Jump to content

Débats politiques et sociétaux


Recommended Posts

il y a 56 minutes, LudicrousC a dit :

C'est pas plutôt le préfet qui décide sur le port du masque en ville? (vraie question)

Il me semble que les deux peuvent décider de le remettre si ils le souhaitent. M'enfin, que ça soit le préfet ou le maire, ça ne change pas grand chose sur le résultat. 

Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Aucune disposition n’interdit à un ministre de mentir à la télévision.

Perso au bout de deux semaines faut que je lâche de la pression, j'ai les couilles tellement pleines que j'entends des voix!

Vous avez vu la dernière de Barbier? Il veut interdire le vote aux abstentionnistes  

Oh, ça va coûter soixante millions d'euros par mois aux hôpitaux de contrôler le passe sanitaire à leur entrée alors qu'ils n'ont toujours pas les lits et le personnel promis pour s'occuper des patients. Très intelligent.

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Oh, ça va coûter soixante millions d"euros par mois aux hôpitaux de contrôler le passe sanitaire à leur entrée alors qu'ils n'ont toujours pas les lits et le personnel promis pour s'occuper des patients. Très intelligent.

 

C'est clair. -_- C'est quand même épatant de voir le rapporteur rétorquer que les détails seront vus après par décret quand on lui signale que contrôler un simple pass implique forcément plus de personnels dans les hôpitaux, les EHPAD, à la SNCF...

 

Je sens qu'on va rigoler pour la campagne vaccinale à l'école: avec une infirmière pour deux ou trois bahuts, ça voudra dire peut-être qu'on me demandera de faire des piquouses, qui sait? :D 

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, LudicrousC a dit :

C'est quand même épatant de voir le rapporteur rétorquer que les détails seront vus après par décret quand on lui signale que contrôler un simple pass implique forcément plus de personnels dans les hôpitaux, les EHPAD, à la SNCF...

 

Et encore, là t'es gentille, tu parles d'institutions relativement importantes : mais les restaurateurs, les salles de concert ou les bibliothèques, elles vont avoir les moyens ? En fait, on créé une espèce d'obligation vaccinale mais dont l'État se décharge du contrôle sur d'autres...

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

En fait, on créé une espèce d'obligation vaccinale mais dont l'État se décharge du contrôle sur d'autres...

 

Tout à fait. Mais c'est quand même intéressant qu'en débats à l'AN, ils ont bien spécifié que les restaurateurs et autres n'auront pas le droit de vérifier la pièce d'identité, uniquement le pass. Ce qui est absurde. Concrètement, c'est leur dire qu'ils peuvent laisser les gens frauder, donc à quoi bon les obliger à vérifier inutilement?

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 25/07/2021 à 12:18, LudicrousC a dit :

Tout à fait. Mais c'est quand même intéressant qu'en débats à l'AN, ils ont bien spécifié que les restaurateurs et autres n'auront pas le droit de vérifier la pièce d'identité, uniquement le pass. Ce qui est absurde. Concrètement, c'est leur dire qu'ils peuvent laisser les gens frauder, donc à quoi bon les obliger à vérifier inutilement?

 

On est bien d'accord sur l'absurdité du truc, sauf que quand les restaurateurs devaient vérifier la carte d'identité, ça râlait "on n'est pas des flics". Faut arrêter, vérifier un pass et une CNI, ça prend 10 secondes. Mais dans ce pays, personne ne veut faire sa part…

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, Pierrick a dit :

Faut arrêter, vérifier un pass et une CNI, ça prend 10 secondes. Mais dans ce pays, personne ne veut faire sa part…

 

Certes, mais tu files pas ta CNI pour créer un compte client dans un magasin, et il y a une bonne raison pour ça.

 

Je veux dire, même les occasions où c'est pas un flic qui vérifie une identité, la personne devra remplir certains critères. Par exemple si tu passes un concours, c'est un fonctionnaire (donc un individu qui représente l'Etat et qui doit avoir un casier judiciaire vierge pour remplir sa fonction) qui vérifie ton identité. A la ba bibliothèque où on te demande des justificatifs de domicile, c'est un fonctionnaire aussi. Quand tu vas t'inscrire sur les listes électorales, c'est un fonctionnaire.

