Jump to content

Débats politiques et sociétaux


Recommended Posts

il y a 12 minutes, Spooky Kid a dit :

Ah, bon ça devient vraiment compliqué les relations entre les multicomptes de Mitth' là.:ph34r:

 

Y'AI 'NG'NGAH,

YOG-SOTHOTH

H'EE-L'GEB

F'AI THRODOG

UAAAH

 

Quels multicomptes ? Je ne vois pas de quoi tu parles :ph34r:

  • Haha 2
  • Confused 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.9k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Perso au bout de deux semaines faut que je lâche de la pression, j'ai les couilles tellement pleines que j'entends des voix!

Aucune disposition n’interdit à un ministre de mentir à la télévision.

Merci, j’ai pas voulu perdre mon temps à répondre mais ça résume à peu près ma pensée. J’ajoute que le harcèlement ciblé donc a fait preuve une personne avec la réaction 🤢 est incomparable.

à l’instant, Ein kleiner Mensch a dit :

Quels multicomptes ? Je ne vois pas de quoi tu parles :ph34r:

 

En plus on sait toujours pas si tu es un multicompte de Mitth', ou un double compte du multicompte de Mitth' qui lui sert à discuter de temps à autre avec quelqu'un qui est en désaccord avec lui.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

AH PUTAIN LE CON IL A TOUJOURS MON MOT DE PASSE DEPUIS QU'IL A CHANGÉ MA SIGNATURE !!! 

Et je viens de tenter de mettre un smiley "confus" sur le message, MAIS EN FAIT C'EST "MOI" QUI L'AI POSTÉ DONC JE PEUX PAS !! 

Spooky là c'est vraiment moi, avant c'était pas moi je te promets ! Preuve : notre smiley c'est un mouton !

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Ein kleiner Mensch a dit :

AH PUTAIN LE CON IL A TOUJOURS MON MOT DE PASSE DEPUIS QU'IL A CHANGÉ MA SIGNATURE !!! 

 

Tu te rappelles de l'affaire foudre/foutre ? :) Je t'avais souligné qu'il y avait eu édition mais comme tu avais toi-même édité avant, t'avais pas tilté^^

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Tu te rappelles de l'affaire foudre/foutre ? :) Je t'avais souligné qu'il y avait eu édition mais comme tu avais toi-même édité avant, t'avais pas tilté^^

 

Je m'en souviens, mais pas dans les détails...

Et t'en as fait d'autres, comme ça, ou... ? :ph34r: Non, juste que je sache un peu ce que j'ai pu dire, quoi...

 

EDIT : Enfin, " j' ".

Edited by Ein kleiner Mensch
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Ein kleiner Mensch a dit :

Et t'en as fait d'autres, comme ça, ou... ? :ph34r: 

 

Non. Ça fait deux mois que j'attends de trouver un truc rigolo à en faire depuis le faux-lapsus susnommé :rolleyes:

  • Haha 1
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites

Et si je n'étais en réalité qu'un double compte d'EKM lui servant à écrire des mots ambiguës lâchés en toute innocence pour ensuite s'amuser à les pervertir avec son vrai compte ? :(

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
à l’instant, Spooky Kid a dit :

Et si je n'étais en réalité qu'un double compte d'EKM lui servant à écrire des mots ambiguës lâchés en toute innocence pour ensuite s'amuser à les pervertir avec son vrai compte ? :(

 

On va voir ça : comment écris-tu en lettres le résultat de 69+1 ?

  • Haha 3
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Spooky Kid a dit :

Et si je n'étais en réalité qu'un double compte d'EKM lui servant à écrire des mots ambiguës lâchés en toute innocence pour ensuite s'amuser à les pervertir avec son vrai compte ? :(

 

Tellement, j'adore l'idée !

File ton mot de passe. :ph34r:

LovePhilippotSerpentsInnocencepartoutsurlaterreColumbo ?

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Oui, voilà, aboule le mot de passe, et si tu veux donner celui de ton facebook et les numéros de ta carte bancaire, on prend aussi.

