Jump to content

Débats politiques et sociétaux


Recommended Posts

Il y a 11 heures, Mitth'raw Nuruodo a dit :

il annonce tranquillement une nouvelle casse des retraites et celle de l'assurance-chômage.

 

Et le pire, c'est qu'il le fait avec les mêmes éléments de langage ("notre système actuel est injuuuusteu, il faut en finir avec les régimes spéciaux, sauf celui de la police, parce qu'il faut pas déconner: j'ai besoin d'eux pour vous imposer mes merdes!")

 

C'est à nous faire regretter la guillotine... -_-

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Aucune disposition n’interdit à un ministre de mentir à la télévision.

Perso au bout de deux semaines faut que je lâche de la pression, j'ai les couilles tellement pleines que j'entends des voix!

Vous avez vu la dernière de Barbier? Il veut interdire le vote aux abstentionnistes  

Il y a 16 heures, FrenchKoala a dit :

Pass Sanitaire généralisé.

Putain, ça va être fun cet été -_-

 

Non. Pour l'instant il n'y a RIEN et il n'y a pas de date d'entrée en vigueur. Il y a législativement plusieurs obstacles éventuels à passer. A mon avis Président Macron le sait très bien et il a juste voulu donner un gros coup de pression aux golems. D'ailleurs ça a réussi, regarde le nombre de réservations qui ont été faites pour la vaccination.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Ils prévoient pour l'avenir, on va pas leur reprocher aussi. 

Et pour, info l'OMS a averti que d'autres variants ou virus plus contagieux voir plus dangereux pourraient faire leur apparition dans les années à venir. Donc, oui il faut prévoir à plus long terme.

Et si cela peut te rassurer, l'OMS dit aussi que pour le moment, rien ne justifie une troisième dose de vaccin. Par contre, il prône la vaccination de toute la population mondiale.

Edited by Los123
Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Los123 a dit :

Ils prévoient pour l'avenir, on va pas leur reprocher aussi. 

Et pour, info l'OMS a averti que d'autres variants ou virus plus contagieux voir plus dangereux pourraient faire leur apparition dans les années à venir. Donc, oui il faut prévoir à plus long terme.

Et si cela peut te rassurer, l'OMS dit aussi que pour le moment, rien ne justifie une troisième dose de vaccin. Par contre, il prône la vaccination de toute la population mondiale.

 

 On parle bien de la même OMS qui a retiré  la transidentité de la classification des troubles mentaux le 27 mai 2019?  L'asile est administré par les fous, tout va bien.

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, DarthSyphilis a dit :

 

 On parle bien de la même OMS qui a retiré  la transidentité de la classification des troubles mentaux le 27 mai 2019?  L'asile est administré par les fous, tout va bien.

 

 

Je ne vois pas le rapport.

 

Par contre, ce qui est vrai c'est que ce que le virus est toujours là, qu'il n'est pas prêt de disparaître et qu'il mute. Et qui peut dire quelle(s) forme(s) il prendra dans 6 mois, 1 an. Donc, je ne trouve pas idiot ce que dit l'OMS sur d'éventuels variants pouvant être plus dangereux et plus mortels que ceux qui existent pour le moment. Et donc, je ne trouve pas idiot que l'Etat prévoit de parer à une épidémie plus importante et plus hors de contrôle.

 

Pour rappel, il y a 1 an, les français reprochaient au gouvernement de ne pas avoir anticiper une éventuelle urgence sanitaire et de ne penser qu'à l'économie et non pas à la santé. Et aujourd'hui, les français leur reprochent de ne penser qu'aux problèmes sanitaires et non plus à l'économie. Et si demain, le virus tue plus qu'il est possible de soigner, ils leur reprocheront. Conclusion : les français ne sont pas plus intelligents ou réfléchis que le gouvernement.

 

Quant à la privation de liberté, la vie est faite de privation de liberté et de choix contraints. Et en ce qui concerne la vaccination, seules les personnes ne pouvant être vaccinées pour raison médicales sont privées de cette liberté de pouvoir choisir ou non le vaccin. Et en plus, maintenant sont condamnées à ne plus pouvoir vivre, en raison des dernières décisions gouvernementales qui s'imposent vu la situation sanitaire, contrairement à tous ceux qui s'opposent à ces décisions mais qui ont la possibilité de se faire vacciner si jamais cela se dégrade.

 

Après, je n'ai pas de solution à donner, mais pour l'instant le vaccin reste une issue. Mais si quelqu'un ici a LA SOLUTION, qu'il appelle tout de suite le président.

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Los123 a dit :

 

Je ne vois pas le rapport.