 

Les exceptions du type "tu files bien ta CNI pour payer par chèque" ne devraient pas devenir la règle (surtout quand on sait à quoi servent les identités collectées en magasin en fait!)

Le vigile qui vérifie ta CNI à l'entrée d'une salle de concert, il le fait pas parce qu'on lui a donné une autorisation explicite mais juste parce qu'on a foutu ton nom sur les billets et qu'une fois qu'on a fait ça, il faut bien quelqu'un pour vérifier les identités après. (Ceci dit, tu auras remarqué que ce n'est pas systématique.)

 

 

Perso, je pense qu'on ne devrait refiler sa pièce d'identité qu'à une personne contrainte par sa fonction à une totale discrétion, tout simplement parce que la vie privée est un droit pour tout le monde.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 10 heures, LudicrousC a dit :

A la ba bibliothèque où on te demande des justificatifs de domicile, c'est un fonctionnaire aussi. Quand tu vas t'inscrire sur les listes électorales, c'est un fonctionnaire.

 

 

Attention, dans beaucoup de bibliothèque ce sont des bénévoles qui font le travail. Donc, pas un forcément un représentant de l'Etat, mais un citoyen lambda. 

 

 

Edited by Los123
Link to post
Share on other sites
Il y a 22 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

 

Moi si. En mars, j'avais essayé de récapituler les propositions faites en la matière. Il y a des choses à actualiser depuis, bien sûr, mais je serai curieux d'entendre quelqu'un m'expliquer en quoi supprimer des lits d'hôpitaux serait plus efficace.

 

 

Effectivement, il y a un mérite de suggérer des propositions qui demandent réflexion et précision. Du coup quand je lis :

 

- " réquisitionner des entreprises pour fabriquer le plus vite possible tests, masques, gants, bouteilles d’oxygènes, machines à purifier l’air, et donc vaccins.", je me dis pourquoi pas. Seulement cela implique de faire tourner les entreprises en question 24h/24 et 7j/7. Et comme le terme "réquisitionner" est utiliser, cela veut dire que les salariés de ces entreprises n'auront pas d'autres possibilités que de travailler de nuit et le week-end. Reste à trouver ceux qui accepteront.

 

- "organiser une rotation globale dans les entreprises", même réponse qu'au-dessus, c'est-à-dire trouver des salariés qui acceptent des horaires non en adéquation avec leur vie privé. Parce que la réalité est qu'il ne serait pas possible de contenter tout le monde. Il y a aurait donc des gens à qui auront des horaires de travail sur des critères inégaux. Par exemple, entres ceux ayant des enfants et ceux n'en ayant pas. Donc, cela veut dire pour les entreprises faire face à des conflits parmi leur personnel.

 

-"c’est pourquoi nous défendons l’idée de convoquer une assemblée constituante pour une VIème République dont les règles ne soient pas écrites par les professionnels de la politique." Faut-il comprendre ici que l'assemblée soit constituée de citoyens n'ayant aucun engagement politique? Alors là pourquoi pas. Par contre, bonne chance pour trouver des personnes capables de débattre entre elles sans s'entretuer.

 

-"une concertation entre les services publics et les entreprises pour mettre en place une organisation de la société par roulements ". C'est possible de développer? 

 

-"nous croulons sous des marchandises qui ne sont pas de première nécessité que la publicité cherche désespérément à nous vendre". Rien n'oblige les gens à acheter, si ce n'est l'envie d'avoir toujours plus et mieux que son voisin.

 

-"Par une planification de l’économie au service de l’intérêt général." Reste à définir ce qu'est l'intérêt général. A l'heure actuelle, c'est plus l'intérêt individuel qui domine dans la société.

 

Et pour le problème des hôpitaux, si chacun faisait attention à ne pas tomber malade, ça aiderait non? Et c'est à la portée de tout le monde. 

 

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Los123 a dit :

- " réquisitionner des entreprises pour fabriquer le plus vite possible tests, masques, gants, bouteilles d’oxygènes, machines à purifier l’air, et donc vaccins.", je me dis pourquoi pas. Seulement cela implique de faire tourner les entreprises en question 24h/24 et 7j/7.

