Jump to content

Débats politiques et sociétaux


Recommended Posts

Après les discussions sur les médecins et leurs capacités de se vendre, je me pose la question si le roi Manu ne fait pas la même chose (je suis pourtant pas une anti-vax)

 

https://infodujour.fr/sante/65835-mais-pourquoi-macron-veut-il-tant-promouvoir-les-vaccins-anti-hpv#:~:text=Les vaccins anti-HPV utilisés,cancers dus à ces souches.

  • Thanks 1
  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
  • Replies 6k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Franchement, déjà je vais le poser d'entrée, je me considère idéologiquement de gauche. Je ne suis pas un suceur de Mélenchon, ni même un gros consommateur d'informations politiques (d'ailleurs ce bra

Avec @JessR+ on a remplacé les affiches de Reconquête   

C'est clair. Je me demande aussi si il y a pas un conflit d'intêret quelque part pour que ça sorte d'un coup et qu'il veuille l'imposer comme ça. Après ça peut être aussi encore un de ses délires puisque quand monsieur (ou Brigitte aussi faut pas l'oublier) veut quelque chose, on le fait.

Link to post
Share on other sites
il y a 55 minutes, Buffalo Biffle a dit :

J'espère que tu es conscient que c'est littéralement le seul moyen restant pour bloquer cette réforme... 

Le truc c'est que ces blocages ne dérangeront pas du tout le gouvernement, les seuls qui seront emmerdés ça sera la population, et au risque de paraître un peu naïf, le concept de s'en prendre à la population pour faire pression sur le gouvernement me part quelques peu honteux...

 

De plus on a face à nous un gouvernement qui est fermé au dialogue et qui se fout royalement du peuple, ils ne pensent qu'à se faire de l'argent sur le dos des français, c'était donc totalement inutile, je ne dis qu'il ne faut rien faire, mais qu'il faut trouver un autre moyen car en faisant ça, on s'abaisse au niveau du gouvernement français...

Link to post
Share on other sites

Bien sûr, ça ne gêne que la population, c'est pour ça que les économistes à gages des chaînes télés pleurent à chaudes larmes sur les pertes engendrées pour "les entreprises" (c'est à dire pour leurs actionnaires), c'est pour ça que Gabriel Attal promettait des invasions de sauterelles en cas de blocage du pays et que les principaux médias, aux mains des milliardaires, hurlent d'horreur sur "l'irresponsabilité" des grévistes : c'est parce que tous ces gens se soucient de la population -attends, merde, t'as pas dit qu'ils s'en foutaient de la population et ne pensaient qu'à "se faire de l'argent sur le dos des Français" ? Allons, soyons sérieux.

 

Quant à croire qu'un gouvernement ne peut pas céder parce qu'il est fermé au dialogue : est-ce que de Gaulle et Pompidou étaient plus ouverts quand ils ont lâché une augmentation du salaire minimum d'un tiers après mai-juin 68 ? Bah non, évidemment, et de Gaulle avait un soutien populaire beaucoup plus important que Macron pour des raisons évidentes, même à ce moment-là, sauf qu'avec neuf millions de grévistes, le pays est paralysé donc fallait bien faire quelque chose. Je donne cet exemple parce que comme il est français, on le connait bien, mais j'en ai un encore meilleur : pendant la Révolution allemande, qu'est-ce qui a arrêté le putsch de Kapp, qui était aussi ouvert au dialogue que pouvait l'être un monarchiste appuyé par l'armée ? La grève générale, lancée par la principale centrale syndicale allemande, parce que s'il n'y a plus personne pour produire, on ne peut pas se contenter d'avoir des fusils pour diriger un pays.

 

Comme tout le monde, j'ai plus d'une fois été bloqué par des grèves. La seule chose qui me dérange vraiment, c'est que passés les premiers échauffements, les centrales syndicales ne passent pas en grève reconductible sur tous les secteurs, qu'on en finisse. Pour le reste, merci pour les congés payés et tutti quanti.

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 3
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Les mecs ont bloqués des ronds point pendant des mois car tout était trop cher et aujourd'hui tout est le double de ce qui était trop cher à l'époque :lol:

 

Le système a un chemin à suivre et le peuple n'a pas son mot à dire. 

 

Cette réforme était inévitable peu importe le gouvernement, on vit + longtemps, toute l'Europe part à la retraite après nous, on a un manque de pognon incommensurable..

Je dis pas que c'est bien, juste que c'est logique.

