Jump to content

Votre dernier film


Recommended Posts

Verdict pour mes trois derniers films vus au cinéma :

 

- Le Dernier Duel : du grand Ridley Scott que j'ai tout simplement adoré. Malgré la structure du film un peu particulière, même histoire racontée du point de vue de trois personnages différents, j'ai vraiment pas vu le temps passer et c'est même intéressant de voir les quelques scènes qui se répètent changer selon le point de vue du personnage. Les scènes clés du film, à savoir celle du viol et celle du duel final, nous scotchent sur notre siège.

Pour le reste, Ridley Scott oblige, le casting est parfait, la mise en scène est excellente, et la reconstitution historique magnifique à voir. En terme de fidélité historique, le film commet quelques bourdes (du style parler de libertinage au XIV° siècle) comme il en évite quelques autres (on a enfin plus droit au grand classique des épées qui rentrent dans des cottes de mailles comme dans du beurre durant les scènes de combats).

Le message féministe passe comme une lettre à la poste, et voir ces individus du XIV° siècle tenir sur le viol et les femmes des propos que certains individus ne renieraient pas aujourd'hui est amusant/exaspérant.

Par contre, je trouve un peu dommage qu'à trop vouloir se plier à l'air du temps en crachant à tout prix sur le mâle blanc hétéro, le film passe à côté de quelques subtilités qui auraient pu être bienvenues : par exemple, je pense qu'il aurait été mieux de ne pas présenter la vérité selon Marguerite comme étant LA vérité, car même sans apporter cette précision il n'y a de toute façon aucun doute sur le fait qu'il y a eu viol dès qu'on a vu la version de Jacques Le Gris, et ça aurait eu l'avantage de semer un peu plus de mystère concernant le personnage de Jean de Carrouges.

 

- Venom 2 : un film qui va rejoindre la catégorie des métrages que tout le monde déteste mais que moi je trouve sympa. Alors certes c'est pas excellent mais je l'ai trouvé plutôt jouissif et divertissant : c'est toujours aussi drôle de voir la relation Eddie/Venom être traitée comme une romance, de même qu'il est aussi très amusant de suivre notre duo de méchants Carnage/Shriek foutre le bordel, encore une fois beaucoup de plaisir à voir à l'écran un symbiote user de ses pouvoirs et ce d'autant plus que Carnage est très classe !

Quelques regrets quand même : le film est trop court, les personnages sont certes intéressants mais ils sont hélas pas assez développés, la violence est trop aseptisée même s'il y a parfois quelques bonnes idées de mise en scène pour rendre Carnage un peu intimidant, et le traitement du flic qui deviendra plus tard Toxin est clairement du foutage de gueule.

 

- Halloween Kills : le premier tiers du film était sympa, mais durant les deux autres tiers, c'est-à-dire à partir du moment où les habitants se constituent en milice pour traquer et tuer Michael Myers (idée pompée à Halloween 4), le film s'effondre complètement et devient une grosse daube.

Le métrage a beau enchaîner les meurtres gores comme des perles, ça n'est jamais fun et on s'ennuie ferme car les personnages sont tout simplement trop cons et que les mêmes situations se répètent ad nauseam : des groupes de 2 à 5 personnes croisent chacun leur tour la route de Michael Myers, les membres du groupe se séparent pour une raison x ou y, puis se font éliminer un par un par Michael Myers, et hop, on passe au groupe suivant qui reproduit exactement le même schéma.

A côté de ça on a aussi quelques scènes de combats à la Assassin's Creed : Michael Myers confronté à des groupes d'habitants de plus ou moins 10 personnes, mais qui ont heureusement la courtoisie de le défier et de le frapper chacun leur tour pour que notre bon vieux Michael puisse avoir une chance de s'en sortir. De braves habitants qui ont également pour plus des trois quarts d'entre eux la courtoisie de venir combattre Michael Myers sans arme à feu, alors qu'on est aux States bordel de merde !

