Jump to content

Débats politiques et sociétaux


Recommended Posts

Voilà, ça c'est déjà une position qui me parle plus :

 

"L’opposition à l’obligation vaccinale et au passe sanitaire ne doit pas se fonder sur le principe – trop abstrait, en l’occurrence – de « liberté individuelle ». N’oublions pas que les capitalistes défendent sans cesse leur « liberté individuelle » d’exploiter, de précariser et de licencier. Nous devons fonder notre position et nos mots d’ordre sur un point de vue de classe concret. Il s’agit de défendre les conditions de vie, les conditions de travail, la santé et les droits démocratiques des salariés et de toutes les couches opprimées de la population.

Premièrement, nous devons rejeter fermement toutes les sanctions (financières ou autres) à l’encontre des salariés qui refuseraient de se faire vacciner. Autrement dit, nous devons rejeter l’obligation vaccinale – non parce que nous serions opposés à la vaccination (nous y sommes favorables), mais parce que nous devons défendre l’emploi et les salaires des travailleurs. Nous devons refuser que des salariés payent des pots cassés par la classe dirigeante et son gouvernement. Ces derniers sont entièrement responsables du chaos sanitaire, du manque de lits et de personnels soignants dans les hôpitaux, du fiasco de la politique de tests et de la criminelle lenteur de la campagne vaccinale entre janvier et avril derniers. Les grands capitalistes sont aussi responsables de la méfiance qui existe, dans une fraction de la population, à l’égard d’un vaccin produit par des multinationales uniquement intéressées par leurs profits. La méfiance à l’égard du vaccin reflète souvent une méfiance – absolument fondée – à l’égard de la classe dirigeante, de son gouvernement et de leur « système ».

[...]

Si l’on veut accélérer la campagne de vaccination, il faut embaucher massivement du personnel pour aller au plus près des populations les plus pauvres et les plus isolées, qui sont aussi, de loin, les moins vaccinées. Depuis des mois, des médecins alertent le gouvernement sur l’urgence d’une campagne massive et systématique dans les quartiers populaires de nos villes. Mais rien de sérieux n’a été organisé par le gouvernement. Macron préfère échanger des plaisanteries avec des Youtubers à la mode : cela coûte beaucoup moins cher. Mais c’est totalement inefficace lorsqu’il s’agit de vacciner des couches de la population pour lesquelles, parfois, prendre rendez-vous sur Doctolib ne va pas de soi.
 

De même, il faut embaucher le personnel requis pour planifier systématiquement et massivement le « tester, tracer, isoler ». Depuis le début, le gouvernement s’est avéré incapable d’organiser sérieusement cette politique de tests, faute de vouloir embaucher le personnel nécessaire. Et à présent, il veut rendre les tests payants ! C’est complètement absurde d’un point de vue sanitaire, en plus d’être discriminatoire : les plus pauvres renonceront à se faire tester.

[...]

Enfin, le gouvernement se livre désormais à une sorte de démagogie vaccinale : « vaccinez-vous et tout sera réglé ! Vous pourrez enlever le masque partout et revivre normalement ! ». Ce n’est malheureusement pas aussi simple. D’après les scientifiques, la vaccination protège à 90 % (environ). Mais 90 %, ce n’est pas 100 %. Et aux formes graves de la maladie s’ajoute une multitude de formes très éprouvantes (dont les « Covids longs »). En misant tout sur le passe sanitaire, le gouvernement se livre à un nouveau « pari » morbide, alors que les précédents se sont tous mal terminés. Au final, l’ampleur de la quatrième vague pourrait emporter cet échafaudage incohérent et contraindre le gouvernement à décider de nouvelles restrictions « classiques » (fermetures, couvre-feux et confinements partiels), faute d’avoir pris des mesures efficaces.

[...]

L’épidémie est loin, très loin d’être terminée. Par exemple, la quantité de doses de vaccins que produit Big Pharma est fixée en vue de réaliser les meilleurs taux de profits – et non en vue de vacciner un maximum de personnes à travers le monde. Le virus a donc tout le temps de muter sous des formes de plus en plus contagieuses, dangereuses et résistantes aux vaccins. « Qu’à cela ne tienne ! », déclare joyeusement Big Pharma : « nous produirons et commercialiserons de nouveaux vaccins ». De son point de vue, la pandémie est une aubaine.

