Jump to content

Débats politiques et sociétaux


Recommended Posts

  • Replies 5.5k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Avec @JessR+ on a remplacé les affiches de Reconquête   

Franchement, déjà je vais le poser d'entrée, je me considère idéologiquement de gauche. Je ne suis pas un suceur de Mélenchon, ni même un gros consommateur d'informations politiques (d'ailleurs ce bra

Il y a 1 heure, babach70 a dit :

Ça donnerait quoi gros malin ?

Aucune idée, mais face à un président comme Macron il n'y a pas 36 choses à faire, donc autant essayer...

 

Les autres pays doivent bien se marrer en nous regardant...

Edited by Sagittarius
Link to post
Share on other sites

Si ses Brav-M finissent par buter quelqu'un, il peut se passer deux choses :

 

1) Plus personne n'ira manifester par peur pour sa vie, et il aura réussi à imposer son État dictatorial par la répression

ou

2) Un soulèvement massif, et Macron finira comme Kadhafi dans la rue.

Link to post
Share on other sites
il y a 9 minutes, TasDeGraines a dit :

Si ses Brav-M finissent par buter quelqu'un, il peut se passer deux choses :

 

1) Plus personne n'ira manifester par peur pour sa vie, et il aura réussi à imposer son État dictatorial par la répression

ou

2) Un soulèvement massif, et Macron finira comme Kadhafi dans la rue.

 

Réponse 3, on s'indignera pendant un certain temps et on reprendra tous notre vie comme si de rien n'était après quelques semaines voire mois (pour les plus optimistes) de demande de Justice. Entre temps par ailleurs le mouvement se sera bien calmé malheureusement, d'ici mai-juin on aura un nouvel arc sur lequel se concentrer -_- 

 

C'est pas comme s'il n'y avait jamais eu de morts suite à des abus des forces de l'ordre ces dernières années :( 

Link to post
Share on other sites
il y a 3 minutes, DickInSon a dit :

 

Réponse 3, on s'indignera pendant un certain temps et on reprendra tous notre vie comme si de rien n'était après quelques semaines voire mois (pour les plus optimistes) de demande de Justice. Entre temps par ailleurs le mouvement se sera bien calmé malheureusement, d'ici mai-juin on aura un nouvel arc sur lequel se concentrer -_- 

 

C'est pas comme s'il n'y avait jamais eu de morts suite à des abus des forces de l'ordre ces dernières années :( 

 

Surtout en ressuscitant de manière déguisée la brigade qui a tué Malik Oussekine.

 

Mais oui ça va passer à autre chose, et on va supporter un mec qui ce midi a dit des organisations syndicales : "Je les emmerde" :mdrrrrrr:

 

Ils ont déjà commencé avec leurs lois "JO 2024" mais qui vont rester après, notamment sur le renforcement de la police, la manipulation et les tests génétiques, ainsi que la reconnaissance faciale. Beau programme, on se croirait en Chine. -_-

Link to post
Share on other sites
il y a 28 minutes, TasDeGraines a dit :

Ils ont déjà commencé avec leurs lois "JO 2024" mais qui vont rester après, notamment sur le renforcement de la police, la manipulation et les tests génétiques, ainsi que la reconnaissance faciale. Beau programme, on se croirait en Chine. -_-

De nos jours on a vraiment besoin d'une police forte...

Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Sagittarius a dit :

De nos jours on a vraiment besoin d'une police forte...

 

 

Forte avec les faibles, faible avec les forts mon lapin

Link to post
Share on other sites

https://www.lavoixdunord.fr/1306170/article/2023-03-22/malaise-cardiaque-pendant-le-bac-gaston-berger-l-eleve-est-decede

Le témoignage de lycéen est affreux et je parie que les profs qui ont laissé le gosse crever vont s'en sortir :

 

