survendu; c'est un plaisir à décortiquer pour en tirer le vrai du faux. Le souci, c'est que ça nous empêche d'obtenir certaines info sur ce qui s'est passé sur le nouveau continent, qui auraient été beaucoup plus intéressantes sur la carrière du groupe.

Edited by LudicrousC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon au final personne n'a d'infos sur le riff qui me semble inédit et qui apparaît dans le docu à: 1:28:52 -> 1:29:03. :P

Ouais on dirait bien un nouveau riff qui doit dater de l'époque Mutter puisqu’on est en plein dans la période à ce moment du docu. L’extrait ressemble un peu à 5/4 et une des parties est jouée à la manière des couplets de MHB. Par contre elle n’est pas créditée sur le générique de fin c’est dommage.

 

On a Richard qui fait des pompes ! Ca vaut sont pesant cacahuètes !

Ah oui exact. Sur le coup quand je le vois commencer à expliquer qu’il se cale sur le rythme de son battement de cœur en utilisant un appareil sur sa poitrine je me suis dit « heu ?... J’espère qu’il déconne là ? ». Puis il se jette à terre et enchaine tout fier une série de pompe « ah non il est très sérieux ! » :lol: Encore un de ses moments qui vont rester culte. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les obsessions de Richard ont toujours été un peu étranges, de toute façon. ^_^

 

J'aime quand même le moment où Till se met au piano. Mais c'est tout ce que je trouve d'intéressant au making of... On dirait que Paul voulait faire un truc plus esthétique qu'informatif...sauf qu'en cours de route, il ajoute des interviews où les membres rechignent un peu à se confier, ce qui casse le côté contemplatif. En fait, c'est le making of de RR en moins amusant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, pour ceux qui ont remarqué, ce qui est crédité comme un extrait live de NY '98 dans le docu est en fait un extrait du live de Der Arena 96.

 

Sinon, ça me fait marrer que dans le docu ils présentent le concert du MSG comme l'évènement du siècle, alors que l'ambiance était merdique à souhait... :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au fait, fausse alerte concernant les images du public: l'autre personne que j'ai reconnue est bien allée à Montréal et les autres, c'était juste une ressemblance très frappante. ^^ L'honneur est sauf pour le montage...ou pas. :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Que dit Till sur FiP vers 5:23 / 5:25 ? C'est incompréhensible même en isolant certains canaux du 5.1, si quelqu'un a une réponse :D...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après avoir visionné le docu', je trouve que les propos de Rammstein ainsi que l'orientation de certains passages sont assez couillus.

Il y a quand même une grosse partie qui dresse un portrait peu reluisant des USA (fermeture d'esprit, état d'esprit post- 9/11, "vous pensez que vous êtes les meilleurs, mais en fait...", etc...)

Connaissant la "fierté" américaine, il y a moyen que ça hérisse le poil de pas mal d'entre eux... Pour un DVD qui "célèbre" le retour de R+ aux USA, je trouve ca plutôt cool.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...