 

Par contre, ce qui est vrai c'est que ce que le virus est toujours là, qu'il n'est pas prêt de disparaître et qu'il mute. Et qui peut dire quelle(s) forme(s) il prendra dans 6 mois, 1 an. Donc, je ne trouve pas idiot ce que dit l'OMS sur d'éventuels variants pouvant être plus dangereux et plus mortels que ceux qui existent pour le moment. Et donc, je ne trouve pas idiot que l'Etat prévoit de parer à une épidémie plus importante et plus hors de contrôle.

 

OK admettons mais tu ne trouves pas que DEUX MILLIARDS de doses (et non 2 mds d'euros de dose hein) c'est un peu exagéré pour un pays de 70 millions d'habitants?

 

Et aussi, n'est-ce pas un achat un peu prématuré? Comme tu l'a dit, le virus peut développer d'autres variants autrement plus dangereux et...résistants.  Comment peut-on savoir que les vaccins conçu aujourd'hui seront efficaces contre les variants qui apparaîtront dans 1 ou 2 ans?

 

Edited by DarthSyphilis
Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, DarthSyphilis a dit :

 

OK admettons mais tu ne trouves pas que DEUX MILLIARDS de doses (et non 2 mds d'euros de dose hein) c'est un peu exagéré pour un pays de 70 millions d'habitants?

 

Et aussi, n'est-ce pas un achat un peu prématuré? Comme tu l'a dit, le virus peut développer d'autres variants autrement plus dangereux et...résistants.  Comment peut-on savoir que les vaccins conçu aujourd'hui seront efficaces contre les variants qui apparaîtront dans 1 ou 2 ans?

 

 

Effectivement, le chiffre est énorme. Mais si on lit bien ce paragraphe :

 

Citation

Le gouvernement, que l’opposition accuse de ne pas avoir assez anticipé depuis le début de la crise, a voulu montrer qu’il pensait bien à la suite. « Il faut aussi anticiper pour demain et passer de nouveaux contrats », souligne Clément Beaune. Dans les quinze prochains jours, justement, des contrats vont être signés avec Pfizer pour les années 2022 et 2023. Ils porteront sur près de deux milliards de doses de vaccins « adaptés aux variants et à des futurs possibles variants ».

 

Ce que je comprends, c'est que peut être qu'un seul vaccin ne palliera pas suffisamment aux éventuels variants et que peut être il faudra un vaccin pour chaque variant. Si on compte 2 doses de vaccin pour  2022 et 2023, soit donc 4 doses de prévues pour les 67,064 millions de français, cela veut dire qu'ils anticipent pour à peu près 3 virus différents dans les 2 ans à venir. A cela, il faut ajouter les doses administrées aux personnes se trouvant en France mais non recensées car migrants, touristes, etc... + les doses qui peuvent être perdues car n'ayant trouvées personne à qui les injectées + un stock à garder disponible. Oui, cela paraît énorme, mais d'un point de vu logistique peut être pas. Par contre, pour nous simple citoyen, cela paraît inimaginable car cela veut dire que la pandémie va durer. Et psychologiquement c'est difficile à croire.

 

@DickInSon, tous les faits que tu énonces sont vrais aujourd'hui, mais demain? Qu'est-ce qui permet de dire que dans 3, 6 mois ou 1 an, ceux qui aujourd'hui sont considérés comme ne développant pas de forme grave de la maladie ne seront pas ceux qui deviendront les plus fragiles face à cette maladie et peut être seront ceux qui auront le plus forts taux de mortalité. En soit, rien. Puisque à chaque nouveau variant la donne change. Pour preuve, le variant delta est beaucoup plus contagieux que ses prédécesseurs. Il es donc possible que le prochain, et on parle déjà d'Epsilon et Gamma, soit beaucoup plus mortel et quelque soit la tranche d'âge. Alors, oui le vaccin ne garantie pas une immunité à 100% pour le moment, mais si on prend pour exemple d'autres maladies comme la polio ou la rougeoles, c'est bien grâce à la vaccination qu'elles ont quasiment disparues. Alors, pourquoi ne pas essayer?  C'est une question de santé publique.

 

En ce qui concerne la vaccination mondiale, j'ai dit plus haut que l'OMS veut privilégier la vaccination égalitaire pour l'ensemble de la population mondiale et déconseille l'instauration d'une troisième dose de vaccin pour le moment. De plus, le parlement européen s'est prononcé pour une levée temporaires des brevets concernant les vaccins contre le COVID-19. Donc, oui les laboratoires font du business mais les dirigeants internationaux ne sont pas dans la même optique et tentent de rendre la lutte mondiale plus égalitaire. Après, tout cela est très complexe au regard des lois existantes dans chaque pays et des intérêts de chacun à plaire à sa population. Seulement, il ne faut pas se focaliser sur la France, qui n'est pas seule décisionnaire.