Le mouvement ouvrier doit prendre acte de la contradiction frontale entre la santé publique et la course aux profits. Nous devons donner un contenu de classe clair – et une orientation anti-capitaliste – à la lutte contre la politique « sanitaire » du gouvernement. Outre les mesures d’urgence que nous avons développées ci-dessus, nous devons lutter pour l’ouverture de dizaines de milliers de lits, dans les hôpitaux, et pour la nationalisation, sous le contrôle des salariés, de l’ensemble du secteur pharmaceutique et hospitalier."

 

Même si je ne suis pas forcément hostile dans l'absolu à une obligation vaccinale mais certainement pas organisée comme ça et avec des licenciements à la clé, et seulement en dernier ressort.

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 3
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Perso au bout de deux semaines faut que je lâche de la pression, j'ai les couilles tellement pleines que j'entends des voix!

Aucune disposition n’interdit à un ministre de mentir à la télévision.

Not my proudest fap. 

 

Il y a 1 heure, DarthSyphilis a dit :

A l'inverse, vacciner contre le covid des gamins qui ne risquent rien...

 

Mais oui je sais, tu va me sortir l'argument "couverture vaccinale", "ils ne se vaccinent pas pour se protéger eux mais leurs grand-parents"

 

Mais c'est le principe même d'un vaccin en fait - on ne te demande pas si tu jardines régulièrement avant de te vacciner contre le tétanos après tout; on vaccine tout le monde pour éviter de saturer les urgences.

 

Et le covid long, c'est certes pas la mort, mais mes élèves qui l'ont chopé ne sont plus revenus en classe après. C'est un peu la lose, non? Alors tu vas sûrement rétorquer qu'ils forment une bien maigre minorité, ce qui n'est pas faux - j'avais 200 élèves cette année, et seulement 6 affectés par un covid long. 3% sur un échantillon pas du tout représentatif de lycéens (ce serait quand même intéressant d'avoir des stats exactes sur les élèves), effectivement, c'est pas beaucoup. Mais si c'est le genre de truc qu'on traîne toute une vie, ça risque de faire beaucoup de malades au bout de 10 ans de pandémie.

 

Oh et les vaccins qui provoquent des maladies, il y a quoi déjà? Celui contre la fièvre jaune, qui a été reconnu comme la cause potentielle d'une sclérose en plaques dans le cas d'un soldat qui a été bombardé de plusieurs vaccins d'un coup (décision du tribunal de Montpellier en 2018, je crois). Et à part celui-là? Meh. Une grande partie de la propagande antivax tient sur des stats ou des recherches qui ne tiennent pas trop la route, quand on fouille un peu.

 

 

il y a 27 minutes, Mitth'raw Nuruodo a dit :

prendre rendez-vous sur Doctolib ne va pas de soi.

 

D'ailleurs, même si j'ai déjà mon rdv rappel, je checke régulièrement Doctolib et il arrive souvent qu'aucun créneau ne soit affiché comme dispo dans mon centre de vaccination. J'imagine à quel point ça peut freiner n'importe quelle bonne femme de plus de 70 ans qui met une heure à allumer son ordi, lancer un navigateur et trouver la page du site Doctolib correspondant à son centre - donc si rien ne s'affiche au moment de sa connexion et si ça ne répond pas au numéro de téléphone fourni, c'est le meilleur moyen de lui faire comprendre que c'est pas comme ça qu'elle peut prendre rdv. Et comme elle connaît personne, elle n'aura pas d'autres solutions que demander à son voisin...

...à condition que lui non plus ne soit pas un vieux isolé sans voiture...  :rolleyes:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, mad max a dit :

le problème est que ça se résume pas à la mortalité.

