Jump to content

Recommended Posts

https://www.loudersound.com/features/20-things-you-didnt-know-about-rammsteins-mutter

Share this post


Link to post
Share on other sites
1 hour ago, Los123 said:

Si tu as le lien, je suis preneuse aussi.

Par ailleurs, je viens de lire dans les vieilles interviews du Hors-série de Rockhard qu'apparemment la presse anglaise ne s'est intéressée à Rammstein que, justement, à la sortie de Mutter et que leurs questions ne concernaient que le show et non l'album en lui-même (c'est le journaliste qui donne c'est info à Richard, qui n'est pas plus au courant que cela, vu que ce n'est pas lui qui a assuré la promo en UK). As-tu se ressenti en lisant la rétrospective?

 

C'est l'impression que j'ai eu aussi en lisant le Metal Hammer, que Rammstein avait relativement peu de succès au Royaume-Uni avant Mutter. En effet parce que la presse anglaise ne s'y intéressait pas trop jusque là, mais le magazine dit aussi que Rammstein eux-même avaient l'air de pas trop y croire qu'ils pourrait percer là-bas (j'ai l'impression surtout à cause de la barrière de la langue; c'est vrai que contrairement au reste de l'Europe les anglais ont beaucoup moins tendance à aller apprendre les langues étrangères). J'ai pas l'impression que l’intérêt soudain de la presse britannique soit liée uniquement à la tournée, même si ça a eut l'air de jouer beaucoup. Peut-être qu'ils ont aussi décidé de mettre un bon coup de comm' avec Mutter.

Je t'envoie le lien par MP.

  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Si je ne me trompe pas, il y avait aussi des différences de distribution pour Herzeleid et Sehnsucht entre l'Europe et UK, qui compliquait tout cela, car ils étaient encore chez Motor Music et non Universal, où ils figurent depuis 2001 (après Mutter).

Ils ont fait la compilation promo "Trial by Fire" en 2000 pour les Anglais surtout.

Edited by Rasputin 93
  • Thanks 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Coucou.  Moi la première fois que j'ai entendu Rammstein c'était sur un album BO Matrix en 2001 . Du hast m'avait marqué mais je n'avais pas retenu le nom du groupe et 4 ans plus tard j'ai entendu de nouveau du hast et album Rosenrot et voilà toujours aussi depuis 2005

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 05/04/2021 à 22:28, Los123 a dit :


Par ailleurs, je viens de lire dans les vieilles interviews du Hors-série de Rockhard qu'apparemment la presse anglaise ne s'est intéressée à Rammstein que, justement, à la sortie de Mutter et que leurs questions ne concernaient que le show et non l'album en lui-même (c'est le journaliste qui donne c'est info à Richard, qui n'est pas plus au courant que cela, vu que ce n'est pas lui qui a assuré la promo en UK). As-tu se ressenti en lisant la rétrospective?

 

Le 05/04/2021 à 23:54, Highlander a dit :

 

C'est l'impression que j'ai eu aussi en lisant le Metal Hammer, que Rammstein avait relativement peu de succès au Royaume-Uni avant Mutter. En effet parce que la presse anglaise ne s'y intéressait pas trop jusque là, mais le magazine dit aussi que Rammstein eux-même avaient l'air de pas trop y croire qu'ils pourrait percer là-bas (j'ai l'impression surtout à cause de la barrière de la langue; c'est vrai que contrairement au reste de l'Europe les anglais ont beaucoup moins tendance à aller apprendre les langues étrangères). J'ai pas l'impression que l’intérêt soudain de la presse britannique soit liée uniquement à la tournée, même si ça a eut l'air de jouer beaucoup. Peut-être qu'ils ont aussi décidé de mettre un bon coup de comm' avec Mutter.

 


Je lance des fléchettes dans le mur des théories, mais ce serait pas à la fois parce que la scène anglaise était encore accaparée par la Britpop (ou ce qu'il en restait) et aussi parce que Mutter a tout simplement été l'album signant le passage à des sonorités plus accessibles? Je prétends pas réinventer la poudre, mais cela ne me surprend guère que la presse britannique ne se soit pas plus intéressé au phénomène Rammstein auparavant, j'ai l'impression que c'est le cas un peu partout (mais je me trompe peut-être?) 

Bien sûr, Sehnsucht leur ont ouvert des portes aux USA. Et je sais que l'année suivant leur apparition au Bizarre festival, ils étaient têtes d'affiche... Mais ça devait rester un public assez niche jusqu'alors, non? J'ai toujours lu/entendu que Mutter, et encore plus Reise, Reise ont vraiment été les deux coups de poings dans la tronche des médias et du grand public. 

Après que ce soit le live plus que l'album qui en soit responsable... J'ai presque envie de dire que ça n'a pas trop changé. Y'en a toujours un paquet, fans comme non-fans d'ailleurs, qui résument le groupe à leurs frasques sur scène. Certes, Mutter semblait plus sage que Sehnsucht de ce point de vue là, mais du coup j'en retire deux autres potentielles explications : soit c'était plus "présentable" pour la presse et ils étaient donc plus enclins à en parler qu'avec un Till qui asperge les gens avec une fausse bite, soit le fait que l'album était (même de "réputation") plus accessible, cela rendait plus attractif le fait de parler du live. 