 

Non, pas nécessairement, pourquoi ? On peut les faire tourner à leur rythme habituel, évidemment on produira moins que si elles fonctionnaient H24, mais ce sera toujours beaucoup mieux que si on ne le faisait pas. Jusqu'ici, les entreprises qu'on a réquisitionné dans d'autres périodes de crise historique, ou que d'autres pays ont réquisitionné actuellement, n'ont pas toujours dû changer de rythme de production.

 

il y a une heure, Los123 a dit :

- "organiser une rotation globale dans les entreprises", même réponse qu'au-dessus, c'est-à-dire trouver des salariés qui acceptent des horaires non en adéquation avec leur vie privé. Parce que la réalité est qu'il ne serait pas possible de contenter tout le monde. Il y a aurait donc des gens à qui auront des horaires de travail sur des critères inégaux. Par exemple, entres ceux ayant des enfants et ceux n'en ayant pas. Donc, cela veut dire pour les entreprises faire face à des conflits parmi leur personnel.

 

Oui, complètement. Et c'est clair que c'est hyper contraignant. Mais est-ce que ça l'est plus que le confinement, pour la vie privée et les conditions de travail ? Je pense que non.

 

il y a une heure, Los123 a dit :

-"c’est pourquoi nous défendons l’idée de convoquer une assemblée constituante pour une VIème République dont les règles ne soient pas écrites par les professionnels de la politique." Faut-il comprendre ici que l'assemblée soit constituée de citoyens n'ayant aucun engagement politique?

 

Non, sans professionnels de la politique, c'est à dire les gens qui en vivent, ça suffira largement, me semble-t-il, pour ne pas que les gens qui écrivent les règles encadrant le pouvoir politique soient les mêmes que ceux qui l'exercent ; si on se passe aussi des citoyens engagés en politique, on se passe de ceux qui s'y sont le plus intéressés et qui ont l'expérience du débat, alors que ce n'est pas nécessaire puisqu'ils ne seront pas là pour défendre leur carrière.

 

(Je dis "ils", mais c'est sans doute le seul mandat auquel j'accepterais moi-même d'être candidat)

 

il y a une heure, Los123 a dit :

-"une concertation entre les services publics et les entreprises pour mettre en place une organisation de la société par roulements ". C'est possible de développer? 

 

Un peu : c'est à dire que si ça se fait, si les services publics et les entreprises acceptent de mettre en place une organisation par roulement, il va falloir qu'ils se mettent d'accord sur les tranches horaires auxquelles fonctionner, pour que les gens puissent toujours avoir accès à ce dont ils ont besoin dans leur travail et leur vie en fonction des horaires où ils travailleront. Ça nécessite des organismes pour organiser cette concertation.

 

il y a une heure, Los123 a dit :

-"nous croulons sous des marchandises qui ne sont pas de première nécessité que la publicité cherche désespérément à nous vendre". Rien n'oblige les gens à acheter, si ce n'est l'envie d'avoir toujours plus et mieux que son voisin.

 

Pas tant que ça : quand une nouvelle technologie devient tellement utilisée qu'on réorganise toute la société autour d'elle, il finit par devenir extrêmement contraignant de ne pas y avoir accès. Regarde internet : il est devenu très difficile aujourd'hui de s'en passer pour faire des démarches et trouver des informations, parce qu'on a presque cessé d'utiliser les canaux utilisés auparavant, ce qui génère un très fort effet d'exclusion. Non pas que j'ai quelque chose contre internet, mais c'est le principe. Ça fonctionne dans une moindre mesure avec d'autres choses dans les nouvelles technologies de l'information et de la communication : par exemple, maintenant, les gens attendent une réactivité adaptée à une société où la plupart des gens ont accès à internet en permanence depuis leur téléphone, ce qui créé une nette pression.

 

Mais ce n'est pas vraiment la question, en fait : que les gens achètent ou non (et parfois, effectivement, cela échoue), ce n'est pas ça qui guide la production, la production se fait en fonction du profit attendu, pas de besoins prédéfinis par la société. On créé le produit d'abord, et ensuite on essaie de créer le besoin, parfois avec succès et parfois non.

 

Il y a 1 heure, Los123 a dit :

-"Par une planification de l’économie au service de l’intérêt général." Reste à définir ce qu'est l'intérêt général. A l'heure actuelle, c'est plus l'intérêt individuel qui domine dans la société.