Bref, gros déferlement de scènes nanardesques et de conneries scénaristiques mises en scène le plus sérieusement du monde pour simplement nous balancer au final un message bisounours qui s'imagine pertinent mais qui est juste complètement con et déplacé dans le cas présent : être un membre de la vile populace et décider de prendre les armes pour mettre fin aux agissements d'un tueur en série qui en toute impunité commet une dizaine de meurtres en une seule nuit, et bien c'est mal, m'voyez ! #cépaluilemonstreçévou!

Bref, Halloween et moi c'est fini, c'est quand même dingue de produire un truc aussi médiocre voire plus que les films Halloween des années 80 malgré les progrès technologiques, les budgets alloués plus confortables et le large recul critique que l'on a désormais sur le genre.

Edited by Spooky Kid
  • Like 2
Link to post
Share on other sites
  • Replies 2.4k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Aïe aïe aïe... Dommage, il est bien réalisé et intéressant je trouve, avec son côté métaphorique, rare dans les films d'horreur.    The Witch est bien aussi, du coup t'aimeras sûrement pas n

salut la compagnie. je passe recommander hérédité, de aster harry. (à voir sans visionner de bande annonce au préalable, de préférence) pour les amateurs des vieux Polanski, par exemple. J'ai été

Honnêtement ça fait tellement longtemps que je n'ai pas ressenti la peur devant un film que ce sentiment-là je ne le recherche même plus devant un film d'horreur.   En fait il faut tout simp

Il y a 1 heure, Spooky Kid a dit :

je pense qu'il aurait été mieux de ne pas présenter la vérité selon Marguerite comme étant LA vérité, car même sans apporter cette précision il n'y a de toute façon aucun doute sur le fait qu'il y a eu viol dès qu'on a vu la version de Jacques Le Gris

 

C'est la principale raison pour laquelle j'hésite à le voir. Ce genre de structure a pour but de ne pas présenter une seule version comme la bonne, en mettant en évidence que la perception de chacun ne permet pas de connaître le réel. En gros, on est tous biaisé, donc personne n'a raison, en tout cas pas plus qu'autrui. A quoi bon mater trois versions du même récit si la dernière est la vraie - autant juste mater la fin du film!

 

Sinon, ça implique quoi? Que la version de la victime n'est pas plus fiable que celle du violeur?

 

En clair, ce film se tire une balle dans le pied avec le pitch de base, qui est à côté de la plaque. On sait que le problème fondamental est moins un souci de perception ou de connaissance que de domination masculine.

 

Après, il faut voir pour juger vraiment. Je finirai sûrement par aller le mater.

 

Il y a 1 heure, Spooky Kid a dit :

Par contre, je trouve un peu dommage qu'à trop vouloir se plier à l'air du temps en crachant à tout prix sur le mâle blanc hétéro

 

Haha!

 

Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, LudicrousC a dit :

C'est la principale raison pour laquelle j'hésite à le voir. Ce genre de structure a pour but de ne pas présenter une seule version comme la bonne, en mettant en évidence que la perception de chacun ne permet pas de connaître le réel. En gros, on est tous biaisé, donc personne n'a raison, en tout cas pas plus qu'autrui. A quoi bon mater trois versions du même récit si la dernière est la vraie - autant juste mater la fin du film!

 

Il y a 2 heures, LudicrousC a dit :

Après, il faut voir pour juger vraiment. Je finirai sûrement par aller le mater.

 

Malgré cette maladresse je n'ai pas du tout eu le sentiment d'avoir vu les versions des deux personnages masculins pour rien : chaque version a son lot de scènes inédites, nous en apprend un peu plus sur la psychologie des personnages, et c'est plutôt intéressant de voir comment tel personnage se perçoit et perçoit l'autre, ou encore de voir les acteurs interpréter différemment une même scène. Du coup j'aurais tendance à te le conseiller quand même.