Bref, tout ça pour dire que j'ai pas l'impression que ce soit surprenant que les anglais aient attendu le troisième opus pour s'y pencher, si? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, Ale a dit :

Je lance des fléchettes dans le mur des théories, mais ce serait pas à la fois parce que la scène anglaise était encore accaparée par la Britpop (ou ce qu'il en restait

 

C'est l'hypothèse qu'a émis Richard à l'époque, mais visiblement il en savait rien.  Et ça m'a surprise en lisant l'interview car je pensais que l'Angleterre était plus ouverte sur ce genre musique.

 

il y a 41 minutes, Ale a dit :

Je prétends pas réinventer la poudre, mais cela ne me surprend guère que la presse britannique ne se soit pas plus intéressé au phénomène Rammstein auparavant, j'ai l'impression que c'est le cas un peu partout (mais je me trompe peut-être?) 

 

Je ne sais pas pour tous les pays, mais en France, il est vrai que la presse musicale généraliste ne s'intéresse à un groupe de Metal que si il a déjà pris de l'importance. D'ailleurs, on n'a jamais tant entendu parler de Hard/Metal que depuis qu'il y a le Hellfest. Mais cela reste quand même marginal.

 

J'ai lu Metal Hammer, et, @Highlander a bien résumé. Et c'est vrai que le groupe, du fait qu'ils chantent en allemand, ne croyait pas vraiment à une carrière internationale au début. Par contre, j'ai été déçue de ne pas voir un seul extrait d'interview des membres du groupe.

 

il y a 52 minutes, Ale a dit :

Après que ce soit le live plus que l'album qui en soit responsable... J'ai presque envie de dire que ça n'a pas trop changé. Y'en a toujours un paquet, fans comme non-fans d'ailleurs, qui résument le groupe à leurs frasques sur scène. Certes, Mutter semblait plus sage que Sehnsucht de ce point de vue là, mais du coup j'en retire deux autres potentielles explications : soit c'était plus "présentable" pour la presse et ils étaient donc plus enclins à en parler qu'avec un Till qui asperge les gens avec une fausse bite, soit le fait que l'album était (même de "réputation") plus accessible, cela rendait plus attractif le fait de parler du live. 

Bref, tout ça pour dire que j'ai pas l'impression que ce soit surprenant que les anglais aient attendu le troisième opus pour s'y pencher, si? 

 

Au vu des arguments, non pas surprenant.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 08/04/2021 à 20:20, Los123 a dit :

C'est l'hypothèse qu'a émis Richard à l'époque, mais visiblement il en savait rien.  Et ça m'a surprise en lisant l'interview car je pensais que l'Angleterre était plus ouverte sur ce genre musique.

 

Je ne sais pas pour tous les pays, mais en France, il est vrai que la presse musicale généraliste ne s'intéresse à un groupe de Metal que si il a déjà pris de l'importance. D'ailleurs, on n'a jamais tant entendu parler de Hard/Metal que depuis qu'il y a le Hellfest. Mais cela reste quand même marginal.

 

J'ai lu Metal Hammer, et, @Highlander a bien résumé. Et c'est vrai que le groupe, du fait qu'ils chantent en allemand, ne croyait pas vraiment à une carrière internationale au début.


Je continue les hypothèses foireuses, mais même si l'Angleterre est instigatrice d'innombrables genres musicaux (et donc notamment dans le metal), j'ai l'impression que l'indus reste un truc très nord-américain et germanique... Je me trompe peut-être, surtout aujourd'hui, mais je me dis qu'à l'époque des débuts de R+, c'était peut-être moins le style en vogue... encore une fois parce que niveau musique, les britanniques ne savaient déjà plus où donner de la tête (parce que j'évoquais la britpop, mais niveau electro... c'était l'explosion pure et simple) 

Ah totalement. Toutes les discussions que j'ai eu à ce sujet, y compris avec des chroniqueurs et autres journaleux, font état de ce dédain français pour le metal. Certains y voient justement une force... Après on peut difficilement parler d'underground aujourd'hui. En tout cas pour le genre en lui-même (pour les artistes, c'est encore une autre histoire...) J'en réfère un peu à la discussion que j'avais eue avec @Deminion sur un certain "protectionnisme" français, où l'on continue de mettre beaucoup en avant la variété. Après j'ai l'impression qu'on commence aussi à accueillir le rap avec nettement plus de bienveillance... Alors pourquoi le metal reste le vilain petit canard? C'est à vous de me le dire ! Même si finalement en Belgique on est dans un drôle d'entre-deux entre l'école anglo-saxonne (de par la Flandre) et l'école française (de par la Wallonie). Mais pour reprendre les mots du type de la MAI de Nancy : le metal c'est peut-être une niche mais alors c'est un gros chien qu'il y a dedans. 

Et pour le fait de chanter en allemand... Là aussi on peut supposer beaucoup de choses. Pourquoi une artiste comme Yelle cartonne aux States tandis que Mylène Farmer marche en Russie?? Pourquoi le titre "phare" de la Belgique à l'international c'est "ça plane pour moi" ? Je me demande s'il y a pas un petit facteur chance... Certes, l'allemand était exotique à l'époque (et je pense que ça l'est encore pas mal pour le commun des mortels) mais t'avais déjà Oomph! sur le créneau par exemple. Pourquoi est-ce que la sauce à pris avec Rammstein et pas eux? Je parle souvent de leur jeu de scène (et je pense pas qu'on puisse l'ignorer), mais cela ne doit pas faire tout, surtout au début... En tout cas je peux comprendre que le groupe ait été surpris. Encore aujourd'hui, la NDH reste très germano-centrée (avec une drôle de connivence avec les russes, comme on disait) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


×
×
  • Create New...