 

J'avais opté pour une approche douce, ça aurait fonctionné c'est sûr, merci d'avoir tout fait foirer. :ph34r:

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Oui, voilà, aboule le mot de passe,

 

"NonALaRévolutionProlétarienne", comme ça je suis sûr que t'arriveras jamais à taper le mot de passe jusqu'au bout.:ph34r:

  • Like 1
  • Haha 2
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Spooky Kid a dit :

En plus on sait toujours pas si tu es un multicompte de Mitth', ou un double compte du multicompte de Mitth' qui lui sert à discuter de temps à autre avec quelqu'un qui est en désaccord avec lui.

 

Seppuku Kidu san, tu m'y perds complètement là.

 

Il y a 5 heures, Spooky Kid a dit :

Alors de base c'est pas moi le premier qui me suis risqué à des comparaisons très contestables entre les USA et la France.

 

Mais avoue, c'est tentant quand même. :D  Franchement, effacement du dossier d'un flic au bout de 18 mois, mutations intempestives pour planquer les brebis galeuses, harcèlement envers les bons flics qui dénoncent les mauvais flics, absence de mise en examen en cas d'homicide très douteux à cause de leur système judiciaire rendant le procureur entièrement dépendant de la police... Parfois, ça fait penser à des trucs qui se passent en France aussi! Pas tout, évidemment, mais certains trucs quand même, hein! :D

 

Il y a 5 heures, Spooky Kid a dit :

Normalement si je m'étais bien fait comprendre, la question "est-ce qu'à titre personnel je banalise ou pas ?", n'aurait pas dû se poser.

 

Okay, ça me va.

 

Il y a 5 heures, Spooky Kid a dit :

En outre j'aurais peut-être dû être un peu plus précis sur le "pourquoi les médias français cultivent selon moi des pudeurs de gazelle plus ou moins contestables sur tout ce qui a trait à la criminalité et à l'insécurité plus généralement".

 

Ah mais nooooooon.

 

Tu étais dans la bonne direction, et là, bam! Une phrase, et ça a tout gâché. -_-

 

Il y a 5 heures, Spooky Kid a dit :

Après oui, c'est vrai qu'il y a divergence entre Ludi' et moi sur l'affaire précise du motard de Villeneuve-la-Garenne, où pour elle c'est une tentative d'homicide, et où pour moi l'hypothèse de l'accident est tout à fait valable.

 

Donc tu choisis avocat et moi, procureur.

 

Procurice? Nan. Procureure? Procureuse?

 

Raaah! ils sont chiants, ces noms de métiers en -eur!!

  • Haha 2
Link to post
Share on other sites

OK, on en est apparemment au point où le Pentagone décide de désarmer la garde nationale à Washington D.C. sans l'aval de Trump, ça décoiffe.

 

Oh, et : je ne suis pas d'accord sur tout mais c'est toujours intéressant, interview de Charlotte Girard (constitutionnaliste qui avait participé à la fondation du PG puis de la FI avant de partir pour désaccord sur l'organisation et la stratégie) sur, entre autres, la loi Avia, le recours accru aux ordonnances, l'offre politique constituante et les Gilets Jaunes, les émeutes aux États-Unis et leur résonance en France. Morceaux choisis :

 

"Par ailleurs, et il s’agit là d’un regard plus politique sur le moment et sur ces nouvelles réactions au numérique et à la liberté d’expression, je pense que le néolibéralisme tel qu’il fonctionne aujourd’hui s’accommode de moins en moins des libertés en général, et notamment de la liberté d’expression, des libertés intellectuelles. La proposition néolibérale, l’offre politique néolibérale étant de plus en plus inadmissible, insupportable, ceux qui ont le projet de faire advenir complètement cette société néolibérale sont obligés de passer en force. Ils n’ont plus d’espace, plus de marge de manœuvre, ils ne peuvent plus laisser d’espace à leurs contradicteurs. Ils sont eux-mêmes trop fragiles pour supporter une liberté telle que celle que permet le numérique. La loi Avia s’inscrit là-dedans."