 

Ça, c'est l'enjeu du débat politique, justement, définir ensemble ce qu'on estime être notre intérêt général, en sachant bien sûr qu'il y aura une minorité et une majorité mais que la minorité peut accepter la décision de la majorité si elle se sent suffisamment en commun avec elle. Mais à l'heure actuelle, l'essentiel de la production échappe justement au débat politique : l'intérêt général n'est pas l'affaire de ceux qui la dirigent, ils ne sont pas là pour ça mais pour obtenir un retour sur investissement, ce qui est parfaitement normal dans un système où ce sont eux qui détiennent les moyens de production et donc eux qui investissent.

 

Et je ne crois pas qu'avec le fonctionnement démocratique approprié, il serait aussi difficile qu'on le pense de définir un intérêt général sur certains sujets. La convention citoyenne sur le climat, même si ça n'a été qu'une opération de communication qui n'a débouché sur rien, a au moins eu ceci de concret qu'on a pu voir des citoyennes et citoyens tirés au sort parvenir à se mettre d'accord sur des mesures d'urgence écologique.

 

Il y a 1 heure, Los123 a dit :

Et pour le problème des hôpitaux, si chacun faisait attention à ne pas tomber malade, ça aiderait non? Et c'est à la portée de tout le monde. 

 

Évidemment. Mais attendre que chacun fasse tellement attention à ne pas tomber malade qu'il n'y ait plus de pandémie (ou de saturation des hôpitaux par les problèmes ordinaires en temps normal), chacun voit ce que ça donne, parce qu'il y a des gens qui ne font pas suffisamment attention et des situations où on ne peut pas l'éviter, tout simplement. Donc, soit on reste les bras croisés à dire aux gens que c'est pas bien tout en voyant très bien que ça ne fonctionne pas, soit on cesse enfin de détruire les hôpitaux et on commence enfin le long travail qui consiste à les reconstruire. Sinon, autant ne pas avoir d'hôpitaux et décider que chacun n'a qu'à faire attention pour sa pomme (et le raisonnement peut être appliqué à n'importe quel service public, pas besoin de police si chacun faisait tellement attention à sa sécurité qu'il n'y aurait plus de violences, pas besoin de pompiers si chacun faisait tellement gaffe qu'il n'y avait plus d'incendies, etc., etc.).

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, Los123 a dit :

Attention, dans beaucoup de bibliothèque ce sont des bénévoles qui font le travail. Donc, pas un forcément un représentant de l'Etat, mais un citoyen lambda.

 

Mais ça, c'est comme l'EN qui fait appel à tellement de contractuels que les chefs d'établissements leur demandent aussi de surveiller les examens... alors que c'est complètement illégal. Je sais pas pour toi, mais je ne me gêne pas pour leur rappeler qu'il y a des tâches qu'ils ne sont pas censés faire - et pas parce que je n'ai pas confiance en eux ou quoi que ce soit de ce genre: en fait, le plus souvent, ça les arrange d'avoir une bonne raison de dire non au chef. ;) 

 

 

Il y a 17 heures, Los123 a dit :

-"nous croulons sous des marchandises qui ne sont pas de première nécessité que la publicité cherche désespérément à nous vendre". Rien n'oblige les gens à acheter, si ce n'est l'envie d'avoir toujours plus et mieux que son voisin.

 

Wait, tu négliges complètement l'impact de la publicité sur les humains. Elle n'annihile pas complètement le libre-arbitre, mais elle a une très nette influence sur tout le monde - et c'est pour cela que des milliards sont dépensés là-dedans. (Sinon, ce serait quoi, l'intérêt de dépenser autant pour aucun ou peu de résultat?)

 

Je vais donner un exemple récent pour bien saisir mon idée:

 

Tu es au courant que les paris sportifs ont fait un bond extraordinaire dernièrement - il y a eu pas mal d'articles à ce sujet. Or, c'est une évidence que le matraquage publicitaire qui, depuis deux ans, cible très spécifiquement les jeunes (et ce, malgré le fait que les jeux d'argent sont interdits pour les mineurs!), a eu un effet hallucinant sur le boom des paris sportifs. Et si ça fait un bail que le fléau de l'addiction aux jeux d'argent chez les jeunes s'est installé au Royaume-Uni, alors que c'est un truc plus récent en France, c'est à cause de l'ouverture à la concurrence - donc cette nécessité accentuée de la pub.