 

C'est surtout que selon moi le film pouvait aisément se passer de ce manque de subtilité sans que cela ne nuise au message : comme je disais dès la version de Jacques Le Gris il est évident qu'il y a viol, puisque dans la version de Le Gris les multiples refus et résistances de Marguerite ne sont pas niés mais plutôt minimisés et interprétés par Le Gris comme des résistances de "convenance" afin que cette dernière ne se sente pas coupable d'avoir trompé son mari (après si Le Gris croit sincèrement à cela ou s'il se ment à lui-même et aux autres, c'est un peu laissé à la libre interprétation du spectateur, bien que tout le côté beau parleur, narcissique, opportuniste et libidineux du personnage nous fasse plutôt pencher vers la seconde option), ensuite tous les événements postérieurs à la scène de viol nous montrent très bien la misogynie ambiante, l'isolement de Marguerite, les pressions qu'elle subit de toutes parts pour retirer ses accusations, ou encore le fait qu'elle ait tout à perdre en les maintenant.

 

Enfin voilà, il n'y avait vraiment pas besoin d'en faire un personnage à la mémoire inaltérable ou de nous confirmer qu'elle a aussi dit la vérité sur la personnalité de son mari et sur sa façon de bien gérer la seigneurie en son absence pour rendre le personnage de Marguerite touchant et comprendre qu'elle s'est bel et bien faite violer. X)

Edited by Spooky Kid
  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

 

Oui évidemment, après je pense que l'intention de Scott n'était pas de créer de suspense autour de la question "est-ce que David a remplacé ou non Walter ?", mais plutôt de créer du suspense sur quand David allait se révéler aux autres personnages, et le moment est pas mal choisi finalement.

Pas mal choisi... Mais lui aussi plutôt prévisible. Qu'est-ce que je déteste les cliffhangers putain :mad:

 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

Je sais pas trop, rien qu'en intégrant au film la scène d'intro qu'il y a sur Youtube et en rendant par la suite les personnages moins cons, je pense qu'on aurait fait un saut qualitatif tout à fait notable là-dessus.


Vrai aussi. Le film était certes déjà bien long, mais être obligé de rendre un devoir avant de voir un métrage, je trouve ça inadmissible. 

 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

Ouaip c'est sûr que quand on voit comment Alien Covenant traite tout ce qui a été mis en place par Prometheus, c'est à se demander si c'est pas plus un reniement/retcon qu'une véritable suite.

Bon après, je vais pas non plus reprocher au film de chier sur Prometheus hein.:ph34r:


Certes, mais le problème c'est qu'il remanie aussi l'ensemble de la saga jusqu'ici. Mettre + de xenomorphes et d'hémoglobine, ok. Mais pas besoin de remettre en cause les origines de la créature. 

... En plus il est quand même très beau Prometheus. Le dernier film Alien où Giger a travaillé de son vivant... Et ça se voit ! 
 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

Ouaip il y a déjà un peu du slasher dans Alien et un peu du film de zombies dans Aliens, mais si ça se passait sur Terre et dans une ville ça s'en rapprocherait beaucoup plus.


Jason X était moins slasher parce qu'il se passait dans l'espace...? :D Je trouve que ça relève du détail ! La ville n'est d'ailleurs pas si fréquente dans le milieu du slasher. On est plus souvent dans des petites banlieues calmes, un peu périurbaines... Quant on n'est pas carrément en pleine nature (le Camp Crystal Lake, la cambrousse où vit la famille de Leatherface, le marais de Victor Crowley...) 
 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

 

C'est le premier xénomorphe qui lève les bras ^^. Ouaip ça doit être dans le top 3 des scènes nanardesques du film, mais je garde quand même une préférence pour ce qui se passe juste avant : l'autre crétin de catho qui se penche peinard au-dessus de l'œuf sous les yeux de David en mode :"tkt mec, y a zéro risque tu peux me faire confiance !". Mais non putain ! Tu peux quand même pas faire confiance à ce mec-là sans déconner !