 

Déjà ça, oui. Mais même pour la mortalité en fait: c'est quand même bien pratique de sortir les chiffres sur la survie des jeunes quand on sait qu'on a retiré de réa - voire pas pris du tout en réa - les plus âgés pour sauver les plus jeunes.

En fait, il suffit de laisser la pandémie prendre de l'envergure et des jeunes crèvent aussi, juste à cause du manque de places à l'hosto.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites

Oui mais ça c’est plus notre problème dès lors que le gouvernement a été alerté depuis des années et finit par affirmer au printemps 2020 qu’il a pris conscience de la problématique et qu’il va passer à 15 000 si je me souviens bien.

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, mad max a dit :

et finit par affirmer au printemps 2020 qu’il a pris conscience de la problématique et qu’il va passer à 15 000 si je me souviens bien.

 

14000, il avait dit. Non seulement ça n'a pas été fait mais il y en a encore qui ont été supprimés depuis. La dernière fois, la promesse de Macron était revue à la baisse à 10000. Ce qui n'a pas été fait non plus, ça va sans dire. Et qui ferait toujours quatre fois moins que le nombre qu'en avait supprimés Sarkozy :rolleyes:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, Spooky Kid a dit :

Du coup vous allez vous vacciner mais profiter le moins possible de vos privilèges de vaccinés ?

 

 

Toujours pas prévu pour l'instant 

 

Probablement avec Moderna si je dois vraiment choisir

Link to post
Share on other sites

J'ai déjà mes deux doses et mon pass sanitaire. Globalement, ça ne va pas me servir à grand chose, je refuse de sortir avec le masque redevenu obligatoire dans les rues de Nancy.

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Spooky Kid a dit :

Du coup vous allez vous vacciner mais profiter le moins possible de vos privilèges de vaccinés ?

 

Pour l'instant, pas de privilèges pour moi - faudra attendre début août pour un pass sanitaire valide.

 

Donc je passe juillet en solo sur la côte vendéenne et août avec des anti-vax qui ne pourront de toute façon pas partager mes privilèges, alors c'est vite vu! 😅

Ceci dit, je n'avais de toute façon pas prévu de passer un été "comme avant", donc ça me fait ni chaud ni froid.

 

Enfin, si, un peu chaud quand même. Bordel, même en Vendée cette chaleur est insupportable. 😓

Link to post
Share on other sites
Il y a 1 heure, Deminion a dit :

J'ai déjà mes deux doses et mon pass sanitaire. Globalement, ça ne va pas me servir à grand chose, je refuse de sortir avec le masque redevenu obligatoire dans les rues de Nancy.

 

 

Mais d'où ça sort, ça ? Vous êtes plus vaccinés que nous statistiquement, et chez nous, on est tranquilles à mort

Link to post
Share on other sites
il y a 59 minutes, DickInSon a dit :

Mais d'où ça sort, ça ? Vous êtes plus vaccinés que nous statistiquement, et chez nous, on est tranquilles à mort

L'espèce d'ahuri qui nous sert de maire enchaine les conneries. C'est assez hallucinant.

Link to post
Share on other sites
il y a 32 minutes, Deminion a dit :

L'espèce d'ahuri qui nous sert de maire enchaine les conneries. C'est assez hallucinant.

 

 

Entre ça, et la politique de ville sans voiture alors que Nancy est littéralement faite pour les voitures, faut qu'on m'explique comment il est encore là cette année. 

Link to post
Share on other sites

Bah, c'est plus le même qu'avant, on a changé avec les dernières élections. Tu sais, celle avec même pas 15% de votants.

Il est encore plus aux fraises, c'est parfait. D'ici 10 ans, tout est mort dans le centre ville avec leurs conneries. 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

 L'amendement qui autorisait les visites en établissements de santé pour voir un proche en fin de vie - sans pass sanitaire obligatoire donc - avait été voté pour hier soir, puis contre pendant la nuit.