 

Pour le chantage à l'emploi, il me semble que lorsque quelqu'un signe pour un travail, il en connaît les désagréments .Par contre, si cela ne convient pas, rien n'oblige la personne à signer pour ce travail. Tu vas me dire qu'elle a besoin d'argent.  Certes, sauf que là la pression est sociétale, non pas gouvernementale.

 

Alors, pour les soignants, il me semble qu'ils ont déjà des vaccins obligatoires. Cela ne change rien. Pour la restauration, l'hygiène doit être irréprochable et en général les gens évitent d'aller dans les restaurants qui paraissent manqués d'hygiène. C'est la même chose pour toute personne au contact avec du public. Cela m'étonneraient que les gens les approchent s'ils les trouvent sales sur eux. Donc, ces travailleurs vont faire attention à leur apparence. Le problème du virus, c'est qu'il n'est pas visible.

Donc, quand certains prônent la liberté de se faire vacciner ou pas, ils enlèvent à d'autres la liberté de vouloir ne pas être contaminés. Car, on est bien d'accord, refuser le vaccin c'est prendre le risque d'attraper le virus ou de contaminer autrui. Alors qu'être vacciné c'est vouloir éviter au maximum de tomber malade ou de contaminer les autres, tout en sachant, bien évidemment que le risque zéro n'existe pas, mais que les risques sont minimisés.

 

Pour conclure, je dirais que là où beaucoup joue la carte politique, de mon côté je parle de santé publique mondiale et à plus ou moins long terme. Et c'est d'abord la santé qui nous permet de vivre.

  • Like 3
Link to post
Share on other sites

Si je puis me permettre de répondre, ^_^

 

Il y a 11 heures, DickInSon a dit :

Le vaccin n'empêche pas la transmission mais empêche les formes graves. 

 

Aucun vaccin n'empêche totalement la transmission, en fait, donc j'ai du mal à voir ça comme un argument.

 

Il y a 10 heures, DickInSon a dit :

Les personnes qui ne sont pas à risque ne développeront pas de forme grave avec ou sans vaccin. 

 

En fait, le premier enjeu du vaccin n'est pas simplement la protection personnelle de chacun face au virus. Vacciner un groupe réduit la transmission du virus, et réduit aussi le nombre d'hospitalisations dans ce groupe. Y compris lorsque, dans ce groupe, est présente une minorité de personnes ne pouvant pas être vaccinées pour raison de santé.  C'est vrai qu'on les oublie souvent - c'est quand même malheureux, mais bon - leur survie dépend de la bonne volonté de 95% des gens. Vacciner, c'est moins se protéger soi contre le covid, quand on a notre âge et notre bonne santé, que protéger l'autre en fait. C'est pour ça que les personnes qui s'occupent de personnes âgées se vaccinent contre la grippe. Ce n'est pas parce qu'elles risquent elles-mêmes d'en crever - c'est juste parce qu'elles s'occupent de personnes qui, elles, peuvent en mourir facilement.

 

Ensuite, il y a un deuxième enjeu:

 

Il y a 18 heures, Los123 a dit :

Par contre, ce qui est vrai c'est que ce que le virus est toujours là, qu'il n'est pas prêt de disparaître et qu'il mute.

 

La vaccination de masse permet de réduire le nombre de variants, tout simplement parce que le virus qu'on pourrait choper sans le savoir, se développera moins en nous, il aura moins l'occasion de muter.

 

Tant qu'il n'y a pas vaccination massive au niveau mondial, on fera face à des variants qui apparaîtront perpétuellement. Et sur ce coup-là, effectivement, pas d'autre choix que la

 

Il y a 11 heures, DickInSon a dit :

levée des brevets des vaccins

 

pour permettre aux pays en voie de développement d'accéder à un moyen peu cher et rapidement efficace de lutter contre la pandémie - ou alors, augmenter drastiquement les moyens dans la santé pour permettre aux hôpitaux de faire face à des vagues épidémiques perpétuelles (ce qui serait avantageux en soi face à d'autres virus - pour ça que je vote solution n°2 - mais avec des gouvernements néo-libéraux, c'est mort... -_- )

 

 

 

Il y a 18 heures, Los123 a dit :

Pour rappel, il y a 1 an, les français reprochaient au gouvernement de ne pas avoir anticiper une éventuelle urgence sanitaire et de ne penser qu'à l'économie et non pas à la santé. Et aujourd'hui, les français leur reprochent de ne penser qu'aux problèmes sanitaires et non plus à l'économie.

