Jump to content
Sign in to follow this  
Pierrick

2019 - 7ème album

Recommended Posts

il y a 3 minutes, Tig a dit :

 

Avec une caisse claire bien moche

Peutetre une cover amateur

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On anticipe un peu, mais comme d’hab, ce topic a vocation à recueillir vos avis et remarques sur le nouvel album de Rammstein, à paraître le 17 mai 2019. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour, est-ce le bon endroit pour demander si quelqu'un sait ce que la version spéciale aura de plus que la version standard ? Merci !

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Solvinter a dit :

Bonjour, est-ce le bon endroit pour demander si quelqu'un sait ce que la version spéciale aura de plus que la version standard ? Merci !

 

D'après Pierrick, il n'y aura rien de plus. Ca sera juste un digipack au lieu d'un jewelcase. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui.

 

Je pense que Puppe parle de poupées, à mon avis Till aime se déguiser en fille et jouer à la dinnette avec des enfants de 8 ans 

Edited by Till_Lindemann
  • Like 3
  • Haha 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, Till_Lindemann a dit :

Je pense que Puppe parle de poupées, à mon avis Till aime se déguiser en fille et jouer à la dinnette avec des enfants de 8 ans 

 

Notamment avec son petit frère Tobias il me semble. 

  • Like 4

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belle analyse. Pour Sex, c'est plutôt sa volonté d'entretenir les mécanismes charnels entre humains ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ouais surement, pour Hallomann l'idée à du lui venir en regardant autour de lui lors d'un diner chez Léon de Bruxelles

  • Haha 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est pas mon domaine en fait, je vous laisse le soin de le faire, je lirai sans doute d'ici quelques semaines :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Puppe est vraiment exceptionnelle.

J'en ai des frissons à chaque écoute.

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un des trucs qui est le plus tripant lors de la découverte et l'appropriation d'un nouvel album (après une écoute bien ordonnée évidemment), c'est ces moments ou tu te dis "Wow elle est géniale celle-ci", tu la relance, tu pense pas trouver mieux, puis tu finis par passer sur une autre qui t'avait pas forcément procuré de sensations plus que ça, et elle devient ton nouveau crush, et ainsi de suite, jusqu'à apprécier les subtilités de tous les morceaux.

Après quelques temps il y aura des avis mieux établis dans nos écoutes, mais qu'est-ce que c'est bon. Là actuellement c'est Hallomann, qui m'avait pas transcendé, et qui finalement tourne en boucle.

 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après plusieurs écoutes j’aime bien dans l’ensemble et j’ai hâte de voir ce que ça va donner en live 😊 Même le Hallomann je m’y fait 😂 

Share this post


Link to post
Share on other sites

C’est peut-être bête mais « Diamant » me fait penser à la chanson de Rihanna « Diamond je sais pas quoi » 😅 dans la rythmique et la façon de Till à dire Diamant 🤔

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, mad max a dit :

Je réitère ma question : est-ce que la batterie des couplets de Sex est la même que sur Rammvier?

 

C'est le même genre de rythme syncopé en triolets, vu que je l'écoute ni l'une ni l'autre en ce moment, je ne peux pas te confirmer que c'est stricto sensu la même chose, mais ça va forcément se ressembler, c'est inévitable. 

  • Like 1
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je poste ma review post-première écoute ici, vu que le topic News commence à partir dans tous les sens, et je suppose que ce topic-ci va devenir le lieu pour discuter de l'album en soi.

Avant de procéder à mon écoute, j’ai hésité entre attaquer directement les nouveaux titres et ignorer temporairement Deutschland et Radio puisque déjà connues, ou bien me faire toute la galette du début à la fin. J’ai opté pour la deuxième manière, et bien m'en a pris je pense.

 

Le fait de commencer un nouvel album par deux titres bien assimilés rend l’expérience de la première écoute assez unique : on embarque d'abord en terrain connu ( d’autant plus plaisant qu’il s’agit de deux chansons très solides ) avant de naviguer ensuite dans l'inconnu, dans la vraie découverte. J’aime bien ce côté tampon connu de Deutschland et Radio car cela crée une sensation assez grisante lors de la première écoute, comme une tension qui s’accumule en soi en attendant la nouveauté imminente (impatience, anxiété etc.) et qui atteint son paroxysme à la fin de Radio avant le basculement dans l'inconnu.

 

Je ne connais pas les circonstances qui ont décidé de l'ordre des titres dans la setlist et du choix des singles. Les deux premiers titres sont-ils devenus des singles par leur simple force intrinsèque, ou bien était-ce voulu de dévoiler d’une certaine manière le début de l’album pour la promotion ? En tout cas cela rend l'expérience de la première écoute très particulier. J'insiste assez là-dessus étant donné que lors du leak de l'album, beaucoup ont sans doute écouté directement les leaks sans respecter l'ordre de la setlist, donc j'ai essayé de retranscrire les sensations offertes par cette écoute plus linéaire, comme si on introduisait le CD dans le lecteur et qu'on le découvre ainsi pour la première fois.