 

"Agir vite est devenu crucial pour les gouvernements. Je reviens à mon point précédent sur la proposition néolibérale : aujourd’hui, agir vite fait partie d’une stratégie politique, indispensable à mon avis. Sans cela, le gouvernement prend des risques ; il risque de se faire renverser. Il risque de provoquer une résistance qu’il ne pourra pas surmonter. Maintenant, c’est du blitz. Les gouvernements libéraux doivent aller hyper-vite, d’où le recours aux ordonnances qui est en fait un passage en force rapide. "

 

"Macron n’a pas eu d’état de grâce. Il a eu un état de stupeur. Si ça n’a pas bougé dans l’année 2017-2018, c’était une espèce de sidération. Ce type sort, dit n’importe quoi, nous pique 5€ sur nos APL, détruit l’impôt sur la fortune… C’est la stratégie du choc. Et cela produit un état de choc, d’où le retour de bâton à la suite de l’affaire Benalla, puis les Gilets jaunes, et ça n’a pas cessé depuis, et je pense que ça ne cessera pas d’ici 2022, s’il tient jusque-là. "

 

"Et attention : je pense que la question raciale, en France, mais aux Etats-Unis aussi, n’est à prendre au sérieux qu’en tant qu’elle rejoint, qu’elle s’intersectionne avec la question sociale, la question économique, la question de la classe. Tout ceci est imbriqué, il n’y a pas de jeu, ce ne sont pas des questions différentes. Nous, marxistes, avons bien l’habitude de combiner les raisonnements relatifs à la classe avec la question républicaine, en France en tout cas. Je pense que nous ne devons pas négliger le fait racial. La question de classe et la question de race sont combinables, combinées, complètement imbriquées l’une dans l’autre et renvoient à la question et à la définition du pacte social républicain. On entend sur les plateaux que la situation française n’est pas aussi dramatique que la situation américaine car « En Amérique, il y avait l’esclavage. » Je suis toujours étonnée. Je me dis « Et en France il n’y avait pas l’esclavage ? C’était juste le fondement du Colbertisme ! » Il y a une volonté d’occultation et de prise de distance avec les Etats-Unis qui est juste stupide, ou défensive. Il y a une volonté de minimiser le degré d’analogie qui peut exister entre les Etats-Unis et la France, comme si nous n’avions pas un passé esclavagiste, un passé colonial, un passé et un présent raciste."

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

On entend sur les plateaux que la situation française n’est pas aussi dramatique que la situation américaine car « En Amérique, il y avait l’esclavage. » Je suis toujours étonnée. Je me dis « Et en France il n’y avait pas l’esclavage ? C’était juste le fondement du Colbertisme ! » Il y a une volonté d’occultation et de prise de distance avec les Etats-Unis qui est juste stupide, ou défensive. Il y a une volonté de minimiser le degré d’analogie qui peut exister entre les Etats-Unis et la France, comme si nous n’avions pas un passé esclavagiste, un passé colonial, un passé et un présent raciste."

 

Tant de mauvaise foi dans la façon de présenter le discours de l'adversaire, c'est juste hallucinant.:lol:

 

1) Bon là je pinaille sur des détails, mais ouais y a pas grand intérêt à comparer le passé esclavagiste de la France à celui des Etats-Unis : en France interdiction de ramener et de se balader en métropole avec des esclaves dès la fin du XVII° siècle (voire même dès le XIV° siècle avec l'ordonnance du roi Louis X), créant de ce fait sur la question une dichotomie entre le territoire métropolitain et les territoires outre-mer qui n'existait pas aux Etats-Unis qui eux ont pu "importer" sur l'ensemble de leur territoire de nouveaux esclaves en toute impunité jusqu'en 1808, année de l'abolition de la traite négrière chez eux. En outre la France a aboli l'esclavage bien avant les States, et ce que cette personne semble oublier dans son interview par la magie du Saint-Esprit, c'est que entre l'abolition de l'esclavage et 1965, il y a eu un peu beaucoup aux Etats-Unis une politique officielle de ségrégation raciale menée sur son propre territoire et à l'encontre d'une partie de ses propres citoyens. Et que je sache c'est surtout cette différence majeure et pas le passé esclavagiste des deux pays qui est évoquée par les personnes affirmant que "la situation française n'est pas aussi dramatique que la situation américaine", et que l'histoire de ces deux pays n'est pas comparable.