 

'Tain, le regain d'humanité a été vachement court! Quelques heures à envisager qu'aller voir ton papy mourant ne nécessiterait peut-être pas une vaccination complète... Quelques heures - le temps pour les larbins de Macron de taper sur les doigts des députés de la majorité. :rolleyes:

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Ce n'est même pas le pire. L'amendement du gouvernement pour permettre aux employeurs d'imposer des congés si on n'a pas de passe sanitaire puis de nous licencier sans autre motif est passé :wacko: Fallait bien faire une saloperie pire que les cinq jours de congé qu'on s'est fait racketter l'année dernière grâce au gouvernement aussi. Faut croire qu'il n'y a pas encore eu assez de licenciements abusifs ces derniers temps. On va espérer que ça bloque au Conseil constitutionnel, vu qu'il ne faut pas compter sur le sénat sinon pour faire encore pire pour les salariés... On n'a pas fini de cracher du sang 😬

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

En fait, le droit actuel prohibe le licenciement du salarié en raison de son arrêt maladie (discrimination = nullité de la rupture prononcée et possible citation au tribunal correctionnel).

 

La maladie peut cependant avoir deux incidences susceptibles de justifier un licenciement

- si elle aboutit en inaptitude médicalement constatée et qu'aucun reclassement n'est possible

- si elle cause un trouble au fonctionnement de l'entreprise de sorte que le remplacement définitif du salarié est nécessaire.

 

Le premier motif est bien connu (et est pas mal prisé par les salariés qui veulent quitter leur poste et avoir les indemnités de rupture + le bénéfice de l'assurance chômage), le second très périlleux pour les entreprises (régime juridique très strict).

 

L'idée du gouvernement est de créer un motif spécifique de licenciement, à savoir :

 

 « Le fait pour un salarié de ne plus pouvoir exercer son activité pendant une durée cumulée supérieure à l’équivalent de deux mois de journées travaillées en raison du non-respect de l’obligation de présentation des justificatifs, certificats et résultats mentionnés au premier alinéa peut être un motif spécifique constituant une cause réelle et sérieuse de licenciement. Dans ce cas, l’employeur respecte les modalités et conditions définies pour le licenciement mentionné à l’article L. 1232-1 du code du travail et, pour les salariés protégés, aux dispositions du livre IV de la deuxième partie du code du travail".

 

Le projet n'est donc pas celui d'un licenciement pour faute (privatif de préavis et d'indemnité de rupture) mais d'une simple cause réelle et sérieuse, ce qui est plus acceptable (la notion de faute ne peut en général être rattachée à ce qui à trait à la vie privée d'un salarié).

 

Là où la réflexion mérite d'être poussée, c'est sur l'éventuelle obligation de l'employeur de chercher, avant de prononcer un licenciement, si un aménagement du poste en télétravail ne permettrait pas d'éviter la rupture du contrat de travail... Mais là je prépare déjà des arguments pour contester des licenciements à venir !

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, Der_Bestrafer a dit :

Le projet n'est donc pas celui d'un licenciement pour faute (privatif de préavis et d'indemnité de rupture)

 

Encore heureux...

Link to post
Share on other sites

Le problème, avant même le licenciement pour "cause réelle et sérieuse", c'est de suspendre le salaire en attente de présentation des justificatifs, je trouve. En clair, si tu te vaccines pas, tu peux pas bosser; si tu bosses pas, on ne te verse pas ton salaire - mais tu ne peux toujours pas chercher un autre emploi ou bénéficier du chômage. (Et le coup de devoir poser ses congés le temps d'obtenir les justificatifs n'est pas une solution acceptable, contrairement à ce que défend Borne.)

 

Dans l'ensemble, ça reste complètement absurde dans le cadre d'une non-obligation vaccinale officielle: ça n'a aucun sens d'obliger le vendeur de la FNAC de se vacciner sous peine de perdre son job mais pas le flic venu contrôler les clients dans la FNAC même où il bossait. (Comme dit le p'tit Rufin, "le virus a peut-être peur de l'uniforme!")

 

Il y a 18 heures, Deminion a dit :

L'espèce d'ahuri qui nous sert de maire enchaine les conneries. C'est assez hallucinant.

 

C'est pas plutôt le préfet qui décide sur le port du masque en ville? (vraie question)

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...