Jump to content
Pierrick

Paroles du 7ème album

Recommended Posts

Sexe

 

Je te regarde et je ne me sens pas bien (« Je te regarde, et j’en ai la nausée » serait tout à fait possible)

Partout la chair plantureuse (« Toutes ces formes rebondies/généreuses » [j’éviterais de traduire Fleisch par « chair », il faut quelque chose de sexuel)

Je te regarde au fond de ton sexe (?) (Je scrute les profondeurs de ton sexe)

Et les genoux se ramollissent (Et mes genoux flanchent) (il ne faut pas hésiter à traduire des déterminants par des personnels ou des démonstratifs en allemand)

Des milliers d’aiguilles, le désir

Cherche à saisir l’odeur avec les mains

 

Je sais que le cerveau se liquéfie dans les veines (« Beisst » : [toujours le désir] mord/brûle mon cerveau, s’infiltre dans mes veines) je privilégierais « brûle » comme dans « meine Auge beissen/mes yeux me brûlent)

Et les sirènes le chantent (?) * (Et les sirènes chantent/se mettent à chanter) Double sens en allemand comme en français, sirène de police/femme poisson [la sirène qui chante et l’envoûte, et la sirène qui retentit dans son cerveau “jveux ken”)

Un poing dans mon ventre

Viens par ici, tu en as aussi envie pourtant (Viens-là, toi aussi, t’en as envie) tournure rependue en Allemagne, qui se rend bien avec la contraction de “tu en” “t’en”

 

Sexe ! Viens à moi

Le mien est le tien, et le voilà en toi (Ce qui est à moi et à toi, et le voilà en toi) génial le “et le voilà en toi” !!!

Sexe ! Viens avec moi

Car c’est mieux de répugner que subir un nouveau non (MàJ des paroles “liederliche” et non “wiederlich”: La débauche est toujours mieux que rien/Mieux vaut être dépravé que de se faire remballer) je préfère ma première proposition

Nous n’avons qu’une vie / ne vivons qu’une fois (On n’a qu’une vie) Je remplacerais tous les “nous” par “on” :)

Nous aimons la vie (On aime la vie)

 

Je te regarde et je ne me sens pas bien (idem: “Je te regarde, et j’en ai la nausée” serait tout à fait possible)

Des peaux se détachent de la peau (Interprétation: “D’autres corps tombent sur ton corps” sous-entendu “partouze”. Mais ça reste une interprétation, peut aussi faire réf aux formes généreuses, aux seins qui tombent et touchent d’autres parties)

Je te regarde au plus profond du sexe (Je regarde au plus profond de ton sexe, pas besoin du “te”)

Le corps et les seins bien bâtis (Un corps et des seins si beaux/aux formes si belles/plaisantes)

 

C’est un tremblement, c’est une vibration (Ça fait trembler, ça fait vibrer)

Et les sirènes chantent

Un désir sous la taille (dans le ventre ?) (Ça fait brûler de désir/Le désir prend aux tripes) quelque chose dans cette veine

Viens par ici, car tu en as aussi envie pourtant (Viens-là, toi aussi, t’en as envie)

 

Refrain

 

Nous aimons l’amour (On aime l’amour)

 

Nous vivons

Le sexe !

Nous ne vivons qu’une fois / n’avons qu’une vie

Nous aimons la vie

Nous aimons l’amour

Nous vivons… du sexe (?) / en baisant (?) (Et si nous sommes là/en vie, c’est grâce au
Sexe, sexe, sexe

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je mets tout tes com' en gras, je réponds en italique

 

Weit Weg
 

Personne ne pourrait/saurait décrire cette image/ce tableau (qui fait écho au Bild plus bas)
Contre la vitre, ==> vitre ou carreau de sa fenêtre? (le contexte me semble nécessaire à bien préciser pour savoir qu’on parle d’un voyeur), effectivement, je choisirais « contre la vitre de sa fenêtre »
Il a collé son visage
Et il espère qu’elle laissera la lumière allumée (la phrase serait plus jolie sans « allumée », mais sinon il y a une ambiguïté, on peut penser que c’est la fenêtre qui laisse entrée la lumière)


Jamais il ne l’a vue sans robe/nue/dévêtue (je privilégierais les 2 derniers)
La maîtresse/reine de ses fantasmes => le problème de savoir si on choisit l’aspect lyrique (reine/dame de ses fantasmes/pensées) ou si on opte pour Herrin syn. de Domina (donc sous-entendu SM), au premier coup d’œil, effectivement, néanmoins, le SM n’est pas vraiment évoqué, on peut certes le voir dans les fantasmes/couleurs, mais comme on pourrait tout mettre, j’opterais donc pour reine
Il repose ses jumelles/Il ôte les jumelles de son visage
Et, tremblant, entonne une mélodie (sous entendu, il commence à se toucher)

Bientôt, la pièce laisse entrer la lumière de la lune => clarté? / clair de lune? Allez ! Disons : « Bientôt le clair de lune inonde la pièce »
Elle (la femme) fait tomber tout ce qui la couvre/Elle se dénude/dévêtit (l’image peut aussi être elle qui dort, la couverture tomber et elle apparaît nue)
Cette vision lui plaît,
(Elle [la vision]) Tend son fantasme en arc de cercle (on a compris la référence…)

=> Ah ça m’intrigue car je ne comprends pas la même chose du tout, j’avais traduit dans mon précédent post:

 

Regarder est pour lui très pesant Oui, wiegen c’est bien peser, avec des kilos, mais jmd/etw gewogen sein c’est un synonyme de billigen, comme l’atteste le Duden, donc il approuve, ça lui plaît

(Il) Bande l’arc de son imagination (étire son imagination sur l’arc) et donc cette vision va tendre (Muskelspannung c’est la tension musculaire par ex.) son fantasme jusqu’à ce qu’il forme une courbe/un arc (de cercle). La phrase peut aussi être indépendante effectivement avec qq chose du genre « Il la [la vision] mêle à son fantasme et se raidit »


Le souffle court, le cœur battant (la chamade/sauvagement)
Il ajoute/met ses (propres) couleurs au tableau => comment réussir à transmettre l’idée que c’est son portrait à elle? C’est pas réellement un portrait. En gros ça fait suite au vers d’avant ou il mêle la vision à son fantasme, là il fait aussi l’inverse, il met ses fantasmes (ses couleurs) à cette vision d’elle (le tableau).
Il se tient là, sur le rebord de la fenêtre
Un soleil à la main (j’imagine que c’est une image)

 

[Edit : inclut ces changements]


Tout près
Si loin de toi/Tellement loin d'elle (édité grâce au booklet)
Si près/Tellement près
Très très loin de toi
Tout près
Si loin de toi => 
Nous sommes loin l’un de l’autre, effectivement j’avais mal lu. Je privilégierais « Si loin l’un de l’autre » le « nous » fait toujours pompeux en français


Si près
Très très loin de toi > moi, encore une étourderie, heureusement que tu l’as vu, effectivement, « moi »

Minuit sonne de nouveau
(Pour nous), je vole la lumière du soleil
Car les ténèbres règnent toujours/immuablement (Car, immuablement, les ténèbres règnent)
Lorsque la lune embrasse les étoiles

 

Un peu délicat à comprendre ce vers, autant il me semble que quand il dit « un soleil à la main » il parle de sa teub, autant, j’arrive pas à voir si la métaphore continue quand il dit qu’il vole la lumière du soleil. Il le fait en cachette ? ou alors ce n'est plus la même image et il veut simplement dire qu'il souhaite que ce moment ne soit jamais interrompu (par le soleil qui se lève) ? J’imagine donc que la lune, c’est son sexe à elle.