 

Franchement, je ne sais pas de quels Français tu parles. Le problème actuellement n'est pas la vaccination obligatoire en soi. Là, on est plutôt sur l'expression d'un ras-le-bol général face à une mauvaise gestion du gouvernement, dont la décision de rendre obligatoire un vaccin dans la précipitation en plein été (quand les plus chanceux sont déjà partis en congés) sonne comme l'énième erreur à ne pas commettre. Ce dernier continue son plan de "restructuration" de l'hôpital comme si de rien n'était, comme si les burn out de soignants n'existaient pas; 1800 postes de profs supprimés dans l'Education Nationale alors qu'on a fait face à une année impossible et qu'on voit les effets de la pandémie sur les apprentissages (réorientations massives en pro ou démissions des élèves faute de places); réforme du chômage qui vient matraquer les plus précaires de la pire des façons qui soient, en les plongeant dans la pauvreté s'ils n'acceptent pas de se rendre esclaves d'Amazon ou d'Uber (le Conseil d'Etat a quand même retoqué la réforme uniquement parce qu'il y a la pandémie et que, bah, diviser par trois le montant de l'assurance chômage quand les gens crèvent de faim en France, ça le fait moyen...)

 

Bref! tout ça pour dire que la vaccination obligatoire, c'est juste le prétexte de la protestation: ça fédère un peu, et c'est facile d'être contre. Mais en réalité, je ne pense pas que cette protestation soit uniquement due à une forme d'hypocrisie collective (ce que tu décris): les gens en ont juste marre d'un ensemble de merdes qu'a pondues le gouvernement.

 

Il y a 11 heures, DickInSon a dit :

capitaliser sur un produit en faisant croire à des gens qui n'en ont pas besoin qu'ils sauveront le monde alors qu'ils enfoncent le reste de l'humanité par leur privilège occidental.

 

Je te rejoins évidemment sur la critique du capitalisme, et notamment la manière dont les labos voient leur cote en Bourse monter en flèche grâce à l'asservissement des Etats, qui financent leurs recherches et doivent encore payer pour des doses derrière (nos impôts servent à les payer deux fois en fait), mais de là à faire culpabiliser les individus parce qu'ils acceptent de se faire vacciner sous le seul prétexte qu'ils sont nés en Occident, c'est un peu limite, non?

 

Il y a 16 heures, DarthSyphilis a dit :

tu ne trouves pas que DEUX MILLIARDS de doses (et non 2 mds d'euros de dose hein) c'est un peu exagéré pour un pays de 70 millions d'habitants?

 

T'es au courant que pour ton DT polio, tu dois faire un rappel quelques fois dans ta vie?

  • Like 3
  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
il y a 56 minutes, LudicrousC a dit :

T'es au courant que pour ton DT polio, tu dois faire un rappel quelques fois dans ta vie?

 

C'est quoi le rapport?    Surtout sachant que les vaccins covid  ne se conservent que quelques mois (6 je crois) .   Et quand bien même. 2 milliards / 70 millions = ? (j'ai la femme de  faire le calcul, trop de zéros à taper :hap: )

 

Citation

Aucun vaccin n'empêche totalement la transmission, en fait, donc j'ai du mal à voir ça comme un argument.

 

1489850295-denis-ah.png

Oui c'est vrai ,si on encule les mouches. Exemples: le vaccin contre le tétanos: "La protection par la vaccination est très efficace, pratiquement de 100%, et dure au moins vingt ans jusqu’à l’âge de 65 ans"

Source: https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Tetanos

Ou comme tu parlais de la polio: "l’immunogénicité atteint 98-100%."

Source: https://www.infovac.ch/fr/21-faqs-fr/efficacite-des-vaccins-fr/158-efficacite-de-la-vaccination-contre-la-polio

 

Et j'imagine qu'il en est de même pour la majorité des vaccins .

Edited by DarthSyphilis
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Los123 a dit :

tous les faits que tu énonces sont vrais aujourd'hui, mais demain? Qu'est-ce qui permet de dire que dans 3, 6 mois ou 1 an, ceux qui aujourd'hui sont considérés comme ne développant pas de forme grave de la maladie ne seront pas ceux qui deviendront les plus fragiles face à cette maladie et peut être seront ceux qui auront le plus forts taux de mortalité.

 

Pourquoi baser aujourd'hui sur des theories et hypothèses qui ne se sont pas réalisées ? 

 

 

Tu as raison, les variants changent la donne. C'est pour cela que l'Angleterre et sa vaccination massive et précoce est confinée aujourd'hui face au variant delta. 

 

il y a une heure, LudicrousC a dit :

Vacciner, c'est moins se protéger soi contre le covid, quand on a notre âge et notre bonne santé, que protéger l'autre en fait.

 

Selon la version officielle, le vaccin n'empêche pas la transmission mais empêche la forme grave chez le vacciné. 

À contrario, la personne non vaccinée peut contracter une forme grave au contact d'une personne vaccinée. 

 

Peut-être faut-il bien laisser la priorité aux personnes qui en ont réellement besoin, et non pas à celles qui ont passé le confinement à enchaîner les soirées pour ensuite se targuer d'être responsables parce qu'ils ont été vaccinés en premier (dans le but de boire un verre). 