 

Je ne commenterai pas à nouveau Deutschland et Radio. Il m’a fallu quelques écoutes pour Deutschland ( et une piste avec une bonne qualité audio, la qualité youtube du clip m’avait négativement influencé ) pour l’assimiler, mais désormais elles font partie des points forts de cet album.

 

Zeig Dich surprend avec ses choeurs alors qu’on vient de sortir de Radio. Impression très positive pour ce titre, du pur Rammstein qui accroche bien avec la production sonore typique de ce nouvel album.

 

Ausländer, je comprends immédiatement qu’elle ait retenu l’attention. Ayant lu quelques reviews, je m’attendais à un titre dansant, ce fut le cas, mais j’ai tout de même été déconcerté. Le "ich bin Ausländer" est un pur earworm dès la première écoute, on ne s’en débarrasse plus ensuite. Bizarrement, le début du refrain semble inviter à se mettre en mode clubbing, mais ce qui succède à "Ich bin Ausländer" me rappelle qu’on est dans une chanson de Rammstein et non dans un produit calibré dancefloor. C’est très déconcertant mais une furieuse envie de la réécouter.

 

Sex m’a laissé l’impression d’une chanson assez générique. Pas spécialement de grosse faiblesse, plutôt apprécié l’écoute mais sans plus, mais je ne lui ai pas ( encore?) trouvé le petit truc qui fait une favorite.

 

Pour Puppe, en lisant toutes les reviews, j’avais peur ensuite de trop en attendre et à cause de cela gâcher sa découverte. Heureusement ce ne fut pas le cas, le titre est vraiment le plus intéressant musicalement parlant, possède une très forte identité et offre grosse performance vocale de Lindemann, qui habite vraiment la chanson et donne donc de l'âme.

 

Was ich Liebe, bien aimé. Comme d’autres je connaissais aussi les versions démo qui ont concerné son texte, mais ça ne m’a pas gâché sa découverte. Je l’ai trouvé intéressante, bien envie de la réécouter à nouveau.

 

Diamant, je ne suis pas un bon client des ballades en général, elle m'a laissé une impression similaire à d'autres ballades de Rammstein : chanson sympa, le "Wie ein Diamant" joliment amené, mais je n'en retiens pas davantage de chose.

 

Weit Weg, très intéressante superposition des guitares et du synthé, elle m’a plu, également envie de la réécouter pour la découvrir davantage.

Tattoo, j'ai lu pas mal de reviews négatives et pour le coup, j’ai trouvé ces critiques justifiées. Je n’en retiens rien, ce n’est même pas qu’elle soit générique, j'ai l’impression d’écouter du remplissage que peuvent faire d’autres groupes de NDH, je n'ai pas trouvé de truc qui donne une âme quelconque au morceau.
 

Hallomann, titre que j’ai apprécié mais qui m'a laissé un peu sur ma faim à la fin de ma première écoute, je m’attendais à quelque chose de plus énorme, de plus fort.
 

Globalement, une bonne impression après cette première écoute donc. D’indéniables gros points forts, d’autant plus plaisants qu’en plus d’être surprenants, ils sont aussi catchy. On comprend effectivement mieux les remarques du groupe sur la nature de ce nouveau disque pour Rammstein au-niveau de la production et de la composition (3D etc.). Je n’ai pas trouvé que cet album manquait d’unité, il dispose très clairement d’une certaine identité sonore rien que par la prod par exemple. Le seul aspect qui me laisse peut-être un peu circonspect a parfois été une impression que le groupe a été motivé par une volonté de montrer du savoir-faire jusqu'alors inexploité « regardez, nous aussi, on sait faire ça comme ça » qui m’a parfois donné l’impression de nuire par rapport à une démarche plus sincère dans la composition des titres. Aussi, comme d’autres l’ont fait remarquer, une tout de même assez nette impression que Lindemann mène vraiment le navire par moment, avec certes un Flake bien en évidence.

Voilà pour l'avis à chaud après une première écoute et sans réécouter les titres. Je m'attends évidemment à voir toutes ces appréciations évoluer, peut-être même dans les minutes qui viennent avec les nouvelles écoutes ^_^

Edited by Niklaus
  • Like 3
  • Thanks 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est marrant, j'ai eu le même cheminement, à savoir me demander si je devais vite écouter les chansons inédites ou si je devais prendre l'album dans l'ordre en commençant de Deutschland, et je pense que pour une première écoute il faut vraiment faire le cheminement complet !

 

Par contre j'étais pas mal passé à côté de Weit weg qui est entrain de grandir sur moi comme un classique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour moi la seul chanson qui souffre du fait d'écouter l'album dans l’ordre est Sex juste après Ausländer .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je dois avouer qu'avoir mis Auslander et Sex à la suite n'était pas forcément le plus judicieux. Ça fait un peu "doublon du pervers Till". 

Musicalement, elles sont différentes, mais les thèmes sont proches.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Sign in to follow this  

×
×
  • Create New...