Jump to content

2012 - Mein Herz brennt (Explicit version)


Recommended Posts

-Till dirige avec les autres membres du groupe un Institut de la Peur, où l'on terrorise les enfants pour recueillir leurs larmes et surtout, les transformer en cauchemars (cf. la scène avec Richard).

 

C'est une idée mais ça brasse pas tout. J'ai pas mal hésité entre:

- les scènes cauchemardesques sont des fantasmes autour de l'école, vue comme prison, et donc Till jouerait le rôle d'élément perturbateur: il ne rentre pas dans le moule et devient à la fois bourreau (monstre qui garde la cage, l'homme qui attaque la femme) et victime (lorsqu'il est au milieu des membres qui jouent du violoncelle, lorsqu'il bouffe son coeur)

- chronologie en 3 parties: l'école, puis l'Orphelinat où les enfants kidnappés sont séquestrés, enfin l'échappatoire

 

Mais dans les deux cas, je n'arrive pas à placer Richard et son monstre dans le décor. Flake dans la baignoire peut très bien se prélasser dans les larmes des enfants. Mais alors l'accouchement, la crise de Richard, les enfants cachés dans le bois sous les armatures de la robe... :mellow: Je creuse...je creuse...

Edited by LudicrousC
Link to post
Share on other sites
  • Replies 692
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Bon, et bien il n'y a pas grand chose à dire. C'est un mélimélo de pleins de choses, qui au final sont chacunes très peu présentes et n'ont presque aucun lien à part d'être dans le clip.

A regarder une fois, ou non.

Je n'ai pas ressenti l'atmosphère du morceau dans ces images. J'attendais beaucoup mieux.

Edited by roger keith
Link to post
Share on other sites

Bon, que dire ? 

 

Je trouve pas les mots pour expliquer mon désarroi ... 

Dans ce cas, je laisse mon pote s'exprimer à ma place :

 

Voilà, je pense que c'est clair

 

 

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites
En fait, on voit les 6 membres en sauvages - scène finale dans l'ordre: Olli, Schneider, Flake, Till, Richard et Paul. Ils jouent donc tous le rôles de gamins qui ont grandi en captivité dans cet espèce d'Orphelinat de la Peur et ils sont les seuls à s'échapper.

 

D'accord ! J'en conclus que les enfants sont devenus à l'image de leurs bourreaux.

 

- toutes les scènes avec les gamins qui ne sont pas éclairées de cette lumière rougeâtre (le dortoir, les scènes "médicales" où on leur prend leurs larmes, celles avec la femme en noir et sa version vieille (prof? gardienne des gamins?) menacée par un Till en costume fin de siècle... Alors la question: il est le sauveur des gamins ou celui qui vient les kidnapper à l'école pour les amener dans l'Orphelinat de la Peur, où la même femme, semble-t-il, est infirmière!? C'est vraiment difficile à démêler mais on dirait bien qu'il y a deux lieux principaux: l'école où les élèves sont en partie avec des oreilles d'âne (le bonnet d'âne, youhou!), le passé révolu (on voit une photo au début, comme si c'était juste un souvenir), et ce que je vais appeler l'Orphelinat de la Peur, où il se passe des tas de trucs bizarres...

 

Je doute que Till soit leur sauveur, d'autant que c'est lui qui chante et qu'on le reconnait forcément avec les musiciens... Je dirais qu'il peut être vu comme un sauveur par les enfants, qui ne subissent pas forcément un traitement très tendre en effet, mais qu'il les conduit vers pire encore. Note que la photo brûle, je crois, je ne sais pas ce qu'il faut en conclure, du coup...

 

 

- le début où on voit alternativement des gamins puis les membres du groupe avec un sac-portrait sur la tête alignés comme pour un peloton d'exécution (allusion à la torture psychologique, façon bizutage extrême?)

 

Ils ont subi quelque chose avant de devenir ce qu'ils sont...

 

- Richard en Belle au Bois Dormant qui cauchemarde et son monstre Melanie (encore une allusion à sa superficialité?)

 

Ça, par contre, c'est limpide : l'Institut fabrique des cauchemars avant de les envoyer aux gens.

 

- la baignoire avec Flake qui se noie (heu...?)