 

Tout près
Si près

Tout près

Si loin de toi

Si près

Nous sommes loin l’un de l’autre

Edited by Super Alpaka

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’arbore/Je porte un message (sur moi)
Les mots brûlent sur le papier
Le papier, c’est ma peau
Les mots, (ce sont) des images, colorées et criardes

Montre-moi le tien et je te montrerai le mien

=> il y a une série d’échanges entre deins/meins et mir/dir, donc j’ai opté pour: Effectivement, ça m’avait échapper, néanmoins c’est la même chose qui est répété, sauf la 3e fois ou ça dit « Montre-me le tiens, je mate le tiens » pour faire vraiment voyeur, trouver une excuse pour mater.

Montre-moi le tien, je me montre le mien

Montre-moi le tien, je te montre le mien

Montre-moi le tien, je me montre le tien

Montre-moi le tien, je te montre le mien



Lorsque le sang embrasse l’encre
Lorsque la douleur enlace la chair
Je montre à ma peau
Des images qui me sont si familières
Un flot bleu sort/jaillit de l’aiguille
Le sang bouillonne dans mes pores
/dans mes pores, le sang bouillonne/est en ébullition
=> J’aime beaucoup la manière dont tu traduis ce passage, j’avais mis:

De l’aiguille s’écoule un flot bleu

Dans les pores le sang bouillit


Il faut aimer souffrir pour être beau => il n’y a pas une inversion dans l’expression entre will et muss? OMG, je suis totalement passé à côté ! « Il faut aimer souffrir si l’on veut être beau », mais je préfère ce que tu as mis, ça fait plus fluide.
Et même la mort ne saura nous séparer
Toutes ces images sur mon corps
Sont (comme) mes enfants, si familières => je garderais le singulier pluriel pour coller au texte et pour la rime avec séparer Ce sont tout de même les images qui sont familière, je ne sais pas si ce serait très correct de mettre au singulier.

Montre-moi le tien et je te montrerai le mien

Refrain


Je me fais tatouer/graver ton nom
Et tu seras pour toujours auprès de moi/Et je t’aurais pour toujours dans la peau (si on veut faire un ajout qui sert le texte)
(Mais lorsque nos chemins se sépareront/)Si nos chemins se séparent (à cause de toi) Tu crois qu’il y a une raison pour qu’il ait préféré dire: « wenn du uns entzweist » (si tu nous sépares)? ou c’est ainsi qu’on dit en allemand? Entzweien c’est « scinder en deux », « si tu nous sépares » ce serait pas vraiment français, à l’inverse de l’allemand qui choisit une tournure certes peu commune, mais qui pourrait se dire. On pourrait même carrément opter pour « Mais si tu me quittes/laisses »/"si tu mets fin à notre relation » (si on veut la rime)
Je chercherai quelqu’un qui porte le même prénom (plus de doute sur la terminaison)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quelques modifications. Les paroles sur le site sont maintenant 100% conforme au livret (qui comporte d'ailleurs une faute de frappe) : 

https://www.rammsteinworld.com/paroles/traductions/rammstein

 

Zeig dich :
Als Versehen sich => Aus Versehen sich

 

Radio :
Schwebe so durch helle Räume => Schwebe so durch alle Räume (oui je sais j'avais dis le contraire quand la chanson est sortie)

 

Auslander :
Und wenn die Sonne unter geht => Und wenn die Sonne untergeht

 

Sex :
Ich schaue dir tief in das Geschlecht => Ich schau dir tief in das Geschlecht

 

Diamant :
Doch was nicht lieben kann => Doch was sich lieben kann

 

Weit weig :
Er nimmt die Gläser von Gesicht => Er nimmt die Gläser vom Gesicht
So weit weg von dir => So weit weg von ihr (le premier)
So weit weg von ihr => So weit weg von dir (à la fin)

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Étranger (je vais être triste si on oublie l’accent)

 

Je voyage beaucoup, j’adore voyager
Tantôt pays voisin tantôt pays lointain (litt. Loin et proche et proche et loin)

=> Cette chanson, c’est chaud - j’ai l’impression que les erreurs de langue sont volontaires, donc faudrait les retranscrire, mais comment sans passer pour des guignols qui ont tapé GoogleTrad? Quelles erreurs de langage ? J’en vois qu’à la fin

De part et d’autre, et de partout d’autres (?) La tournure est correcte, mais l’allemand supportant beaucoup mieux les répétitions que le français, j’ai choisi de pas la conserver, et en plus ça rime involontairement au sein du vers :)


Je suis partout chez moi
Ma langue est internationale => Ma langue : l’international Je voulais éviter la ref au chant des communistes. On peut se permettre d’élipser le verbe en allemand, comme en russe, je pense d’ailleurs que c’est un clin d’œil, qui rend beaucoup moins bien à mon sens en français, d’où mon choix de rajouter le verbe.
J’aime contenter tout le monde
Oui, mon vocabulaire est (plutôt) pas mal => je compte le « ja » suivi de négation parmi les fautes de langue volontaires Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire. « Nicht schlecht » c’est une simple litote, comme tu peux dire « oui, c’est pas mal » en français :)
Une lame aiguisée dans une joute verbale
Avec l’autre sexe => le sexe opposé? (c’est sûrement du pareil au même) Exacte, au choix ^^

Je ne suis pas un homme qui passe/reste la nuit => je compte la tournure chelou dans les fautes de langue volontaires (l’homme d’une nuit?) "Je ne suis pas l’homme d’une nuit » c’est super, voire « Je ne suis pas du genre à passer la nuit »
Je reste une à deux heures tout au plus
Aux premiers rayons de soleil (litt. Avant que le soleil rit, expression allemande)
J’ai déjà disparu depuis longtemps => Je me suis éclipsé depuis déjà longtemps (juste pour le jeu de mot avec éclipse ^_^ ) OH OUI ! Magnifique !
Et je continue mon baratin => ah intéressant! (je croyais qu’il patrouillait la zone à la recherche de donzelles, d’où « Je repars faire mes rondes » dans ma trad) Au final c’est bien toi qui as raison, j’ai cru que ça pouvait être un « tour » au sens de « trick » en anglais. « Et je continue ma tournée » (du coup ça me rappelle Rein, Raus)


Je suis étranger
It : Salut toi (litt la fille), en : viens voir ce que je vaux/donne moi une chance
Je suis étranger
Mon amour, ru : je t’aime (pas d’apostrophe en russe, « tebya » conventionnellement) => oui, ou alors « lioubliou tiebia » si on francise Bon ben c’est en cyrillique je suis tout à fait satisfait (p-ê un
я minuscule après la virgule ?)
Un étranger
Allez bébé, c’est (c’est c’est) la vie

Autres pays, autres langues (Andere Länder, Andere Sitte, expression allemande signifiant autre pays, autres mœurs) => aaaaaaah! donc une autre erreur volontaire! :D Plus un jeu de mots qu’une erreur.
J’ai donc compris il y a longtemps
Au fil des malentendus
Qu’il fallait apprendre des langues
Et lorsque le soleil se couche
Et que l’on se retrouve face à une étrangère
C’est un (véritable) avantage
De savoir se faire comprendre

 

Viens voir moi, je te vais faire du bien (allemand avec des fautes)


Toujours un peu de mal avec les trois même vers, je pense être trop loin du compte, je demanderai à mes contacts allemand quand je mettrai la main sur eux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zeig dich/Montre-toi

 

Exmustamus (? Tout ce que je peux dire, c’est que ça n’existe pas, et si ça existait, ce serait la 1ère pers. du pluriel, voilà)
Cruchifixion ( => Crucifixion)
Murisuri ( => Morituri te salutant ?)
Extraspection ( => Introspection ?)

 

Exmustamus
Cruchifixus
Lumine (=> Eclairer, illuminer)
Extraspection Je fais pour l’instant l’impasse sur le latin pour me concentrer sur l’allemand, je demanderais à une amie très calée sous peu.