 

Je me souviens aussi m'être bien marré au cinéma lorsqu'on découvre qu'il y a un nouvel Alien dans le vaisseau. A ce moment-là je dis à mon pote :"sérieux le facehugger a eu le temps de lui pondre un truc ? Mais c'est n'importe quoi !", et mon con de pote qui me répond :"c'était peut-être un éjaculateur précoce".:lol:

 


N'oublions pas le fameux "I'll do the fingering" de David qui aurait fait rire bien des gamins à l'humour mature :ph34r: 

C'est oufissime de se taper ça de la part non seulement du maître-architecte de la saga, mais d'autant plus du vieux Ridley Scott. 
 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

J'en ai pas vu des masses des body horrors, je crois même avoir vu que La Mouche comme film qui est exactement dans ce genre-là. Mais à priori un corps humain qui se transforme en autre chose ça passe (peut-être parce que ce sont des difformités qui évoluent et aboutissent à un résultat qui n'a plus grand-chose d'humain). C'est plutôt les irradiés et les freaks (genre les personnages de la saison 3 de American Horror Story) qui me foutent la pétoche, et aussi les corps d'anorexiques. X)

 


Sincèrement, si tu as vu et aimé La Mouche, le reste de la filmographie de Cronenberg (en tout cas pré-2000) vaut vraiment le détour. Ce sont des body horror intelligents, et les monstres n'apparaissent effectivement plus très humains ! Je confirme que les freaks occasionnent une sensation étrange en moi... J'imagine que c'est le fait que ce soit à la fois hors-norme et bigrement réaliste. On sait que cela peut arriver... et on ne souhaite pas que cela nous arrive. Mine de rien, c'est une peur très primale... Et c'est amusant de constater que bien des victimes et proches des tueurs en série ne voient jamais rien venir, précisément parce qu'ils s'imaginent que ces tueurs ne sont pas humains, mais plutôt des sortes de monstres, des bêtes hideuses que l'on a le temps de voir venir. On se sent plus sécures en se disant que ces gens ne font pas partie de notre société... Alors que si, précisément. 

...Bon après je le sors pas de nulle part, y'a un énooorme paquet de films et études qui le démontrent (à commencer par... Freaks, justement). Mais j'ai laissé parler ma pensée intrusive à la lecture de ce bout de commentaire. 
 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

 

Oui la version longue de Aliens est clairement meilleure, j'adore le fait qu'on voit comment les xénomorphes ont atteint la colonie, et surtout je trouve que la relation entre Ripley et Newt est quand même beaucoup plus profonde dans la version longue. Dans la version cinéma ça fait limite "moi m'attacher à petite fille parce que moi femelle". ^^'

 

 

Pour ce qui est de Alien 3 je dirais que la version longue est un peu mieux fichue à partir du premier meurtre commis par l'Alien adulte jusqu'à la mort de ce dernier. Mais tout ce qu'il y a avant et après est bien mieux dans la version cinéma je trouve.

 


Après, la version longue d'Aliens nous gratifie aussi du montage nul de Sigourney Weaver jouant sa propre fille :P Mais je chipote... Elle est cool ! Et surtout, ils ne mentent pas sur la marchandise : vingt minutes supplémentaires ! 

Pour Alien 3 : la version longue "ruine" des aspects? Elle occulte des choses pour les remplacer par d'autres? Je ne vois pas bien d'emblée ce qu'une version longue peut faire pour "appauvrir" une oeuvre (si ce n'est rajouter d'inutiles détails, voire des incohérences !) 

 

Le 29/10/2021 à 15:47, Spooky Kid a dit :

The Strangers c'est prévu depuis un moment avec Mme. Kid qui a soif de films d'horreur sud-coréens.

 

A part lui d'instinct je dirais que je suis tenté par Dead Snow 2 et Ne coupez pas!, c'est vraiment aussi marrant que des films comme Braindead, Poultrygeist ou encore Tucker & Dale ?

 

Et peut-être aussi Deathgasm s'il y a des monstres cools dedans et Hatchet III si le tueur est classe.

 

Après Hatchet III c'est plutôt slasher marrant, slasher sérieux réussi ou slasher sérieux mais drôle malgré lui ?


Mea culpa, je parlais du "The Strangers" américain de 2008, un autre délire home invasion à la You're Next ^^' 

Je n'ai pas vu le film coréen ! Mais par principe : cinéma sud-coréen + thriller... je pense que je vais kiffer ! 