 

Rien compris non plus...

 

- Till et son coeur à bouffer (heu...wokay)

 

J'y vois la source de ses pouvoirs, Davy Jones-like.

 

- Till et son masque farfelu et le bassin transformé en cage, où on voit à nouveau des gamins enfermés (et sur quelques scènes, avec les sacs-portraits... oh super! de quoi nous emmêler les pinceaux)

 

À vrai dire, je remets en cause l'idée selon laquelle l'Institut et l'école seraient deux lieux totalement séparés pour cette raison...

 

PS :

 

Pour les enfants sous la robe, je vois deux possibilités : on les aide à s'échapper (d'où dissimulation) ou on les envoie se répandre dans le monde comme cauchemars (mais pourquoi sous la robe ?).
Edited by Mitth'raw Nuruodo
Link to post
Share on other sites

Ouais bah franchement , le clip version piano était peut être simple mais au final jolie, émouvant, on ressent les choses...

Alors que là , bah je déteste. On l'attendait avec impatience pour un résultat "brouillon" ,incompréhensible, on ressent rien...

Un mélange de trop de choses qui au final ne donne rien! 

 

Bref la version piano est 1000 fois meilleur que celle là à mon goût! 

Link to post
Share on other sites

Regardez-le quand même plusieurs fois, ce n'est pas si mauvais que ça en a l'air, on finit par comprendre un peu ;) Ceci dit, il reste vraiment des énigmes colossales, à force de voir les membres endosser tous les rôles à la fois...

Link to post
Share on other sites
- toutes les scènes avec les gamins qui ne sont pas éclairées de cette lumière rougeâtre (le dortoir, les scènes "médicales" où on leur prend leurs larmes, celles avec la femme en noir et sa version vieille (prof? gardienne des gamins?) menacée par un Till en costume fin de siècle... Alors la question: il est le sauveur des gamins ou celui qui vient les kidnapper à l'école pour les amener dans l'Orphelinat de la Peur, où la même femme, semble-t-il, est infirmière!? C'est vraiment difficile à démêler mais on dirait bien qu'il y a deux lieux principaux: l'école où les élèves sont en partie avec des oreilles d'âne (le bonnet d'âne, youhou!), le passé révolu (on voit une photo au début, comme si c'était juste un souvenir), et ce que je vais appeler l'Orphelinat de la Peur, où il se passe des tas de trucs bizarres...

 

Il n’y a pas vraiment d’école. Tout  le clip se déroule dans cet orphelinat. Par les fenêtres de la salle de classe on voit les immeubles encore en bon état de Beelitz-Heilstätten. Donc tout se déroule à cet endroit.

Je pense que Till Joue une sorte de directeur de pensionnat qui donne des enfants pas sage d’où les bonnet  d’âne pour les montres (des sortes de croquemitaine) qui se cachent dans la cave.

 

 

Link to post
Share on other sites
Ça, par contre, c'est limpide : l'Institut fabrique des cauchemars avant de les envoyer aux gens.

 

 

À vrai dire, je remets en cause l'idée selon laquelle l'Institut et l'école seraient deux lieux totalement séparés pour cette raison...

 

PS :

 

Pour les enfants sous la robe, je vois deux possibilités : on les aide à s'échapper (d'où dissimulation) ou on les envoie se répandre dans le monde comme cauchemars (mais pourquoi sous la robe ?).

Premier spoiler:

 

Je viens de relire ton précédent post. Okay, donc Melanie joue le rôle de vendeuse de cauchemars, en quelque sorte. ça se tient bien.

 

Spoiler 2!

 

Je comprends mieux ton choix pour le mot institut alors. C'est vrai que j'hésitais avec l'idée de l'école et sa face cachée, l'internat. Mais je ne comprends décidément pas du tout le rôle de Till en costume fin de siècle. Si on garde à l'esprit que les autres membres avaient aussi ce costume et devaient jouer un rôle similaire à l'origine, ils seraient les directeurs d'institut. Pourquoi ce conflit avec ce qui serait du coup une de leurs employés?

 

Edited by Jack
Link to post
Share on other sites

Si on garde à l'esprit que les autres membres avaient aussi ce costume et devaient jouer un rôle similaire à l'origine, ils seraient les directeurs d'institut.