Alors, ouais, rien n'oblige les jeunes à se ruiner et s'endetter pour jouer.

Mais quand, tous les jours en allant au bahut, tu vois dans le bus ou le métro, des pubs qui montrent un "mec de cité" avec des liasses de billets; quand tu te connectes à tel ou tel réseau et que tu vois à chaque fois une vidéo où un mec achète une baraque à sa maman (enfin, non, sa "daronne"); quand ton influenceur préféré prend comme sponso Winamax en te ventant les mérites de l'argent facile face à la "loterie de Parcoursup à laquelle tu perdras" - bah, au bout d'un moment, ça finira par rentrer dans ton crâne que pour réussir et avoir une belle vie, il faudra parier de l'argent.

Donc sur ce coup-là, on est sûr que les pubs pour paris sportifs ont un impact indéniable - et nocif - sur les jeunes. Et pas d'excuse du type liberté d'expression ou liberté créatrice. Elles n'ont qu'une seule fonction: créer un besoin qui mènera potentiellement à une addiction. Par conséquent, elles devraient tomber sur le coup d'un équivalent à la loi Evin (interdiction des pubs pour le tabac) car la limitation actuelle (loi 2010) est clairement insuffisante: elle se focalise sur la télé, comme si les jeunes regardaient encore la télé. :rolleyes:

 

Ceci dit, réduire la place de la publicité en général serait de toute façon bénéfique, car elle a pris une telle ampleur de nos jours qu'elle met en danger beaucoup trop de secteurs alors qu'elle est elle-même un secteur aux inégalités criantes.

Link to post
Share on other sites

  

il y a 12 minutes, Pierrick a dit :

Comment être crédible en critiquant l'incohérence de Macron alors qu'on est pro-Mélenchon ? La politique oblige à l'incohérence, et Mélenchon est très loin d'être le dernier.

 

Je ne crois pas que Ludi soit pro-Mélenchon -moi si, relativement. À quelles incohérences penses-tu ? J'ai pas mal de sujets de désaccord avec lui mais je le trouve plutôt cohérent dans l'ensemble, et en général, quand il change d'avis, il le dit.

Link to post
Share on other sites
Il y a 21 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Non, pas nécessairement, pourquoi ? On peut les faire tourner à leur rythme habituel, évidemment on produira moins que si elles fonctionnaient H24, mais ce sera toujours beaucoup mieux que si on ne le faisait pas. Jusqu'ici, les entreprises qu'on a réquisitionné dans d'autres périodes de crise historique, ou que d'autres pays ont réquisitionné actuellement, n'ont pas toujours dû changer de rythme de production.

 

Parce qu'on parle d'urgence là. "Le plus vite possible" veut bien dire qu'il faut accélérer la cadence. Donc, si on veut que toute la population bénéficie de ces protections, il faut produire plus, donc augmenter le temps de travail car recruter et/ou automatiser les lignes de production prendrait beaucoup trop de temps. 

 

Il y a 22 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Oui, complètement. Et c'est clair que c'est hyper contraignant. Mais est-ce que ça l'est plus que le confinement, pour la vie privée et les conditions de travail ? Je pense que non.

 

Tout dépend des contraintes. Si je reprends mon exemple : si ceux qui ont des enfants doivent finir après 18h disons, ils devront trouver un moyen de faire garder leurs enfants que ce soit après l'école ou s'il sont chez la nourrice. Le problème se posera forcément et entraînera des frais financiers. De même, si ce sont ceux qui n'ont pas d'enfants qui doivent rester plus tard le soir, cela les empêchera d'exercer une activité en dehors du travail comme le sport ou un autre loisir. Dans un cas comme dans l'autre, cela impactera la vie privée. Et par la-même les conditions de travail puisque les salariés seront moins motivés. Mais je te l'accorde, le confinement c'est pas mieux. La rotation pourquoi pas, mais sur la base du volontariat et avec une vraie concertation pour que personne ne sente lésé.