Selon Vincent (*) qui passe le Bac dans la même salle, les élèves sont les premiers à réagir. « Il y avait huit adultes dans la salle, accuse-t-il. Les élèves se levaient pour aller voir ce qu’il avait, on leur disait de se rasseoir, de continuer le bac. Un adulte continuait à passer dans les rangs pour faire signer la feuille de présence, alors qu’il (la victime du malaise) était toujours par terre. Il ne parlait plus, commençait à devenir bleu. Une élève s’est levée quand même et l’a mis en PLS. Nous, on disait qu’il fallait appeler les secours. Ce qui nous a choqués, c’est qu’il a été laissé seul un moment par terre. » (une situation qui nous a été confirmée par un autre témoignage). (1)

  • Sad 1
Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, Die_ruhe a dit :

https://www.lavoixdunord.fr/1306170/article/2023-03-22/malaise-cardiaque-pendant-le-bac-gaston-berger-l-eleve-est-decede

Le témoignage de lycéen est affreux et je parie que les profs qui ont laissé le gosse crever vont s'en sortir :

 

Selon Vincent (*) qui passe le Bac dans la même salle, les élèves sont les premiers à réagir. « Il y avait huit adultes dans la salle, accuse-t-il. Les élèves se levaient pour aller voir ce qu’il avait, on leur disait de se rasseoir, de continuer le bac. Un adulte continuait à passer dans les rangs pour faire signer la feuille de présence, alors qu’il (la victime du malaise) était toujours par terre. Il ne parlait plus, commençait à devenir bleu. Une élève s’est levée quand même et l’a mis en PLS. Nous, on disait qu’il fallait appeler les secours. Ce qui nous a choqués, c’est qu’il a été laissé seul un moment par terre. » (une situation qui nous a été confirmée par un autre témoignage). (1)

 

 

Une énorme bande d'encvlés si ça s'est bien passé comme les élèves le rapportent (pour l'instant on n'a que leur témoignage il me semble)

 

Je ne sais pas comment on atteint ce niveau d'absence d'existence consciente pour faire passer la feuille de présence pendant qu'un ado va manifestement mal. Tu les sors de leur petite routine ces ahuris sont perdus et ignorent complètement la situation. 

En plus apparemment ils ont annulé cette épreuve pour cette classe et ils la repassent une autre fois. Bien ouej.

 

(Au cas où ce n'est pas clair, l'expression "fort avec les faibles, faible avec les forts" est une expression péjorative de base et implique donc un mépris de certains agissements-j'espère que tu l'as compris dans ce sens @TasDeGraines parce que ton dernier poste m'a fait douter)

Link to post
Share on other sites
il y a 45 minutes, DickInSon a dit :

Une énorme bande d'encvlés si ça s'est bien passé comme les élèves le rapportent (pour l'instant on n'a que leur témoignage il me semble)

 

Je ne sais pas comment on atteint ce niveau d'absence d'existence consciente pour faire passer la feuille de présence pendant qu'un ado va manifestement mal. Tu les sors de leur petite routine ces ahuris sont perdus et ignorent complètement la situation. 

En plus apparemment ils ont annulé cette épreuve pour cette classe et ils la repassent une autre fois. Bien ouej.

 

La machine à broyer scolaire dans toute sa splendeur. En accord avec le monde de Manu : soit "travaille ou crève", soit "travaille et crève".

 

Mais vu ce que j'ai vécu, ça ne m'étonne pas. Quand tu te tords de douleur et que tu demandes un anti-douleur, on dit : " J'en ai rien à foutre de tes problèmes " ; quand il faut que tu fasses un malaise dans l'escalier tellement t'as mal (heureusement qu'un camarade m'a rattrapé) pour qu'on te revoie chez toi, franchement je n'attends plus rien de ce système.