 

 

Désirer, maudire J’opterais plutôt pout « Maudire le désir » Das Verlangen (en allemand, tous les verbes peuvent être nominalisés et sont au neutre [seule la majuscule l’indique, pas pratique du coup le début de vers, mais ils jouent avec ça)

Condamner la tentation Du coup « Condamnation, tentation »

Promettre la damnation

Commettre ce crime « Si vous commettez des crimes »

Proclamer la promesse ou « Formuler la promesse »

Rémission de tous les péchés « D’un pardon pour tous les péchés »

Propager et multiplier « Diffuser et se reproduire » je comprends ça comme diffuser l’idée du Christ, et se reproduire

Au nom du Seigneur

 

Montre-toi

 

Dissimuler, renoncer « Renoncer à se cacher »

Brûler et anéantir

Prévention interdite « Contraception interdite »

La disperser en commandements « Ils déversent/sèment des commandements » ou encore « Si vous désobéissez aux commandements »

Proclamer la persécution « Promettre des répercussions »

Rémission des péchés « Pardonner le péché »

Propager, se multiplier « Diffuser et se reproduire »

Au nom du Seigneur

 

Montre-toi

 

Montre-toi

Ne te cache pas

Montre-toi

Nous propageons la lumière « Nous perdons (la voie de) la lumière »

Montre-toi

Aucun ange en détresse « Dans la détresse, aucun ange »

Aucun Dieu ne se manifeste « Aucun dieu ne se manifeste » (le « Und » du dernier refrain conforte mon interprétation)

Le ciel se teint en rouge alternativement : « se pare de rouge »

 

Persécuter l’échec

Récompenser la séduction « Récompenser le détournement (de mineur) »

Le plaisir réprouvé « Le plaisir (est/-) proscrit »

Menteur et gâté "(Il est [le plaisir]) trompeur et difficile/capricieux ». Ça reste une interprétation néanmoins

Par mégarde « Par erreur/Sans le faire exprès »

Violer des enfants « Abuser des enfants »

Propager et multiplier « Diffuser et se reproduire »

Au nom du Seigneur

 

Montre-toi

 

Montre-toi

Ne te cache pas

Montre-toi

Nous propageons la lumière « Nous perdons (la voie de) la lumière »

Montre-toi

Aucun ange en détresse « Dans la détresse, aucun ange »

Aucun Dieu ne se manifeste « Aucun dieu ne se manifeste »

Le ciel se teint en rouge alternativement : « se pare de rouge »

Share this post


Link to post
Share on other sites

PAROLES

 

Il y a 7 heures, Pierrick a dit :

Ausländer:

Du kommen mit mich, ich dir machen gutt

 

Et pas "gut"?

 

Il y a 7 heures, Pierrick a dit :

Tattoo :
Ich zeige meine Haut => Ich zeige meine 
Bilder die mir so vertraut => Die mir so vertraut

 

 

J'entends vraiment ceci:

Ich zeige meine Haut

/ Bilder, (die) mir so vertraut

("Die" peut être sous-entendu, ça change rien au sens, il sert juste à connecter. "Bilder", ça change tout s'il n'y est pas. Par contre, sans "Haut", il n'y a plus de rime et le sens est bizarre)

Au fait, pas de "Zeig mir deins, ich zeig’ mir meins

" dans le livret? (la voix de Till est tellement distordue qu'on en perd son latin...) ^^

 

il y a une heure, Pierrick a dit :

Zeig dich :

Als Versehen sich => Aus Versehen sich => j'avoue c'est ce que j'avais finalement pris en compte pour la trad' (par mégarde/inadvertance, c'est avec "aus"), pensant à une coquille probable

 

Radio :
Schwebe so durch helle Räume => Schwebe so durch alle Räume (oui je sais j'avais dis le contraire quand la chanson est sortie) => Pas grave. ^_^

 

TRADUCTION

HALLOMANN

 

Il y a 15 heures, Pierrick a dit :

@LudicrousC Pour Puppe et Hallomann, ce sont pour l'instant mes traductions sur le site, je n'ai pas du tout regardé vos propositions encore. Je vais bien sûr en tenir compte.

 

Ah justement, je me demandais. ^^ Après, il y a des trucs à fignoler encore:

 

Il y a 16 heures, Spooky Kid a dit :

Enfin bref dans tous les cas ça me fait bizarre, perso' je me permettrai de remplacer l '"accueillomme" par l' "homme accueillant" ou l' "homme avenant" quand j'imprimerai les traductions pour les mettre dans mon porte-vues traductions de Rammstein.:ph34r:

 

Finalement, je pense que j'opterais pour "Monsieur Bonjour" - c'est ce qui choque le moins, et c'est ce qui colle le mieux à la source.

 

 

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

La problématique de base reste à savoir ce que l’on cherche : est-ce qu’on veut coller au texte coûte que coûte, comprendre chaque mot, quitte à avoir un rendu un peu bizarre, ou est-ce que l’on veut rendre justice à la beauté des vers et du coup trouver quelque chose qui sonne bien en français. (Quelque chose au milieu j’imagine).

 

Je pense que ça dépend de chacun. Je crois que la plupart des fans sont sourcistes. Etant une cibliste, j'ai tendance à tester des formules pour garder celle qui colle au ton du texte, quitte à modifier légèrement le sens. Et quand je vois l'occasion de faire une rime, je saute dessus. ^_^ (Je ferais tout pour une belle rime!)

Du coup, bah, on essaie de combiner les approches sourciste et cibliste! :lol:

 

Je reviens sur quelques remarques (celles que j'ignore seront celles pour lesquelles je suis a priori d'accord):

 

DIAMANT:

 

Au début, j'ai remis "tellement magnifique" car besoin de l'adjectif seul à la fin (Wunderschön wie ein Diamant). Mais je suis d'accord sur le fait que jouer sur la répétition du début est aussi intéressant que sur l'écho début/fin.

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Je ne veux que toi, ne regarder que toi continuellement (un peu littéral, j’aurais plutôt opté pour « Je ne veux plus avoir d’yeux que pour toi »)

 

Joliiiiiiiiiii!

J'essayais de retranscrire le fait qu'il dise d'abord "je te veux" avant "je veux te regarder" mais ta trad' permet une rime, donc tu gagnes! :D

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Je ne peux pas te lâcher du regard (yes super, c’est le « can't take my eyes off of you »)

 

C'est l'anglais qui me sauve de pas mal de problèmes de trad'! :D

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Comme un joyau, si limpide et pur (« Tel un joyau, si claire et si pure » au choix)

 

J'aime beaucoup "tel" aussi - le seul petit souci que j'ai ici, c'est le fait que diamant est au masculin, et la personne probablement au féminin (même si, ce que j'aime dans le texte de Till, c'est que justement, ça pourrait être autant un homme qu'une femme en fait, non?).

Du coup,  "belle tel", ça jure un peu car on est obligé de l'accorder avec diamant et joyau - c'est comme mettre le féminin après la comparaison avec un nom masculin. Mais c'est pinailler un peu, je te l'accorde. ^_^

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Ta lueur chic représentait toute mon existence (« Ton éclat somptueux/ta lueur somptueuse, c’était (toute) ma vie/ma raison d'être ») [« chic » me semble trop faible, « fein » c’est vraiment « raffiné » en fait]

 

Je suis convaincue. J'aime beaucoup "Ton éclat somptueux était ma raison d'être" - on peut évacuer "toute" car "raison d'être" est presque hyperbolique!