 

2) Alors c'est bien joli de stigmatiser ceux qui "minimisent le degré d'analogie entre la France et les USA" et défendent l'idée que "la situation française n'est pas aussi dramatique que la situation américaine", le soucis c'est que face à des gens qui s'embarrassent pas de détails quand il s'agit de mettre à égalité ou quasiment à égalité USA et France, il est normal de leur faire reposer un peu les pieds sur terre en rappelant par exemple les chiffres que j'ai mentionnés ici : en moyenne 10 à 15 personnes tuées par la police en France par an (ce qui n'est d'ailleurs pas égal à 10 à 15 morts à mettre au crédit du racisme de la police), police française près de 15 fois moins meurtrière que la police américaine en proportion de leur population respective. Et contrairement à ce que j'ai pu lire, rappeler cette réalité n'est pas banaliser des vies humaines ou minimiser je ne sais quoi, c'est juste un travail d'honnêteté intellectuelle qui vise à remettre à sa juste place l'analogie Etats-Unis/France qui est exagérée en des proportions délirantes par certains individus soucieux de faire en France de la récupération politique à partir de ce qui se passe aux Etats-Unis. Bref, n'en déplaise à la personne interviewée, le fait que la situation française soit moins dramatique que la situation américaine est une réalité chiffrable, quantifiable, qui suffit à rendre quasiment inutile au débat toute comparaison entre les deux pays. Comparaison n'est pas raison comme on dit.

 

De même qu'il est franchement très douteux de comparer l'affaire George Floyd à l'affaire Adama Traoré, pour la première on est sur un authentique meurtre raciste, puisque bon quel que soit le degré de bonne santé de l'individu, peu nombreuses doivent être les personnes capables de survivre à la pression d'un poids humain exercée sur le cou pendant 9 minutes, pour la seconde, parmi tout cet amas d'expertises et de contre-expertises, la version la plus défavorable aux flics mène pour l'instant dans le pire des cas à un homicide involontaire du fait d'un plaquage ventral qui aurait été fatal à cet homme déjà fragilisé par une longue course-poursuite en pleine chaleur. Bref, même si il y a du racisme dans la police française et qu'il faut évidemment lutter contre, ça n'est pas cette question que soulève l'affaire Adama Traoré : on est plus sur l'éternel problème de la lenteur des enquêtes internes de l'IGPN et des enquêtes judiciaires dans le domaine, lenteur qui aux dernières nouvelles est vraie aussi dans le cas de bavures policières touchant des Blancs + les problèmes que posent le plaquage ventral, question sur laquelle il n'est pas du tout délirant de débattre puisque cette pratique est déjà en partie interdite en France et est totalement interdite dans d'autres pays, notamment dans celui d'EKM il me semble.

 

Bref, je ne connaissais pas Charlotte Girard, mais son discours me semble trop indigéniste friendly pour susciter mon adhésion.

Edited by Spooky Kid
  • Like 3
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Spooky Kid a dit :

 c'est surtout cette différence majeure et pas le passé esclavagiste des deux pays qui est évoquée par les personnes affirmant que "la situation française n'est pas aussi dramatique que la situation américaine", et que l'histoire de ces deux pays n'est pas comparable.

 

Pourquoi traces-tu une différence fondamentale entre la France de métropole et la France d'outre mer?

 

Pourquoi préfères-tu rayer de l'analyse l'Empire colonial français?

 

Le racisme à l'américaine est né d'une idéologie qui a sa source en Europe...

 

 

Citation

2) Alors c'est bien joli de stigmatiser ceux qui "minimisent le degré d'analogie entre la France et les USA" et défendent l'idée que "la situation française n'est pas aussi dramatique que la situation américaine", le soucis c'est que face à des gens qui s'embarrassent pas de détails quand il s'agit de mettre à égalité ou quasiment à égalité USA et France, il est normal de leur faire reposer un peu les pieds sur terre en rappelant par exemple les chiffres que j'ai mentionnés ici : en moyenne 10 à 15 personnes tuées par la police en France par an (ce qui n'est d'ailleurs pas égal à 10 à 15 morts à mettre au crédit du racisme de la police), police française près de 15 fois moins meurtrière que la police américaine en proportion de leur population respective. Et contrairement à ce que j'ai pu lire, rappeler cette réalité n'est pas banaliser des vies humaines ou minimiser je ne sais quoi, c'est juste un travail d'honnêteté intellectuelle qui vise à remettre à sa juste place l'analogie Etats-Unis/France qui est exagérée en des proportions délirantes par certains individus soucieux de faire en France de la récupération politique à partir de ce qui se passe aux Etats-Unis.