 

il y a 52 minutes, DickInSon a dit :

(Au cas où ce n'est pas clair, l'expression "fort avec les faibles, faible avec les forts" est une expression péjorative de base et implique donc un mépris de certains agissements-j'espère que tu l'as compris dans ce sens @TasDeGraines parce que ton dernier poste m'a fait douter)

 

T'inquiète pas mon lapin, je suis pas né de la dernière pluie (voix de Bruno Le Maire) 😁

  • Like 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 19 heures, TasDeGraines a dit :

T'inquiète pas mon lapin, je suis pas né de la dernière pluie (voix de Bruno Le Maire) 😁

 

ça me rassure 😂 j'avais l'impression d'avoir mal amené le propos, et avec ta réponse j'étais sûre d'avoir mal amené le propos 😂

 

Il y a 19 heures, TasDeGraines a dit :

Mais vu ce que j'ai vécu, ça ne m'étonne pas. Quand tu te tords de douleur et que tu demandes un anti-douleur, on dit : " J'en ai rien à foutre de tes problèmes " ; quand il faut que tu fasses un malaise dans l'escalier tellement t'as mal (heureusement qu'un camarade m'a rattrapé) pour qu'on te revoie chez toi, franchement je n'attends plus rien de ce système.

 

Je ne sais pas s'ils le font dans tous les lycées, mais je me souviens que dans certaines épreuves et aussi à la fac on était surveillés par des volontaires souvent retraités et sans rapport avec l'éducation nationale (on pouvait se retrouver avec une dame de 70 ans comme surveillante). Je ne sais pas pourquoi ils font ça. Ca ne fonctionnait jamais, ces personnes abusaient de leur autorité pour gueuler sur les élèves pour rien et faisaient du zèle comme des matons. A la fac j'en ai vu une se liquéfier quand un grand type lui a crié dessus en retour, juste retour des choses. Je ne sais pas d'où sortent ces gens mais ils ont clairement une frustration à évacuer. Je ne dis pas que c'était le cas du lycée ceci dit. Mais c'est obligé de se retrouver avec le premier crétin avide d'autorité quand on prend n'importe quoi au casting.

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, DickInSon a dit :

 

Je ne sais pas s'ils le font dans tous les lycées, mais je me souviens que dans certaines épreuves et aussi à la fac on était surveillés par des volontaires souvent retraités et sans rapport avec l'éducation nationale (on pouvait se retrouver avec une dame de 70 ans comme surveillante). Je ne sais pas pourquoi ils font ça. Ca ne fonctionnait jamais, ces personnes abusaient de leur autorité pour gueuler sur les élèves pour rien et faisaient du zèle comme des matons. A la fac j'en ai vu une se liquéfier quand un grand type lui a crié dessus en retour, juste retour des choses. Je ne sais pas d'où sortent ces gens mais ils ont clairement une frustration à évacuer. Je ne dis pas que c'était le cas du lycée ceci dit. Mais c'est obligé de se retrouver avec le premier crétin avide d'autorité quand on prend n'importe quoi au casting.

 

 C'est des CRS à la retraite 🤣

Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, TasDeGraines a dit :

 

 C'est des CRS à la retraite 🤣

 

Des gens normaux dans un pays normal 😂

 

https://www.20minutes.fr/lille/4028942-20230322-popeye-faux-crs-fait-loi-manifs-lille

 

Edit : une catastrophe cet article concernant le lycéen

 

https://www.20minutes.fr/lille/4029294-20230323-bac-2023-mort-lyceen-pendant-epreuve-lille-pu-etre-evitee

 

"C’est cette enquête du parquet qui devrait permettre de déterminer si le jeune homme a succombé à son malaise cardiaque en raison d’éventuelles lacunes dans sa prise en charge. En effet, Nadir souffrait d’une grave pathologie cardiaque pour laquelle il était suivi depuis l’âge de 3 ans par les spécialistes du CHU de Lille. C’est d’ailleurs grâce aux médecins lillois, qui lui ont posé un pacemaker, que Nadir a pu vivre jusqu’à ses 19 ans alors que son espérance de vie était bien plus courte dans son pays d’origine."

 

 

 

A la place du journaliste j'aurais honte de ma tournure de phrase, mais il a publié son article, je suppose qu'il l'a trouvé correct. J'ai l'impression que la conclusion de cette affaire sera que personne n'est coupable. Si ça s'est réellement passé comme les lycéens l'ont rapporté, c'est des coups à vouloir attendre les profs/surveillants à la sortie -_- 

Edited by Guest
Link to post
Share on other sites

Merci d'apprendre cette chanson par cœur :

 

Le député Guillotin

Dans la médecine

Très expert et très malin

Fit une machine

Pour purger le corps français

De tous les gens à projets

C'est la guillotine, ô gué !