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Pourtant ce que je peux aimer, je dois le haïr (Uuf, je sais pas trop quoi faire avec le texte du booklet, « Ce qui est capable d’amour/Ce que l’on peut aimer, doit susciter la haine » peut-être

 

Même problème...  😕 Cela m'avait tellement arranger en changeant "nicht" pour "ich" que là... C'est "was" qui devient sujet. Et en plus, la formulation est ambiguë. Je pense qu'avec le verbe "susciter", tu as une bonne piste, genre:

"Ce qui suscite l'amour provoque la haine" par exemple?

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Quelle puissance ! Quelle brillance ! (« Quel éclat ! Quelle lueur ! je suis pas fan fan de “brillance”, si de chatoiement ou rutilance d’ailleurs, je trouve lueur plus doux à l’oreille)

 

L'attrait de la rime interne! ^_^ "Puissance" est parfait à cause du fait que le diamant est la pierre la plus solide, dure. Avec "brillance" ("rutilance" me convient peu car ça rappelle la couleur rouge), l'occasion de faire une rime se présente sur un plateau d'argent, et peut-être compense un peu la simplicité des termes.

Mais évidémment, on est sur de pures préférences personnelles ici.

 

Il y a 5 heures, Super Alpaka a dit :

Pourtant une pierre seulement (“Mais rien d’autre qu’une pierre”, “Mais rien qu’un caillou” (allez hop, petite référence à Zazie hein, puisqu’on aime tous)

 

:D  Pareil que précédemment: quand je peux rimer, je rime. Mais je n'oblige personne à suivre le mouvement, évidemment.

 

 

AUSLÄNDER

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

Étranger (je vais être triste si on oublie l’accent)

 

Mon nom de famille et deux de mes prénoms ayant un accent, j'ai laissé tomber la lutte: mes pièces d'identité présentent toutes les combinaisons possibles ou presque! :D

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

Tantôt pays voisin tantôt pays lointain (litt. Loin et proche et proche et loin)

 

Rhyme! Ludi's seal of approval! :D 

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

Quelles erreurs de langage ? J’en vois qu’à la fin

 

La partie après "And're Länder, and're Zungen" - j'ai le sentiment de lire un patchwork d'expressions toutes faites qui ont du mal à aller ensemble. Comme lorsque un débutant parle dans une nouvelle langue, en fait...

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

Ma langue est internationale => Ma langue : l’international Je voulais éviter la ref au chant des communistes. On peut se permettre d’élipser le verbe en allemand, comme en russe, je pense d’ailleurs que c’est un clin d’œil, qui rend beaucoup moins bien à mon sens en français, d’où mon choix de rajouter le verbe.

 

Ah, je le voyais pas comme ça. J'ai l'impression que la persona, à force de remplir des formulaires, en vient à parler pareil, sans verbe. Un peu comme si on disait à l'oral: "Ma langue? Le français." J'avais pas vu que l'article pouvait faire penser à l'hymne.

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

Oui, mon vocabulaire est (plutôt) pas mal => je compte le « ja » suivi de négation parmi les fautes de langue volontaires Je ne comprends pas bien ce que tu veux dire. « Nicht schlecht » c’est une simple litote, comme tu peux dire « oui, c’est pas mal » en français :)

 

Okay. J'avais opté pour une tournure avec mauvais, c'est pour ça.

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

Et je continue mon baratin => ah intéressant! (je croyais qu’il patrouillait la zone à la recherche de donzelles, d’où « Je repars faire mes rondes » dans ma trad) Au final c’est bien toi qui as raison, j’ai cru que ça pouvait être un « tour » au sens de « trick » en anglais. « Et je continue ma tournée » (du coup ça me rappelle Rein, Raus)

 

^_^ "Je repars faire mes rondes" vs "Je continue ma tournée" => ça donnerait tellement l'impression que Till parle de lui-même là! (Même si "tournée live" c'est "Tour" ou "Tournee" et pas "Runden")

Le truc, c'est que "rondes" fait un peu trop policier ou soldat pour moi - c'est comme: "Je continue de patrouiller la zone." Je suis pas sûre qu'en allemand, il y ait cette idée qui prévaut...

 

il y a une heure, Super Alpaka a dit :

It : Salut toi (litt la fille),

 

Tiens, j'y pense - dire: "Salut / Coucou Mademoiselle!" ça pourrait le faire pour traduire de l'italien?

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 16 minutes, LudicrousC a dit :

Et pas "gut"?  

 

"Gutt" oui. Sûrement pour rajouter une faute écrite aux fautes orales. Les paroles écrites rajoutent souvent des détails inaudibles (le plus connu est le Mann gaygen Mann).

 

il y a 16 minutes, LudicrousC a dit :

J'entends vraiment ceci:

Ich zeige meine Haut

/ Bilder, (die) mir so vertraut

("Die" peut être sous-entendu, ça change rien au sens, il sert juste à connecter. "Bilder", ça change tout s'il n'y est pas. Par contre, sans "Haut", il n'y a plus de rime et le sens est bizarre)

 

A l'oreille j'étais d'accord avec cette version, d'autant que les deux ont du sens. Mais le livret est formel, il faut s'y fier.

 

il y a 16 minutes, LudicrousC a dit :

Au fait, pas de "Zeig mir deins, ich zeig’ mir meins

" dans le livret? (la voix de Till est tellement distordue qu'on en perd son latin...) ^^

 

Nope, et je ne l'entends pas.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour ZEIG DICH, je fais un post à part car j'ai vu une germanophone vite fait cette après-midi et j'ai entièrement revu la trad' en fonction de ce qu'elle m'a dit.

 

Je réponds d'abord:

 

 

Il y a 2 heures, Super Alpaka a dit :

Je fais pour l’instant l’impasse sur le latin pour me concentrer sur l’allemand, je demanderais à une amie très calée sous peu.

 

Je pense que c'est parodique. J'ai demandé à un prof de latin, tous ces mots n'ont aucun sens pour lui et il voit pas quoi en tirer. Je vais lui redemander avec une trad' correcte en français du reste pour voir s'il en tire quelque chose avec le contexte, mais je pense qu'il a raison. On dirait du pseudo-latin pour faire ambiance religieuse.

 

Citation

 Désirer, maudire J’opterais plutôt pout « Maudire le désir » Das Verlangen (en allemand, tous les verbes peuvent être nominalisés et sont au neutre [seule la majuscule l’indique, pas pratique du coup le début de vers, mais ils jouent avec ça)

 

Du coup, j'ai entièrement modifié la structure pour la deuxième version. Je vais nominaliser certains verbes quand ça colle avec l'interprétation, tout en gardant ceux dont j'ai besoin. Mais peut-être qu'on peut justement explorer la piste inverse à la mienne (j'ai tenu compte de ce que tu m'as dit en MP et essayé de "verbaliser" l'ensemble). Peut-être faut-il tenter de tout nominaliser en priviliégiant tous les mots en "-tion" pour garder la répétition d'origine?

 

Citation

Propager et multiplier « Diffuser et se reproduire » je comprends ça comme diffuser l’idée du Christ, et se reproduire

 

J'ai gardé "multiplier" car je voyais plutôt la référence à l'Ancien Testament: "Soyez féconds, multipliez-vous, remplissez la Terre!" (Genese 1.28) A vérifier dans la Bible de Luther si on utilise "verbreiten" ou "vermehren". J'ai bien trouvé: Mose 1.28 "Seid fruchtbar und mehrt euch und füllet die Erde" - et aussi: "vermehrt euch und bevölkert die Erde" -  mais pas sûre de la fiabilité des sources...

 

 

Citation

Prévention interdite « Contraception interdite »

 

Tu as raison, le mot "prévention" est trop large pour qu'on comprenne aussi "contraception".

 

Citation

Proclamer la persécution « Promettre des répercussions »

Rémission des péchés « Pardonner le péché »

 

Yep, c'est aussi ce que je comprends, mais j'ai opté pour les termes religieux correspondants.