 

L'honnêteté intellectuelle obligerait plutôt à revoir tes chiffres français (puisqu'ils émanent de la police directement - les chiffres américains émanent d'associations et de chercheurs car les autorités américaines ne comptent pas le nombre de meurtres commis par la police) et à prendre en compte le nombre de personnes possédant une arme dans le pays (plus facile et plus rapide de tuer Tamir Rice d'une balle que Lamine Dieng de suffocation - plus facile aussi de justifier les actes de la police dans un pays où tout le monde est peut-être armé: c'est un présupposé qui pousse davantage les flics américains à l'acte).

 

Comme je t'ai déjà dit: le coeur du problème, c'est les motivations racistes derrière.

 

Alliance fait plus de 30% aux élections, et le FPIP (le syndicat néo-nazi), entre 5 et 8%. Le racisme dans la police, c'est pas juste un phénomène isolé qui fait peu de victimes. C'est un problème majeur qui à tes yeux a fait peu de victimes.

 

Je me demande combien de morts il faudrait pour te convaincre. J'espère juste qu'on n'arrivera jamais à ce chiffre, quel qu'il soit.

 

Citation

De même qu'il est franchement très douteux de comparer l'affaire George Floyd à l'affaire Adama Traoré, pour la première on est sur un authentique meurtre raciste, puisque bon quel que soit le degré de bonne santé de l'individu, peu nombreuses doivent être les personnes capables de survivre à la pression d'un poids humain exercée sur le cou pendant 9 minutes, pour la seconde, parmi tout cet amas d'expertises et de contre-expertises, la version la plus défavorable aux flics mène pour l'instant dans le pire des cas à un homicide involontaire du fait d'un plaquage ventral qui aurait été fatal à cet homme déjà fragilisé par une longue course-poursuite en pleine chaleur.

 

Hein? Ils étaient trois sur Adama Traoré.

 

"Fragilisé" - on parle pas de quelqu'un essoufflé qu'il est "fragilisé". Tu minimises les faits par les termes que tu emploies. J'imagine que pour Chouviat, on va sortir l'argument qu'il avait eu la mauvaise idée de porter un casque au moment de son interpellation. En même temps, il conduisant en deux roues au moment de son interpellation. C'est pas comme si la loi obligeait à porter un casque... :rolleyes:

 

 

Citation

Bref, même si il y a du racisme dans la police française et qu'il faut évidemment lutter contre, ça n'est pas cette question que soulève l'affaire Adama Traoré : on est plus sur l'éternel problème de la lenteur des enquêtes internes de l'IGPN et des enquêtes judiciaires dans le domaine, lenteur qui aux dernières nouvelles est vraie aussi dans le cas de bavures policières touchant des Blancs + les problèmes que posent le plaquage ventral, question sur laquelle il n'est pas du tout délirant de débattre puisque cette pratique est déjà en partie interdite en France et est totalement interdite dans d'autres pays, notamment dans celui d'EKM il me semble.

 

Je ne comprendrai jamais cette obsession du "c'est pas du racisme si ça touche aussi des Blancs". -_-  Des Blancs étaient aussi victimes de ségrégation aux States, il faut croire que la ségrégation, c'était pas du racisme alors... :rolleyes:

 

La lenteur de l'IGPN... Mouais. On se demande qu'elle est la cause de cette lenteur. Et des erreurs commises. C'est peut-être la même cause, qui sait?

 

 

 

Edited by LudicrousC
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

@Spooky Kid Juste, en quoi cette comparaison USA/France est-elle si néfaste, selon toi ? C'est simplement le fait que la France s'en trouve pointée du doigt qui te gêne, finalement ? Franchement ça donne cette impression, tant l'idéologie qu'il y a derrière ce que tu dis est à nouveau floue. Ou alors, tu estimes que le racisme en France, c'est pas si grave que ça en fait. 

Si la situation d'un autre pays peut nous aider à remettre en question ce qui va mal dans le nôtre, ce qui chez nous mène aussi à des drames et à des absurdités, c'est une bonne chose, non ? C'est plutôt sain d'être capable de se regarder soi-même vis-à-vis d'un problème (réel) donné et de se dire "ok, je blâme l'autre, mais moi, de mon côté, j'en suis où avec tout ça ?".