C'est la guillotine !

 

Pour punir la trahison

La haute rapine,

Ces amateurs de blasons,

Ces gens qu'on devine,

Voilà pour qui l'on a fait

Ce dont on connaît l'effet,

C'est la guillotine, ô gué !

C'est la guillotine !

 

À force de comploter

La horde mutine

A gagné sans y penser

Migraine maline

Pour guérir ces messieurs-là,

Un jour on les mènera

À la guillotine, ô gué !

À la guillotine !

 

De la France, on a chassé

La noble vermine

On a tout rasé, cassé

Et tout mis en ruine

Mais de noble, on a gardé

De mourir le cou tranché

Par la guillotine, ô gué !

Par la guillotine !

 

 

Link to post
Share on other sites
Le 22/03/2023 à 20:16, DickInSon a dit :

Forte avec les faibles, faible avec les forts mon lapin

Pourquoi ça m'étonne pas que certains "faibles" arrogants essaient d'acheter la police ? 

 

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
On 3/9/2023 at 11:02 PM, Mitth'raw Nuruodo said:

(en principe, je suis contre le financement de la sécurité sociale par l'impôt)

 

Je me permets de déterrer un commentaire d'il y a quelques semaines parce que ça m'avait interpellé sur le coup.

Tu parles de tous les impôts, ou juste ceux sur les employés / contribuables? Sinon quelles alternatives tu envisagerais pour le financement de la sécu?

Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Highlander a dit :

Je me permets de déterrer un commentaire d'il y a quelques semaines parce que ça m'avait interpellé sur le coup.

Tu parles de tous les impôts, ou juste ceux sur les employés / contribuables? Sinon quelles alternatives tu envisagerais pour le financement de la sécu?

 

Par cotisations sociales -ce ne sont pas des impôts. Idéalement, pour moi, on cotise à des caisses gérées par des représentants des salariés, ce qui nous fait un système d'assurance mutuelle contre les risques sociaux, avec une solidarité horizontale entre salariés. Ces cotisations sont du salaire différé. Au niveau du mode de financement, c'est le système bismarckien, qu'on a historiquement en France. Ça n'empêche pas d'avoir aussi des minimas sociaux financés par l'impôt, bien sûr.

 

Par l'impôt, c'est le système beveridgien. L'État prélève des impôts, typiquement sur le revenu ou des taxes sur la consommation, et affecte une partie de ses budgets à un système d'assistance sociale, avec une redistribution verticale. C'est le système historique au Royaume-Uni.

 

Les deux ont leurs avantages. Ceux du système beveridgien, c'est que 1/ le chômage n'est pas un problème, puisqu'on peut prélever des impôts sur les revenus les plus fortunés même avec moins d'actifs occupés, tant que la production est égale ou supérieure et 2/ il a une dimension égalitaire, on peut décider de donner la même chose à chaque retraité ou chaque chômeur et de mettre davantage à contribution les revenus les plus élevés, là où dans un système par cotisation sociale, un salarié très bien payé peut se retrouver à avoir encore un haut niveau de vie au chômage tandis qu'un moins fortuné peut se retrouver avec un revenu insuffisant. Ceux du système bismarckien, en revanche, c'est que 1/ comme ce sont des cotisations versées par les salariés eux-mêmes sur une partie de leur salaire, ce n'est pas de l'assistanat et le gouvernement ne peut donc pas soudain décider de baisser les impôts et/ou le niveau de ce que l'on touche, puisqu'on a cotisé pour y avoir droit et 2/ le niveau des cotisations sociales dépend des luttes collectives des salariés pour leurs salaires, puisque mieux on est payés plus on peut verser de cotisations sociales, de sorte qu'il encourage la solidarité de classe -bref, il a pour l'avantage de dépendre non pas directement de l'État mais des salariés, a fortiori si ce sont des représentants élus par eux qui gèrent les caisses. Je ne dis pas, le modèle beveridgien peut faire vivre très bien les salariés, c'était le cas avec le modèle mis en place par les sociaux-démocrates suédois, ou le Royaume-Uni après la guerre (oui, oui), mais le problème, c'est que c'est très facile à détricoter, ce qui a justement été fait au Royaume-Uni et en Suède, là où en France, les gouvernements sont obligés d'y aller progressivement avec des mesures comme l'exonération de cotisations sociales sur les heures supplémentaires, des jours de carences etc., outre la privatisation des mutuelles (scandale dont on parle trop peu...). Actuellement, en France, on est sur un modèle hybride, principalement financé par les cotisations sociales, mais avec aussi la CSG qui est un impôt destiné à financer la sécurité sociale depuis Rocard.