 

Citation

Nous propageons la lumière « Nous perdons (la voie de) la lumière "

 

Je préfère aussi avec "voie".

 

Citation

Aucun ange en détresse « Dans la détresse, aucun ange »

 

Trop ambigu en français? J'aime bien le fait que ça peut exprimer l'état de l'ange autant que l'état des victimes dans le texte.

 

Citation

Aucun Dieu ne se manifeste « Aucun dieu ne se manifeste » (le « Und » du dernier refrain conforte mon interprétation)

 

Par rapport à la majuscule?

 

Citation

Le ciel se teint en rouge alternativement : « se pare de rouge »

 

Rougir est-il possible? Comme rougir de honte?

 

Citation

Récompenser la séduction « Récompenser le détournement (de mineur) »

 

Finalement, "récompenser" semble trop positif pour mon amie. (D'autant plus que tu as raison pour "détournement" - je l'avais vu mais je sais pas pourquoi je ne l'ai pas mis.) Peut-être "se repentir"?

 

Citation

Menteur et gâté "(Il est [le plaisir]) trompeur et difficile/capricieux ». Ça reste une interprétation néanmoins

 

Intéressant. Je croyais que ça désignait les curés eux-mêmes ici.

 

Citation

Violer des enfants « Abuser des enfants »

 

Pourquoi pas "violer"? Pour moi, "abuser" est presque un euphémisme, ça inclut autant agression et viol, mais aussi le fait de simplement tromper. Alors que là, "sich an ... vergehen" désigne le crime, donc forcément "violer" au regard de la loi. "Abuser" n'est pas forcément criminel, ça peut être juste le délit.

 

 

Du coup, je propose ma nouvelle version. Pour exliquer vite fait la démarche, j'ai conjugué les verbes  à cause des deux lignes avec "sie" qui passent crème en allemand dans ce flot de verbes à la forme "-en" - sauf qu'en français, on conjugue pas avec l'infinitif. Et comme il y a opposition entre "sie" et "wir" (soit ils/eux et nous - "eux" étant les curés pédophiles, et "nous" les accusateurs qui leur demande de "se montrer"), j'ai mis les verbes à la forme "-ent", tout simplement!

 

 

 

MONTRE-TOI

Maudissent le désir

Condamnent la tentation

Promettent la damnation

Ils commettent des crimes

Prononcent la promesse

La rémission de tous les péchés

Propagent et multiplient

Au nom du Seigneur

 

Montre-toi

 

Renoncent à se dissimuler

Brûlent et anéantissent

La contraception interdite

Ils sèment des commandements

Proclament la persécution

La rémission des péchés

Propagent, se multiplient

Au nom du Seigneur

 

Montre-toi

 

Montre-toi

Ne te cache pas

Montre-toi

Nous perdons la voie de la lumière

Montre-toi

Aucun ange en détresse

Aucun Dieu ne se manifeste

Les cieux rougissent*

 

Persécutent l’échec

Se repentent du détournement**

Du plaisir réprouvé

Menteurs et gâtés

Par mégarde

Violent des enfants

Propagent et multiplient

Au nom du Seigneur

 

Montre-toi

 

Montre-toi

Ne te cache pas

Montre-toi

Nous perdons la voie la lumière

Montre-toi

Aucun ange en détresse

Et aucun Dieu ne se manifeste

Les cieux rougissent*

 

NB :

*Litt. « le ciel se teint/colore en rouge » Je vois ici une allusion à la honte car « aucun Dieu ne se montre. » Si ça ne tient qu’à moi, j’irais même jusqu’à traduire : « Les cieux rougissent de honte »

**Verführung eines Minderjährigen = détournement de mineur

 

Je trouve qu'ainsi, le texte devient plus lisible qu'avec des infinitifs partout. Le seul petit "hic" c'est avec "Violent des enfants" (où on peut lire adjectif et verbe - mais on peut éviter la confusion en rajoutant "Ils" devant)

 

 

 

Edited by LudicrousC

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Pierrick a dit :

"Gutt" oui. Sûrement pour rajouter une faute écrite aux fautes orales. Les paroles écrites rajoutent souvent des détails inaudibles (le plus connu est le Mann gaygen Mann).

 

C'est vrai, je l'avais oublié celle-là! ^_^

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai mis en ligne une version finalisée de la trad de Zeig dich en choisissant ce qui me semblait le plus pertinent. Bien sûr n'hésitez pas à continuer à débattre dessus si besoin.

Pour le latin, je l'ai laissé tel quel, je ne vois pas l'interêt de le traduire. Extraspection existe d'ailleurs en français.

"Le ciel se pare de rouge" => je trouve ça super, ça fait penser à un cardinal :)

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, Pierrick a dit :

"Le ciel se pare de rouge" => je trouve ça super, ça fait penser à un cardinal :)

Les Ghost addict vont aimer :ph34r:

  • Like 1
  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Pierrick a dit :

J'ai mis en ligne une version finalisée de la trad de Zeig dich en choisissant ce qui me semblait le plus pertinent. Bien sûr n'hésitez pas à continuer à débattre dessus si besoin.

Pour le latin, je l'ai laissé tel quel, je ne vois pas l'interêt de le traduire. Extraspection existe d'ailleurs en français.

"Le ciel se pare de rouge" => je trouve ça super, ça fait penser à un cardinal :)

 

J'essaie de voir pour "nominaliser" davantage, mais j'arrive pas sortir de ma deuxième idée, qui simplifie la lecture en français, je trouve.

 

Le ciel => J'ai mis "les cieux rougissent (de honte)" car "cieux" fait plus religieux.

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai mis la trad d'Ausländer en ligne.

 

Je propose "Ma langue : internationale" => colle mieux à la VO, et pas de connotation communiste

Je propose "Et je continue mon tour"  => y a pas le côté tournée propre au groupe de musique, ni la connotation policière

Pour le dernier vers, j'ai mis "je te faire du bien", colle mieux à la VO et plus susceptible d'être baragouiné que "je te vais faire du bien"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ou alors: "Moi faire du bien à toi"?

 

 

Oh j'ai complètement oublié de répondre à une autre remarque.

 

RADIO

 

Citation

Stille heimlich fernes Weh => secrètement, je me nourris de maux lointains / je tète le malheur lointain"

 

J'ai un gros souci avec ça car "stillen" c'est l'action de la mère, pas de l'enfant. En clair, "allaiter" mais pas "téter."

Ensuite, l'autre problème, c'est qu'on est influencé par le clip, qui a sûrement utilisé une simple allusion dans les paroles pour l'illustrer à l'image. Mais l'allusion de l'image (en allaitant la radio, on ressent la douleur soi-même) n'est pas le sens ici.

 

La phrase paraît incompréhensible à la première lecture. C'est grâce au contexte et "fernes Weh" que mon amie a pensé à "Fernweh" = "envie de voyager, besoin de voir du pays." En clair, écouter la radio est un moyen de calmer l'envie de passer à l'Ouest, de fuir là-bas. C'est un moyen de "compenser", de réduire la douleur créée par cette contrée lointaine, qui fait rêver. C'est le fait qu'elle soit inaccessible qui crée la douleur.

 

Du coup, j'ai entièrement revu le refrain:

 

Radio, ma radio

Je me laisse aspirer dans l’éther

Mon ouïe remplace la vue

Radio, ma radio

Ainsi j’entends ce que je ne vois pas

En cachette, je calme cette pénible envie de voyage

J'apaise en cachette une douleur lointaine

 

(la dernière phrase reste mieux ainsi - après réflexion, Fernweh est une simple allusion, comme le fait que stillen signifie allaiter et apaiser - une simple piste pour interpréter les paroles)

 

 

 

Edited by LudicrousC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je reviens sur Sex (Weit weg et Tattoo un peu plus tard). Quand je dis rien d'un commentaire, c'est que je suis d'accord a priori. ;)

 

SEX

 

Le 17/05/2019 à 12:29, Super Alpaka a dit :

Je te regarde et je ne me sens pas bien (« Je te regarde, et j’en ai la nausée » serait tout à fait possible)

 

Yep, plus évocateur en français qu'en allemand, par contre - on a le sentiment dès le début d'une maladie.