Quant aux centaines de millions, voire les milliards qu'il y aurait à récupérer à droite à gauche et qui ne le sont pas.. c'est une injustice.

 

La seule chose que je pourrais conseiller aux gens: arrêtez de travailler pour quelqu'un, trouvez vous votre talent, votre utilité, reprenez même quelques études si il faut, et émancipez vous.

Edited by babach70
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, babach70 a dit :

Cette réforme était inévitable peu importe le gouvernement, on vit + longtemps, toute l'Europe part à la retraite après nous, on a un manque de pognon incommensurable..

Je dis pas que c'est bien, juste que c'est logique.

 

Non. Le financement des retraites est stable, l'hypothèse la plus pessimiste à ce jour prévoit un retour à l'équilibre aux alentours de 2070 -les trois autres envisagées par le Conseil d'Orientation des Retraites le prévoient même dès 2030. Le solde financier des retraites était carrément excédentaire en 2021 et 2022, c’est-à-dire que les cotisations ont rapporté plus d’argent qu’il n’y en a eu de dépensé ces deux années-là. C'est dire si le manque de pognon est au contraire parfaitement commensurable. Et c'était déjà le cas lors des réformes précédentes depuis Balladur. Le fait qu'on vive plus longtemps -en partie parce qu'on bénéficie de retraites, justement- n'oblige à rien, tout simplement parce qu'on produit beaucoup plus avec beaucoup moins de gens, l'essentiel de notre croissance ces dernières décennies étant due au progrès technique : la France a actuellement un PIB plusieurs fois supérieur à ce qu'il était dans les années 70, quand la génération du baby-boom était au travail, c'est à dire qu'elle n'a jamais produit autant de richesses, et ce avec beaucoup moins d'actifs occupés qu'avant.

 

Pour éviter de faire cette réforme, il suffit donc de ne pas la faire. C'est tout. Si on voulait absolument résorber le déficit avant 2030 ou peut-être 2070, on augmenterait les salaires donc les cotisations sociales (en principe, je suis contre le financement de la sécurité sociale par l'impôt), mais même si on ne le faisait pas, ça resterait parfaitement finançable, le déficit étant tout à fait maîtrisé.

 

Et c'était le cas aussi dans les autres pays européens où l'âge de départ à la retraite a été augmenté, avec notamment des conséquences catastrophiques en Suède où ça n'a évidemment pas conduit les gens à travailler plus longtemps dans la réalité mais à un appauvrissement du fait du chômage, de l'aveu même de l'ancien premier ministre qui avait fait cette réforme. Le résultat en Allemagne n'est pas meilleur avec le passage aux retraites par capitalisation : en cas d'inflation, comme c'est le cas en ce moment, la valeur réelle des pensions de retraite dégringole avec celle de l'argent. C'est tout à fait évitable, ce sont des choix politiques. Ça n'en est pas moins logique, évidemment, mais la logique en question est celle de l'obsession européenne pour la réduction des dépenses publiques, celle de l'extension du marché à toutes les activités (demande à Blackrock, il y a un pognon incommensurable à se faire sur nos retraites...) et celle de la dégradation du rapport de forces entre salariés et employeurs que permettrait une augmentation du chômage grâce à cette réforme, ce n'est pas la logique d'une nécessité financière.

 

il y a une heure, babach70 a dit :

La seule chose que je pourrais conseiller aux gens: arrêtez de travailler pour quelqu'un, trouvez vous votre talent, votre utilité, reprenez même quelques études si il faut, et émancipez vous.

 

Il ne suffit ni d'avoir un talent (d'autant que par définition, tout le monde n'a pas un talent pour quelque chose qui sorte de l'ordinaire), ni de reprendre quelques études mais de posséder des moyens de production, pour pouvoir éviter de travailler pour quelqu'un. Et d'en posséder assez pour tenir sur le long terme, ce qui est très difficile aux petites entreprises qui sont souvent pressurisées par les banques et qui subissent une imposition injuste par rapport aux grandes, et c'est encore plus difficile aux auto-entrepreneurs (les vrais, pas les salariés déguisés des plate-formes).

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 3
  • Thanks 2
Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Buffalo Biffle a dit :

Ludi vient de mourir par autocombustion

 

(raisonnement à gerber évidemment) 

 

Mais il y a un moment, faut aller niquer l'entièreté de sa race, putain...

 

"Après une fausse couche, ces femmes ont besoin de TRAVAILLER..."