 

Il y a 22 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Un peu : c'est à dire que si ça se fait, si les services publics et les entreprises acceptent de mettre en place une organisation par roulement, il va falloir qu'ils se mettent d'accord sur les tranches horaires auxquelles fonctionner, pour que les gens puissent toujours avoir accès à ce dont ils ont besoin dans leur travail et leur vie en fonction des horaires où ils travailleront. Ça nécessite des organismes pour organiser cette concertation.

 

Alors ça j'adhère directe. Parce que franchement, c'est pénible de devoir poser des congés juste pour un rendez-vous administratif ou pour un rendez-vous médical.

 

Il y a 22 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Mais ce n'est pas vraiment la question, en fait : que les gens achètent ou non (et parfois, effectivement, cela échoue), ce n'est pas ça qui guide la production, la production se fait en fonction du profit attendu, pas de besoins prédéfinis par la société. On créé le produit d'abord, et ensuite on essaie de créer le besoin, parfois avec succès et parfois non.

 

Effectivement.

 

Il y a 5 heures, LudicrousC a dit :

Wait, tu négliges complètement l'impact de la publicité sur les humains. Elle n'annihile pas complètement le libre-arbitre, mais elle a une très nette influence sur tout le monde - et c'est pour cela que des milliards sont dépensés là-dedans. (Sinon, ce serait quoi, l'intérêt de dépenser autant pour aucun ou peu de résultat?)

 

Je ne néglige rien. Mais il est vrai que la publicité me laisse indifférente, tout comme l'influence des autres. J'ai donc la crédulité de penser que les gens ont un minimum de réflexion avant achat.

 

Il y a 22 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

Évidemment. Mais attendre que chacun fasse tellement attention à ne pas tomber malade qu'il n'y ait plus de pandémie (ou de saturation des hôpitaux par les problèmes ordinaires en temps normal), chacun voit ce que ça donne, parce qu'il y a des gens qui ne font pas suffisamment attention et des situations où on ne peut pas l'éviter, tout simplement. Donc, soit on reste les bras croisés à dire aux gens que c'est pas bien tout en voyant très bien que ça ne fonctionne pas, soit on cesse enfin de détruire les hôpitaux et on commence enfin le long travail qui consiste à les reconstruire. Sinon, autant ne pas avoir d'hôpitaux et décider que chacun n'a qu'à faire attention pour sa pomme (et le raisonnement peut être appliqué à n'importe quel service public, pas besoin de police si chacun faisait tellement attention à sa sécurité qu'il n'y aurait plus de violences, pas besoin de pompiers si chacun faisait tellement gaffe qu'il n'y avait plus d'incendies, etc., etc.).

 

Il est évident que cela ne règlera pas le problème des hôpitaux et plus généralement celui du secteur de la santé à court terme, mais seulement si ça peut permettre de soulager les soignants quelque temps, pourquoi ne pas essayer. Mais bon, j'ai entendu aujourd'hui un médecin dire qu'il fallait arrêter d'en appeler au bon sens des gens puisque cela ne fonctionne pas. Dommage, parce qu'à mon sens c'est ce qui permet le plus de liberté et de respect. 

 

Il y a 5 heures, LudicrousC a dit :

Mais ça, c'est comme l'EN qui fait appel à tellement de contractuels que les chefs d'établissements leur demandent aussi de surveiller les examens... alors que c'est complètement illégal. Je sais pas pour toi, mais je ne me gêne pas pour leur rappeler qu'il y a des tâches qu'ils ne sont pas censés faire - et pas parce que je n'ai pas confiance en eux ou quoi que ce soit de ce genre: en fait, le plus souvent, ça les arrange d'avoir une bonne raison de dire non au chef. ;) 

 

C'est une des raisons pour laquelle j'ai arrêté le bénévolat à la bibliothèque. Devoir remplacer la responsable, qui elle est salariée, lors de ses congés ou autres absences pour garder la bibliothèque ouverte, et bien non c'est pas mon boulot. 

Link to post
Share on other sites
il y a 44 minutes, Los123 a dit :

Parce qu'on parle d'urgence là. "Le plus vite possible" veut bien dire qu'il faut accélérer la cadence. Donc, si on veut que toute la population bénéficie de ces protections, il faut produire plus, donc augmenter le temps de travail car recruter et/ou automatiser les lignes de production prendrait beaucoup trop de temps. 