L'hyper-sexualité est-elle décrite comme une maladie ici, du coup? Je ne trancherai pas. :D

 

Citation

 

Partout la chair plantureuse (« Toutes ces formes rebondies/généreuses » [j’éviterais de traduire Fleisch par « chair », il faut quelque chose de sexuel)

 

 

Pourtant, les "plaisirs de la chair" cela désigne communément le sexe avant la gourmandise ou autre. Alors, il y a une trace de morale peut-être avec "chair" mais ça, c'est à cause uniquement de notre culture plus catho, notre langue en est foncièrement imprégnée.

De plus, je pense que Till fait exprès de prendre "Fleisch" (comme dans la chanson Wiener Blut - "Die Haut so jung, das Fleisch so fest" où il oppose extérieur et intérieur). En disant "formes", on sort du thème de la chanson, qui se focalise sur "l'intérieur de soi". A la rigueur, on peut essayer de sortir du sens et aller vers le mot "corps" - mais on humanise davantage avec corps ("Partout des corps généreux/plantureux") qu'avec le mot Fleisch. Perso, je resterais sur: "Partout (de) la chair plantureuse"

 

Citation

Et les genoux se ramollissent (Et mes genoux flanchent) (il ne faut pas hésiter à traduire des déterminants par des personnels ou des démonstratifs en allemand)

 

Je suis d'accord mais là, ça peut être les siens à lui comme les siens à elle. Elle n'est pas tout à fait passive. Plus tard, les "mains" qui cherchent à saisir l'odeur (j'adore cette synesthésie putain! ^_^ ), c'est évidemment une personnification du désir mais ça peut être aussi lui qui la masturbe et elle qui le masturbe (ou eux qui se masturbent eux-mêmes ou mutuellement). Bref! il y a ambiguïté avec les déterminants en allemand. Si on transpose par des possessifs, on fait des choix qui tranchent l'interprétation dans un sens ultra personnel.

 

Citation

Je sais que le cerveau se liquéfie dans les veines (« Beisst » : [toujours le désir] mord/brûle mon cerveau, s’infiltre dans mes veines) je privilégierais « brûle » comme dans « meine Auge beissen/mes yeux me brûlent)

 

Yep, j'avais pas vu la modif. Et je préfère aussi "brûle" pour opposer feu et eau (Till fait ça sans arrêt dans ses poèmes et les chansons du groupe - cf Feuer und Wasser). D'ailleurs, j'ajouterai un pronom pour éviter l'ambiguïté en français car on a deux sujets possibles, donc: "Il brûle le cerveau, s'infiltre dans les veines" (même remarque que précédemment pour les possessifs).

 

Citation

Et les sirènes le chantent (?) * (Et les sirènes chantent/se mettent à chanter) Double sens en allemand comme en français, sirène de police/femme poisson [la sirène qui chante et l’envoûte, et la sirène qui retentit dans son cerveau “jveux ken”)

 

Femmes-oiseaux ;) (d'accord sur le double-sens avec sirène/alarme - mon amie allemande a d'ailleurs compris alarme en premier, elle ne connaissait pas le mythe grec).

Il y a quand même ce "es" qui me gêne. Je sais bien que c'est à cause du rythme qu'il l'a ajouté (il voulait la rime en -nen, contrairement à plus tard, où c'est la rime -ingen dont il a besoin, donc il a foutu "es" pour pouvoir inverser) mais quand même, ça veut dire que les sirènes chantent le désir, mentionné 3 lignes plus haut...

 

Je serais à deux doigts de mettre: "Et c'est ce que chantent les sirènes" (comme ça, on garde la même rime - une aubaine à ne pas louper - pour une fois que les mots rimes pareil dans les deux langues!!).

 

Citation

Un poing dans mon ventre

Viens par ici, tu en as aussi envie pourtant (Viens-là, toi aussi, t’en as envie) tournure rependue en Allemagne, qui se rend bien avec la contraction de “tu en” “t’en”

 

Yep, mais le "pourtant" permettrait de garder une sonorité similaire avec "ventre" tout en gardant exactement le même sens en allemand. Après c'est moins idiomatique en français, ça c'est clair. Je suis partagée pour le coup...

 

Citation

Le mien est le tien, et le voilà en toi (Ce qui est à moi est à toi, et le voilà en toi) génial le “et le voilà en toi” !!!

 

Merci. ^_^

"mien/tien" est intéressant grâce à l'expression "Tu es mien/mienne" mais c'est vrai que "Le mien est le tien" n'est pas très idiomatique en français mais évite trop de répétitions.

 

Citation

 (MàJ des paroles “liederliche” et non “wiederlich”: La débauche est toujours mieux que rien/Mieux vaut être dépravé que de se faire remballer) je préfère ma première proposition

 

C'est marrant, je préfère la deuxième. (Rime!) :lol:

Après la MàJ, j'avais pensé "Car mieux vaut la débauche que l'abstinence." (qui s'éloigne davantage du sens mais qui permet d'avoir un nom à opposer à débauche, ça compense un peu l'absence de jeu de mot).

 

Citation

Nous n’avons qu’une vie / ne vivons qu’une fois (On n’a qu’une vie) Je remplacerais tous les “nous” par “on” :)

Nous aimons la vie (On aime la vie)

 

Ah ouais, pourquoi pas, en effet. Cela sonne beaucoup mieux en français et ça permet d'universaliser un peu...

 

Citation

Des peaux se détachent de la peau (Interprétation: “D’autres corps tombent sur ton corps” sous-entendu “partouze”. Mais ça reste une interprétation, peut aussi faire réf aux formes généreuses, aux seins qui tombent et touchent d’autres parties)

 

Yep, il faudrait trouver un truc dans le genre de l'expression "peau à peau" (sans l'aspect maternel/paternel évidemment! :D ) - genre: "C’est peau à peau qu’on finit"

 

Citation

Le corps et les seins bien bâtis (Un corps et des seins si beaux/aux formes si belles/plaisantes)

 

"bien bâtis" ne me dérange pas plus que ça - j'ai toujours entendu cette expression dans ma famille. Mais peut-être que c'est une expression trop populaire?

 

Citation

C’est un tremblement, c’est une vibration (Ça fait trembler, ça fait vibrer)

 

Effectivement, beaucoup mieux! D'ailleurs, pour une trad' en anglais, j'opterais pour la forme -ing, je pense. (Je me demande s'il y a les trad' en anglais sur R+W, je crois que oui. Rah! encore plus de boulot!!! -_- )

 

Citation

(Le désir prend aux tripes) quelque chose dans cette veine

 

 

Excellent!

 

Citation

Nous vivons… du sexe (?) / en baisant (?) (Et si nous sommes là/en vie, c’est grâce au

 

Sexe, sexe, sexe

 

 

Ah okay, je me demandais bien ce que ça pouvait vouloir dire.

 

 

Edited by LudicrousC

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zeig dich

 

D’ailleurs, le latin qui veut rien dire, ça serait un peu comme l’église qui invoque des commandements latins que personne ne comprend pour justifier ce qu’elle veut ?

 

 

"Si vous désobéissez aux commandements » : Je suis potentiellement allé trop loin dans ma tête, « Ils épanchent leurs/des commandements » serait certainement mieux, moins interprété.
 