 

Pourquoi tous ces gens qui ont été élus, ont de l'eau de pédiluve entre les deux oreilles ?

Edited by Adios234
  • Like 2
  • Thanks 1
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Buffalo Biffle a dit :

Ludi vient de mourir par autocombustion

 

(raisonnement à gerber évidemment) 

Il n'y a pas qu'elle. Par quelle droit cette bonne femme a décidé que le congé après la fausse couche (qui est une épreuve émotionnelle et physique aussi (!), n'était pas nécessaire ??? Ça me dégoûte. En URSS, ce type des congés existait et pour les fausses couches et pour les avortements et ceci à partir de fin des années 70!!! P***n, on est pire que l'empire soviétique qui a pourtant été réputée pas tendre avec les femmes :(

 

  • Like 3
Link to post
Share on other sites
Le 10/03/2023 à 00:02, Mitth'raw Nuruodo a dit :

qu'on produit beaucoup plus avec beaucoup moins de gens, l'essentiel de notre croissance ces dernières décennies étant due au progrès technique : la France a actuellement un PIB plusieurs fois supérieur à ce qu'il était dans les années 70, quand la génération du baby-boom était au travail, c'est à dire qu'elle n'a jamais produit autant de richesses, et ce avec beaucoup moins d'actifs occupés qu'avant.

 

De quelle richesse parles-tu ? Ce PIB n'est que du vent. La création des richesses du pays provient de 2 secteurs essentiels: l'industrie et le BTP. Ce ne sont pas les banques ou la tech qui vont faire que le pays va survivre aux crises économiques mais la capacité du pays de produire par lui même les voitures, l'électricité, les armes etc etc. Or l'industrie française a été vendue par nos chers politiques de droite et de gauche (de toute façon ils sont tous pourris). Je cite quelques uns : Lafarge, Arcelor, Alcatel, Pechiney, Alstom, bientôt EDF. 

 

Quand en 2013, l'Union européenne a procédé au dépeçage de la Grèce, tout le monde (je parle de nos dirigeants) savait qu'ils allaient détruire ce pays et faire crever les gens dans la crasse et la pauvreté. Lors de débats dans FMI, ils savaient parfaitement que ça va se  terminer comme ça. Maintenant il n'y aucune production de richesse en Grèce, car le tourisme ne peut pas nourrir le pays entier. Et à part le tourisme ils n'ont rien. 

 

Les maisons en Grèce sont saisies et vendues aux enchères à partir de 501 euros d'impayés du crédit immobilier. Et qui rachète ce qui es maisons pour des kopeck ? Nos soit disant bons alliés : les allemands. Pourquoi l'âge de la retraite dans cette réforme est de 67 ans? Parce que c'est l'âge de retraite en Allemagne qui je suis sûre et certaine influence nos hommes politiques avant de leur suggérer de leur vendre l'EDF (oui, oui ils lorgnent dessus en se pourlechant les babines). Et quand Macron fait participer l'Allemagne dans les projets d'armements faits entièrement par les français, les allemands demandent de partager les specs, les brevets et les licences et notre cher président les leur donne...

 

Et bientôt la même chose qu'avec la Grèce va nous arriver aussi et tout ça à cause d'idéologie pourrie des politiques français incapables de penser à longue terme + protéger les intérêts de leurs pays et l'avidité de leur alliés. 

 

Tu parles de de Gaulle. Cet homme avait des valeurs morales (de droite oui, mais il en avait et contrairement au certains il n'a pas changé de camp), il avait des enfants dont une handicapée mentale qu'il aimait et il aimait son pays.

Et nous, nous avons Macron qui est tantôt de gauche, tantôt de droite et parfois ni l'un, ni l'autre, il est incapable de comprendre la vie des gens ordinaires et je dirais que dans sa manière de gouverner c'est un sadique. De quelles valeurs on peut parler quand on a ça comme dirigeant ???

Il ne va pas céder parce qu'il sait très bien qu'au moment donné les gens ne peuvent plus faire la grève, ils n'ont plus d'argent, ils doivent retourner travailler. 

Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, Die_ruhe a dit :

De quelle richesse parles-tu ? Ce PIB n'est que du vent. La création des richesses du pays provient de 2 secteurs essentiels: l'industrie et le BTP. Ce ne sont pas les banques ou la tech qui vont faire que le pays va survivre aux crises économiques mais la capacité du pays de produire par lui même les voitures, l'électricité, les armes etc etc.