 

Attendre pour se faire vacciner quand tu n'es pas à risque, c'est aussi ne pas accepter ce système qui fait primer la finance sur l'humain, à l'heure où L'UE dénonce Biden parce qu'il demande la levée des brevets. 

L'UE. 

 

À ceux qui pensent que les personnes contre le pass sanitaire seraient autoritaires, nous n' avons pas plus été consultés que vous avant que Macron ne prenne ses mesures lundi soir. Nous sommes tous dans le même panier, sauf que là où vous pouvez vous faire vacciner, et où on ne vous empêchera pas de vous faire vacciner, la plupart d'entre nous aimerions avec le choix pour nous-mêmes, choix qu'on ne nous laisse pas dans la pression et l'urgence, dans le chantage à l'emploi et à la thune. Et on n'est pas des gens très riches non plus. 

Link to post
Share on other sites
12 hours ago, DickInSon said:

Le vaccin n'empêche pas la transmission mais empêche les formes graves.

C'est l'argument que je vois le plus souvent dans la rhétorique anti-vaccin... et il est inexact. En l’état actuel des choses, la vérité c'est qu'on est pas sûr de son efficacité contre la transmission. Des études sont en cours, et au contraire on dirait que le vaccin aurait tendance à réduire la transmission / le taux d'infections des personnes vaccinées (quelques sources: CNRS, BBC). Alors évidemment une réduction de la transmission c'est pas aussi effectif qu'un arrêt complet... mais ça limite quand même les dégâts. Réduire le risque de choper le Covid une fois vacciné est en question, mais aussi le risque de propagation: une personne vaccinée si infectée va 1) avoir moins de particules du virus, 2) pour moins longtemps, et 3) minimiser la propagation (en gros moins tousser = moins de chances d'infecter les autres).  C'est pas encore prouvé rigoureusement - parce que les premiers tests cliniques étaient à trop petite échelle, et que c'est dur de différencier les résultats en terme d'effets du vaccin vs effet du confinement ou de l'effet psychologique de participer à une étude (il est possible que les participants aient fait plus gaffe parce qu'ils faisaient partie d'une étude)... Bref, le meilleur moyen d'avoir des chiffres fiables c'est d'observer ce qui se passe dans les conditions réelles au fur et a mesure que la population se fait vacciner, et ça va prendre du temps.

Donc je vais pas avancer que le vaccin empêche ou réduit la transmission, mais dire le contraire catégoriquement c'est juste pas vrai non plus.

 

 

12 hours ago, DickInSon said:

Les personnes qui ne sont pas à risque ne développeront pas de forme grave avec ou sans vaccin.

Ils ont beaucoup moins de risques en effet (quoique c'est pas impossible non plus), mais il y a aussi la possibilité de contracter une infection moins grave mais d'avoir des effets à long-terme (essoufflements, fatigue chronique). J'ai pas de proches qui ont eu une forme grave du Covid, par contre j'ai dans mon entourage des gens assez jeunes (genre la quarantaine) et à priori en bonne santé qui ont souffert / souffrent d'effets à long-terme, et franchement ça donne pas envie.

 

1 hour ago, DarthSyphilis said:

Oui c'est vrai ,si on encule les mouches. Exemples: le vaccin contre le tétanos: "La protection par la vaccination est très efficace, pratiquement de 100%, et dure au moins vingt ans jusqu’à l’âge de 65 ans"

Source: https://vaccination-info-service.fr/Les-maladies-et-leurs-vaccins/Tetanos

Ou comme tu parlais de la polio: "l’immunogénicité atteint 98-100%."

Source: https://www.infovac.ch/fr/21-faqs-fr/efficacite-des-vaccins-fr/158-efficacite-de-la-vaccination-contre-la-polio

Ça c'est les taux d'immunogénicité ou la capacité a se défendre contre le virus, pas la capacité à ne pas l'attraper dont parlait Ludi.

 

 

1 hour ago, LudicrousC said:

Bref! tout ça pour dire que la vaccination obligatoire, c'est juste le prétexte de la protestation: ça fédère un peu, et c'est facile d'être contre. Mais en réalité, je ne pense pas que cette protestation soit uniquement due à une forme d'hypocrisie collective (ce que tu décris): les gens en ont juste marre d'un ensemble de merdes qu'a pondues le gouvernement.

Complètement d'accord avec ce résumé!