Je dirai que Dead Snow 2 est vraiment aussi hilarant que les films que tu cites ! Il a tellement de créativité dans sa bêtise, cela mérite presque des applaudissements :P Ne Coupez Pas! c'est...Différent. Je suis moins fan d'humour japonais je dois dire, j'y suis moins réceptif. Mais il reste léger et amusant ! 

Pour Deathgasm, les monstres ressemblent assez bien à des deadites de wish 😅 Ils ne parlent pas et ne peuvent pas "tromper" leurs proches, mais ce sont aussi des humains possédés par des démons, et qui ont l'air d'avoir 20 litres de sang dans le corps ! Pour Hatchet III, Victor Crowley est presque une copie conforme de Jason : même backstory (un gamin handicapé se faisant martyriser par les autres, couvé par un parent seul), même "pouvoirs" (une résilience à toute épreuve et une force impressionnante), même gueule à faire peur... Ce qui est intéressant, c'est assurément les mises à mort !

 

Le 31/10/2021 à 21:06, LudicrousC a dit :

 

Difficile de juger sur un seul film. Pour le coup, je l'ai pas trouvé si mauvais (le moment "révélation" dans la tente était très poignant, autant parce que Chalamet est convaincant que parce que Ferguson est magnifique) - l'air blasé colle assez bien à un gosse de riches. Et ça m'étonnerait pas que ça soit à cause de la direction d'acteur. (On a un peu le même problème avec Ryan Gosling dans Blade Runner 2049.)

 


Je trouve que, comme pour Keanu Reeves par exemple, ça marche pour Gosling grâce aux rôles qu'il joue. Dans Drive, il incarne une sorte de criminel-mercenaire froid et détaché. Dans Blade Runner 2049, il joue un réplicant subissant un rituel déshumanisant... En plus d'être un détective, donc pas forcément la profession qui se laisse le plus dépasser pas ses émotions. 
 

Le 03/11/2021 à 00:02, Qivitoq a dit :

@Ein kleiner Mensch Ça y est, j’enchaîne les films d’horreur (et assimilés), on ne m’arrêtera plus. :ph34r:

Je ne crois pas en avoir déjà vu autant en si peu de temps (une dizaine de jours) et globalement l’expérience a vraiment pas été désagréable.

 

Alors pêle-mêle, sans donner un avis détaillé (de toute façon cela me prendrait des plombes), j’ai par exemple enfin vu The Witch que je laissais soigneusement de côté depuis ta recommandation, pensant flipper ma race, alors qu’en fait pas tellement (et surtout il est très réussi visuellement).

 

J’ai également maté des classiques pas encore vus jusqu’à présent comme Candyman, Hellraiser 2, The Blair Witch Project et The Burning (sorti en France sous le titre Carnage), ainsi que Haute Tension, One Cut of the Dead, Conjuring et The Autopsy of Jane Doe (petit coup de cœur pour celui-là).

 

@Spooky Kid Sauf si tu l’as désormais vu, j’ai envie de te dire fonce pour The Strangers (malgré sa longueur il passe très vite, seul son final m’a légèrement déçu). Je crois que @Heirate-Mich-07 ne pourra aussi que te conseiller de le voir d’urgence, il nous l’avait recommandé il y a quelques mois.


Pour quelqu'un pas forcément au fait en matière de films d'horreur, tu démarres par du très lourd ! Ravi que tu aies pu trouver ton compte, même si c'était presque couru d'avance dans le genre (LES genres!) sont variés et les thématiques riches :D

Pour "Autopsy of Jane Doe", j'avoue que comme pour Swiss Army Man et Tusk, je m'étais dis texto à la lecture du pitch : "mais c'est quoi cette idée de merde" :ph34r: Et au final, j'ai pas vu le temps passer. 


EDIT : @Spooky Kid tu me donnes envie de voir les trois films que tu viens de mater, même si je n'ai clairement pas le temps d'aller au cinoche en ce moment. Y'a rien à faire... Scott marche toujours chez moi. Même après le désastre Covenant, j'en veux toujours plus. Il est un peu comme Scorsese pour moi : clairement vieillot, mais toujours orfèvre. 