 

On ne parle pas de la désindustrialisation ici, qui est un autre problème, mais tout simplement d'avoir de l'argent pour payer des retraites : cet argent n'est pas du vent, non, il sert à acheter des biens et services, donc il peut servir à vivre à des retraités. C'est pas du faux-argent, hein, si tu te présentes à un magasin pour payer tes courses avec de l'argent obtenu par "les banques ou la tech", la caissière ne va pas le refuser au prétexte que ce serait du vent ; et les cotisations sociales de salariés de la finance rentrent dans la caisse des retraites exactement de la même façon que les cotisations sociales de salariés du BTP, on ne leur dit pas que désolé, il y a des bons et des mauvais euros comme il y a des bons et des mauvais chasseurs :rolleyes:

 

En outre, "les banques et la tech" ne représentent absolument pas la majorité des emplois des salariés français, elles représentent même très peu d'emplois (c'est bien ça le problème), ni la majorité du PIB. Et non, il n'y a pas non plus que "l'industrie et le BTP" (pour information, le BTP fait partie de l'industrie) qui comptent, ne serait-ce que parce qu'ils ne peuvent pas fonctionner tout seuls : ils ont besoin d'un secteur primaire parce que s'ils n'ont aucune matière première à transformer, ils ne servent à rien, et ils ont besoin de différents services du secteur tertiaire, notamment de distribution parce qu'ils sont bien embêtés s'ils ne peuvent pas vendre leurs produits, de formation, de recherche de développement technique qui est essentielle pour être concurrentielle, de services de dépannage de leurs machines... Outre que les citoyens ont besoin de différents services (éducation, sécurité...).

 

Les problèmes essentiels que posent la tertiarisation de l'économie française ne sont pas que l'essentiel du PIB serait constitué par "les banques et la tech" ni que tout sauf "l'industrie et le BTP" serait "du vent" mais que 1/ les services créés par le secteur tertiaire sont rémunérés sur une part de la valeur produite par les secteurs primaire et secondaire, ce qui rend l'économie française dépendante, parce qu'en cas de crise, les dépenses dans ces services sont réduites (mais en termes d'emplois, il ne s'agit pas tant "des banques et de la tech" que de la distribution, l'hôtellerie-restauration, la communication, le marketing, l'édition...), ce qui rend l'économie française dépendante de la conjoncture 2/ en cas de rupture des circuits internationaux, comme c'est le cas aujourd'hui, on manque de biens qu'on aurait très bien pu fabriquer nous-mêmes 3/ produire de manière fragmentée à l'échelle internationale représente une énorme source de pollution et de gaspillage d'énergies fossiles. Mais ce n'était pas du tout le sujet, rien de tout ceci n'empêche de financer les retraites avec le PIB qui est le nôtre.

Edited by Mitth'raw Nuruodo
  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Voilà, la démocratie est définitivement morte et enterrée. Au moins ça fait réagir à l'international, la dictature mise en place en France est révélée aux yeux du monde.

  • Sad 2
Link to post
Share on other sites

Ce serait vraiment très drôle qu'une motion de censure passe, pour une fois -ce n'est plus arrivé depuis le gouvernement Pompidou en 62. Ce n'est pas complètement exclu, celle du groupe LIOT (constitué par des députés ultra-marins) permettrait aux différents groupes NUPES, au RN et à d'éventuels dissidents LR de voter pour la même sans donner l'impression de se renier. Ça m'étonnerait quand même, ne serait-ce que parce que Ciotti est contre, mais on rigolerait bien. Mais l'intersyndicale qui leur laisse une semaine de répit, tonnerre, je parie qu'on peut encore remercier la CFDT et l'UNSA <_<

 

En parlant de dictature : après avoir fait emprisonner beaucoup de ses cadres et élus les années précédentes, Erdoğan a lancé une procédure d'interdiction du HDP qui pourrait l'empêcher de se présenter aux prochaines législatives turques. C'est juste la troisième force politique du pays, tout va bien...

Link to post
Share on other sites

Faudrait 35 votes LR (sur 61) il me semble pour que ça passe avec les voix de tous les autres groupes. Même si il y a des dissidents plus de la moitié du groupe ça m'étonnerait. 😐

Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Sagittarius a dit :

J'y ai réfléchie et je pense qu'au lieu de faire grève, il faudrait directement s'insurger et attaquer l'Elysée...

Ça donnerait quoi gros malin ?

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...