Jump to content

Recommended Posts

  • Replies 1.1k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

J'ai réécouté l'album pour la première fois depuis belle lurette cette semaine ; il y a quand même de sacrés titres là-dessus. C'est dommage que la sortie de l'album ait été précipitée. Il ne manquait

Juste, je ne sais pas pourquoi je suis à fond sur Wo bist du que je me passe en boucle en ce moment, en mode "redécouverte" du morceau. J'étais un peu passé à côté de cet album que j'écoute finaleme

Oui, à l’époque de Lifad, l’existence de l’édition deluxe a précisément été justifiée par l’expérience précédente de Rosenrot.    D’ailleurs quasiment tout LIFAD est une réaction à Rosenrot, «

TQP c'est pas la chanson ultime mais je ne partage pas l'aversion générale. SNVM par contre c'est vraiment pas ma came. Et Ein Lied cependant, je l'aime vraiment beaucoup, c'est une petite douceur qui se déguste au calme avant d'aller se coucher. Elle m'apaise moi cette chanson, et j'aime vraiment le synthé qui l'accompagne. Toute l'instru de manière générale, toute en douceur, mais le petit synthé fait la diff.

  • Like 4
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

J'ai réécouté l'album pour la première fois depuis belle lurette cette semaine ; il y a quand même de sacrés titres là-dessus. C'est dommage que la sortie de l'album ait été précipitée. Il ne manquait pas grand-chose pour en faire le chef d'oeuvre macabre - gothique du groupe. Sans Benzin, SNVM et TQP (celle-là je ne la déteste pas, mais elle n'est pas dans le ton du reste de l'album). 

 

Le chapelet Rosenrot - Spring - WBD - Zerstören - Hilf mir et F&W, c'est quand même du très consistant et cohérent, très enraciné dans le folklore et la culture allemande / européenne. 

 

Sur le coup on a trouvé ça un peu chiant comme album, mais avec presque vingt ans de recul et 3 albums plus tard, ça reste un détour discographique intéressant, un disque avec une vraie personnalité contrairement à ce qu'ils ont pu produire après, qui s'apparente plus à des best of avec beaucoup de chansons "à la manière de". 

 

Au final le dytpique Allumette / Zeit ressemble pas mal au dyptique Reise, Reise / Rosenrot, pas forcément dans le son mais dans les qualités et défauts respectifs de chaque disque. 

  • Like 9
Link to post
Share on other sites

Il est parti avec un sacré handicap à l'époque : annoncé comme un Reise Reise 2 ( ce qui implique inconsciemment d'une certaine manière qu'il s'agit de chansons qui n'ont pas passé le cut pour RR ), pochette sans identité vu qu'elle a déjà été utilisée, rumeurs disant qu'il s'agissait d'un disque fait de bric et de broc pour se débarrasser d'un contrat avec la maison de disque etc.

 

Mais en soi, faire un lien entre le couple RR/R et 7/Zeit est intéressant, surtout sur la question des "rebuts". Rammstein a toujours récupéré des chansons de précédentes sessions, mais avec Rosenrot, peut-être ont-ils eu l'impression d'exagérer. On peut se demander si l'idée de sortir LIFAD avec un 2e CD n'est pas une réaction. Rosenrot a laissé une impression amère en concevant explicitement un nouvel album comme le second opus du précédent, comme s'il ne s'agissait pas d'un vrai album. Mais la solution LIFAD à deux disques s'est révélée plus branlante encore : les fans ont fait remarquer qu'il était incompréhensible que des Mehr ait pu se retrouver parmi les 11 de base plutôt que Donaukinder, Führe mich, Halt etc. Pour 7/Zeit, Ils sont donc revenus à la recette RR/R ( et finalement leur manière de faire depuis les premiers CDs du groupe), c'est-à-dire réutiliser les rebuts dans un nouveau processus créatif.

  • Like 5
Link to post
Share on other sites

Oui, à l’époque de Lifad, l’existence de l’édition deluxe a précisément été justifiée par l’expérience précédente de Rosenrot. 
 

D’ailleurs quasiment tout LIFAD est une réaction à Rosenrot, « Rammstein avec trop de ketchup » pour reprendre l’expression de Paul à l’époque.

 

Et oui pour Zeit ils n’ont pas fait les mêmes erreurs que pour Rosenrot : presque 3 ans entre les deux albums (contre une seule entre RR et Rosenrot, c’est fou quand on y pense), une identité visuelle très différente, etc.

 

Mais sur le fond, le processus de recyclage est le même que pour Rosenrot, à une différence près : les mauvaises chansons de Zeit sont globalement les restes de l’album précédent tandis que les nouvelles compositions sont bonnes, alors que les mauvaises chansons de Rosenrot sont plutôt celles qui ont été composées en vitesse pour finir l’album. 

  • Like 6
Link to post
Share on other sites

J'aime bien cette comparaison avec le ketchup. En fait, je la reprendrais volontiers pour caractériser mon propre sentiment avec certaines chansons de Rosenrot : je ne peux pas dire que je n'aime pas Wo bist du et co, que du contraire, mais c'est comme du ketchup sur les frites, un condiment facile. Le genre de chansons que Rammstein peut pondre au kilomètre sans difficulté, à la fois épiques et molles. Rosenrot manque de croustillant.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, babach70 a dit :

Si Rosenrot est Rammstein avec trop de ketchup.. qu'est ce que LIFAD ?..

Je dirais avec trop de graviers.

Edited by Ben-zin
J'avais marqué "avec trop de lubrifiant" en oubliant que MGM n'était pas sur cet album....
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites

Sauce produit de vaisselle et direction la poubelle comme dans les reportages des restaurant douteux. Perso j’ai posé un vase dessus. 