Venom, comme je le disais plus tôt, est un de mes anti-héros favoris de l'écurie Marvel avec le Punisher. Même si j'ai pas franchement kiffé le premier, je vais le mater ne serait-ce que pour Carnage. 

Aïe pour Halloween Kills... Mais là-aussi, comme je l'ai déjà dit : je me suis déjà tapé toute la série, y compris dans ses (nombreux) moments les plus nuls. Faut qu'il y passe. Mais ce sera Spiral avant lui (même s'il suit apparemment très peu le reste de la saga Saw) 

 

Edited by Ale
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Ale a dit :

Sincèrement, si tu as vu et aimé La Mouche, le reste de la filmographie de Cronenberg (en tout cas pré-2000) vaut vraiment le détour.

 

A part La Mouche j'ai vu Shivers et Dead Zone de lui.

 

Il y a 4 heures, Ale a dit :

Jason X était moins slasher parce qu'il se passait dans l'espace...? :D

 

Bah du coup il relève autant du slasher que de la S-F ^^, comme Massacre à la tronçonneuse relève autant du slasher que du survival, puisque la menace surgit dans un lieu hostile.

 

Il y a 4 heures, Ale a dit :

Pour Alien 3 : la version longue "ruine" des aspects? Elle occulte des choses pour les remplacer par d'autres?

 

Ouaip c'est ça, dans la version longue c'est Clemens qui trouve l'épave de la capsule de secours ainsi que le corps de Ripley en se promenant à l'extérieur de la prison, l'Alien ne naît pas d'un chien mais d'un bœuf mort (du coup la scène de sa naissance est beaucoup moins glaçante et marquante que dans la version cinéma, en plus de créer une incohérence avec la forme finale de l'Alien adulte et de contredire le fait qu'un Alien ne puisse normalement pas se développer dans du mort), et à la fin lorsque Ripley se suicide la reine Alien ne sort pas de son corps, ce qui là aussi rend la scène beaucoup moins belle et forte.

Les autres ajouts sont intéressants par contre, mais juste pour avoir foutu en l'air mes deux scènes préférées du film, je regarde jamais la version longue. A la rigueur ce qui peut être intéressant c'est regarder la version cinéma jusqu'à la mort du mec qui se fait broyer par l'hélice, passer à la version longue à partir de ce moment-là, puis repasser à la version cinéma lorsqu'on en est à la partie qui suit la mort de l'Alien.

 

Merci pour tes précisions sur les autres films sinon, je pense que je commencerai par Deathgasm finalement.

Link to post
Share on other sites
Le 05/11/2021 à 15:35, Ale a dit :

Je trouve que, comme pour Keanu Reeves par exemple, ça marche pour Gosling grâce aux rôles qu'il joue. Dans Drive, il incarne une sorte de criminel-mercenaire froid et détaché. Dans Blade Runner 2049, il joue un réplicant subissant un rituel déshumanisant... En plus d'être un détective, donc pas forcément la profession qui se laisse le plus dépasser pas ses émotions. 

 

Certes, mais un personnage principal sans émotions ou presque, c'est très casse-gueule à l'écran. Et je pense que ce jeu a en partie contribué à l'échec de Blade Runner 2049. Je veux dire, le scénario, c'est une enquête en gros. Si on ne voit pas sur la gueule du personnage quand il a fait une découverte essentielle, comment comprendre en tant que spectateur qu'on vient d'atteindre une étape importante? Le "show don't tell" nécessite d'être plus explicite sur les émotions. Il n'est pas question de surjouer mais simplement de présenter visuellement ce qui est, à la base, quelque chose de l'ordre de la pensée, du flot intérieur.

 

Pour ce qui est de Dune, je viens de mater la critique du Fossoyeur et d'après lui, le personnage de base est vraiment très peu expressif. Paul comme Jessica en fait. Et certes, ça marche super bien dans un bouquin, des personnages réservés, qui passent leur temps à réfléchir, en mode mastermind, mais dans un film? Pas trop.