 

Sans doute, mais vu si on ne trouve pas assez de travailleurs pour produire à ce rythme, le faire au rythme normal vaudra toujours infiniment mieux que rien, donc ce n'est pas un obstacle.

 

il y a 46 minutes, Los123 a dit :

Alors ça j'adhère directe. Parce que franchement, c'est pénible de devoir poser des congés juste pour un rendez-vous administratif ou pour un rendez-vous médical.

 

C'est clair que déjà en situation normale... Surtout pour des postes comme le mien où c'est en flux tendus et où par conséquent, les congés doivent être prévus longtemps à l'avance.

 

il y a 47 minutes, Los123 a dit :

Il est évident que cela ne règlera pas le problème des hôpitaux et plus généralement celui du secteur de la santé à court terme, mais seulement si ça peut permettre de soulager les soignants quelque temps, pourquoi ne pas essayer. Mais bon, j'ai entendu aujourd'hui un médecin dire qu'il fallait arrêter d'en appeler au bon sens des gens puisque cela ne fonctionne pas. Dommage, parce qu'à mon sens c'est ce qui permet le plus de liberté et de respect. 

 

Ça m'étonne que ce médecin ait dit cela, je pense qu'évidemment, il faut essayer autant que possible. Mais on ne peut pas ne faire que ça, ça ne suffit pas.

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Los123 a dit :

Mais il est vrai que la publicité me laisse indifférente

 

Elle agit quand même sur toi, que tu le veuilles ou non. Tu pourras tout comme moi (et n'importe qui d'autre) terminer la phrase "si juvabien, c'est..." Quand tu seras invitée à l'annif du gosse d'une amie, tu apporteras plus probablement une boisson dont tu as récemment vu la pub. Bref, c'est en jouant sur l'inconscient que la pub marche le mieux.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 01/08/2021 à 09:26, LudicrousC a dit :

Avec 4 rassemblements différents, dont un à l'initiative de Philippot (tss!), difficile de s'y retrouver...

 

 

Edited by DickInSon
Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, DickInSon a dit :

Ne pas venir du tout pour éviter d'avoir à choisir n'est pas très intelligent ptdr

 

J'ai pas de leçon à recevoir, surtout question manifs. :lol:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, LudicrousC a dit :

 

J'ai pas de leçon à recevoir, surtout question manifs. :lol:

 

 

Mdr t'es toujours pas là au bout de la 3eme fois

Link to post
Share on other sites
il y a 10 minutes, DickInSon a dit :

Mdr t'es toujours pas là au bout de la 3eme fois

 

En même temps, tu devais être encore à l'école primaire quand je suis allée à ma première manif, donc ça va avant que tu me rattrapes. ;)

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, LudicrousC a dit :

 

En même temps, tu devais être encore à l'école primaire quand je suis allée à ma première manif, donc ça va avant que tu me rattrapes. ;)

 

 

Oui, c'est une question de compétition sur qui en a fait le plus, ràv avec le pass sanitaire, tout à fait :D

 

Link to post
Share on other sites
il y a 5 minutes, DickInSon a dit :

Oui, c'est une question de compétition sur qui en a fait le plus, ràv avec le pass sanitaire, tout à fait :D

 

Si tu commences à narguer, je te répondrai avec le même ton. Donc pas besoin de balancer:

 

Le 31/07/2021 à 16:08, DickInSon a dit :

Bon alors les antipass, vous êtes venus sur Paris ? Je vous vois pas 👀

 

à quelqu'un qui sait depuis longtemps qu'on ne dit pas à quelle manif on s'est rendu ailleurs que sur des messageries sécurisées.

Link to post
Share on other sites
Le 02/08/2021 à 10:00, LudicrousC a dit :

quelqu'un qui sait depuis longtemps qu'on ne dit pas à quelle manif on s'est rendu ailleurs que sur des messageries sécurisées

 

 

Bah, je comprends pas, il y a plusieurs manifs sur Paris :huh:

 

Le 02/08/2021 à 10:00, LudicrousC a dit :

Si tu commences à narguer, je te répondrai avec le même ton

 

Oui tout à fait, c'est moi qui ai fait l'ancienne en me vantant d'être née plus tôt, telle une boomer avant l'âge :D

 

Tu veux une médaille ? 

Edited by DickInSon
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...