"Récompenser le détournement » : ça m’avait échappé, mais le Duden donne, dans les synonymes de Vergelten, « punir/châtier/condamner » mais aussi, plus rarement « honorer/récompenser », je pense qu’il joue sur ce double sens, entre le discours officiel et les faits, un genre de « Mater le détournement » (pour le double sens, je ne trouve pas cette solution spécialement bien), peut-être « Sanctionner le détournement » ? Qui veut dire « pénaliser », mais aussi « accepter officiellement » comme dans  « sanctionner un amendement ».

 

Aussi, face à la version de Ludi, je ne peux que me rendre à l’évidence : c’est tout à fait recevable. Le texte joue sur le fait que la terminaison de l’infinitif et de la 3e personne sur pluriel soient la même. Néanmoins, je vais prêcher pour ma paroisse (autant filer la métaphore hein) et dire que, vu que le refrain scande Zeig DICH, cela n’a que très peu de sens d’avoir « Ils... ils... ils... toi » (malgré ma correction plus haut). On pourrait penser qu’il parle de Dieu, mais remarquons le « Kein Gott », « aucun dieu », avec la possibilité qu’il y en ait plusieurs, sinon, c’aurait été « Gott zeigt sich nicht ». Ce qui me fait également douté du « ils » sous-entendu, c’est la place du verbe qui aurait dû être « Verfluchen Verlangen / Verdammen Versuchung / Versprechen Verdammnis ».

 

Néanmoins, la logique étant souvent sacrifiée sur l’autel de la licence poétique, l’interprétation de Ludi est elle aussi tout aussi valable. Petit bémol néanmoins sur « abuser ». « Violer » n’aurait à mon sens qu’était possible avec « Vergewaltigen » (signifiant littéralement « violer », et contenant même le mot « Gewalt » « la violence », où on retrouve le même radical). L’euphémisme est donc également là en allemand. Et rougir, si cela devait sous-entendre « rougir de honte », il y aurait eu « errötern », (vor Scham errötern). À part ça, je préférerais toujours la pronominalisation, « se multiplient », et je rajouterais des « ils » en début de strophe.

 

D’ailleurs, c’est amusant de voir les diverses interprétations du rouge. À part ça, moi ça m’évoque principalement le sang qui coule au nom de la religion (croisades, guerres, massacres). N’oublions pas que l’Allemagne a été le centre du clivage avec les protestants et les catholiques du fait de Luther et que le pays en est fortement marqué.

 

Petit coquille dans la note 2 sur les paroles.

Ausländer

 

Je propose « Et je continue mon tour"  => y a pas le côté tournée propre au groupe de musique, ni la connotation policière Au choix, la connotation policière de « faire sa ronde », et de « tournée d’un groupe » est en tout cas bien présente en allemand, comme l’atteste le Duden (« Tour » et « Rundgang » dans les synonymes)

Pour le dernier vers, j’ai mis « je te faire du bien », colle mieux à la VO et plus susceptible d’être baragouiné que « je te vais faire du bien » OH OUI ! C’est parfait !

 

Autres pays, autres mœurs Je mettrais « Autre pays, autre langue » et préciserais qu’il détourne l’expression allemande « Andere Länder, andere Sitten » qui signifie « Autres pays, autres mœurs »

 

Je trouve le « Salut mademoiselle » génial !

Ah et puisque ça vient d’être ajouté:

 

Sex

C’est vrai qu’on dit les plaisirs de la chair. Je sais pas pourquoi, parler de chair, ça fait tout de suite cannibale pour moi. Je crois que c’est juste une question de goût au final, c’est juste moi qui suis pas fan de chair et de plantureux, donc je suis biaisé. En tout cas, mon dico de cooccurrences me montre « chair pulpeuse » comme étant assez fréquent.

 

Tu as totalement raison pour les genoux !

Le « doch » est là pour donner de la musicalité à la phrase, et puis la rime interne « doch/auch » est respectée et n’est pas pauvre avec le « aussi/envie »

 

Bien bâtie ça m’évoque direct « l’armoire à glace » (Bâti : « Se dit d’une personne très musclée, très forte. Un homme bien bâti. »)

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petite précision : je cherche à systématiquement proposer une alternative pour qu’on puisse tous ensemble décider de ce qui est mieux et qui colle le mieux au groupe :)

 

Was ich liebe / Ce que j’aime

 

Je peux renoncer au bonheur

Hmmm, y’a toujours une ambiguïté, le sens premier de Glück étant « chance ». Je sais pas vraiment. Je crois que j’opterais pour « bonheur » aussi.

 

Car il porte en lui le malheur /ah pour moi, cette phrase et liée à la suivante « Puisqu’il est porteur de malheur »

Dois-je le réduire à néant ? /"Je dois le détruire/l’anéantir/le réduire à néant » (je ne pense vraiment pas que ce soit une interrogation ici, c’est l’inversion sujet-verbe requise après une proposition)

Ce que j’aime, je veux le redresser /Aïe, je comprends plutôt « Je veux être le/rester maître de ce que j’aime », « richten » dans le sens de « diriger/donner un direction à », néanmoins, je n’arrive à aucune certitude. J’aimerais l’avis d’un natif, mais j’ai personne sous la main là. Possiblement aussi « Je veux juger de ce que j’aime » « der Richter » « le juge » (ça me semble le plus probable au final) (toujours à confirmer) [Edit : mon contact allemand m'a dit que le sens restait flou, que ça paraissait pas évident, mais il voit pas ce que ça peut être d'autre que "Je veux juger/décider/être le maître de ce que j'aime")

 

 

Ma joie n’a pas le droit d’exister, non /je n’ai pas le droit d’être heureux/au bonheur (déjà pris néanmoins)

 

 

Je n’apprécie pas le fait d’apprécier quelque chose /"Je n’aime pas ça quand j’aime quelque chose » ou simplement « je n’aime pas aimer »

Je n’aime pas ça, quand j’aime quelque chose /"Je ne trouve pas ça bien, de vouloir quelque chose » c’était tricky en même temps : « Ich mag es haben » « j’aimerais l’avoir » par ex.

Je ne me réjouis pas quand je me réjouis /"Je ne suis pas content d’être content » l’habitude de ne jamais traduire « sich freuen » par « se réjouir » qui fait bizarre dans la plupart des cas, je suis biaisé

Pourtant je sais, je vais m’en mordre les doigts /"Je sais très bien, que je finirai par le regretter »

 

 

Ma joie n’a pas le droit d’exister /je n’ai pas le droit d’être heureux/au bonheur

Celui qui m’aime s’éteint (meurt) ainsi /"Qui m’aime, court à sa perte » (petit éclair de génie après un blocage de 15 min)

 

 

Ce que j’aime, cela doit se détériorer /Ce que j’aime Finira par s’abîmer

Ce que j’aime, cela doit aussi mourir /Ce que j’aime reste mortel/doit aussi mourir

Doit mourir

 

 

Ainsi je me dédommage (me rattrape/reste indemne?) /Je reste donc à l’écart du danger (litt, je me maintiens sans dégâts)

Je n’ai pas le droit d’aimer /Je m’interdis d’aimer

Alors je n’ai pas besoin de souffrir /Ainsi/Comme ça, je ne souffre pas

Et aucun cœur ne se brise /Et le cœur reste intacte/Et il n’y a pas de cœur brisé

 

 

Ma joie n’a pas le droit d’exister, non

 

 

Ce que j’aime, cela doit se détériorer

Ce que j’aime, cela doit mourir

Doit mourir

 

 

A la joie et au bonheur /alternativement « Après la joie et le bonheur »

Succèdent les tourments /les tourments

Pour tout ce qui est beau  On doit en payer le prix, oui /Tout ce qui est beau a un prix

 

 