Même si j'arrive toujours pas comprendre ce raisonnement, de mettre les arguments politiques au-dessus de la santé des gens. Je comprends qu'il y a des gens qui sont honnêtement anxieux des risques que le vaccin pourrait avoir sur eux, et qu'il faut plus d'informations claires à ce sujet. Mais j'ai aussi l'impression que pour d'autres c'est pas qu'ils ont peur du vaccin en lui-même, mais qu'ils préfèrent se focaliser sur leur propres problèmes plutôt que ceux des autres. Qu'ils se servent du Covid comme un moyen de manifester, et tant pis pour les gens qui sont à risque - ils peuvent crever, ou rester confinés pendant des années, pas de bol pour eux. Ok, la vaccination n’empêchera pas d'endiguer le virus complètement, mais bordel il y a quand même beaucoup d'indications qu'elle permettra de réduire le nombre de victimes. Il y en a sans doute bon nombre qui ne sont pas convaincus par cet argumentaire, et qui tout bonnement refusent de le voir. Et probablement d'autres qui le comprennent, mais qui s'en tapent de la gueule des autres et/ou attendent que le reste de la population résolve le problème pour eux et prennent le risque de se faire vacciner (parce que oui, il y a toujours une possibilité d'effets secondaires du vaccin à long-terme, qui est impossible à déterminer immédiatement. Sauf qu'en l’état actuel des choses, ben c'est à risque à prendre... mais comme d'hab il y en aura toujours qui préféreront laisser les autres s'en charger à leur place).

 

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, Highlander a dit :

Donc je vais pas avancer que le vaccin empêche ou réduit la transmission, mais dire le contraire catégoriquement c'est juste pas vrai non plus

 

 

Non en effet, on ne sait pas. 

Et dans le doute, il vaut encore mieux laisser le vaccin aux personnes qui en tireront un bénéfice réel, soient celles qui sont prioritaires, à risques, y compris dans les pays pauvres. 

 

Screenshot_20210718_175935.thumb.jpg.c89d74eb3079d9774b77163209c208a8.jpg

 

il y a 7 minutes, Highlander a dit :

Ils ont beaucoup moins de risques en effet (quoique c'est pas impossible non plus), mais il y a aussi la possibilité de contracter une infection moins grave mais d'avoir des effets à long-terme (essoufflements, fatigue chronique). J'ai pas de proches qui ont eu une forme grave du Covid, par contre j'ai dans mon entourage des gens assez jeunes (genre la quarantaine) et à priori en bonne santé qui ont souffert / souffrent d'effets à long-terme, et franchement ça donne pas envie.

 

C'est effectivement un risque, à priori cela peut concerner des personnes qui n'auraient pas de pathologie sous-jacente. 

Ce n'est pas moi qui ai inventé la catégorisation personnes à risque/personnes pas à risques ceci dit. Certains en meurent. 

 

C'est parce que je ne suis pas à risque que j'ai pu continuer de travailler pendant les confinements, tandis que mes collègues à risques ont été confinés. Si j'ai risqué quoique ce soit, la somme de 250 euros de la prime covid me paraît bien maigre comme consolation. 

 

il y a 7 minutes, Highlander a dit :

Qu'ils se servent du Covid comme un moyen de manifester, et tant pis pour les gens qui sont à risque - ils peuvent crever, ou rester confinés pendant des années, pas de bol pour eux.

 

Vaccinons-les en priorité. 

Faisons en sorte qu'ils aient accès au vaccin. 

Edited by DickInSon
Link to post
Share on other sites
18 minutes ago, DickInSon said:

 

32 minutes ago, Highlander said:

Qu'ils se servent du Covid comme un moyen de manifester, et tant pis pour les gens qui sont à risque - ils peuvent crever, ou rester confinés pendant des années, pas de bol pour eux.

 

Vaccinons-les en priorité. 

Faisons en sorte qu'ils aient accès au vaccin. 

 

Il y a aussi ceux pour qui le vaccin n'est pas efficace, ou contre-indiqué. Pas beaucoup d'options pour ces gens-là, à part compter sur le reste de la population.

 

 

Même si ça me met en boule de voir certains opinions ici, je trouve ça quand même utile d'en discuter et de lire les arguments de chaque côté. Mais j'arrive toujours pas à savoir comment convaincre, ou au moins faire entendre ses arguments à quelqu'un qui est de l'autre bord ou incertain, ce qui m’intéresse à titre personnel. J'ai des proches qui sont pas de mon avis et je commence à craindre que les différentes prises de positions jettent un froid dans les relations familiales. Ça fait plus d'un an et demi que j'ai pas vu ma famille, et j'ai l'impression que certains comprennent pas ma réticence à voyager et commencent à mal le prendre. C'est déjà pas cool de pas les voir, mais si en plus on commence à s'engueuler... Est-ce que certains d'entre vous ont réussi à partager leur avis posément avec leur famille et limiter la casse? Et comment vous avez fait? 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
il y a 23 minutes, Highlander a dit :

y a aussi ceux pour qui le vaccin n'est pas efficace, ou contre-indiqué. Pas beaucoup d'options pour ces gens-là, à part compter sur le reste de la population

 

Mais si le vaccin n'empêche pas la transmission, que faut il faire ? 