 

Comme je ne pense pas que le chômage soit un problème insoluble et que je suis aussi pour des minimas sociaux systématiquement au-dessus du seuil de pauvreté, et que ça n'empêche pas de taxer les grandes fortunes pour financer d'autres choses, je suis pour le second modèle. Bon, c'est une position de principe, hein, je ne me scandaliserais pas si on avait un financement stable par l'impôt, mais je pense que c'est plus viable comme ça.

 

Pour aller plus loin, il y a le livre de Gosta Esping-Andersen Les trois mondes de l'État-providence qui distingue trois modèles de sécurité sociale suivant leur financement et leurs buts idéologiques, bismarckien/conservateur (tout le paradoxe est qu'il a été adopté par la gauche, y compris par les sociaux-démocrates suédois durant leurs premières décennies au pouvoir, alors que Bismarck avait pour but de préserver les hiérarchies sociales), social-démocrate (l'État redistribue à l'aide des impôts pour assurer à chacun de quoi vivre -là, l'auteur prend pour modèle la sociale-démocratie suédoise d'après-guerre, pas allemande) et "libéral-résiduel" (l'État ne met en place qu'une redistribution minimale, uniquement pour des cas marginaux où les défaillances du marché sont trop criantes, toujours sur la base des impôts -évidemment, c'est plutôt à cela que s'apparente aujourd'hui le Royaume-Uni) -le marxisme est pensé par l'auteur comme à part des trois, puisqu'en-dehors de la marchandisation, le problème ne se posant pas si les travailleurs possèdent les moyens de production et planifient la distribution du nécessaire à chacun à l'échelle de la société au lieu qu'il faille l'acheter dans un marché. Un soir de début de L3 où je me demandais ce que je foutais là, j'avais eu une soudaine illumination en travaillant sur ce bouquin dans la bibliothèque de la fac de lettres en vue d'un exposé, un endroit étonnamment boisé et chaleureux au milieu de ce campus tout de béton aux formes oppressantes ; j'étais redescendu de Carlone au crépuscule, frissonnant sous les caresses glaciales du vent marin rafraîchi par l'automne, conscient qu'il me restait encore bien du travail mais sachant dorénavant ce que je faisais ici. Sans doute est-ce à cause de ce lointain souvenir que l'héroïne de mon premier roman se le faisait prêter en vue d'un exposé dans les premiers chapitres...

  • Thanks 3
Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, Mitth'raw Nuruodo said:

Par cotisations sociales -ce ne sont pas des impôts.

 

Pardon, j'avais cru que tu incluais les cotisations sous le terme impôt (pour me défense, la dernière fois que j'ai vu une fiche de paie française c’était il y a 19 ans...). Et je pensais qu'un système de cotisations était appliqué partout, je connaissais pas les nuances entre les différents modèles. Intéressant, particulièrement leurs origines et leurs applications actuelles.

 

Tu donnais l'exemple du Royaume-Uni, qui m'a un peu confus. On a aussi des cotisations sociales sur les salaires, en plus de l’impôt sur le revenu... ou du moins, les prélèvements sont séparés en deux catégories distinctes. Je pensais que la redistribution par l’État marchait comme en France, mais j'avoue que j'ai jamais creusé la question.

  • Like 1
Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...