Comme le dit Ludi, se braquer sur des chiffres n'a pas d'intérêt ; c'est le problème de fond qui mérite d'être discuté et corrigé, et ce, en France comme aux USA.

Tout ce que tu fais à ce propos, c'est te perdre dans des considérations historiques qui n'apporteront concrètement rien au débat. Tu le dis toi-même : tu pinailles sur des détails. Au moment où ça pourrait éventuellement devenir plus "constructif" (le passage sur la récupération politique), tu ne t'attardes pas. C'est quand même con.

Alors on peut tous faire de même pendant des siècles, citer des "10 à 15 personnes" à n'en plus finir, mais je ne suis pas sûre que ça fasse avancer les choses dans le bon sens - c'est-à-dire, pour moi, faire cesser ces crimes racistes, qu'il y en ait trois ou mille par jour.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Spooky Kid a dit :

Bref, je ne connaissais pas Charlotte Girard, mais son discours me semble trop indigéniste friendly pour susciter mon adhésion.

 

C'est vraiment l'anathème à la mode pour les discours antiracistes, "indigéniste", hein ? :rolleyes: Désolé, mais connais-tu vraiment le discours du PIR ? On ne dirait pas, sinon tu saurais que rien que le fait de lier la question du racisme au modèle économique et à la Constitution fait hurler Bouteldja et beaucoup d'autres en son sein. Si tu connaissais le discours indigéniste, tu saurais que ce n'est pas ça mais justement le contraire, le fait de considérer que la couleur de peau est le seul déterminant de lutte.

 

Il y a 9 heures, Spooky Kid a dit :

1) Bon là je pinaille sur des détails, mais ouais y a pas grand intérêt à comparer le passé esclavagiste de la France à celui des Etats-Unis : en France interdiction de ramener et de se balader en métropole avec des esclaves dès la fin du XVII° siècle (voire même dès le XIV° siècle avec l'ordonnance du roi Louis X), créant de ce fait sur la question une dichotomie entre le territoire métropolitain et les territoires outre-mer qui n'existait pas aux Etats-Unis qui eux ont pu "importer" sur l'ensemble de leur territoire de nouveaux esclaves en toute impunité jusqu'en 1808, année de l'abolition de la traite négrière chez eux. En outre la France a aboli l'esclavage bien avant les States, et ce que cette personne semble oublier dans son interview par la magie du Saint-Esprit, c'est que entre l'abolition de l'esclavage et 1965, il y a eu un peu beaucoup aux Etats-Unis une politique officielle de ségrégation raciale menée sur son propre territoire et à l'encontre d'une partie de ses propres citoyens. Et que je sache c'est surtout cette différence majeure et pas le passé esclavagiste des deux pays qui est évoquée par les personnes affirmant que "la situation française n'est pas aussi dramatique que la situation américaine", et que l'histoire de ces deux pays n'est pas comparable.

 

Je connais ces arguments, Polony les a déjà sortis, entre autres, mais c'est se cacher derrière son petit doigt, ça : métropole ou pas, la représentation dominante des populations originaires d'Afrique subsaharienne a été modelée par le passé esclavagiste de la France, tout simplement parce que même si l'esclavage n'était pas pratiqué en métropole, le rapport de domination qu'il induisait était considéré comme quelque chose de normal en métropole aussi, c'est en fonction de ça qu'on représentait les noirs dans l'iconographie, le cinéma, la littérature, c'est comme ça que les gens les imaginaient ; idem ensuite, et là bien au-delà de la seconde abolition de l'esclavage sur tout le territoire (les jacobins étant responsables de la première) pour la colonisation qui a elle aussi puissamment modelé la façon dont les Européens de l'ouest en général et notamment Français se représentent les gens originaires d'Afrique du nord et d'Asie. C'est pour cela qu'il y a toujours des représentations racistes très fortes en France et dans les autres pays qui ont pratiqué l'esclavage et la colonisation (y compris d'ailleurs au Maghreb, le Maroc notamment a un problème manifeste de racisme envers les noirs). Outre les territoires d'Outre-Mer de la France où la question ne se pose même pas puisque c'est directement là qu'était pratiqué l'esclavage et qu'il en résulte toujours des inégalités gigantesques des siècles après son abolition. Ça a imprégné la culture de la France et de beaucoup d'autres pays ; dire "Ah mais c'était pas pratiqué en métropole", avancer telle ou telle différence de quantité, de profondeur ou de durée (@Ein kleiner Mensch, chut) avec les  États-Unis ne change malheureusement rien au fait que cela relève d'un même phénomène.