Ce que j’aime, cela doit se détériorer

Ce que j’aime, cela doit aussi mourir

Doit mourir

Edited by Super Alpaka

Share this post


Link to post
Share on other sites

J’en profite pour faire mes suggestions sur Hallomann

 

Salut fillette, comment vas-tu ? /Coucou petite, tu vas bien ?
Moi ça va, mais ne me parle pas /Moi, ça va, mais ne dis rien (on comprend « ne me réponds pas [à ma question] »)
Monte donc, je t’embarque /Monte avec moi, je t’embarque
Et t’achète des moules-frites /Et je t’achèterai des moules avec des frites (le présent à souvent valeur de futur)

Il fait déjà chaud, tu es jolie
Et tu n’as pas encore vu la mer /Et tu n’as jamais vu la mer
Tu es seule, et moi tout seul /Tu es seule, et moi très seul
Ne me parle pas, monte donc /Ne dis rien, monte avec moi

Chante pour moi, allez chante /Chante pour moi, vas-y chante
Perle sur la bague /Ma petite perle sertie
Danse pour moi, et ensuite
Vient à toi /Viendra à toi/Tu connaîtras/rencontreras
L’Accueillomme /Monsieur Coucou (comme je le disais à Ludi, si les gens ont l’esprit aussi mal tourné que moi, ça peut le faire)

Le soleil nous éclaire aussi le ventre /Les rayons du soleil sont sur nous, et sur nos ventres aussi
Ne dis donc rien, et fais comme moi
Donne-moi ta parole, prends ma main
Nous construisons quelque chose de beau avec de la peau et du sable /Avec le sable et nos corps, on va faire quelque chose de beau
Rien ne sera plus comme avant
Ne me parle pas, monte donc ! /Ne dis rien, monte avec moi

Chante pour moi, allez chante ! /allez ou vas-y
Perle sur la bague /Ma petite perle sertie
Danse pour moi, allez danse ! /allez ou vas-y
Chevelure blonde et chapelet /Rosenkranz c’est bien le chapelet, mais est constitué de « Rosen » (la rose) et « Kranz » la couronne, « La couronne de roses », je vois ça comme une métaphore pour désigner le sexe de la fille, mais je n’en suis pas sûr

Salut fillette
Comment vas-tu ?

Chante pour moi, allez chante
Ne demande pas le sens de tout ça /Ne me demande pas pourquoi
Chante pour moi, et ensuite
Sur les flots, ton chant /Wellen peut aussi vouloir dire « Ondes » (les ondes sonores de la chanson, les ondes de la chevelure), mais comme c’est à la place, « flots » me va très bien, surtout qu’on peut très bien comprendre qu’il l’a fout à l’eau à la fin

Edited by Super Alpaka

Share this post


Link to post
Share on other sites

ça serait pas plus correct pour Zeig Dich de dire par mégarde plutôt que par égarement

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 51 minutes, Tillicious a dit :

ça serait pas plus correct pour Zeig Dich de dire par mégarde plutôt que par égarement

 

Je te rejoins. L'égarement, il y a un notion de pensées par claires, "aus Versehen" c'est vraiment "sans le faire exprès/par mégarde", etc. P. ex. : "Ich hab's aus Versehen gelöscht" "Je l'ai effacé sans (le) faire exprès"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mon humble contribution (j'apprends l'allemand en auto-didacte depuis 5 ans, donc loin d'être pro comme vous).

 

Pour Zeig dich :

 

Verbreiten sich vermehre
Im Namen des Herren

 Je le comprends dans le sens où des actes sont commis régulièrement sous couvert de la religion, donc je le traduirai pas

Qui se répandent et se multiplient

Au nom de Dieu

 Se qui collerait avec pardonner les péchés.

 

Der Himmel färbt sich rot

 

Je dirai le ciel rougissant comme si la honte apparaissait

 

Verhütung verboten

Je le traduis par Interdire l'aberration (j'ai trouvé cette traduction de Verhütung dans un dico). Pour moi, la contraception ne va pas avec le thème de la chanson.

 

 

Verfehlung verfolgen
Verführung vergelten
Vergnügen verpönt
Verlogen und verwöhnt
Aus Versehen sich
An Kindern vergehen

 

Je le traduirai par :

 

Aucune poursuite

Rendre séduisant

Le plaisir réprouvé

Menteur et gâté (à défaut d'autre chose)

Par mégarde (d'accord avec toi @Tillicious)

 

 

 

 

 

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Aaah comme ça me fait plaisir de voir des gens qui prennent du plaisir à s’essayer à ce qui m’a il y a des années donné envie de devenir traducteur ! :D

 

Il faut bien avoir conscience que toute traduction est un parti pris. Pour un natif aussi, les paroles de Zeig dich peuvent être compris de bien des manières.

 

Qui se répandent et se multiplient

Au nom de Dieu => tout à fait recevable. Pure question d’interprétation

Rougissant pour rappeler la honte me gêne tant que je vois pas « errötern »

 

Verhütung : tu as dû tomber sur une source qui considère la contraception comme une aberration et qui s’est permis un gros raccourci des familles. À la limite ça peut être la prévention, mais c’est généralement utilisé pour désigner la contraception, que l’église interdit (Die Pille ist ein Verhütungsmittel/La pilule est un moyen de contraception). Ou c’était la phrase d'exemple et tu t’es gouré de mot. Sinon dis-moi vite le nom du dico que je l’achète pas !

 

Pour le dernier passage je dois avouer avoir du mal à te suivre. N’aurais tu pas compris à l’envers ? Genre « Fehlende Verfolgung » « poursuite manquante » que tu aurais rendu par aucune poursuite ? Littéralement bel et bien « Persécuter l’échec »

 

Par contre savoir à quoi le « Verlogen und verwöhnt » se rapporte, c’est totalement sujet à interprétation

 

En tout cas, continuez à vous faire plaisir et si vous voulez savoir si une interprétation est possible ou pas, n’hésitez pas à me demander ;)

Edited by Super Alpaka

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 11 minutes, Super Alpaka a dit :

 

 

Qui se répandent et se multiplient

Au nom de Dieu => tout à fait recevable. Pure question d’interprétation

 

 

ça m'a fait penser au film de OZON (Grâce à Dieu) qui d'ailleurs a eu le grand prix du Jury à la Biennale de Berlin 2019 (même si Till a du écrire les paroles avant).

 

il y a 11 minutes, Super Alpaka a dit :

Verhütung : tu as dû tomber sur une source qui considère la contraception comme une aberration et qui s’est permis un gros raccourci des familles. À la limite ça peut être la prévention, mais c’est généralement utilisé pour désigner la contraception, que l’église interdit (Die Pille ist ein Verhütungsmittel/La pilule est un moyen de contraception). Ou c’était la phrase d'exemple et tu t’es gouré de mot. Sinon dis-moi vite le nom du dico que je l’achète pas !

 

Autant pour moi, j'ai lu de travers. Par contre, je maintiens que "contraception" est étrange dans le contexte. Pour moi, c'est la pédophilie des prêtres qui est dénoncée pas la lutte contre l'avortement.

 

il y a 11 minutes, Super Alpaka a dit :

 

Pour le dernier passage je dois avouer avoir du mal à te suivre. N’aurais tu pas compris à l’envers ? Genre « Fehlende Verfolgung » « poursuite manquante » que tu aurais rendu par aucune poursuite ? Littéralement bel et bien « Persécuter l’échec »

 

Par contre savoir à quoi le « Verlogen und verwöhnt » se rapporte, c’est totalement sujet à interprétation

 

Pour moi, ce passage dénonce le faite que l'Eglise se taise sur les abus faits par les prêtres sur les enfants. Mais il est vrai qu'il difficile de le traduire sans s'écarter des paroles originales.

 

Merci pour tes encouragements, je vais essayer de traduire les autres titres.😊

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...