 

il y a 23 minutes, Highlander a dit :

C'est déjà pas cool de pas les voir, mais si en plus on commence à s'engueuler... Est-ce que certains d'entre vous ont réussi à partager leur avis posément avec leur famille et limiter la casse? Et comment vous avez fait? 

 

Cette division est probablement voulue. 

D'un côté, on accuse les autres d'être irresponsables, égoïstes, complètement à la ramasse sur la science, complotistes. On considère que la divergence d'opinions est due au fait que les autres sont cons. 

 

De l'autre, on a vite fait d'insulter les autres de moutons, débiles, vendus, naïfs ou que sais je encore. 

 

On a besoin d'en discuter. Mais qui refuse de discuter ? Ce gouvernement autoritaire qui force des mesures sans concertation. Pas nous. 

 

J'invite qui le souhaite à regarder les 2 dernières vidéos de canard réfractaire sur le sujet

 

 

 

 

 

 

Concernant ma famille, je suis contente de savoir que ma grand mère s'est faite vacciner. 

Un peu désolée pour mon père qui a attendu le dernier moment pour le faire, et qui doit le faire parce qu'il y est contraint. 

Un peu déçue par le motif qui a poussé mon frère à se vacciner. 

Un peu déçue également par le fait qu'un de mes autres frères attende encore que la promesse de se faire vacciner sur son lieu de travail soit complétée, parce qu'on le leur a vendu et il ne se passe rien. 

Comprehensive sur le fait que mes cousines et tantes infirmières se soient faites vacciner plus tôt que les autres. 

Pas très dérangée par l'idée que beaucoup ne se feront pas vacciner pour le moment, parce qu'ils ne sont pas à risque. 

 

Il faut en discuter. 

Link to post
Share on other sites
23 minutes ago, DickInSon said:

J'invite qui le souhaite à regarder les 2 dernières vidéos de canard réfractaire sur le sujet

 

J'ai essayé, mais j'ai pas pu tenir jusqu’à la fin... Prétentieux et démagogue, qui voit tout en tout noir ou tout blanc, et qui réduit la population "anti-complotiste" (comme il la décrit lui-même) à la droite conservatrice. Ben non, tu peux être en désaccord avec Macron et le libéralisme et en même temps penser que les mesures sanitaires sont justifiées. Le discours simpliste + le ton moralisateur comme ça vont vraiment pas faire avancer le débat.

Link to post
Share on other sites
il y a 39 minutes, Highlander a dit :

et qui réduit la population "anti-complotiste" (comme il la décrit lui-même) à la droite conservatrice

 

 

Ce n'est pas la population qu'il vise, mais les garants du pouvoir. 

Il n'insulte pas son public. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, LudicrousC a dit :

Franchement, je ne sais pas de quels Français tu parles. Le problème actuellement n'est pas la vaccination obligatoire en soi. Là, on est plutôt sur l'expression d'un ras-le-bol général face à une mauvaise gestion du gouvernement, dont la décision de rendre obligatoire un vaccin dans la précipitation en plein été (quand les plus chanceux sont déjà partis en congés) sonne comme l'énième erreur à ne pas commettre. Ce dernier continue son plan de "restructuration" de l'hôpital comme si de rien n'était, comme si les burn out de soignants n'existaient pas; 1800 postes de profs supprimés dans l'Education Nationale alors qu'on a fait face à une année impossible et qu'on voit les effets de la pandémie sur les apprentissages (réorientations massives en pro ou démissions des élèves faute de places); réforme du chômage qui vient matraquer les plus précaires de la pire des façons qui soient, en les plongeant dans la pauvreté s'ils n'acceptent pas de se rendre esclaves d'Amazon ou d'Uber (le Conseil d'Etat a quand même retoqué la réforme uniquement parce qu'il y a la pandémie et que, bah, diviser par trois le montant de l'assurance chômage quand les gens crèvent de faim en France, ça le fait moyen...)

 

Bref! tout ça pour dire que la vaccination obligatoire, c'est juste le prétexte de la protestation: ça fédère un peu, et c'est facile d'être contre. Mais en réalité, je ne pense pas que cette protestation soit uniquement due à une forme d'hypocrisie collective (ce que tu décris): les gens en ont juste marre d'un ensemble de merdes qu'a pondues le gouvernement.

 

C'est bien le problème : les gens mélangent tout et on n'en sort pas. Je pense que si on veut s'en sortir, il faut d'abord faire en sorte que cette pandémie puisse être contrôler. Après, on pourra réfléchir aux problèmes économiques et sociaux rencontrés. Mais pour être honnête, je pense qu'on est en pleine mutation sociétale et environnementale. Il est donc illusoire de croire que l'on va revenir à une vie d'avant (reste à la définir) avec des garanties sociales et économiques comme peut avoir aujourd'hui. 