 

Ben en fait, ils l'ont, ce costume, on les voit brièvement dans une scène assez obscure vers la naissance du cauchemar...

 

Pourquoi ce conflit avec ce qui serait du coup une de leurs employés?

 

Employés est peut-être un grand mot... Esclave, voire création, qu'ils détruisent pour faire peur aux élèves ? Ou ils prennent le contrôle de l'Institut face à elle, justement ?

 

Mmmm...Ils s'échapperaient deux fois? Une fois enfants et une fois adultes? La deuxième interprétation serait plus sensée par déduction.

 

:mellow:

Ce clip est un puzzle...

Link to post
Share on other sites
L'employé veux peut être protéger les enfants et menace de Tuer Till. Car il a l'air très déterminé et dangeureux quant il s'approche de la salle de classe. Mais après c'est bizarre qu'il pleure au début. Je ne comprend rien.

 

Et sinon Mélanie ne serait elle pas la mère de tous les enfant ?

Link to post
Share on other sites

Mais après c'est bizarre qu'il pleure au début.

 

Ah oui, c'est vrai, tiens... Souvenir de ce qu'il a lui-même subi dans l'Institut avant d'en prendre le contrôle ? Ou de son cœur arraché ?

Je vais faire une combustion spontanée !

Link to post
Share on other sites

Une ambiance qui reste sympa mais le clip reste décevant, il est trop "puzzle"

 

Les plans rapprochés sur la tête de Till, ça rend mal je trouve...
Et le moment où on voit les membres avec leurs masques faire..du violoncelle, j'avoue que j'ai pas compris et que j'ai eu un WTF ?!
Link to post
Share on other sites

Super déçu du clip je dois dire alors qu'on voit qu'il y a pas mal d'idées dedans mais il est monté à la va comme j'te pousse !
 

Y a pas mal de points que je n'ai pas compris. Par exemple :

- pourquoi Till embrasse la vieille alors qu'il l'a tout de même étrangler !

- pourquoi les enfants se cachent sous la robe du Cinquième Elément de Mélanie ?

- c'est quoi le délire avec Flake qui se noie ?
Link to post
Share on other sites

C'est dommage que la narration soit si foireuse en effet...

 

Je suis assez d'accord sur le fait que la salle de classe et l'orphelinat sont un seul et un même institut.

 

J'ajouterais également que l'image de l'orphelinat est associé à beaucoup d'images négatives dans l'imaginaire collectif allemand. On pense bien entendu aux lebensborn, ces espèces de maternité/orphelinat mises en place par le régime nazi pour augmenter la fécondité et fanatiser dès la naissance les enfants.

 

De même, on enlevait les gosses qui présentait des caractères aryens à certaines familles étrangères afin de pouvoir les rééduquer dans des orphelinats.

 

Plus tard, les orphelinats durant l'époque de l'Allemagne de l'est sont aussi mêlés à de sordides histoires et fantasmes, où on réaliserait des expériences éducatives sur des orphelins. C'est l'époque des percées scientifiques en neurologie, hormonologie et psychologie, et des possibilités qu'elles offrent. En fiction, je pense notamment au manga notoire Monster, qui base son intrigue sur ses expériences menées sur des gosses en Allemagne.

 

Je suis sûr que ce clip, plus qu'une véritable histoire construire, est une sorte de réceptacle de tous ces fantasmes morbides sur l'orphelinat présent dans l'imaginaire allemand.

 

Link to post
Share on other sites

En tout cas, je ne crois pas du tout que Bihac est bien le réalisateur à l'origine.

La scène de l'accouchement, par exemple, c'est clairement du Recuenco  tout craché, complètement à des années lumière de Bihac, je trouve.
Edited by LudicrousC
Link to post
Share on other sites
Bon sinon, au-delà de toutes ces interprétations que suscite le clip, je me demande quand même: Mais pourquoi jouent-ils du violoncelle ? A moins que mon ouï soit complètement naze, c'est tout de même plus des violons qu'on entend ! Juste pour l’esthétique ? Ou juste parce que c'est trop plus mieux classe de se la jouer à la Apo ?
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...