Or, pour le Fossoyeur, la scène où SPOILER * l'a limite déçu car Ferguson est trop expressive - mais à mon humble avis, si elle était restée stoïque comme le personnage du bouquin, ça n'aurait pas DU TOUT fonctionné. Perso, c'est précisément ce genre de représentation que je recherche dans un film. C'est ultra badass, une femme de pouvoir qui craque. [Et je dirais même que c'est nécessaire d'avoir des personnages féminins ainsi, car il faut vraiment arrêter avec le modèle de la (super)héroïne parfaite en tous points - c'est naze d'un point de vue moral, et ça fait de mauvais films.]

 

*

Révélation

Jessica accueille les Bene Gesserit qui font passer un test à Paul pour vérifier s'il est digne de la Voix

 

Link to post
Share on other sites
Le 04/11/2021 à 19:34, Spooky Kid a dit :

Le métrage a beau enchaîner les meurtres gores comme des perles, ça n'est jamais fun et on s'ennuie ferme car les personnages sont tout simplement trop cons et que les mêmes situations se répètent ad nauseam : des groupes de 2 à 5 personnes croisent chacun leur tour la route de Michael Myers

Je sais pas ce qui est pire entre ça ou alors que c’est un film en Amérique et que personne n’a d’arme 🤭

 

au final je me suis plus préoccupé du mec un peu dérangé derrière nous dans la salle qui faisait des bruits très suspect et donné des coup des mitraillettes dans le vide à chaque scène violente. On aurait cru jemiscor le type 

Edited by WaszumTeufel
  • Haha 2
Link to post
Share on other sites
Il y a 6 heures, WaszumTeufel a dit :

au final je me suis plus préoccupé du mec un peu dérangé derrière nous dans la salle qui faisait des bruits très suspect et donné des coup des mitraillettes dans le vide à chaque scène violente. On aurait cru jemiscor le type 

 

Lui aussi voulait que le Mal meure ce soir.:ph34r:

  • Haha 1
Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Petit avis sur mon dernier film d'horreur vu au cinéma : Affamés.                                                                                                                                                                                     

Et bien je suis resté sur ma faim (lol), voire pire que ça. J'avais quand même un minimum de hype pour ce film vu que j'adore les films de monstres et que le Wendigo est une créature bien classe rarement exploitée au cinéma. Hélas c'était un film complètement lambda.

Le film est bourré de longueurs, la dimension sociale et sociétale du film (qui traite notamment de crise économique, de drogue, de viol et d'inceste) est beaucoup trop envahissante et n'apporte pas grand-chose elle échoue à rendre les personnages principaux attachants et elle s'imbrique plutôt mal à l'aspect horrifique de l'histoire.

 

En terme d'horreur et d'épouvante, c'est plutôt raté aussi : l'histoire est extrêmement prévisible, de même que le sort de chaque personnage, les scènes de mort ne sont pas terribles, beaucoup trop faciles, expédiées et vides de tension. Le pire c'est qu'il en est de même pour la mort du Wendigo, qui se fait lui aussi zigouiller trop facilement et trop rapidement.

 

Parmi les bons points, on pourra relever l'interprétation du gamin principal qui est assez bluffante, le gore, et la créature qui est vraiment bien faite et classe (ce qui rend encore plus frustrant le fait qu'elle n'ait pas de bonnes scènes d'horreur et de tension qui la mettent en valeur).

 

Prochainement j'irai voir Resident Evil et peut-être Le Calendrier.

Edited by Spooky Kid
Link to post
Share on other sites

Resident Evil est un des pires films que j'ai pu voir ces dernières années. J'ai carrément sorti mon portable dans la salle (on était que 3). C'est une vaste blague, même les productions Netflix font mieux. 

Link to post
Share on other sites

Mince, qu'est-ce que j'ai spoilé ?

 

il y a 16 minutes, Ginji a dit :

Resident Evil est un des pires films que j'ai pu voir ces dernières années. J'ai carrément sorti mon portable dans la salle (on était que 3). C'est une vaste blague, même les productions Netflix font mieux. 