  • Haha 1
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
Le 30/07/2023 à 11:27, Niklaus a dit :

J'aime bien cette comparaison avec le ketchup. En fait, je la reprendrais volontiers pour caractériser mon propre sentiment avec certaines chansons de Rosenrot : je ne peux pas dire que je n'aime pas Wo bist du et co, que du contraire, mais c'est comme du ketchup sur les frites, un condiment facile. Le genre de chansons que Rammstein peut pondre au kilomètre sans difficulté, à la fois épiques et molles. Rosenrot manque de croustillant.

Y'a qu'un confrère belge pour dire que le ketchup est un choix facile :D 

(Sentiment partagé évidemment. Avec toutes les sauces disponibles en friteries, tu choisis la mayo? Allons... :ph34r:)

Link to post
Share on other sites

Désolé de casser l'ambiance mais Hilf Mir est ma track préférée de Rosenrot.

ET SURTOUT APRES, si j'occulte les paroles, j'adore "Te Quiero Puta" d'un point de vue musical pour : la rythmique des guitares, les cuivres, la voix, le chant espagnol et même la façon de chanter de Till etc...

 

J'aime pas trop Wo Bist Du, j'ai toujours du mal avec la mélodie de cette chanson et donc encore plus avec le refrain, je préfère Feuer Und Wasser pour son refrain. 

D'ailleurs, je trouve que Vergiss Uns Nicht est à la croisée de ces deux tracks, comme si c'était la version ultime dans ce style qu'ils ont pu explorer à l'époque Rosenrot. => Confirmez moi, VUN a bien été faite durant cette période ou plus tard ?

 

EDIT : j'ai la réponse à ma question, VUN a été enregistrée en 2005 puis remasterisée pour sortir avec le single Mein Land, c'est bien ce qu'il me semblait.

=> du coup, dommage qu'elle n'ait pas été sur Rosenrot, et qu'elle soit passée en Side B de Mein Land. 

 

Edited by JaNein
  • Like 4
Link to post
Share on other sites
Le 29/07/2023 à 15:46, Jack a dit :

Sur le coup on a trouvé ça un peu chiant comme album, mais avec presque vingt ans de recul et 3 albums plus tard, ça reste un détour discographique intéressant, un disque avec une vraie personnalité contrairement à ce qu'ils ont pu produire après, qui s'apparente plus à des best of avec beaucoup de chansons "à la manière de". 

Oui, après avoir saigné RR ou mutter, je le trouvais très fade cet album… aujourd’hui c’est celui que j’écoute le plus en vieillissant, parce que certainement celui que j’ai le plus boudé, du coup la redécouverte est rafraîchissante. 
TQP c’est la chanson godriole, elle est marrante à écouter et ânonner de temps à autre. J’ai toujours trouvé ce genre de chanson comme pussy, “très sexe à papa” (Parce que “Oulala, le sexe est mal, Bouh ! Mais c’est exactement pour ça que ça m’excite et pour ça que celles qui aiment sont des salopes ou des putes, bref une vision très chrétienne du sexe récréatif). 
 Wo bist du, je trouve justement qu’il y a un côté lancinant et un côté de “marche forcée” dans le chant et la mélodie qui colle parfaitement pour moi avec le thème de la chanson. 

VUN je la trouve tellement sous côté cette chanson. 
 

Edited by Jumahy
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 31/07/2023 à 17:02, Ecureuil de mauvais poil a dit :

 

Ce que me gêne le plus dans Rosenrot c'est l'impression patchwork sans unité quoi mais je reste accro à Ein Lied pour raisons persos

J'ai exactement la même sensation, un album avec peu de cohérence avec pas mal de titre bof bof.

Link to post
Share on other sites

@Jack Pour rebondir sur la comparaison sur ces deux duos d'albums (que je partage depuis mes premières écoutes de Zeit), ça déjà dû être dit mais j'en ai pas connaissance on sait quels titres de Zeit proviennent de l'Albumette et lesquels sont nés plus tard ? 

Edited by AnthoXIV
Link to post
Share on other sites

Pour rebondir sur ce qui a été dit plus haut...

 

J'ai une affection particulière pour Rosenrot car je le perçois comme un album plus introspectif, pas forcément sur les textes, mais plutôt sur les ambiances de certains titres. Comme une sorte de gros zoom sur une facette du groupe.

 

LIFAD, j'ai du mal à le détester, ou à le rejeter, en dépit de ses nombreuses imperfections et son manque de spontanéité, écho à une impasse/mésentente  au sein du groupe. J'aime le fait qu'il y a eu la volonté d'aller dans une certaine direction, tant sonore que visuelle ; ça n'a pas été totalement réussit mais ça a son mérite. Puis au niveau live, cette période marque aussi le tournant vers des shows plus dimensionnés.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
Le 29/07/2023 à 19:38, Jack a dit :

Et oui pour Zeit ils n’ont pas fait les mêmes erreurs que pour Rosenrot : presque 3 ans entre les deux album

Je sais pas trop, pour moi il serait pas sorti aussi tôt sans le covid. Et merci le covid c’est un véritable chef d’œuvre à mes yeux et c’est le parfait album si le groupe doit finir ici. 

  • Like 4
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
il y a 49 minutes, Crevenpaix a dit :

J’ai réécouté cette semaine l’album… toujours la même chose, il ne me fait rien …

Ah il est à part cet album. D'ailleurs pendant la promo, rzk disait que ce n'était pas spécialement leur 5eme album, mais un album spécial vu le contexte

Link to post
Share on other sites
  • 2 months later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...