 

Et je sais que tu ne veux pas entendre parler de responsabilité individuelles, mais si par exemple chacun faisait, dans la mesure du possible, attention à ne pas tomber malade ou à ne pas se blesser pour éviter d'engorger les hôpitaux, cela aiderait les soignants, non?

 

Il y a 2 heures, DickInSon a dit :

Pourquoi baser aujourd'hui sur des theories et hypothèses qui ne se sont pas réalisées ? 

 

Parce que c'est comme cela qu'il est possible de prévoir et d'anticiper des situations qui pourraient devenir ingérables.

 

Il y a 2 heures, DickInSon a dit :

Tu as raison, les variants changent la donne. C'est pour cela que l'Angleterre et sa vaccination massive et précoce est confinée aujourd'hui face au variant delta. 

 

D'après ce que j'ai entendu, la plupart des anglais contaminés n'avaient reçu qu'une seule dose de vaccin ou n'étaient pas vaccinés. Donc l'immunité collective n'est pas encore là.

 

Il y a 2 heures, DickInSon a dit :

À ceux qui pensent que les personnes contre le pass sanitaire seraient autoritaires, nous n' avons pas plus été consultés que vous avant que Macron ne prenne ses mesures lundi soir. Nous sommes tous dans le même panier, sauf que là où vous pouvez vous faire vacciner, et où on ne vous empêchera pas de vous faire vacciner, la plupart d'entre nous aimerions avec le choix pour nous-mêmes, choix qu'on ne nous laisse pas dans la pression et l'urgence, dans le chantage à l'emploi et à la thune. Et on n'est pas des gens très riches non plus. 

 

Le choix existe, même si les options ne te plaisent pas.

 

il y a une heure, Highlander a dit :

 

Il y a aussi ceux pour qui le vaccin n'est pas efficace, ou contre-indiqué. Pas beaucoup d'options pour ces gens-là, à part compter sur le reste de la population.

 

 

Même si ça me met en boule de voir certains opinions ici, je trouve ça quand même utile d'en discuter et de lire les arguments de chaque côté. Mais j'arrive toujours pas à savoir comment convaincre, ou au moins faire entendre ses arguments à quelqu'un qui est de l'autre bord ou incertain, ce qui m’intéresse à titre personnel. J'ai des proches qui sont pas de mon avis et je commence à craindre que les différentes prises de positions jettent un froid dans les relations familiales. Ça fait plus d'un an et demi que j'ai pas vu ma famille, et j'ai l'impression que certains comprennent pas ma réticence à voyager et commencent à mal le prendre. C'est déjà pas cool de pas les voir, mais si en plus on commence à s'engueuler... Est-ce que certains d'entre vous ont réussi à partager leur avis posément avec leur famille et limiter la casse? Et comment vous avez fait? 

 

En leur proposant d'en discuter avec leur médecin. Ce que j'ai moi-même fait car j'ai déjà eu une réaction allergique à un vaccin, qui avait fait ses preuves celui-là. Du coup, je me renseigne sur la composition des vaccin. Et seul un médecin peut nous donner ce genre d'information.

Mon autre argument est que de toute façon on peut très bien mourir ou rester handicapé suite à un AVC ou à un accident de la vie courante, qui statistiquement ont plus de possibilité d'arriver.

Quant à l'argument de '"on ne sait pas ce qu'on nous injecte", tu peux leur expliquer que, à part pour ceux qui cultivent leur jardin et font de la cuisine maison, personne ne sait vraiment ce qu'il a dans son assiette ou son verre. Sans parler de l'air pollué qu'on respire. Bref, si c'est la peur d'être empoisonné, comme ils le sont déjà, ils ne risquent pas grand-chose de plus.

Après, c'est vrai que quand on a dans son entourage des personnes à risques et qui ne peuvent être vaccinées, c'est plus facile de convaincre. 

 

Enfin, pour ma part, je n'ai pas essayé de convaincre à tout prix, et à ceux qui ne comprenait pas mon choix, j'ai simplement dit que dans la vie il faut savoir prendre des risques pour s'en sortir. Donc, j'ai pris sur moi, sur ma peur de la réaction allergique et sur ma peur des aiguilles, et je me suis faite vaccinée. 

 

 

Link to post
Share on other sites
il y a 35 minutes, Los123 a dit :

Le choix existe, même si les options ne te plaisent pas.

 

 

il y a 36 minutes, Los123 a dit :

C'est bien le problème : les gens mélangent tout et on n'en sort pas.

 

 

Uno reverse card. 

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...