 

Il y a 9 heures, Spooky Kid a dit :

2) Alors c'est bien joli de stigmatiser ceux qui "minimisent le degré d'analogie entre la France et les USA" et défendent l'idée que "la situation française n'est pas aussi dramatique que la situation américaine", le soucis c'est que face à des gens qui s'embarrassent pas de détails quand il s'agit de mettre à égalité ou quasiment à égalité USA et France, il est normal de leur faire reposer un peu les pieds sur terre en rappelant par exemple les chiffres que j'ai mentionnés ici : en moyenne 10 à 15 personnes tuées par la police en France par an (ce qui n'est d'ailleurs pas égal à 10 à 15 morts à mettre au crédit du racisme de la police), police française près de 15 fois moins meurtrière que la police américaine en proportion de leur population respective. Et contrairement à ce que j'ai pu lire, rappeler cette réalité n'est pas banaliser des vies humaines ou minimiser je ne sais quoi, c'est juste un travail d'honnêteté intellectuelle qui vise à remettre à sa juste place l'analogie Etats-Unis/France qui est exagérée en des proportions délirantes par certains individus soucieux de faire en France de la récupération politique à partir de ce qui se passe aux Etats-Unis. Bref, n'en déplaise à la personne interviewée, le fait que la situation française soit moins dramatique que la situation américaine est une réalité chiffrable, quantifiable, qui suffit à rendre quasiment inutile au débat toute comparaison entre les deux pays. Comparaison n'est pas raison comme on dit.

 

Mais c'est de la différence de degré, ça, pas de la différence de nature... Et personne à ma connaissance n'a dit que les meurtres racistes aux États-Unis ou les violences policières en général étaient quantitativement égales à celles en France, en tout cas ce n'est absolument pas ce que dit Charlotte si tu lis bien son interview. Ce n'est pas elle qui caricature les propos adverses mais bien toi qui lui prêtes un propos qu'elle ne tient nulle part. Ce qu'elle dit et ce que les militants antiracistes en général disent, c'est qu'il y a entre la France et les États-Unis (et beaucoup d'autres pays) un phénomène de même nature qui est une représentation raciste des individus modelée par le passé de l'esclavage et de la colonisation qui fait que les vies des individus ne sont pas considérées comme ayant la même valeur ; le concours de bites avec les États-Unis de savoir où est-ce que ça s'applique le plus, on s'en fout complètement, il faut lutter contre dans tous les pays où ça existe au lieu de se cacher derrière des "Ah mais en France, c'est pas pareil, il y en a un peu moins, et puis d'abord c'était pas pratiqué sur le territoire de la métropole" quand les gens se mobilisent contre comme le fait Madame Polony.

 

Il y a 9 heures, Spooky Kid a dit :

De même qu'il est franchement très douteux de comparer l'affaire George Floyd à l'affaire Adama Traoré, pour la première on est sur un authentique meurtre raciste, puisque bon quel que soit le degré de bonne santé de l'individu, peu nombreuses doivent être les personnes capables de survivre à la pression d'un poids humain exercée sur le cou pendant 9 minutes, pour la seconde, parmi tout cet amas d'expertises et de contre-expertises, la version la plus défavorable aux flics mène pour l'instant dans le pire des cas à un homicide involontaire du fait d'un plaquage ventral qui aurait été fatal à cet homme déjà fragilisé par une longue course-poursuite en pleine chaleur. Bref, même si il y a du racisme dans la police française et qu'il faut évidemment lutter contre, ça n'est pas cette question que soulève l'affaire Adama Traoré : on est plus sur l'éternel problème de la lenteur des enquêtes internes de l'IGPN et des enquêtes judiciaires dans le domaine, lenteur qui aux dernières nouvelles est vraie aussi dans le cas de bavures policières touchant des Blancs + les problèmes que posent le plaquage ventral, question sur laquelle il n'est pas du tout délirant de débattre puisque cette pratique est déjà en partie interdite en France et est totalement interdite dans d'autres pays, notamment dans celui d'EKM il me semble.

 

Pas mieux que Ludi...

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...