 

Dès la bande-annonce je le sentais pas, mais j'irai quand même, j'aime me faire pigeonner par les Resident Evil, un peu comme @Ale avec les Halloween.:lol:

Link to post
Share on other sites
Il y a 15 heures, Spooky Kid a dit :

Mince, qu'est-ce que j'ai spoilé ?

 

T'as dit que le méchant il mourait. 

:(

 

Il y a 15 heures, Spooky Kid a dit :

Dès la bande-annonce je le sentais pas, mais j'irai quand même, j'aime me faire pigeonner par les Resident Evil, un peu comme @Ale avec les Halloween.:lol:

 

Voir un film d'horreur nul de temps en temps, ça fait partie du plaisir quand on aime le genre !

Link to post
Share on other sites

Résident Evil est un nanard clairement. Un nanard timide comparé à ce qu'on peut trouver dans cette catégorie mais ce film avec des bières et des potes c'est le bonheur. Tu te fais une soirée Résident Evil + Malignant tu as ta dose de fun entre potes x)

 

Affamés m'a globalement pas mal déçu également. Trop de manques pour qu'il se révèle vraiment intéressant. Même l'interprétation est aux fraises.

 

Je viens de mater l'étrange La fièvre de Petrov. Je n'y ai pas compris grand chose, c'était par moment éprouvant, à d'autres drôle, comique, triste, noir, désespéré, poétique. J'ai rarement vu autant de monde sortir de la salle avant la fin. Mais j'ai beaucoup apprécié.

 

Edited by Heirate-Mich-07
Link to post
Share on other sites

Bon pour faire suite à Dune et que j’me fait cyberpunk en ce moment

 

j’ai regardé blade runner 2049.

eh bah j’aime bof bof très bof ce que fait ce real. Ce que c’est mou! 
 

puis le ponpon sur la Garonne l’autre la Jared Leto pour m’achever 😴

 

coucou j’suis un méchant youyou 🙄

Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, WaszumTeufel a dit :

Bon pour faire suite à Dune et que j’me fait cyberpunk en ce moment

 

j’ai regardé blade runner 2049.

eh bah j’aime bof bof très bof ce que fait ce real. Ce que c’est mou! 
 

puis le ponpon sur la Garonne l’autre la Jared Leto pour m’achever 😴

 

coucou j’suis un méchant youyou 🙄

 

Ah mais c'est clair que Leto est ce qu'il y a de pire dans ce film (en plus de servir à rien). Mais si on place le film dans le genre noir, il reprend très bien les codes en plus de proposer des images magnifiques. (Je l'ai revu récemment et je le trouve finalement plus beau que Dune, où les couleurs chaudes manquent cruellement - après, c'est un choix délibéré, pour rendre le désert encore plus aride.) Par contre, la direction d'acteurs, c'est le gros problème de Villeneuve à mon avis. On ne peut rien ressentir si les acteurs ne révèlent pas suffisamment d'émotions.

  • Thanks 1
Link to post
Share on other sites

Je dois être trop fleur bleue 😛, j'ai pas eu du tout de soucis pour ressentir des émotions devant Blade Runner 2049, ni devant Prisoners ou surtout Arrival. Je trouve ces trois films excellents. Surtout plus Blade Runner 2049 et Arrival.

 

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
Le 08/12/2021 à 13:36, LudicrousC a dit :

Par contre, la direction d'acteurs, c'est le gros problème de Villeneuve à mon avis. On ne peut rien ressentir si les acteurs ne révèlent pas suffisamment d'émotions.

 

Dans mon souvenir, Prisoners est pourtant excellent de ce point de vue-là.

Je n'ai pas vu ses autres films, mais je maintiens donc : le problème, c'est encore et toujours Chalamet. :ph34r:

Link to post
Share on other sites
  • 4 weeks later...

Je ne l'ai pas tenté, faudrait que je revoie la trilogie avant, mais je ne pense pas y arriver. J'ai craqué au début du 2 en réessayant.

 

SInon, premier film de 2022 au ciné, et premier gros plaisir avec Licorice Pizza. 

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

×
×
  • Create New...